Autre

Dernière tendance au Royaume-Uni : les bonbons en forme de bouchée


En juillet, Mars sortira "Twix Mix", et "Mars Mix" suivra peu de temps après.

Il semble que les bonbons de la taille d'une bouchée pourraient devenir la prochaine grande nouveauté, du moins au Royaume-Uni.

Au cours des quatre dernières années, la confiserie en bouchées a connu une croissance de 40 %, pour une valeur de quelque 859 millions de dollars.

En juillet, Mars sortira "Twix Mix", suivi de "Mars Mix" peu de temps après.

Selon Nicola Lacey, directeur central des ventes de Mars Chocolat Royaume-Uni, la raison de cette croissance des ventes est que les consommateurs sortent moins. « Alors que nous continuons de voir des consommateurs échanger leur grande soirée contre une grande soirée, nous avons été témoins de l'impact incroyable que cela a eu sur le marché de la confiserie et en particulier sur les produits en bouchées », a-t-elle déclaré. confiserienews.com.

En plus de leurs nouveaux mélanges, Mars propose également des bonbons M&M, Maltesers, Minstrels, Milky Way, Galaxy et Revels sous forme de bouchées.

Il semble que ces produits deviennent tout aussi populaires aux États-Unis, avec des produits de la taille d'une bouchée remportant le prix du nouveau produit chocolaté le plus innovant au NOUS. Association nationale des confiseurs Salon des sucreries et des collations Ceci peut.


Les médias sociaux sont maintenant devenus synonymes de marketing numérique, allant de pair avec la plupart des campagnes numériques, sinon toutes. Cependant, les médias sociaux sont loin d'être statiques et ce qui fonctionnait il y a quelques mois peut ne pas vous donner les mêmes bons résultats maintenant.

Les habitudes changent, les plateformes évoluent et de nouvelles plateformes voient le jour. Tout cela influence la façon dont les gens utilisent et réagissent au marketing des médias sociaux, ainsi que la façon dont les spécialistes du marketing peuvent atteindre leur public.

Besoin d'un plan pour créer une stratégie marketing gagnante ?

Commencez dès aujourd'hui en utilisant un processus étape par étape éprouvé pour optimiser votre marketing.

Il est plus important que jamais pour les spécialistes du marketing de comprendre et de garder une longueur d'avance en matière de médias sociaux. Cela garantit que vous disposez des bons outils, d'une stratégie à jour et des compétences requises pour tirer le meilleur parti des médias sociaux.

Accédez à notre Quick Win - Comment augmenter vos abonnés Facebook

Six tactiques simples à mettre en œuvre sur votre page Facebook et à développer votre audience sur les réseaux sociaux.

Dans cet esprit, nous avons examiné certaines des tendances qui, selon nous, seront importantes en matière de marketing sur les réseaux sociaux en 2020. Voici les tendances que nous, et d'autres experts, pensons que vous devez suivre au courant avant la nouvelle année :

La détox numérique

Il y a maintenant 3,484 milliards d'utilisateurs de médias sociaux à travers le monde, ce qui représente une augmentation de 9 % par rapport à l'année dernière. Cela équivaut à 45 % de la population mondiale sur les réseaux sociaux. Cela signifie également que l'adoption des médias sociaux a en fait dépassé les estimations précédentes, qui suggéraient qu'environ 2,82 milliards utiliseraient les médias sociaux en 2019. Bien que cela suggère que les marques ont la possibilité d'atteindre un public plus large que jamais, une nouvelle tendance affecte cela. public cible.

De plus en plus de personnes choisissent désormais de se « désintoxiquer » des réseaux sociaux, en supprimant des applications et des profils afin de s'en éloigner. C'est plus que les changements habituels que nous voyons en termes de personnes choisissant d'utiliser une plate-forme moins en faveur d'une autre - comme Facebook voyant les utilisateurs décliner mais Instagram attirer plus - cette tendance voit les gens prendre une pause temporaire ou permanente de tous les réseaux sociaux. médias.

Un adulte sur trois au Royaume-Uni réduit désormais son utilisation des médias sociaux. Quelque 6 % des utilisateurs ont supprimé une application de leur téléphone, 6 % ont supprimé définitivement leurs comptes et 8 % ont à la fois supprimé leurs comptes et supprimé des applications mobiles de réseaux sociaux.

L'une des principales raisons à cela est que les gens se sentent désormais surchargés par les médias sociaux, l'imprégnation des médias sociaux affectant leur santé mentale et leur bien-être. D'autres choisissent de se désintoxiquer parce qu'ils ne font pas confiance aux plateformes de médias sociaux, soit en raison de problèmes tels que les fausses nouvelles, soit en raison de problèmes de confidentialité et de données.

"Je pense que cette année, nous verrons davantage de changements dans la façon dont les utilisateurs de médias sociaux agissent en ligne. Je pense que la désintoxication numérique deviendra plus répandue cette année, de nombreuses personnes essayant de limiter le temps qu'elles passent sur les réseaux sociaux médias.

"Je pense également qu'il continuera d'y avoir un grand effort pour rendre les médias sociaux plus privés et sécurisés pour leurs utilisateurs - cela a été un gros problème récemment et beaucoup de gens réalisent à quel point un manque de confidentialité en ligne peut être vraiment dangereux. Et ces choses, bien sûr, auront également un impact important sur le marketing - les marques et les spécialistes du marketing doivent être au courant de ces tendances et agir en conséquence."

Lilach Bullock – Spécialiste du marketing de contenu et des médias sociaux.

Cela ne veut pas dire que les médias sociaux deviendront nuls en termes de marketing numérique, mais les spécialistes du marketing doivent comprendre les impacts qu'ils pourraient avoir. Lorsqu'ils sont ajoutés aux problèmes posés par les médias sociaux payants, davantage de personnes entreprenant une désintoxication numérique (qu'elle soit temporaire ou permanente) auront un impact sur la portée et l'engagement de vos publications. Cela peut affecter les résultats de toute campagne d'acquisition de clients ou de notoriété de la marque que vous lancez sur les plateformes de médias sociaux.

En fin de compte, il est essentiel que vous ne commenciez pas à mettre tous vos œufs marketing dans le seau des médias sociaux. Vous devez vous assurer qu'un budget et des ressources suffisants sont toujours alloués à d'autres canaux, notamment le marketing par e-mail et le marketing par moteur de recherche. Cependant, il est également essentiel que vous vous assuriez que votre présence sur les réseaux sociaux soit aussi significative que possible. Votre marque doit offrir plus que des mèmes - vous devez fournir un contenu qui a un impact positif et mémorable sur votre public et qui offre autant de valeur que possible.

Devenez un membre individuel pour accéder aux derniers guides spécifiques aux chaînes

Construire des communautés de médias sociaux

Une grande partie des expériences significatives et précieuses sur les réseaux sociaux réside dans la façon dont les marques interagissent avec leur public. Bien que partager des publications que vous pensez que votre public cible appréciera fait partie du maintien de votre présence sur les réseaux sociaux, vous devez également encourager et cultiver des interactions qui sont plus qu'un simple like ou un partage.

Il existe de nombreuses marques qui semblent avoir de nombreux abonnés sur les réseaux sociaux et pourtant, lorsque vous regardez de plus près les publications individuelles, leurs niveaux d'engagement sont presque inexistants. Les marques qui voient plus d'engagement de leurs abonnés le font en créant des communautés autour de leur contenu.

Cela ne veut pas dire que les communautés sont un nouveau concept, mais elles sont construites par les marques de différentes manières, ce qui porte ses fruits et continuera probablement de le faire à l'approche de 2020.

« Bien que les communautés sociales ne soient pas un nouveau concept, la façon dont les marques les construisent change la façon dont nous interagissons avec elles. Il existe de nombreuses marques, à la fois B2C et B2B, qui ont de nombreux abonnés sans réel engagement. L'essentiel est que votre présence en ligne devrait étendre votre portée, pour finalement générer plus de conversions.

« Pour commencer, il est crucial de mesurer vos efforts et de rester en contact avec votre public. Les suites de médias sociaux sont un excellent moyen de tout voir au même endroit, de la création et de la distribution des publications à la surveillance et à l'analyse. Déterminez ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas - n'ayez pas peur de pivoter et d'essayer quelque chose de nouveau !

  • Encouragez votre équipe à créer sa propre présence sociale pour promouvoir le contenu et augmenter la confiance globale dans la marque. Cette tactique conduit à une voix authentique pour votre entreprise,
  • Les discussions sur Twitter contribuent à créer un fort sentiment de communauté à travers le contenu, en réunissant des leaders d'opinion de tous les domaines dans une conversation en temps réel. Cela donne à votre marque l'occasion idéale de s'engager directement avec les clients actuels et potentiels.

"Plus que jamais, les acheteurs potentiels veulent entendre les clients actuels - alors donnez-leur un endroit pour le faire."

Bridget Poetker – Spécialiste senior en marketing de contenu chez G2

Construire des communautés de médias sociaux loin de vos profils n'est qu'un début, après tout, créer un groupe et faire en sorte que les gens se joignent ne garantit pas qu'ils s'engageront. Vous devez également créer du contenu qui les fait parler, encourage les conversations et cultive ce sentiment de communauté. Cela peut fidéliser les gens avec votre marque, mais aussi attirer de nouveaux prospects et clients tout en ajoutant un élément humain et personnalisé à votre marque.

«Je pense que l'époque de la simple publication de contenu et des personnes se présentant pour s'engager touche à sa fin, car les médias sociaux payants deviennent de plus en plus répandus sur tous les réseaux sociaux au fil du temps. En tant qu'entreprise, vous êtes déjà désavantagé, c'est pourquoi il deviendra plus important que jamais de vous engager réellement avec votre communauté.

"Je ne parle pas d'engagement pour que votre contenu apparaisse mieux dans l'algorithme, mais en fait de remercier les personnes de votre communauté non seulement lorsqu'elles commentent ou interagissent avec votre contenu, mais en fait en les contactant de manière proactive comme le ferait un utilisateur de médias sociaux contactez un ami. Si votre entreprise veut survivre dans les médias sociaux organiques en 2020, je pense que ce type d'humanisation de votre marque sera nécessaire. »

Neal Schaffer - Éducateur mondial de premier plan et implémenteur efficace de la stratégie des médias sociaux pour les entreprises.

Les influenceurs sur les réseaux sociaux et le marketing de bouche à oreille

L'un des avantages de la création de communautés de médias sociaux est le fait qu'elles aident au marketing de bouche à oreille, qui est une autre grande tendance du marketing des médias sociaux pour 2020. Les communautés vous permettent de vous engager avec des nano ou micro-influenceurs qui sont déjà des défenseurs de votre marque. afin de les amener à partager des opinions et des expériences honnêtes de vos produits ou services.

Nous savons tous que les influenceurs existent depuis un certain temps et qu'ils sont maintenant devenus une partie attendue de l'expérience des médias sociaux. Ils peuvent offrir de grands avantages aux marques, notamment une valeur médiatique relativement élevée, surtout maintenant que l'utilisation d'Instagram continue de croître à un rythme élevé.

Cependant, de nombreux types d'influenceurs ne font plus confiance aux consommateurs. Les grands influenceurs ne sont pas seulement chers pour les marques, ils n'ont plus l'impact qu'ils avaient auparavant car ils sont considérés comme malhonnêtes. En fait, 61 % des consommateurs feront confiance aux recommandations de leurs amis et de leur famille plutôt qu'aux recommandations de célébrités, car ils sont plus susceptibles d'être honnêtes.

En comparaison, les plus petits influenceurs, tels que ceux qui sont susceptibles de faire partie de vos communautés, ont tendance à avoir de meilleures relations avec leurs abonnés, ce qui signifie qu'ils bénéficient d'un niveau de confiance plus élevé. Cela peut conduire à un plus grand engagement à moindre coût, ainsi qu'à une confiance accrue dans une marque qui est plus susceptible de déboucher sur une conversion.

« Une bonne raison de suivre mes conseils sur les communautés de médias sociaux est que cela permettra également à votre marque de s'engager beaucoup plus facilement avec les influenceurs en 2020. C'est évidemment l'autre façon d'inciter le marketing de bouche à oreille sur les médias sociaux lorsque les médias sociaux organiques pour les entreprises est à peu près mort.

« Maintenant, je ne parle pas de dépenser des milliers de dollars et de contacter des célébrités qui font la promotion d'une marque aujourd'hui et d'une autre demain. Je parle de s'engager authentiquement avec ceux de votre communauté qui vous suivent déjà et qui sont déjà des nano sinon des micro-influenceurs et de trouver un moyen de collaborer avec eux.

«Je suis tellement passionné par ce sujet qu'il va être le point central de mon prochain livre, Age of Influence, qui sera publié en mars 2020, mais il va sans dire que j'espère que les spécialistes du marketing en 2020 se rendront compte que les médias sociaux ne sont pas juste un endroit pour vendre aux gens, mais c'est vraiment le forum ultime pour vous de trouver et de collaborer avec une variété d'utilisateurs de médias sociaux d'influence variable qui peuvent vous aider à faire avancer vos objectifs marketing.

Neal Schaffer - Éducateur mondial de premier plan et implémenteur efficace de la stratégie des médias sociaux pour les entreprises.

Prendre des nano ou des micro-influenceurs en tant qu'ambassadeurs de la marque signifie qu'ils peuvent partager des publications sur votre marque, mais aussi s'engager dans des conversions avec leurs abonnés très engagés ou d'autres au sein des communautés. Ce sont ces conversations qui sont le plus susceptibles d'influencer les décisions d'achat et d'aider à renforcer la confiance dans votre entreprise.

Ce type de marketing crée un sentiment positif pour la marque, incite les gens à parler de votre marque et fournit plus d'informations sur le comportement d'achat et les points faibles des consommateurs. Tout cela vous permet de mieux créer une véritable expérience pour votre public.

L'essor des plateformes alternatives

Facebook, Twitter et Instagram ont tendance à être les principales plates-formes utilisées par les marques B2C, LinkedIn étant également vital pour les entreprises B2B. Cependant, de nombreux utilisateurs sont de plus en plus fatigués par ces plates-formes principales, tandis que les marques doivent se battre plus fort que jamais pour atteindre de bons niveaux de portée et d'engagement organiques.

Alors que Twitter a connu une croissance jusqu'à présent cette année, son nombre d'utilisateurs actifs a diminué par rapport à son record de 2017. De même, Facebook a connu une énorme baisse du nombre d'utilisateurs - en particulier les jeunes utilisateurs - au cours des deux dernières années, les jeunes publics choisissant de passer du temps sur d'autres plateformes. Combiné à l'augmentation du format pay-to-play des canaux de médias sociaux, cela signifie que les marques ne voient pas les résultats sur ces plateformes qu'elles le faisaient auparavant.

[Moyenne d'utilisateurs mensuels de Twitter par année]

Bien que TikTok ne soit probablement pas la meilleure option pour les marques B2B, les entreprises B2C avec un public cible plus jeune (41% des utilisateurs de TikTok ont ​​entre 16 et 24 ans) pourraient trouver que c'est une excellente plate-forme pour encourager l'engagement avec les utilisateurs qui s'éloignent. à partir de plateformes de médias sociaux plus traditionnelles.

En plus de TikTok, Pinterest pourrait être une bonne plate-forme sur laquelle investir pour ceux qui cherchent à encourager les ventes en ligne via les médias sociaux. Bien que Pinterest soit loin d'être nouveau sur la scène, il a connu une résurgence récente, ce qui signifie qu'il est désormais utilisé pour plus que simplement enregistrer des recettes ou obtenir de l'inspiration pour la décoration.

Pinterest a trouvé qu'il s'intègre bien dans l'espace du commerce électronique et a un public qui s'intéresse à l'idée d'acheter des produits qu'ils voient sur la plate-forme. En fait, 75 % des utilisateurs de Pinterest se disent « très intéressés » par les nouveaux produits, contre seulement 55 % des personnes sur les autres plateformes de médias sociaux.

C'est probablement la raison pour laquelle les marques de vente au détail rencontrent du succès sur la plate-forme, avec un retour sur les dépenses publicitaires 2 fois supérieur à celui des autres formes de médias sociaux et un retour 1,3 fois supérieur à celui de la recherche traditionnelle.

"Étant donné qu'Instagram en tant que plate-forme de commerce électronique est de plus en plus difficile à attirer des clients, les spécialistes du marketing passeront très probablement à Pinterest. Pinterest ressemble désormais à Instagram lorsque ce dernier a fait son apparition. Aucune publicité intrusive, moteur de recherche convivial et aucun faux influenceur. Plus de 250 millions de personnes utilisent Pinterest chaque mois, et ce nombre va augmenter.

« En parlant de TikTok, cette plate-forme continue de croître très rapidement. Les spécialistes du marketing et les propriétaires d'entreprise dont le public cible sont les adolescents et les jeunes devraient absolument considérer TikTok comme une plate-forme marketing gagnante. TikTok est déjà une plate-forme attrayante pour les blogueurs YouTube, Instagram et Twitch, car il est facile et amusant de créer des vidéos et d'y gagner en notoriété.

Klara Alexeeva, rédactrice de contenu chez combin.com

L'utilisation de ces plates-formes alternatives vous permet d'interagir avec un public qui n'est peut-être pas sur Instagram, Facebook ou Twitter, ainsi que de vous offrir différentes façons de partager votre contenu. Cela pourrait vous aider à obtenir de meilleurs résultats et à façonner votre future stratégie de marketing sur les réseaux sociaux.

Téléchargez notre ressource pour les membres individuels - Guide de stratégie de marketing des médias sociaux

Notre guide de stratégie de médias sociaux vous aidera à créer une stratégie de marketing de médias sociaux intégrée qui vous montrera comment augmenter l'engagement pour stimuler les prospects et les ventes.

Les réseaux sociaux comme service client

Le service client sera toujours un aspect essentiel pour offrir une bonne expérience client, mais à l'ère numérique, le service client que vous proposez est beaucoup plus visible pour tout le monde en ligne. En plus des avis des clients en ligne, les plaintes et les problèmes des clients sont plus faciles à trouver que jamais, car beaucoup d'entre eux sont partagés sur les réseaux sociaux.

Plus d'un quart (28 %) des consommateurs ont utilisé les médias sociaux pour communiquer avec une entreprise au cours de la dernière année, une tendance qui devrait s'accentuer du fait que plus de 30 % ont déclaré qu'il s'agissait d'une méthode de contact pratique et environ 23 % croire que c'est un bon moyen d'obtenir un service 24 heures sur 24.

Parce que les médias sociaux sont considérés comme si pratiques, on s'attend à ce que les marques les trouvent faciles à utiliser comme méthode de service client. En conséquence, la plupart des gens s'attendent à ce que les marques répondent à une question ou à une plainte sur les réseaux sociaux le même jour, 37% souhaitant une réponse en moins de 30 minutes. Seuls 6% n'attendent aucune réponse, tandis que 31% en veulent une en moins de 2 heures et 26% veulent avoir une réponse dans les quatre heures, ce qui montre que les attentes d'un bon service client sur les réseaux sociaux sont élevées.

C'est pourquoi les médias sociaux en tant que forme de service client vont être une grande tendance pour 2020, en particulier avec tant de marques cherchant à créer des communautés en ligne.

« De la même manière que les réseaux sociaux sont devenus une véritable alternative à une véritable vie sociale, ils évoluent rapidement en tant qu'outil de service client. Les entreprises en ont pris acte et proposent de plus en plus de service client via les réseaux sociaux. Les marques se sont considérablement développées. des comptes sociaux plus actifs, le tout dans le but d'interagir avec la base d'utilisateurs massive répartie sur les canaux de médias sociaux. »

Dmitrii Kustov - Directeur Marketing Internet chez Regex SEO

En plus d'offrir un moyen facile de parler aux clients et de traiter rapidement les problèmes - d'autant plus que tout le monde est tellement connecté aux médias sociaux - cette forme de service client offre des avantages pour les marques. Répondre à une réclamation client peut augmenter le plaidoyer client jusqu'à 25 %, ce qui signifie que répondre aux réclamations peut aider à fidéliser les clients. Cependant, vous devez également vous rappeler que le fait de ne pas répondre à une plainte peut réduire de 50 % la défense des intérêts des clients. Une stratégie de service client sur les réseaux sociaux est donc nécessaire afin de garantir que tous les membres de votre équipe de service client suivent les mêmes étapes, d'autant plus que davantage de clients sont susceptibles de vous contacter via les réseaux sociaux au cours de la prochaine année.

Raconter des histoires sur les réseaux sociaux

Depuis le lancement de Snapchat, d'autres plateformes de réseaux sociaux se sont empressées d'ajouter le format Stories à leur offre. Le résultat a été une énorme croissance de l'utilisation de ce format pour Instagram en particulier, qui, en janvier 2019, comptait 500 millions d'utilisateurs actifs quotidiens de Stories à travers le monde.

Les histoires offrent une expérience différente du partage basé sur le flux en raison du fait qu'elles sont visuelles et conçues pour être à la fois créées et consommées dans l'instant, plutôt que partagées dans un flux qui restera visible. Il y a beaucoup de place pour l'expérimentation, les messages ironiques et amusants, ce qui rend les histoires très engageantes, et c'est l'une des raisons probables pour lesquelles les histoires ont eu un taux de croissance qui était 15 fois le taux de flux en 2017.

Cependant, la croissance des Stories ne concerne pas uniquement les consommateurs, les entreprises utilisent également cet outil de médias sociaux à des fins de marketing. Selon l'enquête sur les tendances sociales 2019 de Hootsuite, 64% des spécialistes du marketing ont déjà implanté des histoires Instagram dans leur stratégie de médias sociaux ou ont l'intention de le faire au cours des 12 prochains mois.

En moyenne, les marques publient des histoires environ sept jours par mois, en moyenne une histoire tous les quatre jours. Les marques comptant 100 000 abonnés ou plus partagent des Stories plus régulièrement (tous les deux jours), probablement parce qu'elles peuvent bénéficier d'un plus grand nombre de fonctionnalités Stories, telles que l'ajout d'un lien vers leurs publications sur Instagram.

Les marques font également davantage de publicité via les Stories, avec 45% des dépenses publicitaires d'Instagram sur les Stories, ce qui suggère que les marques obtiennent de meilleurs résultats avec le format plus direct proposé par Stories.

« Si vous utilisez régulièrement les médias sociaux, il ne sera pas surprenant que la popularité d'Instagram Stories augmentera encore en 2020. Battenhall a mené des recherches qui ont révélé que 98% des comptes Instagram utilisent des Stories, tandis que 400 millions d'utilisateurs regardent Instagram Stories quotidiennement. base.

« Il semble que les grandes marques privilégient les Stories Instagram pour leur publicité et leur marketing. En fait, une Stories les plus vues sur trois provient d'entreprises. Cependant, la question est pourquoi sont-ils si populaires?

  • Les histoires Instagram sont plus authentiques que les publications Instagram traditionnelles qui permettent une édition et une modification lourdes.
  • Le contenu n'est disponible que pendant 24 heures, il est donc à jour et ne deviendra pas obsolète.
  • Les consommateurs veulent des mises à jour en direct et du contenu en temps réel. Les Stories Instagram sont normalement le contenu le plus à jour qu'une entreprise puisse offrir à un consommateur.
  • Grâce à Instagram Stories, vous pouvez partager les publications Instagram d'autres personnes. Cette fonction permet aux gens de se connecter facilement avec d'autres comptes et entreprises.

« Je pense que les marques vont commencer à utiliser les Stories Instagram pour pousser les consommateurs vers IGTV, afin de créer du contenu plus long pour leurs organisations. Alternativement, peut-être vers le commerce électronique social, où les marques commenceront à vendre leurs produits via Instagram Stories. »

Maisie Tomlinson - coordinatrice marketing pour Penguins Events and Incentives.

Les histoires ne seront pas une option appropriée pour toutes les marques, mais comme elles sont si attrayantes et voient une utilisation accrue qui amènera probablement les consommateurs à s'attendre à ce que les marques qu'ils suivent créent des histoires, il vaut la peine d'évaluer si et comment vous pouvez les utiliser. Comme Instagram voit de plus en plus d'entreprises utiliser les Stories, la plate-forme publiera également davantage de fonctionnalités conçues pour les marques, ce qui pourrait rendre le format plus accessible à un plus large éventail d'entreprises.

Suivre

Avec autant de domaines du marketing et du marketing numérique, il y a un grand nombre de changements dans l'industrie que vous devez suivre. C'est pourquoi nous suivons toutes les grandes tendances du marketing numérique pour 2020 sur divers canaux pour vous tenir au courant et en avance sur la courbe.

J'ai été rédacteur en chef de Smart Insights entre 2015 et 2017. J'ai géré le blog et vous y trouverez des articles de blog sur un éventail de sujets. Les tendances de la technologie marketing et les derniers développements technologiques sont régulièrement au centre des préoccupations, ainsi que l'exploration de concepts marketing clés. Vous pouvez me contacter sur Twitter et me rejoindre sur LinkedIn. La nouvelle éditrice est Carolanne Mangles.


Quelles informations collectons-nous à votre sujet ?

Nous recueillons des informations vous concernant lorsque vous vous inscrivez chez nous ou passez une commande de produits ou de services. Nous recueillons également des informations lorsque vous fournissez volontairement des commentaires. Les informations sur l'utilisation du site Web sont collectées à l'aide de cookies.

Nous collectons des informations vous concernant pour traiter votre commande, gérer votre compte et, si vous êtes d'accord, pour vous envoyer un e-mail concernant d'autres produits et services que nous pensons susceptibles de vous intéresser.

Nous utilisons vos informations collectées sur le site Web pour personnaliser vos visites répétées sur notre site Web. Si vous êtes d'accord, nous transmettrons vos informations personnelles.

Retail ne partagera pas vos informations à des fins de marketing avec des sociétés extérieures à Retail Group PLC.

Lors du traitement de votre commande, nous pouvons envoyer vos coordonnées et également utiliser des informations provenant d'agences de référence de crédit et d'agences de prévention de la fraude.


Les nouvelles barres de chocolat végétaliennes Galaxy de Mars soulignent la tendance croissante

Les bonbons ne sont peut-être pas la première chose à laquelle les gens pensent quand ils pensent à ce que c'est que d'abandonner la viande et les produits d'origine animale et de vivre en tant que végétalien - mais cela ne veut pas dire que ce n'est pas pertinent.

Avec des ingrédients comme le lait et la gélatine, les confiseries peuvent être remplies de produits d'origine animale.

Maintenant, Mars introduit une alternative végétalienne à l'une de ses barres de chocolat les plus populaires. Plus précisément, le fabricant de bonbons a lancé trois nouvelles barres chocolatées végétaliennes sous sa Galaxie marque au Royaume-Uni.

CNN Business rapporte que « les barres seront disponibles en trois saveurs : noisette caramélisée, caramel et sel de mer, et orange douce.

Kerry Cavanaugh, directeur marketing chez Galaxie Le fabricant Mars Wrigley UK, a déclaré que la société était "très excitée" de lancer une barre qui utilise une recette qui "ne compromet pas les caractéristiques douces et crémeuses de la marque".

Il a également déclaré à CNN Business que capturer le Galaxie La texture crémeuse de la barre était le « plus grand défi » auquel l'entreprise a été confrontée et a félicité son équipe pour avoir développé la recette en six mois.

À 3 £ (3,85 $) pour une barre de 100 grammes, ils coûtent trois fois plus que la normale Galaxie barres.

Je suppose que les consommateurs seront prêts à payer un supplément pour les barres – et les autres fabricants de bonbons devraient prendre note de l'expansion du marché de ces produits.

En fait, Mintel rapporte que « jusqu'à un produit alimentaire sur six (16 %) lancé au Royaume-Uni en 2018 avait une allégation végétalienne/sans ingrédients d'origine animale, soit le double de seulement 8 % en 2015 ».

Non, ce ne sont pas les premières barres chocolatées végétaliennes sur le marché - de nombreuses entreprises proposent déjà des variétés de chocolat noir naturellement végétaliennes.

Mais voir une entreprise comme Mars entrer dans le secteur est un grand pas en avant pour la tendance. Et je prédis que les bars atteindront un public plus large que les végétaliens stricts. De nombreux consommateurs s'efforcent de réduire la quantité de produits d'origine animale qu'ils consomment pour diverses raisons, et ces nouvelles barres sont également parfaites pour eux.

En bref, les entreprises de confiserie ne peuvent plus se permettre d'ignorer la tendance végétalienne - et à mesure que la tendance se répandra, il est très probable qu'elle évoluera d'une "tendance" à un "changement permanent" sur le marché.


36 mini friandises de Thanksgiving pour quand vous êtes trop farci pour la tarte

C'est ainsi que vous mangez plusieurs desserts en une seule fois.

La tarte est un must, mais tout comme le gâteau de mariage, ce n'est pas forcément le seul dessert sur la table. Emballez autant de friandises que possible dans votre tartinade de Thanksgiving avec ces recettes de mini friandises, cupcakes, biscuits et barres inclus. De cette façon, vous obtenez un petit avant-goût de tout. Ou, si vous allez trop loin sur les trucs salés, vous pouvez toujours avoir un dessert sans vous sentir atrocement rassasié après les avantages d'un dessert de la taille d'une bouchée !

Si mignon que vous pourriez hésiter un peu avant de les manger. mais seulement un petit peu.


Cadbury à deux étages

Au milieu des années 1970, Cadburys a eu l'idée ingénieuse de nommer une nouvelle barre de chocolat d'après les emblématiques bus rouges britanniques à impériale. Cependant, la barre elle-même n'a jamais été rouge, et actuellement au Royaume-Uni a une superposition bleue sur la coloration orange.

Fidèle à son nom, il se compose d'une garniture de chocolat au lait au nougat léger avec une garniture croustillante à base de céréales. À un moment donné, il contenait même des raisins secs, mais des études de marché ont indiqué que les consommateurs voulaient acheter leurs raisins secs ailleurs et ils ont donc été abandonnés.

Un autre ingrédient de courte durée était les noix. Je le décrirais comme une excellente combinaison de céréales moelleuses et croustillantes - un must pour le mangeur de confort - mais ne l'essayez pas pour le petit-déjeuner.

Menthe WispaAutobus à impérialeTemps mort Orange

Êtes-vous twixed? Ce n'est pas réellement (à ma connaissance) un slogan publicitaire pour la barre de chocolat Twix, mais peut-être devrait-il l'être ! Avec une base de biscuit enrobée de caramel et typiquement de chocolat au lait, Twix est apparu pour la première fois au Royaume-Uni en 1967.

Dans de nombreux pays européens, il a pris le nom de Raider pendant de nombreuses années. Aux États-Unis, où il a été lancé à la fin des années 1970, il y a eu de nombreuses saveurs supplémentaires, telles que le beurre de cacahuète. Twix Java avec du caramel aromatisé au café, de l'expresso et du chocolat au lait semble attrayant avec une infusion de caféine de toute sorte.

Partout dans le monde, Twix a également présenté des versions au chocolat noir et blanc au lait ainsi qu'à l'orange. Il y a même eu un Twix avec du caramel à la menthe. C'est certainement l'un de mes préférés, peut-être à cause de la couche supplémentaire de chocolat entre le biscuit et le caramel qui donne à Twix son bon goût et rend la mastication encore plus gratifiante.

Un autre signe que Twix est apprécié dans le monde entier vient des références culturelles au bar dans les épisodes de Seinfeld et plus récemment, Orange is the New Black. Obtenez votre dose et ne soyez pas twixed !

GalaxieBournville

  • Le présentateur de télévision participe au Food Challenge d'ITV: Meat vs Vegan
  • Une bande-annonce la montre dans la cuisine avec Josh Tetrick, PDG de la société américaine JUST.Inc
  • L'entreprise utilise une technologie qui utilise une seule cellule d'un animal vivant
  • Ils font ensuite pousser de la « viande » dans un laboratoire pour s'assurer qu'aucun animal n'est tué ou blessé

Publié: 17:45 BST, 24 janvier 2019 | Mise à jour : 24 janvier 2019 à 17h45 BST

Helen Skelton-Myler est devenue la première femme britannique à goûter une pépite de poulet qui a été cultivée en laboratoire à partir d'une seule cellule de poulet.

Le présentateur de télévision participe au Food Challenge d'ITV: Meat vs Vegan dans lequel il évite de manger de la viande et des produits laitiers pendant quatre semaines.

Dans le programme, Mme Skelton devient la première personne au Royaume-Uni à croquer une fausse pépite de poulet, qui coûte 100 $ (76 £).

Helen Skelton-Myler est devenue la première femme britannique à goûter une pépite de poulet qui a été cultivée en laboratoire à partir d'une seule cellule de poulet. Le présentateur de télévision participe au Food Challenge d'ITV: Meat vs Vegan dans lequel évite de manger de la viande et des produits laitiers pendant quatre semaines

Une bande-annonce la montre dans la cuisine avec Josh Tetrick, PDG de JUST.Inc, une entreprise américaine de fabrication d'aliments qui produit des aliments à base de plantes.

L'entreprise utilise une technologie qui utilise une seule cellule de l'animal vivant, dans ce cas un poulet, pour faire pousser de la « viande » dans un laboratoire afin de garantir qu'aucun animal ne soit tué ou blessé.

Les cellules sont combinées avec des nutriments que cet animal mangerait normalement, après quoi les cellules se multiplient et forment un morceau de viande.

C'est une pépite qui n'a pas nécessité de tuer un poulet et c'est ainsi que toute viande devrait être

"Nous n'avons pas besoin de choisir entre un hamburger végétarien et un vrai hamburger", a déclaré M. Tetrick dans la séquence.

Ils prennent une seule cellule d'un poulet et lui donnent les nutriments qu'il mangerait normalement dans le cas du poulet, des noix, des baies, du soja ou du maïs.


Pouvez-vous deviner quel était l'aliment le plus populaire l'année de votre naissance ?

Les tendances culinaires vont et viennent, mais certaines sont si mémorables qu'elles définissent une génération. Qu'est-ce qui était chaud quand tu es venu au monde ? Il y a de fortes chances qu'il soit venu dans une boîte ou qu'il ait été mangé devant la télévision. Voici l'aliment le plus populaire l'année de votre naissance :

Années 1930 : Bœuf à la crème et écailles
La Grande Dépression signifiait que le dîner pouvait être assez maigre. Ce plat, composé de bœuf nappé de sauce blanche et servi sur du pain grillé, pouvait être préparé facilement avec un budget limité.

Années 1940 : Pain de viande
La viande en boîte est un produit américain facilement reconnaissable, mais les intrépides cuisiniers à domicile des années 40 ont apporté leur propre touche à l'aliment de base des supermarchés, en adaptant des recettes plus anciennes à ce que nous appelons maintenant le pain de viande moderne. Le plat nutritif est devenu populaire grâce à des recettes comme Penny Prudence&rsquos &ldquoVitality Loaf&rdquo,&rdquo à base de bœuf, de porc et de foie. Pendant ce temps, le Culinary Arts Institute a publié une recette de pain salé qui comprenait du bœuf, une soupe de légumes et des céréales. Essayez la version farcie au jambon et au fromage Rach&rsquos à base de dinde hachée pour une touche moderne à ce qui est maintenant devenu un aliment de base américain.

1950 : Casserole de thon
The tuna casserole&rsquos history actually dates back to the Pacific Northwest in the 1930s, but it wasn&rsquot until the 1950s that this homey dish fully made its meteoric rise to popularity. As the quintessential comfort food&mdashcreamy, savory, cheesy&mdashit&rsquos easy to see why.

1951: Baked Alaska
This classic 19th-century recipe enjoyed a resurgence in the 1950s. You were sure to be the envy of your dinner party guests if you presented them with this flaming, meringue-topped beauty.

1952: Salisbury Steak
Few things are more comforting than a plate of Salisbury steak with mashed potatoes, gravy, and peas. So it&rsquos no surprise that this rich dish, invented by a doctor, was among the most popular in the early 1950s.

1953: Chicken Tetrazzini
Once a romantic dish eaten by movie stars and opera singers, chicken tetrazzini later became a comforting, at-home meal made with chicken, spaghetti, and a creamy, vegetable-infused sauce.

1954: Deviled Eggs
Deviled eggs have always been popular, but the finger food&rsquos popularity surged in the 1950s, when every housewife had to have a matching egg plate for entertaining. Here are 14 of our best deviled egg recipes in case you&rsquore looking for some new combos!

1955: Green Bean Casserole
When Thanksgiving rolled around in 1955, Campbell&rsquos was prepared by releasing one of its most popular (and easiest) recipes ever: green beans, cream of mushroom soup, and those crunchy, irresistible fried onions.

1956: Banana Cream Pie
Comedian Soupy Sales took his first pies to the face in the &lsquo50s, kicking off a revival in this sweet, velvety treat&rsquos popularity.

1957: Barbecue
The emergence of the suburb and the introduction of the Weber grill led to a surge in backyard grilling in the late 50s. Smoky briskets and juicy grilled chicken soon became the meal of choice for en plein air dining.

1958: Pancakes
These airy, sweet cakes have been around for much longer, but the late &lsquo50s was a popular time for the comforting breakfast food: Betty Crocker's Cook Book for Boys and Girls&mdashwhich was first published in 1957 and wildly popular by 1958&mdashincluded a charming recipe for &ldquobranded&rdquo pancakes, and the first IHOP location opened on July 7, 1958 in Burbank, California.

1959: Cheese Ball
A go-to appetizer of the era, the Tribune de Chicago included the ubiquitous pecan-encrusted cheese ball, made with cottage and blue cheeses, in an Aug. 21, 1959, round-up of easily prepared snacks for entertaining. Try an updated take with this garlic-and-herb cheese ball.

1960: Gelatin Everything
It was this year that kicked off the &ldquolet&rsquos encase everything in a gelatin mold&rdquo trend. Jell-O even introduced vegetable flavors, such as celery, Italian salad and seasoned tomato, to chase the trend. No comment.

1961: Chicken à la King
This was the go-to weeknight dinner for moms in the &lsquo60s: a richly layered dish of diced chicken, vegetables and a cream sauce. (It was/is also a great way to use up leftovers.)

1962: Grape Jelly Meatballs
These meatballs smothered in a sweet, sticky sauce were a cocktail party staple in the &lsquo60s&mdashthe ideal easy finger food. In 2017, we like our cocktail meatballs in a spicy-sweet-tart cranberry glaze, thank you very much.

1963: Beef Bourguignon
The first episode of Julia Child&rsquos hit show &ldquoThe French Chef&rdquo aired on Feb. 11, 1963. The inaugural dish? Beef bourguignon, of course, described by Child as &ldquoa perfectly delicious dish.&rdquo

1964: Pineapple Upside-Down Cake
Dating back to a recipe contest held by Dole in 1926, the retro-classic pineapple upside-down cake has stood the test of time, but was especially common in the mid &lsquo60s.

1965: Onion Dip
The advent of packaged soup mixes made easy, entertaining-friendly dips a popular &lsquo60s go-to. Try Rachael&rsquos take on this retro classic.

1966: Tunnel of Fudge Cake
Bundt cakes made their way to kitchens in &lsquo66 after this chocolate cake won the Pillsbury Bake-Off&mdashand the company received more than 200,000 letters from fans asking for the recipe to make their very own.

1967: Stuffed Celery
An upgraded version of the childhood classic &ldquoants-on-a-log,&rdquo this light appetizer began on the Thanksgiving table.

1968: Carrot Cake
Happy Birthday, Rachael! Rach was born in 1968, when carrot cake was all the rage. This cream cheese-frosted sweet treat was (and still is) loaded with veggies, nuts and plenty of raisins&mdasha sign of the health-food craze to come.

1969: Fondue
Neil Armstrong and his crew landed on the moon in this year, expecting to find nothing but cheese. Disappointed though they were, cheese fondue exploded as an entertaining dinner trend.

1970: Quiche
Thanks to the continued influence of Julia Child, French cuisine took off in the early &lsquo70s, and with it, quiche varieties arrived on the dinner table. Cooks in the &lsquo70s went way past Quiche Lorraine, though, experimenting with all types of filling, ranging from leeks and anchovies to onion and lamb.

1971: Eggs Benedict
This rich breakfast had been around for awhile, but a June 1971 Tribune de Chicago article titled &ldquoAdventuring with Eggs&rdquo turned the Waldorf Astoria-invented dish into a make-at-home meal. Sunny Anderson&rsquos Classic Eggs Benedict with 1-2-3 Hollandaise Sauce makes it even easier to nail at home!

1972: Tequila Sunrise
This popular cocktail&mdasha mix of tequila, grenadine, and orange juice&mdashhas its roots in a Prohibition-era resort in Mexico, but it wasn&rsquot until 1972, when a bartender at Sausalito&rsquos Trident Bar served one to Mick Jagger that the drink took off.

1973: Granola
The health boom of the &lsquo70s was kicked into high-gear with Eric Meller and Jane Kaplan&rsquos The Granola Cookbook, released in January 1973. Made of rolled oats, brown sugar or honey, dried fruit, and nuts, granola was seen as a healthier alternative to heavier breakfast fare like bacon and eggs.

1974: Crepes
A continued obsession with French cuisine (see 1963 and 1969) leads to the rise of the at-home crepe maker and voila! These flat pancakes become a sweet addition to brunch. Skip the cumbersome crepe maker and try our two-ingredient recipe!

1975: Sushi
New York Times restaurant critic Craig Claiborne declared sushi, &ldquoa trifle too &lsquofar out&rsquo for many American palates" in 1963, but by the mid &lsquo70s, the Hollywood set had embraced the raw fish dish, thanks to restaurants like L.A.&rsquos Tokyo Kaikan, where the California roll was invented!

1976: Chicken Kiev
This classic&mdasha chicken breast with a cheesy, oozing garlicky core&mdashwas ubiquitous dinner party fare throughout the decade. Rachael&rsquos version of the classic includes a kicky herb salsa&mdashtry it for yourself!

1977: Pasta Primavera
Pasta Primavera was the talk of the town in Manhattan in the &lsquo70s, when Le Cirque chef Sirio Maccioni introduced this cream-based pasta dish, accented with an explosion of green veggies.

1978: Hummingbird Cake
Mrs. L.H. Wiggins of Greensboro, N.C., takes the cake for creating this delectable pineapple-banana-spice cake with cream cheese frosting. First published in Southern Living in 1978, it remains the magazine&rsquos most-requested recipe!

1979: Cajun Blackened Fish
If it was charred or blackened, it was popular in 1979. Chef Paul Prudhomme opened his K-Paul Louisiana Kitchens in this year, and his follow-up cookbook, Louisiana Kitchen, put this dish on the map.

1980: Potato Skins
Someone in the &lsquo80s had the bright idea of scraping out potato innards and loading the empty skins with with everything from sour cream to cheese to chives, even chili. Here are 11 different variations on this game-day snack from our kitchen!

1981: Baked Brie
A simple idea that&rsquos still as popular today as it was when it first became trendy back in 1981: take a wheel of brie, top it with a bit of jam, wrap it in puff pastry and bake it. Here are four fresh &ldquobrie en croute&rdquo twists we like.

1982: Pasta Salad
Still a staple at picnics and summer lunches, pasta salad reached peak popularity in 1982, when the New York Times wrote, &ldquothe pasta salad, that darling of the carry-out shop, is here to stay.&rdquo Bored with your typical tri-colore concoction? Try Rach&rsquos bright and fresh pesto pasta salad.

1983: Couscous
Quinoa in the &lsquo80s? Certainement pas! This decade was defined by couscous&mdashthe traditional Moroccan staple that became a popular post-aerobics lunch.

1984: Tiramisu
This dessert has its roots in the 17th century, but tiramisu was all the rage in the &lsquo80s. Today, you&rsquod be hard-pressed to visit an Italian restaurant without the espresso-soaked sweet treat on the menu. Want to give it a go at home? Try our five-minute tiramisu fake-out!

1985: Fajitas
In the early &lsquo80s, this sizzling dish was gaining popularity in restaurants throughout the Southwest, but by the middle of the decade, it was a staple. Have your own fajita night at home with Rach&rsquos classic skirt steak recipe!

1986: Monkey Bread
This ooey-gooey sweet loaf was a breakfast go-to in the &lsquo80s, as First Lady Nancy Reagan served it at casual White House functions and later included it in the family&rsquos White House cookbook. Katie Lee&rsquos shortcut version calls for refrigerated, store-bought biscuit dough and adds a trendy twist, thanks to the addition of pumpkin pie spice!

1987: Chocolate Truffles
Chocolate maker Alice Medrich started making a variation of these treats in 1973, but it wasn&rsquot until the New York Times wrote about them in the late &lsquo80s that they were widely accepted in the U.S. as dessert or a DIY gift.

1988: Bran Muffins
The popularity of this humble muffin shouldn&rsquot come as a surprise, given the decade&rsquos emphasis on low-fat and low-cholesterol foods, but they later fell out of favor due to their high sugar content. If you still need a muffin fix, try this gluten-free pumpkin spice and walnut-raisin variation.

1989: Crème Brûlée
Before the 1980s, crème brûlée was virtually unknown to most Americans. The dish, which is surprisingly English in origin&mdashnot French&mdashrose to fame thanks to chefs like Paul Bocuse and Le Cirque&rsquos Sirio Maccioni. Use a secret pantry ingredient to whip up your own in a flash with this recipe!

1990: Fusion Pizzas
Thanks to the rise of California Pizza Kitchen, the humble pizza pie saw all sorts of inspired toppings! From Thai chicken to Jamaican Jerk seasoning, a number of different cultural influences all found their way onto pizza dough. Shawarma Chicken Pizza on Naan or Chicken Teriyaki Pizza, anyone?

1991: Chinese Chicken Salad
The origin of Chinese chicken salad is debatable, but one thing is clear: it was on everyone&rsquos plate in the &lsquo90s! This Cal-Fusion blend of chicken breast, chow mein noodles, pickled ginger, carrots, mandarin oranges and lettuce was on the menu everywhere.

1992: Ranch Dressing
This creamy mayonnaise, buttermilk and herb dressing had been around for years, but overtook Italian as the nation&rsquos best-selling salad topper in 1992.

1993: Veggie Burgers
You could find veggie burgers on the odd restaurant menu in early &lsquo90s, but it wasn&rsquot until the mid-90s that tasty, pre-made options hit supermarkets and really went mainstream. Skip the freezer aisle and try Rach&rsquos Mediterranean veggie burgers with provolone and Italian ketchup.

1994: Caesar Salad
The Caesar salad may be a &ldquobasic&rdquo option today, but in the &lsquo90s, it was anything but. The dish saw a meteoric rise in popularity from this 1993 New York Times piece, when diners ate out specifically for the salad.

1995: Molten Lava Cake
This melty, chocolatey goodness originated in the &lsquo80s, but only after big-name chefs put it on their menus did the dessert really took off. Speaking of big-name chefs, we recommend Wolfgang Puck&rsquos Molten Chocolate Lava Cake.

1996: Sun-Dried Tomatoes
The Italian food boom in the States brought a lesser-known tomato variation to the forefront &ndash the chewy, tart sun-dried tomato, used most often in pasta dishes and salads. Try them in this recipe for Prosecco-Braised Chicken with Sun-Dried Tomatoes and Leeks from former &ldquoTop Chef&rdquo Fabio Viviani.

1997: Fried Calamari
Squid&mdasha cheap, nutritious, and sustainable seafood&mdashwas largely ignored by Americans (ewww) until the mid-&rsquo90s when these crispy fried rings, served with tangy marinara, stole the show. Upgrade this trattoria favorite with a full-on fall-inspired fritto misto.

1998: Cosmopolitan
Sex and the City made its television debut in 1998, putting this vodka-cranberry juice concoction into the hands of women everywhere.

1999: Roasted Red Bell Peppers
Stuffed, roasted, blended into soup, or even casseroled, this ruby-hued veggie was everywhere in 1999. Try them stuffed with meat for a comforting meal!

2000: Smoothies
The year 2000 was supposed to bring us rocket cars, but instead we got smoothie and juice bars popping up all over cities. Suddenly, cups of blended, frozen fruit became everyone&rsquos breakfast on-the-go!

2001: EVOO
Our very own Rachael Ray made her television debut in 2001, which launched EVOO (&ldquoextra-virgin olive oil&rdquo) into the minds&mdashand pantries&mdashof Americans.

2002: Bacon
Bacon has been on everyone&rsquos breakfast plate for years, but the popularity of this salty, porky treat skyrocketed in 2002, when it was included in everything from cupcakes to chocolate. (Even the Cake Boss shared a chocolate-bacon cake!)

2003: Lattes + Frappes
What was life like before Starbucks? In the early aughts, coffee dates were on everyone&rsquos agenda and soon enough, everyone was running on java!

2004: Yogurt
Nutritionists deemed Greek yogurt as the new god-given source of protein &ndash a major focal point in &lsquo04.

2005: Cupcakes
Before cupcakes were a televised baking competition, they became popular with the help of Magnolia Bakery&rsquos ubiquity in Sex and the City. By 2005, these frosting-topped treats were everywhere, in all forms. Want three tips for making better cupcakes at home? A cupcake expert reveals all!


While some people have added extra alcohol like vodka to their slushies, all you really need is a White Claw and some frozen fruit.

TikTok users claimed you could make grapes taste just like the beloved candy by squeezing lime juice over them.

It appears that the first viral video of the clever hack was posted by skincare blogger Mia Wilson, who told Insider that she got the idea from Reddit.

"I tried it and loved it," she said. "I was addicted to candy and Sour Patch were my favorite. I love that these are a healthier alternative with a pretty similar taste."


INTRODUCTION

PLEASE TELL US ABOUT YOURSELF AND THE BUSINESS YOU STARTED.

Background prior to my business:

I had lots of business ideas during University, but I was told that so many of them wouldn’t work! Funnily enough, some of the ideas have now been done by other businesses and are majorly successful! I was studying History at the time but I knew I didn’t want to be working in an office.

I always wanted to be in the food industry because I liked the busy atmosphere, and I had relatives who ran restaurants in the US. But, I also wanted to make money to pay off my loan on a car I took out to travel back and forward to uni. My first job was with a healthy crisps start-up company. I was a field executive and I loved it. I loved it because I was out and about, using my personality to sell the products. I then moved onto another start-up company but was only there for 3 months, as it was male-dominated and I felt as if I didn’t belong there.

A couple of months later, I ended up working for a cookie dough company. I loved it because I was selling again, but I still felt I could be doing more! I always believed that there was a problem with the companies/jobs that I was working with, but it was me, I was the problem. I wasn’t meant for sitting at a laptop and working for someone else. My boyfriend advised me to go and do what I wanted to do, so I was mutually let go of from the company but I’m still on very good terms with the owner!

The Business:

T’s Fried Scoop sells deep fried ice-cream! Imagine a sizzling hot, fried crust wrapped around cold decadent ice cream. Flavours include: vanilla, chocolate, strawberry, matcha and other seasonal flavours such as bubblegum, black coconut and more! We don’t have a specific target audience, as it’s for anyone! Whether people like the business because they like cute branding, desserts, or if they’re just the type of person who loves trying new and wild creations!

WHAT DOES YOUR TYPICAL DAY LOOK LIKE AND HOW DO YOU STAY PRODUCTIVE?

I absolutely love being active, so I go to the gym 5x a week whilst running the business. On a Saturday I set up the stall at 9.45 am by carrying a chest freezer down the stairs and taking it to my stall. Then I decorate the area and that’s when I begin to draw people into the stall, trying to convince them to buy a fried ice-cream! It can be very challenging, as not many people know about my product yet and the reactions I mostly receive are “What? Fried ice-cream? How does that even work?” This makes it even harder, as I can’t give out samples because it’s hard to get a taste of the full experience in a bite-size amount! So I really have to use my sales skills to get people to buy it and spend their money.

After 6 pm, I pack up the stall and travel back home via the underground to make my way to the gym for training. Then I wake up at 7.30 am on a Sunday, set up, repeat the process and unpack everything at my house! Tuesday to Thursday I spend time in my shed deep cleaning, prepping my fried ice-cream and going to the gym. Mondays are for admin as I do all my own accounts, stock takes, sales figures and other things – and gym of course! Then, Fridays are for resting.


How to Boil Sweet Potatoes

When purchasing, look for small to medium sweet potatoes that have smooth skin and are firm and free of soft spots. Store whole unpeeled sweet potatoes in a cool, dry place for up to 1 week (do not refrigerate or they will dry out). To know how many sweet potatoes you need for your recipe, one medium sweet potato (about 8 ounces) equals approximately 1½ cups when peeled and cubed.

Step 1: Prep Sweet Potatoes

Wash sweet potatoes by thoroughly scrubbing with a clean produce brush and rinse with cool water. Use a vegetable peeler ($10, Crate & Barrel) or paring knife to peel sweet potatoes. With a sharp knife ($16, Target), cut off any woody portions and ends. Cut into bite-size cubes, keeping pieces as close to the same size as you can for even cooking.

Step 2: Boil the Sweet Potatoes

Select a saucepan or Dutch oven ($60, Bed Bath & Beyond) that is large enough to hold the sweet potatoes without crowding them. Add enough cold water to cover potatoes and sprinkle with salt. Bring to boiling, cover and cook until tender.

How long to boil sweet potatoes: For one pound of sweet potatoes, cover the pan and cook sweet potatoes in the boiling salted water 20 to 25 minutes or until just tender. You should be able to easily pierce the sweet potato with a fork or knife.


Voir la vidéo: Découvrez et maîtrisez Ichimoku, avec Karen Peloille et Nicolas Chéron (Octobre 2021).