Autre

Ce sont les cocktails de vacances les plus malsains de tous les temps


Compter les calories ? Évitez ces cocktails à tout prix

Les vacances, c'est bien, mais ces boissons sont dangereuses.

Noël, Hanoukka, Nouvelles années, et d'autres jours fériés apportent des quantités infinies de joie aux gens du monde entier. Avec cela, lors de votre fête de vacances moyenne, il y a aussi assez de nourriture et de boisson pour servir une petite armée.

Les vacances sont une bonne excuse pour céder à la tentation, mais vous ne voulez pas gaspiller toutes vos calories sur un seul cocktail. Sauf si vous vous êtes engagé à en sirotant un soda à la vodka, de nombreuses boissons servies pendant les vacances ne rendront pas service à votre tour de taille.

Voici trois des cocktails de vacances les plus malsains que vous pourriez rencontrer cette saison. Avertissement : Ce n'est pas parce qu'ils sont mauvais pour la santé qu'ils ne sont pas délicieux. Sirotez avec prudence.

Punch au lait de cognac

Pensez-y : tout ce qui contient les mots brandy, lait et punch dans la même phrase ne sera probablement pas pauvre en calories. Le punch est un bon moyen de servir un grand nombre d'invités, mais le sirop simple, l'extrait de vanille, le cognac et le lait contenus dans cette boisson en font une boisson à éviter.

Cocktail d'œufs à la crème au chocolat

Un cocktail au chocolat mettra fin à votre dent sucrée, mais il augmentera également votre tour de taille. Cette boisson comprend de la crème irlandaise Bailey's, de la liqueur de chocolat noir Godiva et plus d'une once de crème - une recette pour le désastre, si vous comptez les calories.

Lait de poule

Le lait de poule est couramment servi lors des fêtes de fin d'année, il y a donc de fortes chances que vous rencontriez cette boisson au moins une fois. Cette boisson semblable à une crème anglaise avec de la crème, du lait, du sucre et des œufs battus peut contenir jusqu'à 170 calories dans une maigre tasse de quatre onces.


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. Alors, considérez ceci : juste une demi-tasse, environ trois à quatre cuillères, peut contenir entre 300 et 400 calories de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. Les recettes traditionnelles nécessitent une variété de fromages (crème aigre, fromage à la crème et parmesan) et de la mayonnaise, et cela ne tient pas compte des croustilles tortilla ou du pain raffiné que vous utilisez pour tremper. Tenez-vous-en plutôt au houmous, au tahini ou à la salsa.

5. Boules de fromage: Un autre favori des fêtes de fin d'année, ces boules de joie habillées ne sont essentiellement qu'une concoction malsaine de graisses saturées et de cholestérol. Fabriquée traditionnellement avec du fromage à la crème, du fromage de spécialité ou râpé et des épices, une boule peut contenir plus de 500 calories malsaines. Sans oublier que vous mangerez plus de la moitié de votre apport recommandé en cholestérol et presque une journée entière de graisse - et ce n'est que si votre hôte décide de ne pas rouler ces boulettes de fromage dans du bacon. Prochain …

6. Gâteau aux fruits: Un aliment de base des Fêtes, le gâteau aux fruits peut contenir des restes de fruits, mais c'est une indulgence qu'il vaut mieux laisser sur la table des desserts. Les marques préemballées peuvent contenir une liste d'additifs malsains - sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de maïs, sucre, margarine, lait et colorants artificiels - tandis que les recettes maison nécessitent bon nombre des mêmes ingrédients… et plus encore. Attendez-vous à jusqu'à 420 calories pour une tranche.

7. Pop-corn aromatisé: Les boîtes de maïs soufflé à trois saveurs sont le rêve d'un hôte de fête : elles sont bon marché, festives, faciles à servir et à une douzaine dans votre pharmacie locale. Mais, c'est un petit creux conversationnel qui a un prix pour votre santé (et votre ventre). Pensez aux solides de sirop de maïs, au sucre, à l'arôme artificiel, au fromage, au babeurre, au MSG et à l'huile de maïs.

[Note de l'éditeur : si vous souhaitez éliminer définitivement les ingrédients malsains et les additifs chimiques de votre alimentation, cliquez ici pour vous inscrire au défi Naturally Savvy Get Healthy.]


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. Alors, considérez ceci : juste une demi-tasse, environ trois à quatre cuillères, peut contenir entre 300 et 400 calories de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. Les recettes traditionnelles nécessitent une variété de fromages (crème aigre, fromage à la crème et parmesan) et de la mayonnaise, et cela ne tient pas compte des croustilles tortilla ou du pain raffiné que vous utilisez pour tremper. Tenez-vous-en plutôt au houmous, au tahini ou à la salsa.

5. Boules de fromage: Un autre favori des fêtes de fin d'année, ces boules de joie habillées ne sont essentiellement qu'une concoction malsaine de graisses saturées et de cholestérol. Fabriquée traditionnellement avec du fromage à la crème, du fromage de spécialité ou râpé et des épices, une boule peut contenir plus de 500 calories malsaines. Sans oublier que vous mangerez plus de la moitié de votre apport recommandé en cholestérol et presque une journée entière de graisse - et ce n'est que si votre hôte décide de ne pas rouler ces boulettes de fromage dans du bacon. Prochain …

6. Gâteau aux fruits: Un aliment de base des Fêtes, le gâteau aux fruits peut contenir des restes de fruits, mais c'est une indulgence qu'il vaut mieux laisser sur la table des desserts. Les marques préemballées peuvent contenir une liste d'additifs malsains - sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de maïs, sucre, margarine, lait et colorants artificiels - tandis que les recettes maison nécessitent bon nombre des mêmes ingrédients… et plus encore. Attendez-vous à jusqu'à 420 calories pour une tranche.

7. Pop-corn aromatisé: Les boîtes de maïs soufflé à trois saveurs sont le rêve d'un hôte de fête : elles sont bon marché, festives, faciles à servir et à une douzaine dans votre pharmacie locale. Mais, c'est un petit creux conversationnel qui a un prix pour votre santé (et votre ventre). Pensez aux solides de sirop de maïs, au sucre, à l'arôme artificiel, au fromage, au babeurre, au MSG et à l'huile de maïs.

[Note de l'éditeur : si vous souhaitez éliminer définitivement les ingrédients malsains et les additifs chimiques de votre alimentation, cliquez ici pour vous inscrire au défi Naturally Savvy Get Healthy.]


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. Alors, considérez ceci : juste une demi-tasse, environ trois à quatre cuillères, peut contenir entre 300 et 400 calories de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. Les recettes traditionnelles nécessitent une variété de fromages (crème aigre, fromage à la crème et parmesan) et de la mayonnaise, et cela ne tient pas compte des croustilles tortilla ou du pain raffiné que vous utilisez pour tremper. Tenez-vous-en plutôt au houmous, au tahini ou à la salsa.

5. Boules de fromage: Un autre favori des fêtes de fin d'année, ces boules de joie habillées ne sont essentiellement qu'une concoction malsaine de graisses saturées et de cholestérol. Fabriquée traditionnellement avec du fromage à la crème, du fromage de spécialité ou râpé et des épices, une boule peut contenir plus de 500 calories malsaines. Sans oublier que vous mangerez plus de la moitié de votre apport recommandé en cholestérol et presque une journée entière de graisse - et ce n'est que si votre hôte décide de ne pas rouler ces boulettes de fromage dans du bacon. Prochain …

6. Gâteau aux fruits: Un aliment de base des Fêtes, le gâteau aux fruits peut contenir des restes de fruits, mais c'est une indulgence qu'il vaut mieux laisser sur la table des desserts. Les marques préemballées peuvent contenir une liste d'additifs malsains - sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de maïs, sucre, margarine, lait et colorants artificiels - tandis que les recettes maison nécessitent bon nombre des mêmes ingrédients… et plus encore. Attendez-vous à jusqu'à 420 calories pour une tranche.

7. Pop-corn aromatisé: Les boîtes de maïs soufflé à trois saveurs sont le rêve d'un hôte de fête : elles sont bon marché, festives, faciles à servir et à une douzaine dans votre pharmacie locale. Mais, c'est un petit creux conversationnel qui a un prix pour votre santé (et votre ventre). Pensez aux solides de sirop de maïs, au sucre, à l'arôme artificiel, au fromage, au babeurre, au MSG et à l'huile de maïs.

[Note de l'éditeur : si vous souhaitez éliminer définitivement les ingrédients malsains et les additifs chimiques de votre alimentation, cliquez ici pour vous inscrire au défi Naturally Savvy Get Healthy.]


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. Alors, considérez ceci : juste une demi-tasse, environ trois à quatre cuillères, peut contenir entre 300 et 400 calories de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. Les recettes traditionnelles nécessitent une variété de fromages (crème aigre, fromage à la crème et parmesan) et de la mayonnaise, et cela ne tient pas compte des croustilles tortilla ou du pain raffiné que vous utilisez pour tremper. Tenez-vous-en plutôt au houmous, au tahini ou à la salsa.

5. Boules de fromage: Un autre favori des fêtes de fin d'année, ces boules de joie habillées ne sont essentiellement qu'une concoction malsaine de graisses saturées et de cholestérol. Fabriquée traditionnellement avec du fromage à la crème, du fromage de spécialité ou râpé et des épices, une boule peut contenir plus de 500 calories malsaines. Sans oublier que vous mangerez plus de la moitié de votre apport recommandé en cholestérol et presque une journée entière de graisse - et ce n'est que si votre hôte décide de ne pas rouler ces boulettes de fromage dans du bacon. Prochain …

6. Gâteau aux fruits: Un aliment de base des Fêtes, le gâteau aux fruits peut contenir des restes de fruits, mais c'est une indulgence qu'il vaut mieux laisser sur la table des desserts. Les marques préemballées peuvent contenir une liste d'additifs malsains - sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de maïs, sucre, margarine, lait et colorants artificiels - tandis que les recettes maison nécessitent bon nombre des mêmes ingrédients… et plus encore. Attendez-vous à jusqu'à 420 calories pour une tranche.

7. Pop-corn aromatisé: Les boîtes de maïs soufflé à trois saveurs sont le rêve d'un hôte de fête : elles sont bon marché, festives, faciles à servir et à une douzaine dans votre pharmacie locale. Mais, c'est un petit creux conversationnel qui a un prix pour votre santé (et votre ventre). Pensez aux solides de sirop de maïs, au sucre, à l'arôme artificiel, au fromage, au babeurre, au MSG et à l'huile de maïs.

[Note de l'éditeur : si vous souhaitez éliminer définitivement les ingrédients malsains et les additifs chimiques de votre alimentation, cliquez ici pour vous inscrire au défi Naturally Savvy Get Healthy.]


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. Alors, considérez ceci : juste une demi-tasse, environ trois à quatre cuillères, peut contenir entre 300 et 400 calories de graisses saturées, de cholestérol et de sodium. Les recettes traditionnelles nécessitent une variété de fromages (crème aigre, fromage à la crème et parmesan) et de la mayonnaise, et cela ne tient pas compte des croustilles tortilla ou du pain raffiné que vous utilisez pour tremper. Tenez-vous-en plutôt au houmous, au tahini ou à la salsa.

5. Boules de fromage: Un autre favori des fêtes de fin d'année, ces boules de joie habillées ne sont essentiellement qu'une concoction malsaine de graisses saturées et de cholestérol. Fabriquée traditionnellement avec du fromage à la crème, du fromage de spécialité ou râpé et des épices, une boule peut contenir plus de 500 calories malsaines. Sans oublier que vous mangerez plus de la moitié de votre apport recommandé en cholestérol et presque une journée entière de graisse - et ce n'est que si votre hôte décide de ne pas rouler ces boulettes de fromage dans du bacon. Prochain …

6. Gâteau aux fruits: Un aliment de base des Fêtes, le gâteau aux fruits peut contenir des restes de fruits, mais c'est une indulgence qu'il vaut mieux laisser sur la table des desserts. Les marques préemballées peuvent contenir une liste d'additifs malsains - sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de maïs, sucre, margarine, lait et colorants artificiels - tandis que les recettes maison nécessitent bon nombre des mêmes ingrédients… et plus encore. Attendez-vous à jusqu'à 420 calories pour une tranche.

7. Pop-corn aromatisé: Les boîtes de maïs soufflé à trois saveurs sont le rêve d'un hôte de fête : elles sont bon marché, festives, faciles à servir et à une douzaine dans votre pharmacie locale. Mais, c'est un petit creux conversationnel qui a un prix pour votre santé (et votre ventre). Pensez aux solides de sirop de maïs, au sucre, à l'arôme artificiel, au fromage, au babeurre, au MSG et à l'huile de maïs.

[Note de l'éditeur : si vous souhaitez éliminer définitivement les ingrédients malsains et les additifs chimiques de votre alimentation, cliquez ici pour vous inscrire au défi Naturally Savvy Get Healthy.]


Les 7 pires recettes de Noël à éviter en cette période des fêtes

Cette joyeuse période de l'année peut être un peu difficile pour les personnes soucieuses de leur santé. Rebondissant de fête de vacances en réunion de famille, nous sommes confrontés à des recettes de Noël plus malsaines à chaque tournant: confiseries sucrées, aliments de fête et hors-d'œuvre crémeux et gourmands. Résister à ces simples plaisirs de vacances n'est pas une tâche facile, à moins d'avoir la volonté d'un saint.

S'il est normal de desserrer un peu l'étau proverbial pour embrasser les festivités et savourer les recettes de Noël de la saison, nous devons faire attention à la fréquence à laquelle nous nous disons… juste cette fois. Pourquoi? Parce que votre calendrier s'accumule avec les affaires de Noël, une fois se transforme en plusieurs nuits par semaine, et une poignée se transforme en quatre. C'est pourquoi, selon les experts, la prise de poids pendant les vacances est difficile à annuler.

"La plupart des Américains qui prennent du poids entre Thanksgiving et le réveillon du Nouvel An ne perdent généralement plus jamais ce poids", explique le Dr Mehmet Oz, chirurgien, auteur et personnalité de la télévision. «Certains repas que les gens mangent pendant les vacances peuvent ajouter jusqu'à 2 000 calories ou plus, ils pourraient donc en fait prendre une livre supplémentaire chaque jour s'ils continuent à se livrer comme ça. Une fois qu'ils se sont habitués à un apport calorique plus élevé, cela peut sembler normal et ils continuent à ce niveau."

De plus, nous avons tendance à sous-estimer le contenu de ces aliments, qu'il s'agisse d'un biscuit au sucre ou d'une cuillerée de casserole de haricots verts. Nous le justifions en pratiquant le contrôle des portions, mais dans le processus, nous négligeons la quantité de sucre, de graisses saturées, de cholestérol et de calories malsaines pouvant être contenues dans une bouchée. La réponse pourrait vous surprendre.

Pour vous aider à prendre vos décisions de « quoi manger » un peu plus facilement en cette période des Fêtes, voici quelques aliments malsains que vous devriez avoir le courage d'éviter lors de votre prochaine fête de travail ou dîner de famille annuel. Bon appétit !

1. Boulettes de viande suédoises: Produit très prisé lors des fêtes de fin d'année des employés, les boulettes de viande suédoises semblent inoffensives. Mais, ce plat culturel traditionnel (et la renommée d'IKEA) est fait avec du pain blanc raffiné (ou de la chapelure), du beurre, de la crème épaisse et du bouillon de bœuf riche en sodium. Passez, s'il vous plaît.

2. Les ignames confites: Il est facile de supposer que les ignames confites sont une option plus saine grâce au légume vedette de la recette : les patates douces. Cependant, le légume riche en féculents est presque une réflexion après coup dans ce plat. Les principaux prétendants ? Le beurre. Cassonade. Le sel. Guimauves. Une seule portion peut fournir plus de sucre que votre apport quotidien recommandé et jusqu'à 420 calories.

3. Casserole de haricots verts: Comme les ignames confites, les ingrédients malsains tels que la crème, le sel, le sucre et les oignons frits éclipsent le légume dans ce plat. Alors que toutes les recettes nécessitent des ingrédients différents, la recette la plus couramment utilisée - celle qui se trouve au dos des French's French Fried Onions® - offre une portion malsaine d'amidon alimentaire modifié, d'huile végétale, de MSG, de graisses saturées, d'huile de palme et de sodium. En fait, un lot de casserole de haricots verts contient plus de 4 000 milligrammes de sodium, soit presque le double de la quantité recommandée. du quotidien admission.

4. Trempette aux épinards et aux artichauts : Quiconque a ramassé une cuillerée de trempette crémeuse aux épinards et aux artichauts vous dira qu'il est presque impossible de prendre une seule bouchée. So, consider this: just half a cup, about three to four scoops, can contain between 300 to 400 calories of saturated fat, cholesterol, and sodium. Traditional recipes call for a variety of cheeses (sour cream, cream cheese, and Parmesan cheese) and mayonnaise-and that doesn’t account for the tortilla chips or refined bread that you use to dip. Stick to the hummus, tahini, or salsa dip instead.

5. Cheese Balls: Another holiday party favorite, these dressed-up balls of joy are essentially just an unhealthy concoction of saturated fat and cholesterol. Traditionally made with cream cheese, specialty or shredded cheese, and spices, one ball can contain more than a whopping 500 unhealthy calories. Not to mention, you’ll eat up more than half of your recommended intake of cholesterol and almost an entire day’s worth of fat-and that’s only if your host decided not to roll those cheese balls in bacon. Next …

6. Fruitcake: A holiday staple, fruitcake may contain remnants of fruit, but it’s an indulgence better left on the dessert foods table. Pre-packaged brands can contain a running list of unhealthy additives-high fructose corn syrup, corn syrup, sugar, margarine, milk, and artificial color-while homemade recipes call for many of the same ingredients … and then some. Expect up to 420 calories for one slice.

7. Flavored Popcorn: Tri-flavored popcorn tins are a holiday party host’s dream: they are cheap, festive, easy to serve, and a dime a dozen at your local drugstore. But, it’s a conversational munchie that comes with a price to your health (and belly). Think corn syrup solids, sugar, artificial flavor, cheese, buttermilk, MSG, and corn oil.

[Editor's Note: If you want to eliminate unhealthy ingredients and chemical additives from your diet for good, click here to sign up for a Naturally Savvy Get Healthy Challenge.]


The 7 Worst Christmas Recipes to Avoid this Holiday Season

This joyous time of year can be a wee bit challenging for the health conscious. Bouncing from holiday party to family gathering, we’re confronted with more unhealthy Christmas recipes at every turn: sugary confections, festive foods, and creamy, gluttonous hors d’oeuvres. Resisting these simple holiday pleasures is no easy task-unless you have the will power of a saint.

While it’s okay to loosen the proverbial noose a bit to embrace the festivities and savor the season's Christmas recipes, we have to be cautious of how often we tell ourselves … just this once. Pourquoi? Because as your calendar piles up with yuletide affairs, once turns into several nights a week, and one handful turns into four. This, experts say, is why weight gain over the holidays is tricky to undo.

“Most Americans who gain weight between Thanksgiving and New Year's Eve generally don't lose that weight ever again,” says acclaimed surgeon, author, and television personality Dr. Mehmet Oz. “Some meals people eat during the holidays can add up to 2,000 calories or more, so they could actually put on an extra pound every day if they keep indulging like this. Once they become used to the higher calorie intake, it may seem like normal and they continue on that level."

Additionally, we tend to underestimate what’s inside these foods, whether it’s just one sugar cookie or a spoonful of green bean casserole. We justify it by practicing portion control, but in the process, we overlook just how much sugar, saturated fat, cholesterol, and unhealthy calories might be in one bite. The answer might surprise you.

To help make your “what to eat” decisions a bit easier this holiday season, here are a few unhealthy foods you should work up the courage to avoid at your upcoming holiday work party or annual family dinner. Bon appétit!

1. Swedish Meatballs: A hot commodity at employee holiday parties, Swedish meatballs seem harmless. But, this traditional cultural dish (and IKEA’s claim to fame) is made with white refined bread (or breadcrumbs), butter, heavy cream, and sodium-heavy beef broth. Pass, please.

2. Candied Yams: It’s easy to assume that candied yams are a healthier option thanks to the recipe’s starring vegetable: sweet potatoes. However, the starchy, rich vegetable is almost an afterthought in this dish. The main contenders? Butter. Brown sugar. Salt. Marshmallows. Just one serving can deliver more sugar than your daily recommended intake and up to 420 calories.

3. Green Bean Casserole: Like candied yams, unhealthy ingredients such as cream, salt, sugar, and fried onions overshadow the vegetable in this dish. While all recipes call for different ingredients, the most commonly used recipe-the one on the back of the French’s French Fried Onions®-offers an unhealthy serving of modified food starch, vegetable oil, MSG, saturated fat, palm oil, and sodium. In fact, one batch of green bean casserole contains more than 4,000 milligrams of sodium-almost twice the recommended daily admission.

4. Spinach and Artichoke Dip: Anyone who has scooped a dollop of creamy spinach and artichoke dip will tell you it’s nearly impossible to take just one bite. So, consider this: just half a cup, about three to four scoops, can contain between 300 to 400 calories of saturated fat, cholesterol, and sodium. Traditional recipes call for a variety of cheeses (sour cream, cream cheese, and Parmesan cheese) and mayonnaise-and that doesn’t account for the tortilla chips or refined bread that you use to dip. Stick to the hummus, tahini, or salsa dip instead.

5. Cheese Balls: Another holiday party favorite, these dressed-up balls of joy are essentially just an unhealthy concoction of saturated fat and cholesterol. Traditionally made with cream cheese, specialty or shredded cheese, and spices, one ball can contain more than a whopping 500 unhealthy calories. Not to mention, you’ll eat up more than half of your recommended intake of cholesterol and almost an entire day’s worth of fat-and that’s only if your host decided not to roll those cheese balls in bacon. Next …

6. Fruitcake: A holiday staple, fruitcake may contain remnants of fruit, but it’s an indulgence better left on the dessert foods table. Pre-packaged brands can contain a running list of unhealthy additives-high fructose corn syrup, corn syrup, sugar, margarine, milk, and artificial color-while homemade recipes call for many of the same ingredients … and then some. Expect up to 420 calories for one slice.

7. Flavored Popcorn: Tri-flavored popcorn tins are a holiday party host’s dream: they are cheap, festive, easy to serve, and a dime a dozen at your local drugstore. But, it’s a conversational munchie that comes with a price to your health (and belly). Think corn syrup solids, sugar, artificial flavor, cheese, buttermilk, MSG, and corn oil.

[Editor's Note: If you want to eliminate unhealthy ingredients and chemical additives from your diet for good, click here to sign up for a Naturally Savvy Get Healthy Challenge.]


The 7 Worst Christmas Recipes to Avoid this Holiday Season

This joyous time of year can be a wee bit challenging for the health conscious. Bouncing from holiday party to family gathering, we’re confronted with more unhealthy Christmas recipes at every turn: sugary confections, festive foods, and creamy, gluttonous hors d’oeuvres. Resisting these simple holiday pleasures is no easy task-unless you have the will power of a saint.

While it’s okay to loosen the proverbial noose a bit to embrace the festivities and savor the season's Christmas recipes, we have to be cautious of how often we tell ourselves … just this once. Pourquoi? Because as your calendar piles up with yuletide affairs, once turns into several nights a week, and one handful turns into four. This, experts say, is why weight gain over the holidays is tricky to undo.

“Most Americans who gain weight between Thanksgiving and New Year's Eve generally don't lose that weight ever again,” says acclaimed surgeon, author, and television personality Dr. Mehmet Oz. “Some meals people eat during the holidays can add up to 2,000 calories or more, so they could actually put on an extra pound every day if they keep indulging like this. Once they become used to the higher calorie intake, it may seem like normal and they continue on that level."

Additionally, we tend to underestimate what’s inside these foods, whether it’s just one sugar cookie or a spoonful of green bean casserole. We justify it by practicing portion control, but in the process, we overlook just how much sugar, saturated fat, cholesterol, and unhealthy calories might be in one bite. The answer might surprise you.

To help make your “what to eat” decisions a bit easier this holiday season, here are a few unhealthy foods you should work up the courage to avoid at your upcoming holiday work party or annual family dinner. Bon appétit!

1. Swedish Meatballs: A hot commodity at employee holiday parties, Swedish meatballs seem harmless. But, this traditional cultural dish (and IKEA’s claim to fame) is made with white refined bread (or breadcrumbs), butter, heavy cream, and sodium-heavy beef broth. Pass, please.

2. Candied Yams: It’s easy to assume that candied yams are a healthier option thanks to the recipe’s starring vegetable: sweet potatoes. However, the starchy, rich vegetable is almost an afterthought in this dish. The main contenders? Butter. Brown sugar. Salt. Marshmallows. Just one serving can deliver more sugar than your daily recommended intake and up to 420 calories.

3. Green Bean Casserole: Like candied yams, unhealthy ingredients such as cream, salt, sugar, and fried onions overshadow the vegetable in this dish. While all recipes call for different ingredients, the most commonly used recipe-the one on the back of the French’s French Fried Onions®-offers an unhealthy serving of modified food starch, vegetable oil, MSG, saturated fat, palm oil, and sodium. In fact, one batch of green bean casserole contains more than 4,000 milligrams of sodium-almost twice the recommended daily admission.

4. Spinach and Artichoke Dip: Anyone who has scooped a dollop of creamy spinach and artichoke dip will tell you it’s nearly impossible to take just one bite. So, consider this: just half a cup, about three to four scoops, can contain between 300 to 400 calories of saturated fat, cholesterol, and sodium. Traditional recipes call for a variety of cheeses (sour cream, cream cheese, and Parmesan cheese) and mayonnaise-and that doesn’t account for the tortilla chips or refined bread that you use to dip. Stick to the hummus, tahini, or salsa dip instead.

5. Cheese Balls: Another holiday party favorite, these dressed-up balls of joy are essentially just an unhealthy concoction of saturated fat and cholesterol. Traditionally made with cream cheese, specialty or shredded cheese, and spices, one ball can contain more than a whopping 500 unhealthy calories. Not to mention, you’ll eat up more than half of your recommended intake of cholesterol and almost an entire day’s worth of fat-and that’s only if your host decided not to roll those cheese balls in bacon. Next …

6. Fruitcake: A holiday staple, fruitcake may contain remnants of fruit, but it’s an indulgence better left on the dessert foods table. Pre-packaged brands can contain a running list of unhealthy additives-high fructose corn syrup, corn syrup, sugar, margarine, milk, and artificial color-while homemade recipes call for many of the same ingredients … and then some. Expect up to 420 calories for one slice.

7. Flavored Popcorn: Tri-flavored popcorn tins are a holiday party host’s dream: they are cheap, festive, easy to serve, and a dime a dozen at your local drugstore. But, it’s a conversational munchie that comes with a price to your health (and belly). Think corn syrup solids, sugar, artificial flavor, cheese, buttermilk, MSG, and corn oil.

[Editor's Note: If you want to eliminate unhealthy ingredients and chemical additives from your diet for good, click here to sign up for a Naturally Savvy Get Healthy Challenge.]


The 7 Worst Christmas Recipes to Avoid this Holiday Season

This joyous time of year can be a wee bit challenging for the health conscious. Bouncing from holiday party to family gathering, we’re confronted with more unhealthy Christmas recipes at every turn: sugary confections, festive foods, and creamy, gluttonous hors d’oeuvres. Resisting these simple holiday pleasures is no easy task-unless you have the will power of a saint.

While it’s okay to loosen the proverbial noose a bit to embrace the festivities and savor the season's Christmas recipes, we have to be cautious of how often we tell ourselves … just this once. Pourquoi? Because as your calendar piles up with yuletide affairs, once turns into several nights a week, and one handful turns into four. This, experts say, is why weight gain over the holidays is tricky to undo.

“Most Americans who gain weight between Thanksgiving and New Year's Eve generally don't lose that weight ever again,” says acclaimed surgeon, author, and television personality Dr. Mehmet Oz. “Some meals people eat during the holidays can add up to 2,000 calories or more, so they could actually put on an extra pound every day if they keep indulging like this. Once they become used to the higher calorie intake, it may seem like normal and they continue on that level."

Additionally, we tend to underestimate what’s inside these foods, whether it’s just one sugar cookie or a spoonful of green bean casserole. We justify it by practicing portion control, but in the process, we overlook just how much sugar, saturated fat, cholesterol, and unhealthy calories might be in one bite. The answer might surprise you.

To help make your “what to eat” decisions a bit easier this holiday season, here are a few unhealthy foods you should work up the courage to avoid at your upcoming holiday work party or annual family dinner. Bon appétit!

1. Swedish Meatballs: A hot commodity at employee holiday parties, Swedish meatballs seem harmless. But, this traditional cultural dish (and IKEA’s claim to fame) is made with white refined bread (or breadcrumbs), butter, heavy cream, and sodium-heavy beef broth. Pass, please.

2. Candied Yams: It’s easy to assume that candied yams are a healthier option thanks to the recipe’s starring vegetable: sweet potatoes. However, the starchy, rich vegetable is almost an afterthought in this dish. The main contenders? Butter. Brown sugar. Salt. Marshmallows. Just one serving can deliver more sugar than your daily recommended intake and up to 420 calories.

3. Green Bean Casserole: Like candied yams, unhealthy ingredients such as cream, salt, sugar, and fried onions overshadow the vegetable in this dish. While all recipes call for different ingredients, the most commonly used recipe-the one on the back of the French’s French Fried Onions®-offers an unhealthy serving of modified food starch, vegetable oil, MSG, saturated fat, palm oil, and sodium. In fact, one batch of green bean casserole contains more than 4,000 milligrams of sodium-almost twice the recommended daily admission.

4. Spinach and Artichoke Dip: Anyone who has scooped a dollop of creamy spinach and artichoke dip will tell you it’s nearly impossible to take just one bite. So, consider this: just half a cup, about three to four scoops, can contain between 300 to 400 calories of saturated fat, cholesterol, and sodium. Traditional recipes call for a variety of cheeses (sour cream, cream cheese, and Parmesan cheese) and mayonnaise-and that doesn’t account for the tortilla chips or refined bread that you use to dip. Stick to the hummus, tahini, or salsa dip instead.

5. Cheese Balls: Another holiday party favorite, these dressed-up balls of joy are essentially just an unhealthy concoction of saturated fat and cholesterol. Traditionally made with cream cheese, specialty or shredded cheese, and spices, one ball can contain more than a whopping 500 unhealthy calories. Not to mention, you’ll eat up more than half of your recommended intake of cholesterol and almost an entire day’s worth of fat-and that’s only if your host decided not to roll those cheese balls in bacon. Next …

6. Fruitcake: A holiday staple, fruitcake may contain remnants of fruit, but it’s an indulgence better left on the dessert foods table. Pre-packaged brands can contain a running list of unhealthy additives-high fructose corn syrup, corn syrup, sugar, margarine, milk, and artificial color-while homemade recipes call for many of the same ingredients … and then some. Expect up to 420 calories for one slice.

7. Flavored Popcorn: Tri-flavored popcorn tins are a holiday party host’s dream: they are cheap, festive, easy to serve, and a dime a dozen at your local drugstore. But, it’s a conversational munchie that comes with a price to your health (and belly). Think corn syrup solids, sugar, artificial flavor, cheese, buttermilk, MSG, and corn oil.

[Editor's Note: If you want to eliminate unhealthy ingredients and chemical additives from your diet for good, click here to sign up for a Naturally Savvy Get Healthy Challenge.]


The 7 Worst Christmas Recipes to Avoid this Holiday Season

This joyous time of year can be a wee bit challenging for the health conscious. Bouncing from holiday party to family gathering, we’re confronted with more unhealthy Christmas recipes at every turn: sugary confections, festive foods, and creamy, gluttonous hors d’oeuvres. Resisting these simple holiday pleasures is no easy task-unless you have the will power of a saint.

While it’s okay to loosen the proverbial noose a bit to embrace the festivities and savor the season's Christmas recipes, we have to be cautious of how often we tell ourselves … just this once. Pourquoi? Because as your calendar piles up with yuletide affairs, once turns into several nights a week, and one handful turns into four. This, experts say, is why weight gain over the holidays is tricky to undo.

“Most Americans who gain weight between Thanksgiving and New Year's Eve generally don't lose that weight ever again,” says acclaimed surgeon, author, and television personality Dr. Mehmet Oz. “Some meals people eat during the holidays can add up to 2,000 calories or more, so they could actually put on an extra pound every day if they keep indulging like this. Once they become used to the higher calorie intake, it may seem like normal and they continue on that level."

Additionally, we tend to underestimate what’s inside these foods, whether it’s just one sugar cookie or a spoonful of green bean casserole. We justify it by practicing portion control, but in the process, we overlook just how much sugar, saturated fat, cholesterol, and unhealthy calories might be in one bite. The answer might surprise you.

To help make your “what to eat” decisions a bit easier this holiday season, here are a few unhealthy foods you should work up the courage to avoid at your upcoming holiday work party or annual family dinner. Bon appétit!

1. Swedish Meatballs: A hot commodity at employee holiday parties, Swedish meatballs seem harmless. But, this traditional cultural dish (and IKEA’s claim to fame) is made with white refined bread (or breadcrumbs), butter, heavy cream, and sodium-heavy beef broth. Pass, please.

2. Candied Yams: It’s easy to assume that candied yams are a healthier option thanks to the recipe’s starring vegetable: sweet potatoes. However, the starchy, rich vegetable is almost an afterthought in this dish. The main contenders? Butter. Brown sugar. Salt. Marshmallows. Just one serving can deliver more sugar than your daily recommended intake and up to 420 calories.

3. Green Bean Casserole: Like candied yams, unhealthy ingredients such as cream, salt, sugar, and fried onions overshadow the vegetable in this dish. While all recipes call for different ingredients, the most commonly used recipe-the one on the back of the French’s French Fried Onions®-offers an unhealthy serving of modified food starch, vegetable oil, MSG, saturated fat, palm oil, and sodium. In fact, one batch of green bean casserole contains more than 4,000 milligrams of sodium-almost twice the recommended daily admission.

4. Spinach and Artichoke Dip: Anyone who has scooped a dollop of creamy spinach and artichoke dip will tell you it’s nearly impossible to take just one bite. So, consider this: just half a cup, about three to four scoops, can contain between 300 to 400 calories of saturated fat, cholesterol, and sodium. Traditional recipes call for a variety of cheeses (sour cream, cream cheese, and Parmesan cheese) and mayonnaise-and that doesn’t account for the tortilla chips or refined bread that you use to dip. Stick to the hummus, tahini, or salsa dip instead.

5. Cheese Balls: Another holiday party favorite, these dressed-up balls of joy are essentially just an unhealthy concoction of saturated fat and cholesterol. Traditionally made with cream cheese, specialty or shredded cheese, and spices, one ball can contain more than a whopping 500 unhealthy calories. Not to mention, you’ll eat up more than half of your recommended intake of cholesterol and almost an entire day’s worth of fat-and that’s only if your host decided not to roll those cheese balls in bacon. Next …

6. Fruitcake: A holiday staple, fruitcake may contain remnants of fruit, but it’s an indulgence better left on the dessert foods table. Pre-packaged brands can contain a running list of unhealthy additives-high fructose corn syrup, corn syrup, sugar, margarine, milk, and artificial color-while homemade recipes call for many of the same ingredients … and then some. Expect up to 420 calories for one slice.

7. Flavored Popcorn: Tri-flavored popcorn tins are a holiday party host’s dream: they are cheap, festive, easy to serve, and a dime a dozen at your local drugstore. But, it’s a conversational munchie that comes with a price to your health (and belly). Think corn syrup solids, sugar, artificial flavor, cheese, buttermilk, MSG, and corn oil.

[Editor's Note: If you want to eliminate unhealthy ingredients and chemical additives from your diet for good, click here to sign up for a Naturally Savvy Get Healthy Challenge.]


Voir la vidéo: SI TU AIMES LE TENNIS NE REGARDE PAS CETTE VIDÉO. REGARDEZ CE QUI SEST PASSÉ!! Jericho (Octobre 2021).