Autre

Great British Bake Off : semaine des desserts


Je ne suis pas sûr d'avoir cru Mary Berry quand elle a dit qu'elle était « vraiment triste » de voir Jordan partir. Si elle était si triste, elle n'aurait pas dû le laisser sortir de la porte de la tente (ou du rabat). Et étant donné qu'il a réussi à faire un épisode de pain principalement sur les puddings, il aurait savouré le défi de cette semaine – les desserts.

Il y a une joie particulière dans un pudding. Que le légendaire estomac de pudding existe ou non, nous pouvons toujours en faire de la place, même lorsque nous savons que nous ne devrions pas. J'aime la sensation de m'asseoir après un pudding au caramel collant ou de cueillir les bords croustillants d'un crumble une fois que tout a été dévoré. Je suis sûr que les desserts de ce soir auront un peu plus de classe que ceux-là, mais à bien des égards, j'espère que ce n'est pas le cas.

Si ce soir vous inspire un pudding spécial ce week-end, voici cinq des meilleurs de Jamie. Idéales pour terminer un repas de famille spécial ou un dîner, ces beautés sont toujours faciles à assommer, malgré leur apparence incroyable.

Au cours de l'épisode du pain de la semaine dernière, il y a eu des appels interminables de "libérer le gluten" - comme si c'était la même chose que de libérer les chiens. Eh bien, cette recette est sans gluten, ainsi que végétalienne et sans produits laitiers, afin que nous puissions tous continuer notre vie. Oh, et avons-nous mentionné que c'est à peu près le meilleur gâteau au chocolat que nous ayons jamais goûté? Je veux dire, regardez-le, le seul mot est épique !

Jamie aime un bon pudding rétro. Il y a quelque chose de charmant et de simple dans cet incontournable des années 70, mais Jamie l'a un peu égayé pour le 21st siècle avec un incroyable tourbillon de chocolat à la génoise et des barres de chocolat écrasées dans la crème glacée. Je vous conseillerais de le manger rapidement pour que le milieu ne fonde pas, mais je doute que ce soit un problème.

Voici un spectacle pour vous Mary. Une meringue gluante, des poires pochées au gingembre et une sauce au chocolat maison décadente - le tout servi comme une grande gâterie savoureuse pour que vous et Paul puissiez prendre une cuillère et plonger.

Jamie montre un peu de classe ici. Le clafoutis est un dessert français classique. Habituellement, vous auriez des cerises avec, mais l'orange au chocolat (quand c'est bien fait) est un combo tueur, et ici avec le caramel collant, cela donne les textures et les saveurs les plus incroyables. Assurez-vous de cuire cette éponge à la perfection, donc elle est légèrement croustillante à l'extérieur et toujours gluante au milieu. Suivez la recette et tout ira bien.

Il n'y a rien d'élégant dans ce délicieux plat réconfortant - je doute que cela exciterait Paul jusqu'à ce qu'il le goûte. La garniture sans gluten a une certaine texture grâce aux amandes, et le mélange de fruits d'été en dessous est doux, gourmand et collant. Honnêtement, c'est mon paradis culinaire quand il s'agit de puds - tout n'a pas besoin d'être compliqué.


Great British Bake Off : semaine des desserts - Recettes

Vous vous êtes retrouvé dans un dessert-désastre ? Votre knickerbocker manque de gloire ? Jamais peur! Notre dictionnaire tacheté est là pour aider les aspirants producteurs de pudding, les concepteurs de desserts et les fabricants de gâteaux & #8230

Un favori des années 70, le «blanc-mange» est comme une crème pâtissière froide façonnée dans un moule et épaissie avec de la gélatine. La version en sachet a mauvaise réputation, mais le blanc-manger fait maison est « angélique » et « délicieux ».

Langues de Chat

Biscuits français légers et croquants, parfaits pour accompagner un blanc-manger maison. La traduction – langues de chats – ne semble pas aussi appétissant pour une raison quelconque…

Un gâteau français avec des couches de ganache, de crème et de génoise légère. Il y a un débat brûlant (d'accord, tiède) pour savoir s'il a été inventé par le pâtissier Louis Clichy en 1903 ou par la célèbre pâtisserie Dalloyau dans les années 1840. C'est ce qu'on appelle une rancune aux gâteaux.

Lorsque tout le reste échoue avec votre cuisson, dites aux gens que vous visiez le look «rustique». Comme Jon l'a dit, cela vous aidera à vous en sortir avec n'importe quoi.

Plongez dans un épisode fraîchement sorti du four de The Great British Bake Off tous les mardis soirs sur Channel 4 à 20h. Vous en avez manqué un ? Rattrapez tous les 4.


Brownies aldines

Les brownies aldine sont similaires à un gâteau en feuille du Texas, écrit Knock, mais ils ne sont pas un gâteau en feuille du Texas. Au lieu de cela, les brownies sont mous et moelleux - comme les brownies devraient l'être - alors qu'un gâteau en feuille du Texas est, eh bien, un gâteau. Le glaçage qui va sur le dessus est fin mais plein de saveur de chocolat, ce qui en fait une excellente recette, ajoute-t-il. (Photo : Michael Knock / Spécial Presse-Citoyen)

J'ai eu cette recette de ma bonne amie Jennifer. Nous sommes amis depuis le lycée (elle était ma date de bal de finissants), et nous sommes restés proches depuis. Nous parlions au téléphone la semaine dernière lorsqu'elle a déclaré qu'elle avait la meilleure recette de brownie de tous les temps. J'étais tout ouïe. J'adore les brownies et j'ai donc toujours hâte d'avoir une nouvelle recette.

C'est la recette. Il prépare des brownies qui ressemblent à un gâteau en feuille du Texas, mais ce n'est pas un gâteau en feuille du Texas. Au lieu de cela, les brownies sont mous et moelleux comme les brownies devraient l'être, alors qu'un gâteau en feuille du Texas est, eh bien, un gâteau. Le glaçage qui va sur le dessus est fin mais plein de saveur de chocolat. C'est une excellente recette.

Une chose que je dois ajouter, cependant : il y a un ingrédient qui est essentiel pour ces brownies qui ne figure pas sur la liste ci-dessous, et cet ingrédient est la foi. Vous devez croire que la pâte - qui est incroyablement épaisse - va couvrir votre plaque de cuisson. J'ai utilisé une spatule en caoutchouc graissée avec un aérosol de cuisson pour l'étaler uniformément sur ma casserole. Ensuite, il vous faudra encore une fois de la foi pour croire que le glaçage recouvrira le dessus de vos brownies. C'est pourquoi il est essentiel que les brownies soient encore chauds lorsque vous les glacez. La chaleur des brownies adoucira le glaçage, permettant de l'étaler sur toute la surface.

Ingrédients:

Pour les brownies :

  • 2 1/3 tasses de farine
  • 1 1/8 cuillère à café de sel
  • 1 ¼ tasse de beurre
  • 2 ¾ tasses de sucre
  • 4 œufs
  • 1 cuillère à café d'extrait de vanille
  • ¾ tasse de cacao

Pour le glaçage:

  • 14 onces de sucre en poudre
  • 1 once de cacao
  • 1/3 tasse d'eau
  • cuillère à café d'extrait de vanille

Pour faire les brownies :

Beurrer une plaque à pâtisserie à rebords (un moule à roulé). Préchauffez votre four à 350 degrés.

Mélanger le sel et la farine dans un petit bol. Mettre de côté.

Battre ensemble le beurre, le cacao et le sucre. Ajouter les œufs et l'extrait de vanille. Ne pas trop mélanger. Incorporer le mélange de farine. Encore une fois, ne mélangez pas trop.

Grattez dans votre plaque de cuisson préparée. Cuire au four environ 20-30 minutes (les miens ont été cuits en 22 environ). Veillez à ne pas trop cuire. Refroidir pendant 10 minutes.

Pour faire le glaçage :

Pendant que les brownies refroidissent, préparez le glaçage.

Mélanger tous les ingrédients du glaçage dans un bol moyen. Versez sur les brownies encore chauds et étalez uniformément.


Great British Bake Off épisode 8 2020 – Dessert Week

Great British Bake Off épisode 8 2020

Bake Off à l'époque d'une pandémie mondiale est très différent dans les coulisses car les 12 candidats, les juges Paul Hollywood et Prue Leith et les présentateurs Noel Fielding et Matt Lucas laissent derrière eux leurs proches pour entrer dans leur propre bulle.

Mais ce sacrifice signifie qu'à l'écran, les fans seront soulagés d'apprendre que tout est aussi familier et confortable qu'un chapeau à pompon bien-aimé. L'épisode d'ouverture est un bouchonneur, avec une bande d'amateurs de bonne humeur, d'autodérision et souvent brillants et le tour le plus drôle dont je me souvienne. C'est le clou du spectacle et c'est hilarant. Un fondant Freddie Mercury, ça vous tente ?

Paul Hollywood

L'homme d'État le plus âgé de Bake Off, Paul est le seul membre de l'équipe à faire partie de l'émission depuis ses tout débuts, jugeant à l'origine aux côtés de Mary Berry jusqu'au passage à Channel 4 en 2017. Paul anime également la version américaine de l'émission, L'American Baking Competition et a été boulanger en chef dans plusieurs hôtels au Royaume-Uni et à l'étranger, après avoir commencé sa carrière dans la boulangerie de son père alors qu'il était encore adolescent.

Bien que ce soit Bake Off qui ait vraiment fait de Paul un nom connu, il avait déjà fait d'autres apparitions à la télévision dans des émissions telles que The Heaven and Earth Show et This Morning. sa propre émission Pies and Puds de Paul Hollywood.

Paul est connu pour ses commentaires souvent durs et pour la définition de tâches souvent difficiles dans le défi de signature, tandis que ses « poignées de main hollywoodiennes » convoitées réservées aux meilleures pâtisseries sont devenues une caractéristique populaire de l'émission.


1. Préchauffer le four à 180°C, 350°F, Gaz 4 et graisser et tapisser 2 moules à gâteaux de 20cm/8in de papier sulfurisé. Tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin.

2. Dans un bol, fouetter ensemble le beurre et le sucre jusqu'à consistance légère et crémeuse. Incorporer les œufs, un à la fois, puis incorporer la poudre d'amandes, la farine autolevante et la levure chimique. Répartir le mélange entre les moules à gâteaux préparés et cuire au four préchauffé pendant 20 à 25 minutes jusqu'à ce que les gâteaux soient fermes et reviennent au toucher.

3. Sortir les gâteaux du four, démouler des moules à gâteaux et laisser refroidir complètement. Retirez le papier sulfurisé et placez les 2 gâteaux légèrement écartés sur la plaque de cuisson tapissée.

4. Réduire la température du four à 130°C, 250°F, Gas 1/2.

5. Pour la meringue, dans un bol propre, monter les blancs d'œufs en neige ferme puis ajouter le sucre semoule, une cuillerée à la fois avec un peu de gel de colorant alimentaire rose, en fouettant tout le temps, pour que la meringue devienne une jolie Couleur rose. La meringue doit être ferme et tenir une pointe lorsque vous soulevez les batteurs ou fouettez.

6. Versez la meringue dans une poche à douille munie d'une grosse douille ronde. Disposez un cercle de meringue sur le dessus d'un gâteau en une couche plate. Dressez le reste de la meringue en pics sur l'autre gâteau, en soulevant la buse vers le haut pendant que vous formez chaque boule de meringue pour faire des pics élevés. Transférer la plaque à pâtisserie au four et cuire au four pendant 1&ndash1 1/4 heures jusqu'à ce que la meringue soit croustillante. Retirer du four et laisser refroidir.

7. Lorsque vous êtes prêt à servir, fouettez la crème en pics fermes. Placer le gâteau avec la couche plate de meringue sur une assiette de service et napper de crème fouettée. Garnir avec les fraises et la confiture, puis placer délicatement le gâteau de meringue au sommet du pic sur le dessus. Servir de suite. Comme le gâteau contient de la crème fraîche, tout gâteau non consommé doit être conservé au réfrigérateur et il est préférable de le manger dans les 2 jours.

Cette recette de Hannah Miles est tirée de son livre de cuisine, Layered Desserts - available Amazone


Comprendre la recette

Il existe quelques recettes, mais je voulais voir si je pouvais créer ma propre version. J'ai remarqué sur quelques photos que j'ai vu que la croûte de pâte phyllo avait l'air assez pâle. Je voulais que le mien soit doré, alors je savais que je devais faire cuire ma croûte avant d'ajouter la garniture.

Lors de ma première tentative, j'ai superposé la pâte phyllo sur le fond et je l'ai amenée à la hauteur de la casserole et je l'ai repliée pour faire des bords nets. Cela n'a pas fonctionné du tout ! Mes côtés se sont effondrés pendant la cuisson et n'étaient pas assez hauts pour accueillir une garniture. Heureusement, j'avais plus de pâte filo alors j'ai réessayé. Cette fois, je laisse la pâte pendre sur les bords du moule pour la cuisson. Cela a fonctionné beaucoup mieux, mais les bords sont devenus très croustillants et je craignais qu'ils ne soient trop cuits lors de la cuisson de la garniture. Je pensais aussi que j'aurais du mal à retirer les côtés de la poêle avant de servir. J'ai décidé de casser le surplomb et de garder les éclats pour décorer le dessus une fois le gâteau cuit. Cela a très bien fonctionné. La partie de la croûte qui se trouvait au-dessus de la lime n'a pas trop foncé et cela a rendu le dessus du gâteau plus joli avec les morceaux de pâte filo dessus. Le seul problème était que les côtés étaient encore plutôt pâles après la cuisson, mais ils étaient toujours croustillants, donc cela n'affectait pas trop le gâteau. La prochaine fois, je pourrais jouer soit en n'utilisant pas de bain-marie lors de la cuisson de la garniture, soit en faisant cuire la croûte encore plus longtemps avant de la remplir.

Pour le cheesecake, j'ai commencé par une recette de cheesecake au citron de ma Cook’s illustré livre de recettes. J'ai remplacé le miel par du sucre et j'ai réduit la quantité de 1 1/4 tasse à 2/3 tasse car il y aurait également un sirop de miel sur le dessus. J'ai mis juste une cuillère à café de zeste de citron pour un coup de pied citronné qui ne dominerait pas trop le miel. Enfin, j'ai utilisé de la crème sure au lieu de la crème dans la recette parce que je pensais que cela aiderait à la fois la texture et ajouterait plus de piquant à la saveur.

J'ai basé la recette des noix et du sirop sur ce que j'ai fait pour ma recette de baklava, mais j'ai réduit la quantité d'eau dans le sirop pour le rendre un peu plus épais. J'ai mis la moitié des noix avec un peu de sucre sur le fond de la croûte avant d'ajouter la garniture, puis j'ai mélangé les noix restantes avec une partie du sirop pour mettre sur le gâteau après qu'il ait refroidi. Pour finir, j'ai ajouté les éclats de pâte phyllo, des zestes d'orange émincés et plus de sirop avant de servir.


Mis en place par Prue Leith, qui a également défini la technique de la semaine dernière, ce défi est considéré comme le plus difficile à ce jour.

Elle a dit aux boulangers restants que "les défis techniques les plus complexes que le Bake Off ait jamais vus."

Et l'homme de 79 ans a souligné : "C'est une question de détail et de mesures précises"

Les boulangers ont été invités à créer une demi-douzaine de desserts identiques, composés de six couches sur mesure, en deux heures et demie.

Noel Fielding le décrit comme se traduisant approximativement par "quelques trucs poussés dans un verre délicat".

La présentatrice Sandi Toksvig a expliqué plus en détail: "Prue aimerait que vous fassiez six verrines identiques parfaitement superposées.

"En gros, cɾst un dessert en couches dans un verre."


Great British Bake Off élimine un autre boulanger pendant la Dessert Week avant la demi-finale

Le grand gâteau britannique est revenu à l'essentiel ce soir (10 novembre) pour la Dessert Week avec une place en demi-finale en jeu.

Et avec la diminution des chiffres, il était malheureusement temps de dire au revoir à Marc, après que Paul ait trouvé "tout" qui n'allait pas avec sa gelée Showstopper.

Pendant ce temps, Hermine a été couronnée Star Baker pour la deuxième semaine consécutive, après avoir présenté un Showstopper qui a impressionné Prue à la fois visuellement et par son goût.

Pour le Défi Signature, les boulangers ont été chargés de faire des gâteaux au fromage miniatures, où l'ingrédient le plus populaire semblait être le fruit de la passion.

Laura a impressionné les juges avec son "délicieux" cheesecake aux fruits de la passion tandis que ceux d'Hermine, également à base de fruits de la passion, étaient un peu "gros" et que Marc manquait de saveur.

Pour le défi technique, les boulangers ont dû faire ce qui s'est avéré être l'un des défis les plus difficiles à ce jour, deux Sussex Pond Puddings.

Absolument aucun des cinq boulangers n'a impressionné dans le défi, Laura prenant la première place en tant que meilleure d'un mauvais groupe.

Dave est arrivé à la dernière place tandis qu'Hermine et Peter n'étaient pas loin derrière, car tous deux n'avaient pas assez cuit leurs puddings.

Pour le Showstopper Challenge, les boulangers devaient faire un gâteau de conception d'art en gelée qui devait être visuellement spéculaire et au moins un élément aurait dû être en éponge.

Laura a présenté un beau gâteau basé sur une scène d'étang de carpes koï et contenant une mousse à la framboise qui a impressionné les juges.

Dave déçu par sa scène de plage de Newquay, dont Prue aimait l'apparence mais le goût n'était pas aussi impressionnant. Et malheureusement pour Peter, sa boule à neige avait plus le goût d'une bagatelle.

Mais le gâteau à la gelée de pommes et aux fraises et mousse au chocolat de Marc a été la plus grande déception. Paul a dit que le gâteau était "comme du béton à couper", et a trouvé que tout n'allait pas.

À l'opposé de l'échelle se trouvait le gâteau mousse au chocolat et aux framboises d'Hermine, que Prue a décrit comme "un vrai triomphe" et Paul a tellement apprécié qu'il a fini par lui dire de l'enlever.

Une fois les Showstoppers jugés, ce n'était pas une surprise lorsque les résultats ont été annoncés. Hermine a une nouvelle fois été sacrée Star Baker, tandis que c'est Marc qui a raté de peu la demi-finale.

En faisant ses adieux à la tente, Marc a attribué son temps à l'émission pour soulager son anxiété et lui apprendre à se donner plus de crédit.

Le grand gâteau britannique diffusé le mardi à 20h sur Channel 4. Aux États-Unis, il est connu sous le nom Le grand salon britannique de la pâtisserie, avec de nouveaux épisodes qui débutent tous les vendredis sur Netflix.

Cuire au four : une tranche supplémentaire, animé par Jo Brand et Tom Allen, est diffusé tous les vendredis à 20h sur Channel 4.


Cuisiner avec la Great British Bake-Off – Biscuit Week

J'ai dû en faire deux Patisserie recettes inspirées ce week-end car j'ai attrapé le premier épisode en retard. L'épisode deux était consacré aux biscuits. Pas le pain rapide nord-américain moelleux, mais le biscuit texturé croustillant. Apparemment, la différence entre un cookie et un biscuit est que les biscuits ont un claquement ou un crumble, tandis qu'un cookie est généralement plus gros et moelleux.

La cuisson signature de l'épisode de la semaine des biscuits était le cookie florentin, la cuisson technique était le macaron à la noix de coco (ceux-ci sont moelleux, alors sont-ils vraiment des biscuits ?) J'ai fait beaucoup de macarons auparavant, alors j'ai décidé d'aller avec le Florentin.

Je me souviens avoir mangé des Florentins quand j'étais enfant, mais je ne les ai jamais préparés moi-même. Ma mère les cuisait ou les achetait, donc ce serait un peu un biscuit nostalgique pour moi. Les florentins sont généralement préparés avec des amandes et combinés avec un mélange de type caramel. Ils sont ensuite cuits jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants. Une fois refroidi, un côté est recouvert de chocolat fondu.

Pour les pâtisseries signature, il y avait toutes sortes de florentines aux saveurs différentes, allant du caramel salé et du caramel collant aux saveurs de mangue lassi. Tous les Florentins comportaient un mélange de noix et de fruits secs et étaient enrobés d'une couche de chocolat.

J'ai regardé les recettes qui ont été publiées sur le Grande pâtisserie britannique site ainsi qu'une recherche générale sur Internet. Il y avait peu de recettes disponibles! J'ai même cherché dans mes livres de cuisine. J'ai trouvé une recette de barres florentines dans mon Vie Canadienne livre de cuisine, mais rien d'autre.

La recette qui m'a le plus plu depuis le Patisserie était la recette des Florentins au chocolat au lait et au caramel salé. Si vous avez lu mon blog, vous savez que j'adore le caramel salé ! Lors de la dégustation, les juges ont commenté qu'ils auraient été meilleurs avec du chocolat noir pour compenser la douceur du florentin plutôt que du chocolat au lait. C'est le premier changement que j'ai décidé de faire. Le deuxième changement consistait à utiliser des noisettes au lieu de noix de pécan. Je les avais sous la main et j'apprécie cette saveur. Une partie de la recette m'a coincé cependant. Il utilisait du sirop doré, ce que l'on ne trouve pas couramment au Canada.

J'ai décidé de téléphoner à ma mère pour voir ce que sa recette impliquait. Elle ne savait pas d'où venait la recette, mais n'aimait certainement pas l'idée du sirop doré, qui est dérivé de la mélasse et a une saveur assez forte. Elle pensait que c'était un ingrédient britannique et ne parlait pas des racines italiennes des biscuits ! Elle a trouvé une recette en elle New York Times livre de cuisine et me l'a envoyé. J'ai décidé de filtrer la recette pendant un jour ou deux et de décider quoi faire plus tard.

Après mûre réflexion, j'ai mélangé des éléments d'un tas de recettes différentes. J'ai fait un caramel à la cassonade à mélanger avec les noix et les raisins secs et pour la garniture, j'ai utilisé du chocolat mi-sucré. J'allais également décorer avec du chocolat blanc pour le contraste, mais j'ai ensuite eu l'inspiration de faire un chocolat blanc caramélisé comme l'un des autres candidats utilisé pour sa garniture. J'envisageais déjà cet ingrédient pour un gâteau que je préparais le week-end prochain, donc cela semblait être le bon moment pour l'essayer.

Caraméliser le chocolat blanc est vraiment facile. Vous avez juste besoin d'un bol résistant à la chaleur qui peut aller au micro-ondes. Vous faites fondre le chocolat, puis passez au micro-ondes et remuez le chocolat par incréments de 20 secondes jusqu'à ce qu'il devienne doré. Le résultat est un chocolat beaucoup moins sucré avec des notes de caramel.

Une fois la planification de la recette terminée, je suis allé de l'avant et j'ai cuit mes florentins. Ils ont si bien tourné ! Ils ne sont pas aussi uniformément ronds que ceux de Patisserie, parce que j'ai choisi de ne pas les couper après la cuisson, mais j'ai aimé le look rustique. Choisir le chocolat blanc caramélisé était exactement la bonne chose à faire. Mon mari a commenté que la saveur du chocolat complimentait vraiment la saveur de caramel du biscuit et pensait que c'était décadent et délicieux !


The Great British Bake Off : la semaine des desserts 4 octobre 2019 13:51 - Saison 10, Épisode 6 - Abonnez-vous

J'ai trouvé cet épisode vraiment douloureux pour beaucoup de raisons. La critique des deux juges était incroyablement dure. Prue était plus présente cette semaine, mais ce n'était pas une chose agréable pour moi. Elle est censée être une contre-pinte au béat de Paul et elle était tout aussi dure sinon pire.


Le harcèlement constant de Noel envers Priya à propos d'être à l'heure et son commentaire selon lequel elle est "toujours en retard et ne peut pas arrêter de parler" m'a énervé sans fin. De plus, Henry a dû dire deux fois à Noel de s'en aller. Les boulangers sont tellement stressés et avoir un hôte qui ajoute n'est vraiment pas cool.

Henry était le meilleur pour moi cette semaine. Avec sa petite épingle en toile d'araignée en hommage à Helena et son appel insolent à Paul pour avoir suggéré qu'il n'avait pas fait sa propre gelée pour la signature, il était mon boulanger vedette.

Oh et joyeux anniversaire à Michel !
posté par miss-lapin à 13:58 le 4 octobre 2019 [8 favoris]

Ouf. J'ai l'impression que la série a été * tellement injuste * envers Priya avec à quel point les commentaires personnels à son sujet ont été méchants. Je ne comprends pas pourquoi les hôtes et les juges ont ressenti le besoin de lui faire remarquer (pour autant que je sache, complètement banal) un effet si implacable, mais je n'aime vraiment pas ça. En pensant à sa douce interview de sortie, je ne peux que me demander comment elle s'est sentie en regardant la série.

Un tel soulagement de voir une technique principalement réalisée avec compétence, ne serait-ce qu'à cause du découragement de tout le monde après le défi de la signature. Mais le soulagement que les juges n'aient pas eu l'occasion de s'attaquer à un groupe de concurrents déjà démoralisés est pas pourquoi je regarde cette émission.

(Comment OT3 ai-je le droit d'être à propos de Steph, Henry et David, cependant? Parce que leur câlin sur le banc n'aurait pas pu être plus adorable et ce genre de camaraderie *est* la raison pour laquelle je regarde.)
posté par gaieté à 14:06 le 4 octobre 2019 [10 favoris]

Lorsque la plupart des concurrents se détournent des juges en ayant l'air d'avoir été giflés, faut-il rappeler aux juges et aux producteurs qu'il s'agit de boulangers "amateurs" et c'est pourquoi nous regardons ?

Je me souviens dans une série précédente d'avoir pensé que Lucy, n'est-ce pas, voulait tellement quitter la série qu'elle a fait cuire un pain Cobb simple et y a jeté des tomates juste pour le soulagement d'être disqualifiée! Je peux comprendre cela! :(

Je ne voudrais jamais qu'on me parle comme ça, et certainement pas pour la joie de gagner une assiette en verre !
posté par alwayson_slightlyoff à 14:45 le 4 octobre 2019 [1 favori]

Cela faisait 9 saisons que je voulais poser cette question : les candidats apportent leurs cuillères, couteaux, gadgets préférés, etc.

N'ont-ils pas le droit d'apporter une calculatrice pour les aider en maths ? Je sais que j'en aurais besoin. Il est douloureux de les voir lutter quand ils sont si stressés. C'est presque comme si l'embarras était encouragé.

Bon je vais aller lire un livre maintenant et me taire !
posté par alwayson_slightlyoff à 16:03 le 4 octobre 2019

Veuillez noter que je suis fan à la fois de votre Bake-Off et de votre beau langage. Par contre j'ai une question :

Qu'y a-t-il chez vous les gens et les meringues ? J'ai quatre décennies et d'aussi loin que je me souvienne, je n'ai jamais consommé de meringue que sur une tarte quelconque. Est-ce vraiment une chose, où vous faites une sorte de crêpe cassante et en faites une sorte de dessert?

Ans, l'autre HP
posté par Huffy Puffy à 17:29 le 4 octobre 2019 [8 favoris]

son commentaire qu'elle est "toujours en retard et ne peut pas arrêter de parler"

Noel a en fait dit que cela lui rappelait son propre bulletin scolaire - toujours en retard et ne peut pas s'arrêter de parler.

Je ne suis pas sûr que cela améliore les choses, mais j'ai l'impression qu'il essayait de se déprécier plutôt que de la cibler.
posté par anastasiav à 19:19 le 4 octobre 2019 [6 favoris]

Est-ce vraiment ainsi que les Britanniques disent festif ?

J'ai eu la même réaction la première fois que j'ai entendu la prononciation britannique du mot "controvery"
posté par acidnova à 20:46 le 4 octobre 2019

Desserts à la meringue : eh bien, il y a Eton Mess (que l'on appelle beaucoup ces derniers temps l'abréviation du gouvernement actuel) et Pavlova, bien que ce soit vraiment Aus/NZ qui s'est installé au Royaume-Uni.

C'était une technique intéressante dans la mesure où tout le monde s'en est plutôt bien sorti et le jugement portait sur des écarts mineurs par rapport à la norme idéale, que les boulangers ne voient bien sûr pas. Il se peut que la recette n'ait pas été aussi réduite qu'elle l'est d'habitude, ou peut-être que les compétences impliquées étaient celles que les boulangers connaissaient mieux. Cela dit, j'ai été surpris des problèmes rencontrés par certains d'entre eux avec les couches de coulée. N'ont-ils jamais fait de café irlandais auparavant?

Les spectacles étaient incroyables. Je suis sérieusement tenté d'essayer d'en faire un à un moment donné, mais en regardant les recettes sur le site Web du spectacle, ce sont des affaires de la plupart des jours.

Soit dit en passant, j'ai manqué de faire la technique la semaine dernière car je faisais quelques gâteaux pour le travail. J'ai l'intention de faire la semaine dernière et cette semaine ce week-end.
posté par Major Clanger à 5:53 AM le 5 octobre 2019 [4 favoris]

Oui, et le commentaire de Noel à Henry à propos de sa cravate et de sa chemise rouges assorties, alors qu'il portait sa technique précaire à la table, n'était pas quelque chose que Mel ou Sue n'auraient jamais fait. Ils murmureraient tranquillement des mots d'encouragement.

Faites le tri, Bake Off.
posté par Automocar à 7:57 AM le 5 octobre 2019 [11 favoris]

La chose la plus étrange à propos du motif Priya vs. Time est qu'il ne semblait pas pertinent pour les résultats. Les plaintes dont je me souviens étaient trop d'amaretto dans une cuisson et les juges n'aimaient pas l'apparence d'une crème violacée dans une autre (ou la même? Je ne me souviens pas exactement). Ni l'une ni l'autre ne semblent être des erreurs liées au temps, plutôt des choses qui auraient pu être ajustées lors des étapes de planification avant son arrivée dans la tente. Rien n'avait l'air horriblement inachevé dans la mode "clairement à court de temps" que nous avons vue auparavant dans la série. Si ce n'est pas la raison pour laquelle elle a été renvoyée chez elle, pourquoi l'inclure ?

Plus de carburant pour les plaintes de "mauvaise édition" : à un moment donné, Prue a dit à Priya : Le seul éloge pour les saveurs de Priya dont je me souviens avoir fait l'émission est le mishti dans Dairy Week.

Le commentaire de Noel à Henry à propos de sa cravate et de sa chemise rouges assorties, alors qu'il portait sa technique précaire à la table, n'était pas quelque chose que Mel ou Sue auraient jamais fait

Le "PAS MAINTENANT" laconique mais efficace d'Henry était encore une autre raison de l'aimer cette semaine.
posté par creepygirl à 12:39 le 5 octobre 2019 [13 favoris]

Je me demande toujours dans les techniques, où aucun des boulangers ne semble avoir jamais entendu parler de ce qu'ils fabriquent, si la jeunesse collective de cette année (et des dernières années) n'a pas d'effet. Je pense à des gens comme Brendan, qui avait vu beaucoup d'aliments que les plus jeunes boulangers n'avaient pas et qui ont également voyagé. Il semble parfois que les concurrents plus âgés ont également lu les livres des juges, mais qu'aucun des plus jeunes ne l'a fait, ou peut-être qu'ils ne le montrent tout simplement pas dans les épisodes. Mais moi-même, si je savais que j'allais au GBBO, vous pouvez parier que j'aurais fait des recherches sur toutes les choses liées à la cuisson avant de monter dans cette tente.

Mais je me demande aussi si le fait que GBBO est un succès établi depuis des années maintenant et que de nombreuses personnes qui étaient probablement déjà des boulangers expérimentés à la maison sont apparus ou ont essayé n'est pas pris en compte, et le bassin de nouveaux boulangers sélectionnés pour l'émission n'a en fait commencé qu'en regardant les saisons précédentes de GBBO. Les articles ont vanté la façon dont cela a relancé la boulangerie en Grande-Bretagne, alors je me demande combien de saisons ultérieures sont peuplées de boulangers qui n'ont pas rapporté grand-chose. expérience de vie, je suppose.

Comptez-moi comme l'une des personnes repoussées par un comportement récent des juges et des hôtes. De toutes les choses sur lesquelles vous modéliser, les compétitions de réalité américaine ne sont pas celles à choisir. Cette méchanceté pour l'effet, ce genre de recherche de fautes trop agressive, me rappelle pourquoi cela a toujours été un confort de regarder pour moi et pourquoi je ne regarde pas les compétitions de télé-réalité à la télévision américaine, d'habitude. J'aimerais qu'ils l'arrêtent, je ne veux pas m'arrêter sur ce programme.

Je suis tellement content que les boulangers eux-mêmes ne s'engagent pas dans cela – David voulait vraiment que Steph gagne un boulanger troisième étoile malgré le fait que Noel l'ait aiguillonné à ce sujet, eux assis sur les bancs se tenant ensemble, Michael se précipitant pour aider Henry avec le réfrigérateur. c'est l'une des choses pour lesquelles je le surveille, pas les ordures forcées de M. Grumpypants McSternface de Paul, donc vous pensez qu'il va s'en prendre à quelqu'un, ou les compliments et opinions étranges de Prue, ou la façon dont ils ont rendu la technique de plus en plus diabolique.

(Aussi: la framboise ne va pas avec le chocolat et la crème est presque aussi WTF que les myrtilles n'ont pas de saveur. Je comprends que je suis en minorité en ce sens que je pense que le chocolat à l'orange est dégoûtant, mais FFS, en disant que non ' ne pas aller avec la framboise est bizarre.)

Je ne pensais pas que ce serait pire pour Priya que ces personnes ultra-blanches lui disant qu'une chose qu'elle aime et fait partie de sa culture n'était pas assez colorée et assez bonne, mais oh regardez, c'était le cas ! Il semblait qu'ils venaient vraiment jouer cette semaine, ils la cherchaient, et je n'ai jamais eu l'impression qu'ils soutenaient leurs raisons pour cela.

Bleh.
posté par emcat8 à 17:14 le 5 octobre 2019 [6 favoris]

Oui, comptez-moi comme très déçu du jugement et de l'accueil cette semaine et cette saison en général. D'accord sur les commentaires mesquins sur Priya en général (qui semblaient juste sortir de nulle part ? Il semblait qu'ils essayaient de faire quelque chose de sa gestion du temps avec très peu de preuves - un mauvais montage encore ?).

Je pense que le facteur le plus important en termes de manque de plaisir pour moi est que j'ai l'impression que les hôtes se rangent du côté de la juges maintenant, alors que Mel et Sue étaient fermement du côté des concurrents, offrant un mot ou une main d'encouragement, ou une étreinte ou un réconfort au besoin, certainement pas les aiguiller lorsqu'ils transportaient leurs précieuses créations. Je pense que Mel et Sue ont essayé d'être drôles, mais jamais au détriment des concurrents et ils ont pris les pâtisseries des boulangers aussi au sérieux qu'eux. Ils me manquent :(
posté par peacheater à 18:36 le 5 octobre 2019 [6 favoris]

Je pensais que la meringue mauve de Priya était d'une couleur parfaitement agréable, je ne sais pas quel était le problème de Prue.

Mon fils et moi regardons Bake Off tous les samedis avec le petit-déjeuner et il était tellement déçu que la "Semaine des desserts" signifie apparemment meringue (bien que cela lui ait donné l'occasion de me dire ce qu'est la meringue italienne) et des coupes de fruits. Je n'avais jamais entendu parler d'une "bombe" auparavant non plus et j'avais peur que cela implique une sorte d'horrible affaire de blanc-manger contenant de la gélatine, mais en réalité, la plupart de ce qu'ils faisaient semblaient plutôt appétissants.
posté par soren_lorensen à 19:42 le 5 octobre 2019

J'y ai pensé en conjonction avec le peu que nous savons sur les boulangers cette saison. Ils ont réduit les segments des boulangers à domicile, qui étaient auparavant saupoudrés tout au long des épisodes. Now we just get a bit of introductory footage early on and then whatever bakers manage to say during the challenges or in the before/after challenge snippets.

To cover this deficit of material, there is a lot more of Noel. And yeah he's not supporting the bakers. He's doing bits of "comedic business." Predictably this isn't what a lot of people want out of GBBO.
posted by miss-lapin at 11:03 AM on October 6, 2019 [2 favorites]

Sandi is kind of a non-entity to me on the show. She's like barely there. (About the same as flavoring in a La Croix seltzer.)

We need Mel and Sue back.
posted by miss-lapin at 3:28 PM on October 6, 2019 [1 favorite]

soren_lorensen, I also did a doubletake when they announced him for the show. My first thought was "wow, his energy is totally not right for that program" and I never really got the love for him, either. His jokes are just so painful to me most of the time, they're worse than dad jokes. But I love the show so much I was willing to get through it, and I did think it was cute when he was bonding with Helena.

It's weird, when I first started the show, I didn't get the point of the presenters at all, but by the end of the season I was ride or die for Mel and Sue. Now I'm back to not getting the point of the presenters at all if their only reason to be there is to make flat, corny jokes, announce time, and be a pest to the bakers when they're stressed out.
posted by emcat8 at 4:13 PM on October 6, 2019 [1 favorite]

I agree with other that the energy seems to be off this season. I actually like Noel and Sandi as presenters (not as much as Sue and Mel) but Noel's quirky, fun energy has morphed into annoying and patronizing and Sandi just isn't there. I think what is actually throwing me off more is 1) we have no idea who the contestants are. We haven't had much in way of the 'back at home' clips. The focus seems to be much more about the relationships in the tent. Don't get me wrong, I'm loving the relationships and the scenes this week when we saw the group out on the lawn was very sweet and touching, but I still have no clue who any of them are. It has also made it difficult for me to specifically cheer for a specific contestant (though I have a soft spot for Alice because I have a BS in Geography and wished my professors brought me cake to show stratification). I usually have my favorites by this point, but no one stands out. 2) The bakers seem very amateurish this season. I mean, they are amateur bakers, but there seems to be not only a lack of baking knowledge as shown in the technicals and signatures but also a lack of artistic ability from previous seasons. Paul's general compliant has been 'style of substance' but this season, there hasn't been much style or substance. This last episode seemed to be an exception all of those bombes looked beautiful.

As for Paul and Prue's critiques this week, I think they only sounded harsh because they were giving the bakers actual constructive criticism rather than just 'that's scrummy!' or 'that's awful!' like they had been in previous weeks.
posted by wasabifooting at 4:49 PM on October 6, 2019 [1 favorite]

I’m surprised by the comments here. I agree that the editing seems off, but I don’t agree that the show has become some sick theater of pain, where contestants are brutalized for the amusement of Noel et al.
posted by Don.Kinsayder

I don't think people are saying its a Theatre of Pain, just that in comparison to what the show has been for many seasons, it is meaner. I absolutely love Noel, but his energy is not clicking on the show for me this season, moreso than previous ones. Sandi seems to be getting colder and colder and less of a presence. One of the great benefits of Mel and Sue was that they were a comedy pairing before the show and their comfort and chemistry was well established. Noel and Sandi don't have that and it shows. Someone mentioned upthread that they seem to be on the side of the judges instead of the bakers and that seems to be true to me. The producing / editing is also a big fail for me. They have removed multiple elements that made up the show (history lessons, family stories) and I guess they need to fill it in with something else. The judges decisions seem capricious and that is 100% the fault of editing.

I do know that the last two seasons have been getting increasingly less enjoyable for me. I rewatched a few episodes from Nadiya's season and it honestly felt like a palate cleanser to the current one airing.
posted by Julnyes at 7:39 AM on October 7, 2019 [3 favorites]

his little spider web pin in homage to Helena

THAT'S what that was. Merci pour le partage. I was trying to figure it out--closest I came was that this group was doing the thing they did a few seasons ago where they passed a little sheriff's star around (the star baker of the week before got to wear it in each episode, and I always loved that it was completely low-key and never commented on). But then, there I was trying to remember if Henry was star baker the week before and pretty much concluding no so I was still mystified. I didn't see his flag pin, either.

(But the tiny moment where he was sitting on the bench with his head on David's shoulder was everything.)
posted by dlugoczaj at 8:19 AM on October 7, 2019 [1 favorite]

However I really don't think the judging is especially cruel? What about Paul telling Steph that her bombe was one of the best things he'd ever eaten?

In previous years there was both effusive praise for the best bakers AND kinder and less nit-picky criticism for the bakers who struggled. Mary in particular made an effort to find something to praise in even the worst efforts. I watched a Series 3 episode last night and the contrast was pretty clear.
posted by creepygirl at 10:36 AM on October 7, 2019 [1 favorite]

I dunno, I thought Sandi was pretty horrible in the semi-finals last year where she opined that the most "emotionally resilient" baker would make it to the Finals. She implied that Kim-Joy was not "emotionally resilient" because K-J shed a few tears of frustration in the technical challenge, and said that Briony (very clearly Sandi's favorite) was the most emotionally resilient. The editors didn't make her say those things.

That was first moment where I thought "Mel and Sue would never do that." I feel like the chief difference is that the old crew celebrated the things that bakers do well, and the current crew is just looking to pounce on every perceived fault.
posted by creepygirl at 1:03 PM on October 7, 2019 [2 favorites]

Belatedly catching up on my Bake the Technicals project, as I was too busy last week, I've done the Beignets Soufflé and the Mango, Coconut and Raspberry Verrines. Pictures here (4 on that Instagram post).

The Beignets were not too difficult to make, although I found it took a few to get size consistent. The sabayon really does need to be made immediately before you serve it as even with thorough whisking it starts to settle out after a few minutes.

The Verrines were by contrast very fiddly, and I'm glad I spread them out over an evening and the following morning, which at least meant that the layers had time to set properly. The flavours were delightful! You really need to take care with the presentation though its very easy to smear the compote on the side of the glass, which is very obvious when you later add the panna cotta layer. Also, if I did them again, I'd use a smaller nozzle for piping out the chocolate. The gold on mine was edible gold spray I wasn't going to try to find catering gold leaf just for this!
posted by Major Clanger at 3:08 PM on October 7, 2019 [13 favorites]

What about Paul telling Steph that her bombe was one of the best things he'd ever eaten? I thought he was considering giving her a handshake .

Actually I wondered if that was a logistical problem with the showstopper brought up to the table. (I believe) I have only seen Paul shake hands when he is visiting the baker's benches for the signature challenges, so maybe the camera or something else makes it harder for a handshake at the front of the room. His comments and attitude really suggested handshake to me!

I don't think Noel is purposefully being jerky, but he does seem clueless at times. I still love Sandi as much as ever but agree she seems to get less camera time. (Also, I don't remember the Sandi incident from last year mentioned by creepygirl.)
posted by Glinn at 10:25 AM on October 11, 2019 [1 favorite]

Rather than giving the baketestants dishes they've never heard of for the technical, I think it might be fun to give them a dish that they have almost certainly heard of and no instructions beyond "Make this. Here's a bunch of ingredients that might be useful".

That was the technical for the season 5/Netflix collection 1 final: lemon tart, scone, and . It was great!
posted by JawnBigboote at 2:24 PM on October 11, 2019 [1 favorite]

JawnBigboote - I recall another technical challenge that was a repeat of a challenge given earlier that season. The instructions were essentially non-existent (even more so than usual) because it was assumed that they remembered it from last time.

Instead of giving them some dish they've never heard of and complaining when they don't do something that they didn't know they had to do, isn't it a better challenge if they know the destination, but have to use their intuition and memory to get them there?
posted by It's Never Lurgi at 3:15 PM on October 11, 2019

What about Paul telling Steph that her bombe was one of the best things he'd ever eaten? I thought he was considering giving her a handshake .

Actually I wondered if that was a logistical problem with the showstopper brought up to the table. (I believe) I have only seen Paul shake hands when he is visiting the baker's benches for the signature challenges, so maybe the camera or something else makes it harder for a handshake at the front of the room.

He shook Rahul's hand after a show-stopper, at the presentation table. He said it was the first handshake he'd given for a show-stopper. So there's precedent and I thought he was going to give Steph one too. I was almost pissed that he didn't.
posted by tzikeh at 6:57 PM on October 11, 2019 [1 favorite]

lemon tart, scone, and . It was great!

Victoria sponge, if I remember correctly.
posted by Johnny Assay at 6:28 AM on October 12, 2019

Also, I don't remember the Sandi incident from last year mentioned by creepygirl.

I went back and re-watched to see if I misremembered. It's at about the 25 minute mark of the American Netflix version, right before the showstopper.

Prue: It’s extraordinary, because if you think what happened yesterday, Rahul and Ruby just flipped, didn’t they?

Sandi: You don’t mean they went crazy, you mean Ruby did very badly in the Signature and then did brilliantly in the Technical.

Prue: In the Technical, and Rahul the other way round.

Paul: Kim Joy’s in a slightly stronger position because she’s been the most consistent. Briony’s probably in the weakest position.

Sandi: But I think it’s going to come down to personality. Kim-Joy had a real wobble yesterday and it’s whether she can hold it together. Rahul doesn’t believe in himself. See, I think the steadiest one of the four is Briony.

Prue: She has the personality. She’s come back fighting and I wouldn’t be surprised at all if she did go through.

I was wrong about the words "emotionally resilient." Sandi actually said "steadiest" with respect to Briony. But it seems very clear to me that Paul and Prue were talking about the actual baking that the bakers had done, and Sandi very clearly got the ball rolling on judging the bakers' personalities rather than their baking. (I had forgotten she'd thrown in a little dig at Rahul, too.)

Not only did it feel mean, it added nothing to the analysis, because she was dead wrong about everything! Kim-Joy finished SECOND in the technical, after her "wobble" that was supposedly such a big deal! The "steadiest" one substituted salt for sugar in the Showstopper and the judges actually cared that it made the pastries taste bad! The guy who "didn't believe in himself" won the whole darn thing, after having to start over after a scary freak accident with glass!

I watch the show for amateur baking, not amateur psychology.
posted by creepygirl at 8:37 PM on October 17, 2019 [2 favorites]

I’m a little sad to come in this thread and find no one else doing what I came to do: celebrate Michael’s delightful habit of nearly every word coming out his mouth being a double entendre.

A cheeky wink at the bottom! On his birthday! He is my most adorably favorite.
posted by ocherdraco at 1:23 PM on October 19, 2019 [5 favorites]

You are not logged in, either login or create an account to post comments


The Great British Bake Off (S11E08): Desserts – Season 11 Episode 08 – Watch Online

For the signature challenge, the bakers were tasked with making 12 mini baked cheesecakes. For the technical challenge, Prue set a historic bake, asking the bakers to make 2 Sussex pond puddings using suet pastry and served with a creme anglaise. For the showstopper challenge, the bakers were given the enormous task of making a jelly art design cake composed of a jelly, a mousse and a baked element.

The Great British Bake Off Show Summary

The Great British Bake Off sees ten passionate home bakers take part in a bake-off to test every aspect of their baking skills as they battle to be crowned the Great British Bake Off&rsquos best amateur baker. Each week the nationwide tour sees keen bakers put through three challenges in a particular discipline.

The competition kicks off with cake in the Cotswolds, then moves to Scotland to tackle biscuit baking, then Sandwich in Kent for bread, Bakewell in Derbyshire for puddings, Mousehole in Cornwall for the pastry challenges, and London for the grand final.

Judging the baking are renowned baking writer Mary Berry and professional baker Paul Hollywood presenting the show are Mel Giedroyc and Sue Perkins, who trace the very particular history of British baking by visiting local baking landmarks and discovering why people bake what they bake today.

GBBO FAQ

How many seasons of great British bake-off?

There have been 11 seasons of the show in the UK, No. of episodes 97 (and 28 specials)

Where and how to watch great British bake-off?

Complete season 11 in FullHD quality you can watch at our site videobakery.net

Why is the great British bake off filmed in a tent

The bake-off is done in a tent in order to expose the bakers to two very critical variables that they must demonstrate they have mastered: humidity and temperature. If you were to actually own a professional bakery that made products every day, particularly in the traditional bakeries in Europe that have operated since before air conditioning, the product must be consistent every day despite the changes in the natural environment. It can be said that a true master is able to produce consistent results in the face of any obstacle. They accomplish this by painstakingly developing their perceptual systems in the brain through repeated experiences under different conditions.

Where is great British bake off filmed?

This series was filmed at Welford Park in Berkshire. There were twelve bakers taking part. Mary Berry and Paul Hollywood returned as judges, whilst Sue Perkins and Mel Giedroyc continued to present the series.

Why did mary berry leave great British bake-off?

Mary Berry will step down as a judge on The Great British Bake Off when it moves to Channel 4 as the BBC plots a rival, it was revealed on Thursday. Berry bid &ldquofarewell to soggy bottoms&rdquo and said her decision to stay with the BBC is out of loyalty to the broadcaster that gave the show its start.

What does the winner of the great British bake off getting?

After competing to get a post amongst the 12 bake-off contestants, and spending 9 weeks sweating it out in the tent of technicals the best baker of the show will be announced and awarded with a cake stand &ndash and maybe some flowers. C'est tout. There is no big prize fund for the winner, no alluring £100,000 to help them set up the bakery of their dreams, just the joy of baking and winning the series. For the bakers who are ultimately crowned the winner of the series, what they lack in prizes from the show itself they make up from the prizes they gain in exposure. The first winner of The Great British Bake Off was Edd Kimber who was exposed to an audience of nearly 3 million in the first series on BBC.


Voir la vidéo: Dessert Week Season 3 - The Great American Baking Show (Janvier 2022).