Autre

Nous avons épuisé toutes les possibilités de bacon avec de la barbe à papa au bacon


Le verdict de la barbe à papa commerciale Lester’s Fixins à saveur de bacon : pas si bon

N'y a-t-il plus rien de sacré ?

Nous avons eu du bacon enrobé de chocolat, des Pop-Tarts au bacon et même une application de rencontres pour les amateurs de bacon appelée Sizzl.Lester's Fixins – une entreprise de confiserie originale – a lancé une barbe à papa au bacon, une friandise que personne n'a vraiment demandée .

Coûtant environ 3 $ par sac (ou plus de 8 $ sur Amazon), la barbe à papa est décrite comme une friandise au bacon que "tout le monde devrait essayer une fois", bien que certaines critiques prétendent "qu'elle a le goût d'un liquide plus léger". Un avis négatif du Toronto Star a dit, « Ceci est une barbe à papa ordinaire, sucrée (et rassis) qui a été entachée par le goût de faux cochons rôtissant sur un faux feu. Mangez-en et vous vous préparerez pour des bonbons à la menthe. D'autres critiques ont déclaré que «l'emballage amusant à lui seul» était suffisant pour que les collectionneurs de nouveautés achètent.

Ce n'est pas le seul bizarre concoction de Lester's Fixins. Vous pouvez également acheter du bacon, du maïs sucré, du beurre de cacahuète et de la gelée, et des sodas aromatisés aux ailes de Buffalo, si vous vous sentez aventureux.


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson dans leur numéro de mars 2011, la pâtisserie vous donnait le meilleur bacon et vous n'aviez pas à le garder. J'ai le four allumé de toute façon, à presque la même température que Lumière de cuisson demande, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups ?

Ai-je mentionné que c'était du bacon de dinde? Cela fait une différence dans le temps de cuisson. Et je voulais faire un paquet entier de bacon, qui ne tenait pas complètement sur la grille de cuisson, donc j'ai dû se chevaucher un peu. (Il n'y a que deux grilles de four, dont l'une était occupée par des scones, donc je ne pouvais pas utiliser deux plaques à pâtisserie pour le bacon.)

Astuce : Si vous voulez que le bacon dore et cuise uniformément au four, l'air doit circuler autour. L'air ne peut pas circuler si toute la grille est recouverte de bacon. J'ai fini par devoir retourner le bacon et le réarranger à mi-cuisson. Tant pis pour les mains libres.

Ai-je déjà décrit à quel point ma cuisine est petite ? C'est une cuisine à un bout, comme on dit, et je n'ai pas beaucoup d'espace de comptoir. J'utilise déjà trois brûleurs, une grande plaque à pâtisserie pour les scones et maintenant une plaque à pâtisserie pour le bacon. J'ai sorti les scones quand ils ont été cuits, mais le bacon n'était pas tout à fait fini et je n'avais aucun endroit sur le comptoir pour le mettre. J'ai éteint le four, laissé le bacon dedans et essayé de finir le reste de mes plats.

Mon four retient beaucoup de chaleur lorsque la pierre à pizza est dedans. Les aliments continuent de cuire dans cette chaleur résiduelle. Donc, au moment où j'avais un espace libre sur le comptoir où je pouvais mettre la plaque à pâtisserie, le bacon était trop cuit. Croustillant. Croquant. Légèrement noir.

Vous savez quoi? Personne ne s'en souciait à part moi. Les gens mangeaient toujours les 3/4 du bacon et dévoraient toutes les autres parties du repas.

(En fait, c'est un mensonge. Mon mari s'en souciait, donc même fatigué ou malade, il fait le bacon à partir de maintenant.)

  1. N'essayez pas de faire quelque chose pour soulager quelqu'un d'autre si vous gérez déjà 5 choses et en ajouter une de plus perturbera votre routine et risquera peut-être les six tâches. Mon mari est toujours heureux d'aider, et j'aurais dû le laisser faire ce qu'il fait le mieux.
  2. N'essayez pas de cuisiner quelque chose pour une entreprise que vous n'avez jamais faite auparavant. Je ne devrais pas essayer de faire cuire du bacon pour les invités jusqu'à ce que je l'aie cuit de cette façon pour moi-même et que je sache ce que je fais.
  3. J'ai besoin de m'accorder une pause. Tout le monde a pris le bacon dans la foulée et était simplement heureux d'être nourri. Un mauvais plat n'a pas gâché le brunch, et mes amis diraient que ce n'était même pas un mauvais plat. Je m'attarde sur le bacon, et tout le monde apprécie les scones, le gruau, les œufs, les pommes de terre, les fruits et oui, le bacon.

Alors, quel est votre bacon brûlé? Avez-vous déjà raté une partie d'un repas pour des invités, mais l'avez-vous surmonté ? Merci de partager votre histoire dans les commentaires !


Leçons tirées du bacon brûlé

Nous avons eu 7 personnes pour le brunch samedi matin dernier. Normalement, le brunch est un morceau de gâteau pour moi. Des œufs, du gruau, peut-être des scones ou des biscuits (dans ce cas des scones), une pomme de terre d'une certaine forme, des fruits et du bacon. Mon mari s'occupe du bacon et le fait cuire dans une grande poêle électrique sur la table du petit-déjeuner, hors de mon chemin dans la cuisine. Je cuisine tout le reste et j'ai préparé le brunch si souvent que je peux le faire pendant mon sommeil.

Du moins, c'est généralement comme ça que ça marche.

Maintenant, ça a été quelques semaines difficiles pour moi – notre chien a eu 2 chirurgies (mais maintenant sans cancer, merci mon Dieu), mon mari a été malade, mon beau-père est malade – et j'étais& #8217t dans le meilleur endroit pour se divertir. Mais nous avions de la compagnie le week-end, mon ami d'université B, je ne préparais pas le dîner ce soir-là, et nous faisons toujours le brunch du samedi quand nous sommes en ville. Le brunch est facile et pas cher. (Ce qui était important parce que beaucoup d'argent est allé aux chirurgies du chien.) Pas grave.

J'ai fait des scones au citron et au gingembre la veille, j'ai découpé la pâte et je l'ai congelée pour pouvoir cuire les scones frais samedi matin (et j'en ai plus au congélateur pour en profiter un autre jour). J'avais toutes mes casseroles et tous mes ingrédients prêts pour pouvoir commencer dès le matin. Je vais d'abord couper les fruits, commencer le gruau et les frites maison, puis mettre les scones au four et faire les œufs brouillés pendant que tout le reste cuit.

J'ai cette routine en bas. Je sais quand commencer chaque élément afin qu'ils finissent tous à peu près en même temps.

Sauf le bacon. C'est ce qui m'a foutu en l'air. J'ai décidé, puisque mon mari ne se sentait pas bien, que je le laisserais dormir et que je m'occuperais du bacon. Maintenant, je ne peux pas facilement aller et venir de la poêle électrique à la cuisinière lorsque j'ai trois brûleurs et le four en cours d'utilisation, alors j'ai décidé de faire cuire le bacon. Les chefs le font tout le temps à la télé, même Lumière de cuisson in their March 2011 issue said baking gave you the best bacon, and you didn’t have to babysit it. I have the oven on anyway, at nearly the same temperature that Lumière de cuisson calls for, why not kill two birds with one stone?

Did I mention this was turkey bacon? That makes a difference in the cooking time. And I wanted to do a whole pack of bacon, which didn’t completely fit on the baking rack so I had to overlap a little. (Only have two oven racks, one of which was occupied with scones, so couldn’t use two baking sheets for bacon.)

Tip: If you want the bacon to brown and cook evenly in the oven, air must circulate around it. Air can’t circulate if the entire rack is covered in bacon. I wound up having to flip the bacon and rearrange it halfway through baking. So much for hands off.

Have I described before how small my kitchen is? It’s a one-butt kitchen, as we say, and I don’t have a lot of counter space. I’m already using three burners, a large baking sheet for scones, and now a baking sheet for bacon. I pulled the scones out when they were done, but the bacon wasn’t quite finished, and I had no where on the counter to put it. I turned the oven off, left the bacon in, and tried to finish the rest of my dishes.

My oven retains a lot of heat when the pizza stone is in it. Food continues to cook in that residual heat. So by the time I had counter space free where I could put the baking sheet, the bacon was overdone. Crispy. Crunchy. Slightly black.

You know what? No one cared but me. People still ate 3/4 of the bacon, and devoured every other part of the meal.

(Actually, that’s a lie. Hubby cared, so even tired or sick, he’s doing the bacon from now on.)

  1. Don’t try to do something to take the load off someone else if you’re already managing 5 things and adding one more will throw off your routine and possibly risk all six tasks. Hubby is always happy to help, and I should have let him do what he does best.
  2. Don’t try to cook something for company that you’ve never made before. I shouldn’t try to bake bacon for guests until I’ve cooked it that way for myself and know what I’m doing.
  3. I need to give myself a break. Everyone else took the bacon in stride, and were just happy to be fed. One bad dish didn’t spoil the brunch, and my friends would argue that it wasn’t even a bad dish. I’m dwelling on the bacon, and everyone else is enjoying the scones, grits, eggs, potatoes, fruit, and yes, the bacon.

So what’s your burnt bacon? Ever screwed up part of a meal for guests but overcame it? Please share your story in the comments!


Lessons learned from burnt bacon

We had 7 people for brunch this past Saturday morning. Normally, brunch is a piece of cake for me. Eggs, grits, maybe scones or biscuits (in this case scones), a potato of some form, fruit, and bacon. Hubby handles the bacon – cooking it on a large electric skillet on the breakfast table, out of my way in the kitchen. I cook everything else, and have made brunch so often that I can do it in my sleep.

At least, usually that’s how it works.

Now, it’s been a rough couple of weeks for me – our dog’s had 2 surgeries (but now cancer free, thank you God), hubby’s been sick, my stepfather is ill – and I wasn’t in the greatest place for entertaining. But we had weekend company – my college friend B–, I wasn’t cooking dinner that night, and we always do Saturday brunch when B–‘s in town. Brunch is easy, and cheap. (Which was important because lots of money went to the dog’s surgeries.) No biggie.

I made lemon ginger scones the night before, cut out the dough, and froze it so I could bake the scones fresh Saturday morning (and I have extra in the freezer to enjoy another day). I had all my pans and ingredients at the ready so I could get started first thing in the morning. I’ll cut up fruit first, start the grits and home fries, then get the scones in the oven and make the scrambled eggs while everything else cooks.

I have this routine down. I know when to start each item so they all finish at about the same time.

Except the bacon. That’s what screwed me up. I decided, since hubby hadn’t been feeling well, that I would let him sleep in and I would take care of the bacon. Now, I can’t easily go back and forth from the electric skillet to the stove when I have three burners and the oven in use, so I decided to bake the bacon. Chefs do it all the time on TV, even Lumière de cuisson in their March 2011 issue said baking gave you the best bacon, and you didn’t have to babysit it. I have the oven on anyway, at nearly the same temperature that Lumière de cuisson calls for, why not kill two birds with one stone?

Did I mention this was turkey bacon? That makes a difference in the cooking time. And I wanted to do a whole pack of bacon, which didn’t completely fit on the baking rack so I had to overlap a little. (Only have two oven racks, one of which was occupied with scones, so couldn’t use two baking sheets for bacon.)

Tip: If you want the bacon to brown and cook evenly in the oven, air must circulate around it. Air can’t circulate if the entire rack is covered in bacon. I wound up having to flip the bacon and rearrange it halfway through baking. So much for hands off.

Have I described before how small my kitchen is? It’s a one-butt kitchen, as we say, and I don’t have a lot of counter space. I’m already using three burners, a large baking sheet for scones, and now a baking sheet for bacon. I pulled the scones out when they were done, but the bacon wasn’t quite finished, and I had no where on the counter to put it. I turned the oven off, left the bacon in, and tried to finish the rest of my dishes.

My oven retains a lot of heat when the pizza stone is in it. Food continues to cook in that residual heat. So by the time I had counter space free where I could put the baking sheet, the bacon was overdone. Crispy. Crunchy. Slightly black.

You know what? No one cared but me. People still ate 3/4 of the bacon, and devoured every other part of the meal.

(Actually, that’s a lie. Hubby cared, so even tired or sick, he’s doing the bacon from now on.)

  1. Don’t try to do something to take the load off someone else if you’re already managing 5 things and adding one more will throw off your routine and possibly risk all six tasks. Hubby is always happy to help, and I should have let him do what he does best.
  2. Don’t try to cook something for company that you’ve never made before. I shouldn’t try to bake bacon for guests until I’ve cooked it that way for myself and know what I’m doing.
  3. I need to give myself a break. Everyone else took the bacon in stride, and were just happy to be fed. One bad dish didn’t spoil the brunch, and my friends would argue that it wasn’t even a bad dish. I’m dwelling on the bacon, and everyone else is enjoying the scones, grits, eggs, potatoes, fruit, and yes, the bacon.

So what’s your burnt bacon? Ever screwed up part of a meal for guests but overcame it? Please share your story in the comments!


Lessons learned from burnt bacon

We had 7 people for brunch this past Saturday morning. Normally, brunch is a piece of cake for me. Eggs, grits, maybe scones or biscuits (in this case scones), a potato of some form, fruit, and bacon. Hubby handles the bacon – cooking it on a large electric skillet on the breakfast table, out of my way in the kitchen. I cook everything else, and have made brunch so often that I can do it in my sleep.

At least, usually that’s how it works.

Now, it’s been a rough couple of weeks for me – our dog’s had 2 surgeries (but now cancer free, thank you God), hubby’s been sick, my stepfather is ill – and I wasn’t in the greatest place for entertaining. But we had weekend company – my college friend B–, I wasn’t cooking dinner that night, and we always do Saturday brunch when B–‘s in town. Brunch is easy, and cheap. (Which was important because lots of money went to the dog’s surgeries.) No biggie.

I made lemon ginger scones the night before, cut out the dough, and froze it so I could bake the scones fresh Saturday morning (and I have extra in the freezer to enjoy another day). I had all my pans and ingredients at the ready so I could get started first thing in the morning. I’ll cut up fruit first, start the grits and home fries, then get the scones in the oven and make the scrambled eggs while everything else cooks.

I have this routine down. I know when to start each item so they all finish at about the same time.

Except the bacon. That’s what screwed me up. I decided, since hubby hadn’t been feeling well, that I would let him sleep in and I would take care of the bacon. Now, I can’t easily go back and forth from the electric skillet to the stove when I have three burners and the oven in use, so I decided to bake the bacon. Chefs do it all the time on TV, even Lumière de cuisson in their March 2011 issue said baking gave you the best bacon, and you didn’t have to babysit it. I have the oven on anyway, at nearly the same temperature that Lumière de cuisson calls for, why not kill two birds with one stone?

Did I mention this was turkey bacon? That makes a difference in the cooking time. And I wanted to do a whole pack of bacon, which didn’t completely fit on the baking rack so I had to overlap a little. (Only have two oven racks, one of which was occupied with scones, so couldn’t use two baking sheets for bacon.)

Tip: If you want the bacon to brown and cook evenly in the oven, air must circulate around it. Air can’t circulate if the entire rack is covered in bacon. I wound up having to flip the bacon and rearrange it halfway through baking. So much for hands off.

Have I described before how small my kitchen is? It’s a one-butt kitchen, as we say, and I don’t have a lot of counter space. I’m already using three burners, a large baking sheet for scones, and now a baking sheet for bacon. I pulled the scones out when they were done, but the bacon wasn’t quite finished, and I had no where on the counter to put it. I turned the oven off, left the bacon in, and tried to finish the rest of my dishes.

My oven retains a lot of heat when the pizza stone is in it. Food continues to cook in that residual heat. So by the time I had counter space free where I could put the baking sheet, the bacon was overdone. Crispy. Crunchy. Slightly black.

You know what? No one cared but me. People still ate 3/4 of the bacon, and devoured every other part of the meal.

(Actually, that’s a lie. Hubby cared, so even tired or sick, he’s doing the bacon from now on.)

  1. Don’t try to do something to take the load off someone else if you’re already managing 5 things and adding one more will throw off your routine and possibly risk all six tasks. Hubby is always happy to help, and I should have let him do what he does best.
  2. Don’t try to cook something for company that you’ve never made before. I shouldn’t try to bake bacon for guests until I’ve cooked it that way for myself and know what I’m doing.
  3. I need to give myself a break. Everyone else took the bacon in stride, and were just happy to be fed. One bad dish didn’t spoil the brunch, and my friends would argue that it wasn’t even a bad dish. I’m dwelling on the bacon, and everyone else is enjoying the scones, grits, eggs, potatoes, fruit, and yes, the bacon.

So what’s your burnt bacon? Ever screwed up part of a meal for guests but overcame it? Please share your story in the comments!


Lessons learned from burnt bacon

We had 7 people for brunch this past Saturday morning. Normally, brunch is a piece of cake for me. Eggs, grits, maybe scones or biscuits (in this case scones), a potato of some form, fruit, and bacon. Hubby handles the bacon – cooking it on a large electric skillet on the breakfast table, out of my way in the kitchen. I cook everything else, and have made brunch so often that I can do it in my sleep.

At least, usually that’s how it works.

Now, it’s been a rough couple of weeks for me – our dog’s had 2 surgeries (but now cancer free, thank you God), hubby’s been sick, my stepfather is ill – and I wasn’t in the greatest place for entertaining. But we had weekend company – my college friend B–, I wasn’t cooking dinner that night, and we always do Saturday brunch when B–‘s in town. Brunch is easy, and cheap. (Which was important because lots of money went to the dog’s surgeries.) No biggie.

I made lemon ginger scones the night before, cut out the dough, and froze it so I could bake the scones fresh Saturday morning (and I have extra in the freezer to enjoy another day). I had all my pans and ingredients at the ready so I could get started first thing in the morning. I’ll cut up fruit first, start the grits and home fries, then get the scones in the oven and make the scrambled eggs while everything else cooks.

I have this routine down. I know when to start each item so they all finish at about the same time.

Except the bacon. That’s what screwed me up. I decided, since hubby hadn’t been feeling well, that I would let him sleep in and I would take care of the bacon. Now, I can’t easily go back and forth from the electric skillet to the stove when I have three burners and the oven in use, so I decided to bake the bacon. Chefs do it all the time on TV, even Lumière de cuisson in their March 2011 issue said baking gave you the best bacon, and you didn’t have to babysit it. I have the oven on anyway, at nearly the same temperature that Lumière de cuisson calls for, why not kill two birds with one stone?

Did I mention this was turkey bacon? That makes a difference in the cooking time. And I wanted to do a whole pack of bacon, which didn’t completely fit on the baking rack so I had to overlap a little. (Only have two oven racks, one of which was occupied with scones, so couldn’t use two baking sheets for bacon.)

Tip: If you want the bacon to brown and cook evenly in the oven, air must circulate around it. Air can’t circulate if the entire rack is covered in bacon. I wound up having to flip the bacon and rearrange it halfway through baking. So much for hands off.

Have I described before how small my kitchen is? It’s a one-butt kitchen, as we say, and I don’t have a lot of counter space. I’m already using three burners, a large baking sheet for scones, and now a baking sheet for bacon. I pulled the scones out when they were done, but the bacon wasn’t quite finished, and I had no where on the counter to put it. I turned the oven off, left the bacon in, and tried to finish the rest of my dishes.

My oven retains a lot of heat when the pizza stone is in it. Food continues to cook in that residual heat. So by the time I had counter space free where I could put the baking sheet, the bacon was overdone. Crispy. Crunchy. Slightly black.

You know what? No one cared but me. People still ate 3/4 of the bacon, and devoured every other part of the meal.

(Actually, that’s a lie. Hubby cared, so even tired or sick, he’s doing the bacon from now on.)

  1. Don’t try to do something to take the load off someone else if you’re already managing 5 things and adding one more will throw off your routine and possibly risk all six tasks. Hubby is always happy to help, and I should have let him do what he does best.
  2. Don’t try to cook something for company that you’ve never made before. I shouldn’t try to bake bacon for guests until I’ve cooked it that way for myself and know what I’m doing.
  3. I need to give myself a break. Everyone else took the bacon in stride, and were just happy to be fed. One bad dish didn’t spoil the brunch, and my friends would argue that it wasn’t even a bad dish. I’m dwelling on the bacon, and everyone else is enjoying the scones, grits, eggs, potatoes, fruit, and yes, the bacon.

So what’s your burnt bacon? Ever screwed up part of a meal for guests but overcame it? Please share your story in the comments!


Voir la vidéo: Laivalta tuotua karkkia (Octobre 2021).