Autre

L'hôtel Matilda du Mexique se prépare pour le dîner annuel du jour des morts


Le Jour des Morts prend vie à l'hôtel Matilda au Mexique. La propriété de San Miguel de Allende se prépare pour sa sixième édition annuelle de Cena Negra ("Dîner noir") au célèbre restaurant Moxi.

"Chaque année, notre dîner noir à Moxi fait partie des extravagances culinaires les plus envoûtantes et les plus créatives célébrant le jour des morts au Mexique", a déclaré Bruce James, directeur de l'hôtel Matilda. À El Día de los Muertos, les Mexicains célèbrent l'amour et le respect de leurs ancêtres et de leurs proches disparus. Certaines familles créent des autels ornés de bougies et de photos tandis que d'autres préparent des aliments spéciaux comme le pan dulce qui sont consommés lors d'un pique-nique dans un cimetière. Une autre tradition séculaire consiste à s'habiller de costumes ornés de squelettes et à enfiler de la peinture faciale à l'effigie d'un crâne en sucre.

La propre tradition du restaurant intègre ces aspects de la célébration, des autels à la peinture faciale. Chaque membre du personnel sera déguisé et servira un menu à six plats du chef Eduardo Garcia, largement considéré comme l'un des meilleurs chefs du pays. Également au menu, une intervention artistique de Betsabeé Romero, qui jouit d'une grande renommée internationale comme l'un des artistes les plus célèbres du Mexique.

Chaque année, ce dîner devient plus exotique et sombre. En 2015, le dîner noir avait un thème "Painted in Black" où une ligne de vie continue décorait l'entrée de l'hôtel Matilda et menait de la salle à manger de Moxi à la cuisine. En 2016, le célèbre chef Enrique Olvera a emmené le Cena Negra dans les rues de San Miguel. Le dîner a commencé par un cocktail sur une place et a été suivi d'un traditionnel callejoneada, une procession dans les rues jusqu'à l'hôtel. C'était tellement excitant que CNN ait tout documenté.

Cette année, Garcia, qui a travaillé sous Olvera à Pujol, préparera des plats comme le ventre de porc confit avec purée d'artichauts, graines de tournesol, jus d'estragon et d'oignon et patate douce avec noix de macadamia grillée et camomille. Attendez-vous à des saveurs et un flair intenses, et venez habillés pour l'événement.

Le dîner noir 2017 au restaurant Moxi de l'hôtel Matilda a lieu le jeudi 2 novembre et coûte 2 500 pesos (environ 137 $ US) par personne ; le service est en supplément. Pour plus d'informations et pour réserver : [email protected]


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, jouit beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été « détruits par le destructeur ». Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez dans ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100 :2, 4-5).

Peu importe votre situation à l'instant où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, profite beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été « détruits par le destructeur ». Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100:2, 4-5).

Peu importe votre situation à l'instant où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, profite beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints au cours de leurs circonstances difficiles ont été "détruits par le destructeur". Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100:2, 4-5).

Peu importe votre situation au moment où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, profite beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou dans les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été « détruits par le destructeur ». Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100:2, 4-5).

Peu importe votre situation à l'instant où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, profite beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints au cours de leurs circonstances difficiles ont été "détruits par le destructeur". Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100 :2, 4-5).

Peu importe votre situation au moment où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, jouit beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été « détruits par le destructeur ». Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez dans ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100 :2, 4-5).

Peu importe votre situation à l'instant où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, profite beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours misérable, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme celle qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou dans les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été « détruits par le destructeur ». Qui était ce destructeur ? Si vous insistez pour discerner un ancien souverain du monde, l'un des esprits les plus puissants mentionnés dans la Bible est Abaddon, dont le nom grec est Apollyon. Cela signifie "destructeur" (Apoc. 9:11). Paul a dit que les Juifs ont été détruits par cet esprit. En d'autres termes, lorsque nous nous plaignons ou ingrats, nous ouvrons la porte au destructeur, Abaddon, le roi démon des abysses de l'enfer !

En présence de Dieu
Des multitudes dans notre nation sont devenues des spécialistes de la « science de la misère ». Ce sont des experts - des comptables moraux qui peuvent, en un instant, dénombrer tous les torts que la société leur a jamais causés, à eux ou à leur groupe. Je n'ai jamais parlé avec une de ces personnes qui était heureuse, bénie ou contente de quoi que ce soit. Ils s'attendent à ce qu'un monde imparfait les traite parfaitement.

Vraiment, il y a des gens dans notre pays blessé qui ont besoin d'une attention particulière. Cependant, la plupart d'entre nous ont simplement besoin de se repentir de l'ingratitude, car c'est l'ingratitude elle-même qui entretient les blessures ! Nous devons simplement pardonner les torts du passé et devenir reconnaissants pour ce que nous avons dans le présent.

Au moment où nous devenons reconnaissants, nous commençons réellement à monter spirituellement dans la présence de Dieu. Le psalmiste a écrit,

« Servez le Seigneur avec allégresse, venez devant lui avec des chants joyeux. . . . Entrez dans ses portes avec des actions de grâces et ses parvis avec des louanges. Rendez-lui grâce, bénissez son nom. Car le Seigneur est bon, sa bonté est éternelle et sa fidélité envers tous générations" (Psaume 100:2, 4-5).

Peu importe votre situation au moment où vous commencez à remercier Dieu, même si votre situation n'a pas changé, vous commencez à changer. La clé qui ouvre les portes du ciel est un cœur reconnaissant. L'entrée dans les parvis de Dieu survient lorsque vous commencez simplement à louer le Seigneur.»
― Francis Frangipane


Citations De Thanksgiving

&ldquoLa qualité même de votre vie, que vous l'aimiez ou que vous la détestiez, est basée sur votre reconnaissance envers Dieu. C'est l'attitude de chacun qui détermine si la vie se déroule dans un lieu de béatitude ou de misère. En effet, en regardant le même rosier, certaines personnes se plaignent que les roses aient des épines tandis que d'autres se réjouissent que certaines épines viennent avec des roses. Tout dépend de votre point de vue.

C'est la seule vie que vous aurez avant d'entrer dans l'éternité. Si vous voulez trouver la joie, vous devez d'abord trouver la gratitude. En effet, celui qui est reconnaissant, même un peu, jouit beaucoup. Mais l'âme qui n'apprécie pas est toujours malheureuse, toujours en train de se plaindre. Il vit hors de l'abri du Dieu Très-Haut.

Peut-être que le pire ennemi que nous ayons n'est pas le diable mais notre propre langue. Jacques nous dit : « La langue est mise parmi nos membres comme ce qui… enflamme le cours de notre vie » (Jacques 3:6). Il poursuit en disant que ce feu est allumé par l'enfer. Considérez : avec nos propres mots, nous pouvons entrer dans l'esprit du ciel ou les agonies de l'enfer !

C'est l'enfer avec ses châtiments, ses tourments et sa misère qui contrôle la vie du râleur et du râleur ! Paul développe cette pensée dans 1 Corinthiens 10 :10, où il nous rappelle les Juifs qui « se plaignent [d]… et ont été détruits par le destructeur ». Le fait est que chaque fois que nous nous ouvrons à des grognements et à des plaintes, la qualité de notre vie est réduite proportionnellement - un destructeur ruine notre vie !

Les gens me demandent souvent : « Quel est le démon qui règne sur notre église ou notre ville ? Ils s'attendent à ce que je réponde par l'ancien nom araméen ou phénicien d'un ange déchu. Ce que je leur dis habituellement est beaucoup plus pratique : l'une des influences maléfiques les plus répandues sur notre nation est l'ingratitude !

Ne minimisez pas la force et la ruse de cet ennemi ! Paul a dit que les Juifs qui ont grogné et se sont plaints pendant leurs circonstances difficiles ont été "détruits par le destructeur". Qui était ce destructeur ? If you insist on discerning an ancient world ruler, one of the most powerful spirits mentioned in the Bible is Abaddon, whose Greek name is Apollyon. It means "destroyer" (Rev. 9:11). Paul said the Jews were destroyed by this spirit. In other words, when we are complaining or unthankful, we open the door to the destroyer, Abaddon, the demon king over the abyss of hell!

In the Presence of God
Multitudes in our nation have become specialists in the "science of misery." They are experts -- moral accountants who can, in a moment, tally all the wrongs society has ever done to them or their group. I have never talked with one of these people who was happy, blessed or content about anything. They expect an imperfect world to treat them perfectly.

Truly, there are people in this wounded country of ours who need special attention. However, most of us simply need to repent of ingratitude, for it is ingratitude itself that is keeping wounds alive! We simply need to forgive the wrongs of the past and become thankful for what we have in the present.

The moment we become grateful, we actually begin to ascend spiritually into the presence of God. The psalmist wrote,

"Serve the Lord with gladness come before Him with joyful singing. . . . Enter His gates with thanksgiving and His courts with praise. Give thanks to Him, bless His name. For the Lord is good His lovingkindness is everlasting and His faithfulness to all generations" (Psalm 100:2, 4-5).

It does not matter what your circumstances are the instant you begin to thank God, even though your situation has not changed, you begin to change. The key that unlocks the gates of heaven is a thankful heart. Entrance into the courts of God comes as you simply begin to praise the Lord.&rdquo
― Francis Frangipane


Thanksgiving Quotes

&ldquoThe very quality of your life, whether you love it or hate it, is based upon how thankful you are toward God. It is one's attitude that determines whether life unfolds into a place of blessedness or wretchedness. Indeed, looking at the same rose bush, some people complain that the roses have thorns while others rejoice that some thorns come with roses. It all depends on your perspective.

This is the only life you will have before you enter eternity. If you want to find joy, you must first find thankfulness. Indeed, the one who is thankful for even a little enjoys much. But the unappreciative soul is always miserable, always complaining. He lives outside the shelter of the Most High God.

Perhaps the worst enemy we have is not the devil but our own tongue. James tells us, "The tongue is set among our members as that which . . . sets on fire the course of our life" (James 3:6). He goes on to say this fire is ignited by hell. Consider: with our own words we can enter the spirit of heaven or the agonies of hell!

It is hell with its punishments, torments and misery that controls the life of the grumbler and complainer! Paul expands this thought in 1 Corinthians 10:10, where he reminds us of the Jews who "grumble[d] . . . and were destroyed by the destroyer." The fact is, every time we open up to grumbling and complaining, the quality of our life is reduced proportionally -- a destroyer is bringing our life to ruin!

People often ask me, "What is the ruling demon over our church or city?" They expect me to answer with the ancient Aramaic or Phoenician name of a fallen angel. What I usually tell them is a lot more practical: one of the most pervasive evil influences over our nation is ingratitude!

Do not minimize the strength and cunning of this enemy! Paul said that the Jews who grumbled and complained during their difficult circumstances were "destroyed by the destroyer." Who was this destroyer? If you insist on discerning an ancient world ruler, one of the most powerful spirits mentioned in the Bible is Abaddon, whose Greek name is Apollyon. It means "destroyer" (Rev. 9:11). Paul said the Jews were destroyed by this spirit. In other words, when we are complaining or unthankful, we open the door to the destroyer, Abaddon, the demon king over the abyss of hell!

In the Presence of God
Multitudes in our nation have become specialists in the "science of misery." They are experts -- moral accountants who can, in a moment, tally all the wrongs society has ever done to them or their group. I have never talked with one of these people who was happy, blessed or content about anything. They expect an imperfect world to treat them perfectly.

Truly, there are people in this wounded country of ours who need special attention. However, most of us simply need to repent of ingratitude, for it is ingratitude itself that is keeping wounds alive! We simply need to forgive the wrongs of the past and become thankful for what we have in the present.

The moment we become grateful, we actually begin to ascend spiritually into the presence of God. The psalmist wrote,

"Serve the Lord with gladness come before Him with joyful singing. . . . Enter His gates with thanksgiving and His courts with praise. Give thanks to Him, bless His name. For the Lord is good His lovingkindness is everlasting and His faithfulness to all generations" (Psalm 100:2, 4-5).

It does not matter what your circumstances are the instant you begin to thank God, even though your situation has not changed, you begin to change. The key that unlocks the gates of heaven is a thankful heart. Entrance into the courts of God comes as you simply begin to praise the Lord.&rdquo
― Francis Frangipane


Thanksgiving Quotes

&ldquoThe very quality of your life, whether you love it or hate it, is based upon how thankful you are toward God. It is one's attitude that determines whether life unfolds into a place of blessedness or wretchedness. Indeed, looking at the same rose bush, some people complain that the roses have thorns while others rejoice that some thorns come with roses. It all depends on your perspective.

This is the only life you will have before you enter eternity. If you want to find joy, you must first find thankfulness. Indeed, the one who is thankful for even a little enjoys much. But the unappreciative soul is always miserable, always complaining. He lives outside the shelter of the Most High God.

Perhaps the worst enemy we have is not the devil but our own tongue. James tells us, "The tongue is set among our members as that which . . . sets on fire the course of our life" (James 3:6). He goes on to say this fire is ignited by hell. Consider: with our own words we can enter the spirit of heaven or the agonies of hell!

It is hell with its punishments, torments and misery that controls the life of the grumbler and complainer! Paul expands this thought in 1 Corinthians 10:10, where he reminds us of the Jews who "grumble[d] . . . and were destroyed by the destroyer." The fact is, every time we open up to grumbling and complaining, the quality of our life is reduced proportionally -- a destroyer is bringing our life to ruin!

People often ask me, "What is the ruling demon over our church or city?" They expect me to answer with the ancient Aramaic or Phoenician name of a fallen angel. What I usually tell them is a lot more practical: one of the most pervasive evil influences over our nation is ingratitude!

Do not minimize the strength and cunning of this enemy! Paul said that the Jews who grumbled and complained during their difficult circumstances were "destroyed by the destroyer." Who was this destroyer? If you insist on discerning an ancient world ruler, one of the most powerful spirits mentioned in the Bible is Abaddon, whose Greek name is Apollyon. It means "destroyer" (Rev. 9:11). Paul said the Jews were destroyed by this spirit. In other words, when we are complaining or unthankful, we open the door to the destroyer, Abaddon, the demon king over the abyss of hell!

In the Presence of God
Multitudes in our nation have become specialists in the "science of misery." They are experts -- moral accountants who can, in a moment, tally all the wrongs society has ever done to them or their group. I have never talked with one of these people who was happy, blessed or content about anything. They expect an imperfect world to treat them perfectly.

Truly, there are people in this wounded country of ours who need special attention. However, most of us simply need to repent of ingratitude, for it is ingratitude itself that is keeping wounds alive! We simply need to forgive the wrongs of the past and become thankful for what we have in the present.

The moment we become grateful, we actually begin to ascend spiritually into the presence of God. The psalmist wrote,

"Serve the Lord with gladness come before Him with joyful singing. . . . Enter His gates with thanksgiving and His courts with praise. Give thanks to Him, bless His name. For the Lord is good His lovingkindness is everlasting and His faithfulness to all generations" (Psalm 100:2, 4-5).

It does not matter what your circumstances are the instant you begin to thank God, even though your situation has not changed, you begin to change. The key that unlocks the gates of heaven is a thankful heart. Entrance into the courts of God comes as you simply begin to praise the Lord.&rdquo
― Francis Frangipane


Voir la vidéo: Comment se célèbre Le jour des morts au Mexique (Décembre 2021).