Autre

Cheez-Its Soupe aux Noix avec 6 Recettes Faciles


L'une des meilleures choses à propos de la cuisine est de savoir comment elle peut vous surprendre. Combiner des saveurs sucrées et salées, ajouter une texture lisse à une texture croustillante ou utiliser un équipement pour quelque chose pour lequel il n'a pas été conçu peut donner des résultats qui exciteront vos papilles gustatives et élargiront votre répertoire culinaire.

Cliquez ici pour voir 6 recettes Cheez-It faciles

L'une des meilleures façons de vous laisser surprendre par la cuisine est d'utiliser un ingrédient non conventionnel dans une recette, comme, par exemple, Cheez-Its. Les craquelins carrés attachants font leur chemin dans le cœur des fans depuis plus de 90 ans maintenant, mais nous les voyons rarement comme un ingrédient dans une recette. Aimés et recherchés par tous pour leur texture croquante et leur vrai goût de fromage, ils sont principalement considérés comme une collation légère et satisfaisante (souvent mangée par poignée), et peu ont pensé au goût, à la texture et à la saveur qu'ils pourraient ajouter à un repas.

Pour nous surprendre, nous avons pensé aux Cheez-Its et au rôle qu'ils pourraient jouer dans certaines de nos recettes préférées. De la soupe aux noix, nous avons essayé d'inclure les petits carrés au fromage dans des recettes adaptées à chaque partie du repas.

Des hors-d'œuvre et plats principaux aux desserts, nous avons créé six recettes faciles qui prouvent que ces craquelins ne sont pas uniquement destinés aux collations. Il y en a des évidentes, comme un soufflé au brocoli Cheez-It et un macaroni au fromage crémeux qui utilisent les craquelins comme vous l'imaginez - comme une croûte croustillante au fromage - et puis il y a les créations pas si évidentes. Avez-vous déjà pensé aux Cheez-Its et au chocolat ? Vous le ferez maintenant, car nous avons créé une recette de crème glacée au chocolat avec eux inclus, et c'est tellement bon et ringard. Nous avons également ajouté un côté italien au cracker en sautant la chapelure dans notre recette traditionnelle de boulettes de viande et en utilisant à la place des Cheez-Its trempés, et il y a même eu un peu d'expérimentation avec le côté salé du cheesecake.

Peu importe le plat ou la partie du repas dont vous avez envie, si vous aimez les Cheez-Its, vous aimerez ces recettes. Commencez à expérimenter avec ces recettes Cheez-It et laissez-vous surprendre par la cuisine – vous en proposerez peut-être quelques-unes supplémentaires par vous-même.

Anne Dolce est la rédactrice en chef de The Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @anniecdolce


Six recettes de soupes pour vous garder au chaud lorsque les fronts froids déferlent

Certains sont simples et éprouvés, tandis que d'autres repoussent les limites : croiriez-vous Cheez-Its sur la soupe au poulet ?

Si vous n'avez pas encore mis votre marmite et votre mdash ou votre mijoteuse, votre pot instantané ou votre four hollandais et votre mdash au travail cette saison, qu'attendez-vous ?

Les nuits fraîches appellent des bols confortables de soupe fumante (ou de ragoût ou de chili), et je voulais partager une demi-douzaine de recettes pour vous faire réfléchir à de nouvelles façons de préparer vos soupes préférées.

Certaines de ces recettes, comme la soupe de chou-fleur rôti ou de tomate rôtie, sont relativement simples, mais la soupe de courge musquée rôtie est garnie d'une purée de noisettes que je n'avais jamais vue auparavant, et vous pouvez parier que je n'ai jamais essayé les Cheez-Its sur la soupe au poulet jusqu'à ce que en voyant la suggestion de l'auteur de & ldquoFood You Love But Different & rdquo, Danielle Oron.

Le crumble de seigle sur la soupe de carottes rôties pourrait vous inspirer à faire une garniture croustillante similaire pour tous les restes de pain que vous pourriez avoir à la maison, et les lanières de tortilla croustillantes sur la soupe de tomates rôties Janet Fletcher seraient divines sur la patate douce et les haricots noirs de Selena Wolf. ragoût d'enchiladas.

La plupart de ces recettes sont végétariennes ou peuvent être préparées sans viande avec quelques ajustements.

Ragoût d'enchiladas de patates douces et haricots noirs

Le temps de préparation des enchiladas peut parfois être un peu exagéré. Il en va de même pour la lourdeur qui accompagne plusieurs tortillas et une couche de fromage bouillonnant. Entrée : ragoût d'enchilada facile. Cette fiesta d'aliments réconfortants sucrés et salés fait toujours mouche. Elle regorge de fibres, de potassium et d'antioxydants qui combattent les maladies et ne nécessite aucune farce ou roulage de tortillas. Je vous prie d'essayer cette merveille végétarienne telle quelle, mais si vous ou un de vos proches êtes enclins à faire fondre la viande ?

Pour le ragoût :

1 £ de tomatilles (environ 12 tomatilles), bien rincées et coupées en deux sur la largeur

2 jalapenos, coupés en deux dans le sens de la longueur, tiges et graines enlevées

½ tasse emballée de feuilles de coriandre fraîche

1 cuillère à soupe d'huile d'olive extra vierge

1 oignon jaune moyen, haché finement

½ cuillère à café de sel casher, plus un supplément au besoin

1 & 189 cuillères à café d'origan séché

1 litre de bouillon de légumes à faible teneur en sodium

1 grosse patate douce, pelée et coupée en cubes de &# 189 pouces (environ 3 tasses de patates douces coupées en dés)

1 boîte (15 onces) de haricots noirs, égouttés et rincés

½ tasse de farro perlé ou semi-perlé

Poivre noir fraîchement moulu, au goût

Pour la garniture :

2 onces de fromage de chèvre émietté

Feuilles de coriandre fraîche hachées

Chauffer le gril à feu vif. Tapisser une grande plaque à pâtisserie de papier d'aluminium et vaporiser d'un aérosol de cuisson antiadhésif. Placer les tomatilles et les jalapenos côté coupé vers le bas sur la plaque à pâtisserie préparée. Faire griller pendant 8 minutes, en tournant la plaque à 180 degrés à mi-cuisson, jusqu'à ce que les tomatilles et les jalapenos soient ramollis et carbonisés par endroits. Transférez-les dans un robot culinaire ou un mélangeur à grande vitesse et ajoutez la coriandre. Traiter jusqu'à ce qu'il soit bien lisse.

Pendant ce temps, chauffer l'huile dans un faitout moyen ou une marmite à fond épais à feu moyen. Lorsque l'huile est chaude et chatoyante, ajoutez l'oignon, l'ail et le sel et faites cuire pendant 5 minutes, ou jusqu'à ce que l'oignon soit très doux et translucide. (Attention à ne pas brûler l'ail ici ! S'il commence à dorer, baissez le feu.) Ajoutez le cumin et l'origan et faites cuire 1 minute juste pour griller les épices.

Incorporer la purée de tomatilles, le bouillon de légumes, la patate douce et les haricots noirs et porter à ébullition. Baisser le feu et ajouter le farro. Laisser mijoter, à découvert, pendant 30 minutes, ou jusqu'à ce que les patates douces et le farro soient tendres. Goûtez et assaisonnez avec un peu de sel ou de poivre si besoin.

Verser le ragoût dans des bols, garnir de fromage de chèvre et de coriandre et servir bien chaud.

&mdash de &ldquoThe Dude Diet Dinnertime: 125 recettes propres (ish) pour les gagnants de la semaine et les dîners de fantaisie&rdquo par Serena Wolf (Harper Wave, 29,99 $)

Soupe de chou-fleur rôti

J'étais dans la vingtaine avant d'apprendre à apprécier le chou-fleur et le mdash et j'en suis très content. Cet aliment fade et à la texture étrange est totalement transformé lorsqu'il est rôti, et il devient un repas riche, beurré et noisetté. Riche en fibres, ainsi qu'en vitamines du complexe B et C, l'humble chou-fleur est antioxydant et anti-inflammatoire, deux qualités qui contribuent à une bonne santé générale et à un teint éclatant. Le chou-fleur est une source abondante de soufre, qui est censé aider à réduire les éruptions cutanées. De plus, l'ail et le chou-fleur sont une paire de puissants détoxifiants du foie, accélérant l'élimination naturelle du corps des toxines stockées. L'ajout de bouillon d'os à cette soupe augmente les avantages du soutien du collagène, tandis que le plat entier favorise un foie heureux et détoxifié. Ce repas est facile à préparer végétalien et c'est un repas parfait pour les soirs de semaine chargés.

1 grosse tête de chou-fleur, coupée en bouquets et tige, hachée

4 à 5 gousses d'ail écrasées

4 cuillères à soupe d'huile d'olive extra-vierge, divisée

4 tasses de bouillon de légumes ou d'os

Sel et poivre fraîchement moulu, au goût

¼ tasse de ciboulette fraîchement ciselée, pour la garniture

Chauffez votre four à 425 degrés. Mélanger le chou-fleur, l'oignon et l'ail avec 2 cuillères à soupe d'huile d'olive. Répartir les légumes uniformément sur une plaque à pâtisserie à rebords. Rôtir environ 20 minutes ou jusqu'à ce que le chou-fleur soit doré. Retirez-les du four.

Placez les légumes rôtis dans une casserole de taille moyenne, en réservant ¼ tasse des plus petits morceaux de fleurons pour la garniture. Ajouter le bouillon et porter à ébullition à feu moyen. Réduire le feu à moyen-doux. Continuez à mijoter avec le couvercle pendant environ 20 minutes, ou jusqu'à ce que le chou-fleur soit assez tendre. Retirez la casserole du feu.

Mixez les légumes en une purée lisse dans un mixeur ou à l'aide d'un mixeur plongeant. Pendant que le mixeur tourne, ajoutez les 2 cuillères à soupe d'huile d'olive restantes pour émulsionner. Incorporer la crème épaisse, si vous en utilisez, et assaisonner de sel et de poivre au goût.

Verser dans des bols et décorer avec la ciboulette et les morceaux de fleurons réservés. Pour 4.

&mdash de &ldquoThe Herbalist&rsquos Healing Kitchen: Utilisez le pouvoir des aliments pour cuisiner à votre façon pour une meilleure santé&rdquo par Devon Young (Page Street Publishing Co., 22 $)

Soupe de courge musquée au romarin et au lait de noisette grillé

Cette recette de base de soupe à la courge musquée peut être modifiée de plusieurs façons, par exemple en utilisant du gingembre et du tamari au lieu du romarin et de l'ail. Vous pouvez conserver les restes de soupe dans des bocaux au réfrigérateur jusqu'à 5 jours ou les congeler jusqu'à 3 mois.

2 cuillères à soupe d'huile de coco extra vierge

1 oignon jaune moyen, coupé en dés

3 grosses gousses d'ail, hachées finement

3 cuillères à soupe de romarin frais haché

2 cuillères à café de sel de mer fin, et plus au goût

1 grosse (environ 4 livres) kabocha, butternut ou autre courge d'hiver, coupée en deux, épépinée, pelée et coupée en cubes de 1 pouce (environ 10 tasses)

Poivre noir fraichement moulu

⅔ tasse de noisettes crues, grillées et décortiquées, et plus pour la garniture

Poivre noir fraichement moulu

Huile d'olive extra vierge pour arroser

Chauffer l'huile dans une grande casserole à feu moyen-élevé. Ajouter l'oignon et cuire 6 à 8 minutes, jusqu'à ce qu'il commence à dorer. Incorporer l'ail et le romarin et le sel et cuire pendant 3 à 4 minutes, jusqu'à ce que l'ail soit doré et parfumé. Ajouter la courge et l'eau (l'eau doit arriver presque à la surface de la courge hachée), augmenter le feu et porter à ébullition puis couvrir la casserole, réduire le feu à doux et laisser mijoter pendant 12 à 15 minutes, jusqu'à ce que le la courge est tendre. Testez en pressant un morceau de courge contre le bord du pot il doit s'écraser facilement avec un peu de pression. Retirer du feu, poivrer au goût et laisser refroidir légèrement.

Travaillez par lots, versez la soupe dans un mélangeur vertical (ne le remplissez pas plus qu'à plein) et réduisez en purée à grande vitesse jusqu'à consistance lisse et veloutée, puis versez-la dans un grand bol ou une autre grande casserole.

Pendant la cuisson de la soupe, mettre les noisettes et l'eau dans un mixeur vertical et mixer jusqu'à consistance lisse, verser dans un bocal et réserver. Une fois que la soupe est mélangée, incorporer le lait de noisette et assaisonner au goût avec plus de sel et de poivre. Servir la soupe garnie de noisettes hachées, de poivre et d'un filet d'huile d'olive. Pour 6 à 8.

&mdash de &ldquoCuisiner des aliments complets tous les jours : Transformez votre façon de manger avec 250 recettes végétariennes sans gluten, sans produits laitiers et sans sucre raffiné&rdquo par Amy Chaplin (Livres artisanaux, 40 $)

Soupe de carottes rôties au fromage fumé et crumble de seigle

J'ai développé cette recette pour montrer certains de mes ingrédients baltes locaux préférés de manière moderne. Historiquement, le fumage était une technique de conservation clé de la région, d'où l'inclusion du fromage fumé. (Chaque fois qu'il y a la possibilité d'ajouter de la fumée à un plat sans fumer la cuisine, j'adore le faire et j'aime utiliser du sel fumé dans ma cuisine pour la même raison.) J'aime aussi la douceur qui se développe lorsque les carottes sont rôties et c'est ce qui, associé à la légère acidité de la crème et à la fumée du fromage, aide à transformer ce qui pourrait être une soupe plutôt banale en quelque chose de vraiment spécial.

Pour le crumble de seigle :

3 tranches de pain de seigle ou de pumpernickel, déchirées en morceaux de la taille d'un petit pois

Pour la soupe :

2 livres de carottes, pelées et coupées en morceaux de 2 pouces

1 cuillère à soupe d'huile de colza

1 cuillère à soupe de beurre ou d'huile de pépins de raisin

1 gros oignon, émincé finement

1 cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme

7 onces de fromage à pâte dure fumé (comme le Gouda ou le cheddar), râpé

Pousses de citrouille ou autres micropousses, pour servir (facultatif)

Chauffer le four à 410 degrés.

Pour faire le crumble de seigle, faites chauffer le beurre et l'huile dans une poêle à feu doux, ajoutez les morceaux de pain et faites frire pendant 8 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient dorés et croustillants. Égoutter sur du papier absorbant et réserver.

Dans un grand bol, mélanger les carottes avec le sel, les épices et l'huile jusqu'à ce qu'elles soient uniformément enrobées. Transférer dans un grand plat à four et rôtir pendant 60 minutes jusqu'à ce qu'ils soient dorés et brunissent sur les bords.

Pendant ce temps, faire fondre le beurre ou l'huile dans une grande casserole ou une marmite à feu moyen, ajouter l'oignon et faire revenir pendant 6 minutes, jusqu'à ce qu'il soit translucide et tendre. Ajouter le vinaigre et le bouillon et retirer du feu. Lorsque les carottes sont prêtes, transférez-les dans la marmite et remettez sur le feu. Porter la soupe à ébullition, réduire le feu à doux et cuire doucement pendant 15 minutes jusqu'à ce que les carottes soient tendres lorsqu'elles sont percées avec la pointe d'un couteau, puis transférer délicatement dans un mélangeur ou un robot culinaire, avec tout sauf quelques cuillères à soupe de le fromage et mélanger jusqu'à obtenir une consistance lisse semblable à une purée.

Verser la soupe dans des bols, parsemer de crumble de seigle et garnir de crème sure, du reste du fromage et de quelques pousses de citrouille, si désiré. Pour 8.

&mdash de &ldquoBaltic : nouvelles et anciennes recettes d'Estonie, de Lettonie et de Lituanie&rdquo par Simon Bajada (Hardie Grant, 35 $)

Soupe au poulet avec hominy, poblano et Cheez-Its

Cette recette combine une soupe au poulet avec du pozole, mais il s'agit tout autant des garnitures que de la soupe elle-même. Je garnis généralement mes soupes de quelque chose de croquant pour lui donner du contraste. Un jour, je n'avais littéralement que des craquelins Cheez-It dans mon garde-manger, j'ai décidé d'essayer. Maintenant, ils sont la première chose que je prends en m'asseyant avec un bol de soupe. N'en ajoutez pas trop en même temps car ils deviennent rapidement détrempés, c'est pourquoi je garde toute la boîte à proximité.

1 oignon jaune, haché grossièrement 7 gousses d'ail

1 piment poblano, épépiné et épépiné, haché grossièrement

1 boîte (4 onces) de piments verts

1 & 189 cuillère à café de coriandre moulue

1 cuillère à café d'origan moulu

2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme

Poivre noir fraichement moulu

2 livres de cuisses de poulet désossées et sans peau

1 boîte de 25 onces, égouttée

Pour la garniture :

Dans un mélangeur, réduire en purée l'oignon, l'ail, le poblano, les piments verts, le cumin, la coriandre, l'origan, le vinaigre de cidre de pomme et le bouillon de poulet jusqu'à consistance assez lisse.

Dans une casserole à fond épais, faire chauffer l'huile d'olive à feu vif. Ajouter la purée et assaisonner avec du sel et du poivre noir au goût. Ajouter les cuisses de poulet et le hominy et porter à ébullition. Une fois à ébullition, écumez la mousse qui s'est accumulée au sommet. Baisser le feu à doux, couvrir et laisser mijoter pendant au moins 1 heure et jusqu'à 3 heures.

Retirer le poulet et effilocher. Remettez-le dans la soupe. Servir la soupe garnie de Cheez-Its, d'avocat, de radis, de coriandre et de citron vert. Pour 4.

&mdash de &ldquoFood You Love But Different: Façons faciles et passionnantes d'élever vos repas préférés&rdquo par Danielle Oron (Page Street Publishing, 21,99 $)

Soupe de tomates rôties aux chips tortilla

Rôtir des tomates, des oignons et de l'ail est une technique courante dans la cuisine mexicaine. La légère carbonisation intensifie la saveur et augmente la douceur des légumes, donnant une soupe au goût riche et profond. Les pois chiches en purée donnent du corps au bouillon et les piments chipotle le réchauffent. Passez des chips tortilla pour les convives à ajouter car ils aiment ramollir dans le bouillon, les chips ressemblent presque à des nouilles. Remplacez les chips tortilla emballées si vous préférez. Pour un accord mets-vins, essayez un albarino californien ou une rose.

1 gros oignon blanc, tranché en rondelles de ⅓ pouce d'épaisseur

4 grosses gousses d'ail, non pelées

2 cuillères à soupe d'huile d'olive extra vierge

1 cuillère à café d'origan mexicain séché

2 tasses de pois chiches cuits (égoutter et rincer, si en conserve)

2½ à 3 tasses de bouillon de poulet ou de légumes

Chili chipotle à la sauce adobo

Huile de canola pour la friture

4 tortillas de maïs d'environ 6 pouces de diamètre

⅓ tasse de cotija ou pecorino romano finement râpé

Coriandre fraîche hachée, pour la garniture

Préchauffer le gril et placer une grille de four à environ 8 pouces de l'élément chauffant. Tapisser deux plaques à pâtisserie à rebords de papier d'aluminium. Mettez les tomates sur une plaque à pâtisserie et faites griller, en retournant les tomates au besoin, jusqu'à ce que leur chair soit molle et que la peau soit carbonisée par endroits et se fende. Cela devrait prendre environ 20 minutes. Ne précipitez pas ce processus, car vous voulez que les tomates développent une saveur de torréfaction profonde. Abaissez la grille si la peau risque de trop carboniser avant que la tomate ne soit bien cuite. Mettre de côté.

Placez les tranches d'oignon et les gousses d'ail sur la deuxième plaque à pâtisserie tapissée de papier d'aluminium. Faire griller, en retournant les légumes au besoin, jusqu'à ce que l'oignon soit tendre et légèrement carbonisé des deux côtés et que l'ail soit tendre, de 15 à 20 minutes. Retirez l'ail s'il ramollit avant les oignons. Ne le laissez pas noircir ou il aura un goût amer. Lorsqu'elles sont suffisamment froides pour être manipulées, épépinez et épluchez les tomates et épluchez l'ail.

Mettre les tomates, l'oignon et l'ail dans un mélangeur et réduire en purée lisse.

Chauffer l'huile d'olive dans une casserole à feu moyen-élevé. Lorsque l'huile est chaude, ajoutez la purée de tomates et l'origan en l'émiettant entre vos doigts. Assaisonner avec du sel et cuire à ébullition vigoureuse, en remuant, pendant 2 à 3 minutes pour approfondir la saveur.

Au mélangeur, réduire les pois chiches en purée avec 1 tasse de bouillon. Ajouter au mélange de tomates avec suffisamment de bouillon restant pour amener la soupe à la consistance que vous aimez. Vous ne pouvez pas tout utiliser. Remuer jusqu'à consistance lisse. Assaisonner au goût avec du sel et avec autant de piment chipotle finement haché que vous le souhaitez. Gardez la soupe au chaud.

Dans une casserole profonde et épaisse, versez l'huile de canola à une profondeur de 2 pouces et chauffez à 375 degrés. Préparez une plaque ou une plaque à pâtisserie recouverte d'une double épaisseur de papier absorbant. Pendant que l'huile chauffe, empilez les tortillas et coupez-les en deux. Empilez les moitiés avec le côté coupé face à vous, puis coupez-les en lanières de 2,5 cm de large. Jeter les embouts courts.

En petites quantités, faites frire les lanières de tortillas dans l'huile chaude jusqu'à ce qu'elles soient dorées, de 11 à 2 minutes. Utilisez une écumoire en treillis métallique pour les garder en mouvement dans l'huile afin qu'ils brunissent uniformément. Transférez-les avec l'écumoire sur les serviettes en papier et saupoudrez généreusement de sel. Vérifiez la température de l'huile entre les lots et ajustez la chaleur si nécessaire pour la maintenir à 375 degrés. Mettez les chips tortilla refroidies dans un bol.

Réchauffer la soupe à température de service si nécessaire, puis la répartir dans six bols. Garnir chaque portion de cotija, en la divisant uniformément, et de coriandre. Servir immédiatement, en passant les chips tortilla pour les convives à ajouter à leur soupe comme vous le souhaitez. Pour 6.

&mdash de &ldquoWine Country Table : Recettes célébrant la Californie&rsquos récolte durable&rdquo par Janet Fletcher (Rizzoli, 45 $)


Résumé de la recette

  • 1 tasse de margarine
  • 2 cuillères à café de sel d'assaisonnement
  • 2 cuillères à café de sauce Worcestershire
  • 2 cuillères à café de sel de céleri
  • 2 cuillères à café de sel d'ail
  • 2 tasses de carrés de céréales de riz croustillant
  • 2 tasses de carrés de céréales de maïs croustillants
  • 2 tasses de carrés de céréales de blé croustillants
  • 2 tasses de céréales d'avoine grillées
  • 1 tasse de mini bâtonnets de bretzel
  • 1 tasse de noix mélangées

Préchauffer le four à 275 degrés F (135 degrés C).

Dans une grande rôtissoire, faire fondre la margarine. Mélanger le sel d'assaisonnement, la sauce Worcestershire, le sel de céleri et le sel d'ail.

Incorporer le riz croustillant, le maïs, les céréales de blé et d'avoine, les bretzels et les noix dans le mélange de beurre et bien enrober.

Cuire à découvert dans le four préchauffé pendant 45 minutes, en remuant de temps en temps.


Cheddar blanc Parmesan Cheez-its

Ces craquelins Cheez-it au cheddar blanc et au parmesan constituent une collation maison parfaite! Mangez-les par poignée ou ajoutez-en quelques-uns à votre bol de soupe pour un peu de croquant.

Quand j'étais enfant, Saltines et Cheez étaient à peu près les seuls craquelins bon marché, que je connaissais de toute façon. Mais aujourd'hui, saint-moly ! Les épiceries dédient une allée entière aux craquelins, chips, gaufrettes, etc.

Cependant, les saltines restent mes préférées. Nous les mangeons tout le temps avec du chili, de la soupe ou les étouffons avec du beurre et les mangeons comme collation. Je serai toujours un fidèle consommateur de Saltine, mais mes enfants adorent ces dang Cheez-its ! Je les détestais quand j'étais petit. Ils sentaient la mauvaise haleine des enfants étranges et graves.

Ai-je mentionné que je les ai détestés ?! Donc bien sur, mes enfants finiraient par les aimer. Smh.

Récemment, mes sentiments ont changé lorsqu'ils m'ont sauvé la vie. Vraiment, ils l'ont fait de faim ! Ne riez pas ! J'étais au travail et c'était un dimanche, et le cheddar blanc Cheez-it était la seule chose qui restait dans le distributeur automatique de l'hôpital, enfin ça et un paquet de double chewing-gum à la menthe. De toute façon. Alors, alors que je m'asseyais en gémissant et en gémissant à propos de leur fantastique flippin et de la valeur de chaque calorie puante, j'ai pensé que je pouvais ainsi fabriquer ces choses.

Entrez dans le post de Tasty Kitchen pour des craquelins de poisson rouge faits maison, quittez mon idée de Cheez-its au cheddar blanc, mais avec une petite touche de parmesan.

Voici ce dont vous aurez besoin de fromage, de beurre, de farine, d'eau, de sel et d'un peu d'amour.

Jetez d'abord le cheddar, le parmesan, la farine et le beurre dans un robot culinaire.

Ensuite, fermez le couvercle et pulsez jusqu'à ce qu'il forme de petits cailloux.

Puis, avec votre robot culinaire en marche, versez l'eau froide.

Jusqu'à ce qu'il forme des touffes plus grosses.

Ensuite, placez la pâte sur une pellicule de plastique.

Ensuite, aplatissez-le un peu. Filmez puis placez au réfrigérateur pendant quelques heures. Je n'en ai attendu qu'un. Je n'ai jamais été doué pour attendre. Demandez à n'importe qui.

Ensuite, étalez-le finement. J'ai vraiment besoin d'améliorer cette partie de ma vie, mais je suis sûr que vous ferez mieux que moi.

Ensuite, découpez des carrés d'un pouce, ou si vous êtes un rebelle comme moi, des triangles.

Ensuite, tapissez une grande plaque de cuisson. C'est cette recette qui m'a fait sortir et dépenser 20$ pour un silpat. Vous pouvez certainement toujours utiliser du parchemin, mais il était temps. J'ai eu assez de bagarres avec ce truc pour m'allonger à plat.

Ensuite, placez-en autant que vous le pouvez sur le plat. C'est bien de les rassembler. ils gonflent ! Si vous pensez qu'ils se sont un peu réchauffés, jetez-les à nouveau au réfrigérateur pendant quelques-uns.

Enfin, glissez le moule dans votre four préchauffé à 375 ° et faites cuire pendant 15 à 17 minutes. REGARDE ATTENTIVEMENT!! Retirer, saupoudrer d'un tout petit peu de sel casher. Ce lot était parfaitement doré mais toujours doux et feuilleté, alors je suis allé plus loin.

J'ai décidé de faire une petite expérience. J'ai donc ajouté du temps supplémentaire à chacun des trois lots. Je préfère les plus sombres moi-même, mais encore une fois, j'aime les toasts brûlés et les sandwichs au fromage grillé légèrement noircis. Freak? Pourquoi oui je le suis ! Mais les plus sombres avaient plus d'un croustillant de cracker.

De plus, je les aime mieux dès la sortie du four. Je leur donne juste quelques minutes de refroidissement et je les mets dans ma bouche. A conserver quelques jours dans un contenant hermétique, les moins croustillants seront un peu plus moelleux & #8230 mais toujours parfaits pour tremper dans des soupes ou garnir de chili !

Prendre plaisir! Et si vous essayez cette recette de Cheez-its au cheddar blanc et au parmesan, faites-le moi savoir! Prenez une photo et identifiez-moi sur twitter ou instagram !


Cheez-Its

La théorie expliquant pourquoi les aliments croquants plaisent naturellement à notre palette est captivante.

Les aliments croquants ajoutent un niveau de nos sens à l'alimentation. Si vous avez de la chance et que vous êtes capable de sentir et de goûter, vous les obtenez (je dis chanceux parce que j'ai eu une terrible infection de l'oreille qui m'a fait perdre l'odorat et le goût pendant 2 semaines ! Aïe). Vous obtenez également de la texture dans vos mains et votre bouche lorsque vous mangez. Une chose à laquelle vous n'avez peut-être pas pensé est la partie sensuelle de l'expérience culinaire du son.

La sensation de craquement que nous ressentons est plus importante pour les sons qu'elle produit dans notre tête. Les bruits internes de la mastication se produisent toujours pendant que nous mangeons, mais manger une omelette molle est très différent de mâcher des noix ou des chips. C'est l'une des raisons pour lesquelles « vous ne pouvez pas en manger un seul ».

Nos systèmes sensoriels neuronaux connaissent tous ce qu'on appelle « l'accoutumance » dans laquelle nos neurones sensoriels deviennent moins réceptifs avec une exposition constante à un stimulus. Nous ressentons tous une accoutumance à l'odeur et au goût des aliments pendant que nous mangeons. C'est pourquoi nous mangeons trop lors d'un repas-partage ou d'un buffet… autant de choix pour continuer à stimuler les sens. Mais si vous avez un aliment dans votre assiette, votre cerveau s'ennuie et vous signale d'arrêter de manger.

L'une des raisons pour lesquelles les aliments croustillants peuvent vous attirer davantage réside dans la couche supplémentaire de vos sens lorsque vous mangez. Vous pouvez aimer un aliment croustillant particulier parce que vous aimez la façon dont il sonne dans votre tête. Les aliments croustillants ont une place sensorielle particulière dans le cerveau. Ils intègrent l'audition dans le mélange sensoriel de l'alimentation, et il est très probable que le mélange sensoriel plus fort et plus varié fourni par le croustillant évite l'ennui et l'accoutumance lorsque nous mangeons ces aliments.

Nous avons aussi souvent envie d'aliments croquants car à l'époque paléolithique, les insectes et les produits frais étaient notre principale source de croquant. Un légume détrempé a été jeté de côté au lieu d'un croquant/frais. Le problème maintenant, c'est que nous avons toujours envie de ce croquant, mais ce n'est souvent pas pour un morceau de céleri croquant… il s'agit probablement de chips ou de céréales (Dieu merci pour des gens comme Clark W. Grizzwald qui a inventé le “vernis pour céréales non nutritif 8221 en vacances de Noël ! lol)

Donc, si vous êtes amoureux du crunch, vous DEVEZ les essayer !

“Healthified” Cheez-Its!
1 1/4 tasse de farine d'amande
1/2 cuillère à café de sel de mer celtique
1/2 tasse de fromage fort fraîchement râpé (j'ai utilisé du Gouda vieilli!)
1 blanc d'oeuf
Préchauffer le four à 325 degrés F. Râper 1/2 tasse de fromage.

Dans un robot culinaire (ou un bol moyen), fouetter le blanc d'œuf jusqu'à ce que l'œuf se soit détaché et devienne mousseux. Ajouter la farine d'amande, le sel et le fromage jusqu'à l'obtention d'une pâte ferme. Coupez deux morceaux de papier sulfurisé de la taille de la plaque à pâtisserie. Mettre la pâte sur un morceau de parchemin. Placer le deuxième morceau de papier sulfurisé sur la pâte et l'étaler avec un rouleau à pâtisserie jusqu'à ce que la pâte recouvre la feuille de papier sulfurisé (voir photo).
Roulez la pâte pour qu'elle ait la même épaisseur sinon elle cuirea de manière inégale.

Retirez le parchemin supérieur. À l'aide d'un coupe-pizza, incisez la pâte en carrés ou d'autres formes. Placer le papier parchemin avec la pâte coupée sur une plaque à pâtisserie et cuire au four 15-20 minutes, ou jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés. Donne 8 portions.

COMPARAISON NUTRITIONNELLE (par portion)
Keebler Cheez-It = 160 calories, 8 g de matières grasses, 18 glucides, 1 fibre (17 glucides efficaces), 4 g de protéines
Cheez-It “Healthified” = 120 calories, 9,5 g de lipides, 2,4 glucides, 1,1 g de fibres (1,3 glucides efficaces), 6,1 g de protéines

Plus d'idées comme celle-ci dans L'art d'une alimentation saine ENFANTS ! Si vous souhaitez aider une petite famille plutôt qu'une grande entreprise, je suis heureux de vous annoncer que vous pouvez désormais obtenir mes livres sous la forme d'un ebook de haute qualité qui fonctionne sur n'importe quelle plate-forme. De plus, la plupart des bénéfices ne vont pas à Amazon ou à Apple ! Cliquez ICI ou sélectionnez « Mes livres » ci-dessus pour obtenir votre copie maintenant !

Merci à tous pour votre amour et votre soutien !

Témoignage du jour

“Salut, Maria ! Je tiens à vous remercier infiniment de m'avoir aidé ! Voici des photos d'avant et après avoir mangé à votre façon, sans soja, sans gluten, et en mangeant de la vraie nourriture locale. La photo ne montre pas tous les sentiments gastro-intestinaux, douloureux et généraux qui ont également disparu ! Je ne pourrai jamais assez vous remercier.


Cheez-Its Soupe aux Noix avec 6 Recettes Faciles - Recettes

4 cuillères à soupe (1/2 bâton ou 2 onces) de beurre non salé, ramolli et coupé en 4 morceaux

3/4 tasse de farine, et plus pour saupoudrer

1 1/2 cuillère à thé de sel casher, divisé

1 1/2 cuillère à café de poivre fraîchement moulu

Dans un robot culinaire, mélanger le fromage, le beurre, la farine, 1/2 cuillère à café de sel et de poivre en cinq impulsions de 5 secondes jusqu'à ce que le mélange ressemble à de la chapelure grossière. Ajouter la moitié-moitié et mélanger jusqu'à ce que la pâte forme une boule, environ 10 secondes.

Sur une surface légèrement farinée, à l'aide d'un rouleau à pâtisserie légèrement fariné, abaisser grossièrement la pâte en un rectangle de 13 x 7 pouces d'une épaisseur de 1/16 pouce. Avec une roue à pâtisserie, coupez les côtés en un rectangle de 12 par 6 pouces. Ensuite, coupez la pâte en carrés de 1 par 1 pouce. À l'aide de l'extrémité émoussée d'une brochette, faites un trou dans chaque craquelin. Transférez délicatement les craquelins (j'avais besoin d'utiliser un couteau tranchant pour les retirer de la table) sur une plaque à pâtisserie tapissée de papier parchemin. La pâte peut s'affaisser ou se casser occasionnellement lors du transfert, mais ne vous inquiétez pas, faites de votre mieux. Saupoudrer la cuillère à café restante de sel casher sur les craquelins précuits.

Cuire les craquelins sur la grille du milieu pendant 15 minutes ou jusqu'à ce que les extrémités soient à peine dorées. Sortir du four et laisser refroidir la plaque à pâtisserie sur une grille.


6 réflexions sur & ldquo Ranch Snack Mix avec des craquelins aux huîtres & rdquo

Merci pour cette recette ! Cela s'est avéré formidable, je vais prendre part à mon groupe de bridge samedi soir. Si facile et pas stressant sur ce que je vais apporter !

Merci pour la réponse Joyce ! Heureux que vous ayez apprécié.

Pouvez-vous me dire combien de portions une recette fait.

Salut Renae, je dirais que cela fait environ 20 portions de 1/2 tasse environ. Assez pour mettre dans 4 ou plus des bols à collation de taille moyenne autour de votre maison si vous organisez un rassemblement. Prendre plaisir!

Quels sont les calories, glucides, sucres, graisses
Etc dans cette recette ?

Salut Terry,
Je n'ai pas cette information. Je blogue juste pour le plaisir et n'ai pas encore ajouté les informations nutritionnelles à mes recettes. Cette recette devrait être assez facile à comprendre si vous additionnez simplement la nutrition des différents craquelins.
Merci,
caroline


6 recettes de soupes pour vous garder au chaud

Si vous n'avez pas encore mis votre marmite - ou votre mijoteuse, votre Instant Pot ou votre faitout - au travail cette saison, qu'attendez-vous ?

Les nuits fraîches appellent des bols confortables de soupe fumante (ou de ragoût ou de chili), et je voulais partager une demi-douzaine de recettes pour vous faire réfléchir à de nouvelles façons de préparer vos soupes préférées.

Certaines de ces recettes, comme la soupe de chou-fleur rôti ou de tomate rôtie, sont relativement simples, mais la soupe de courge musquée rôtie est garnie d'une purée de noisettes que je n'avais jamais vue auparavant, et vous pouvez parier que je n'avais jamais essayé Cheez-Its sur la soupe au poulet jusqu'à voir la suggestion de l'auteur de « Food You Love But Different » Danielle Oron.

Le crumble de seigle sur la soupe de carottes rôties pourrait vous inspirer à faire une garniture croustillante similaire pour tous les restes de pain que vous pourriez avoir dans la maison, et les lanières de tortilla croustillantes sur la soupe de tomates rôties de Janet Fletcher seraient divines sur la patate douce et le haricot noir de Selena Wolf ragoût d'enchiladas.

La plupart de ces recettes sont végétariennes ou peuvent être préparées sans viande avec quelques ajustements.

RAGOT D'ENCHILADA DE PATATE DOUCE ET HARICOTS NOIRS

Le temps de préparation des enchiladas peut parfois être un peu exagéré. Il en va de même pour la lourdeur qui accompagne plusieurs tortillas et une couche de fromage bouillonnant. Entrée : ragoût d'enchilada facile. Cette fiesta d'aliments réconfortants sucrés et salés fait toujours mouche. Elle regorge de fibres, de potassium et d'antioxydants qui combattent les maladies et ne nécessite aucune farce ou roulage de tortillas. Je vous prie d'essayer cette merveille végétarienne telle quelle, mais si vous ou un être cher êtes enclin à « où est la viande ? » effondrements, allez-y et ajoutez du poulet râpé ou des saucisses de poulet dorées à votre casserole.

1 1 / 2 livres de tomatilles (environ 12 tomatilles), bien rincées et coupées en deux sur la largeur

2 jalapenos, coupés en deux dans le sens de la longueur, tiges et graines enlevées

1/2 tasse de feuilles de coriandre fraîche emballées

1 cuillère à soupe d'huile d'olive extra vierge

1 oignon jaune moyen, haché finement

3 / 4 cuillères à café de sel casher, plus un supplément au besoin

1 1/2 cuillères à café d'origan séché

1 litre de bouillon de légumes à faible teneur en sodium

1 grosse patate douce, pelée et coupée en cubes de 3/4 de pouce (environ 3 tasses de patates douces coupées en dés)

1 boîte (15 onces) de haricots noirs, égouttés et rincés

1/2 tasse de farro perlé ou semi-perlé

Poivre noir fraîchement moulu, au goût

2 onces de fromage de chèvre émietté

Feuilles de coriandre fraîche hachées

Chauffer le gril à feu vif. Tapisser une grande plaque à pâtisserie de papier d'aluminium et vaporiser d'un aérosol de cuisson antiadhésif. Placer les tomatilles et les jalapenos côté coupé vers le bas sur la plaque à pâtisserie préparée. Faire griller pendant 8 minutes, en tournant la plaque à 180 degrés à mi-cuisson, jusqu'à ce que les tomatilles et les jalapenos soient ramollis et carbonisés par endroits. Transférez-les dans un robot culinaire ou un mélangeur à grande vitesse et ajoutez la coriandre. Traiter jusqu'à ce qu'il soit bien lisse.

Pendant ce temps, chauffer l'huile dans un faitout moyen ou une marmite à fond épais à feu moyen. Lorsque l'huile est chaude et chatoyante, ajoutez l'oignon, l'ail et le sel et faites cuire pendant 5 minutes, ou jusqu'à ce que l'oignon soit très doux et translucide. (Be careful not to burn the garlic here! If it starts to brown, turn down the heat.) Add the cumin and oregano and cook for 1 minute just to toast the spices.

Stir in the tomatillo puree, vegetable broth, sweet potato and black beans and bring to a boil. Lower to a simmer and add the farro. Simmer, uncovered, for 30 minutes, or until the sweet potatoes and farro are tender. Taste and season with a little extra salt or some pepper if needed.

Ladle the stew into bowls, garnish with the goat cheese and cilantro, and serve piping hot.

– From “The Dude Diet Dinnertime: 125 Clean(ish) Recipes for Weeknight Winners and Fancypants Dinners” by Serena Wolf (Harper Wave, $29.99)

I was well into my twenties before I learned to appreciate cauliflower – and I am so glad that I did. This bland and oddly textured food is totally transformed when it is roasted, and it becomes a rich, buttery and nutty meal. High in fiber, as well as B-complex and C vitamins, the humble cauliflower is antioxidant and anti-inflammatory – both qualities that contribute to general good health and a radiant complexion. Cauliflower is an abundant source of sulfur, which is thought to help reduce breakouts. Additionally, garlic and cauliflower are a pair of potent liver detoxifiers, speeding the body’s natural elimination of stored toxins. Adding bone broth to this soup works to increase collagen-supporting benefits, while the whole dish favors a happy, detoxified liver. This meal is easy to make vegan, and it is a perfect meal for busy weeknights.

1 large head cauliflower, cut into florets and stem, chopped

4 to 5 cloves garlic, crushed

4 tablespoons extra-virgin olive oil, divided

4 cups vegetable or bone broth

1 / 2 cup heavy cream (optional)

Salt and freshly ground pepper, to taste

1 / 4 cup freshly snipped chives, for garnish

Heat your oven to 425 degrees. Toss the cauliflower, onion and garlic with 2 tablespoons of olive oil. Spread the vegetables evenly on a rimmed baking sheet. Roast for about 20 minutes, or until the cauliflower is golden brown. Remove them from the oven.

Place the roasted vegetables in a medium-sized saucepan, reserving 1 / 4 cup of the smallest floret bits and pieces for garnish. Add the broth and bring it to a simmer over medium heat. Reduce the heat to medium-low. Continue to simmer with the lid on for about 20 minutes, or until the cauliflower is quite tender. Retirez la casserole du feu.

Blend the vegetables to a smooth puree in a blender or using an immersion blender. While the blender is running, add the remaining 2 tablespoons of olive oil to emulsify. Stir in the heavy cream, if using, and season with salt and pepper to taste.

Ladle into bowls and garnish with the chives and reserved floret pieces. Pour 4.

– From “The Herbalist’s Healing Kitchen: Use the Power of Food to Cook Your Way to Better Health” by Devon Young (Page Street Publishing Co., $22)

ROSEMARY BUTTERNUT SQUASH SOUP WITH TOASTED HAZELNUT MILK

This base butternut squash soup recipe can be tweaked any number of ways, such as using ginger and tamari instead of rosemary and garlic. You can store leftover soup in jars in the fridge for up to 5 days, or freeze for up to 3 months.

2 tablespoons extra-virgin coconut oil

1 medium yellow onion, diced

3 large garlic cloves, finely chopped

3 tablespoons chopped fresh rosemary

2 teaspoons fine sea salt, plus more to taste

1 large (about 4 pounds) kabocha, butternut or other winter squash, halved, seeded, peeled and cut into 1-inch cubes (about 10 cups)

Poivre noir fraichement moulu

2/3 cup raw hazelnuts, toasted and skinned, plus more for garnish

Poivre noir fraichement moulu

Extra-virgin olive oil for drizzling

Warm the oil in a large pot over medium-high heat. Add the onion and cook for 6 to 8 minutes, until beginning to brown. Stir in the garlic and rosemary and salt and cook for 3 to 4 minutes, until the garlic is golden and fragrant. Add the squash and water (the water should come almost to the top of the chopped squash), raise the heat, and bring to a boil then cover the pot, reduce the heat to low, and simmer for 12 to 15 minutes, until the squash is tender. Test by pressing a piece of squash against the side of the pot it should crush easily with a little pressure. Remove from the heat, season with pepper to taste, and set aside to cool slightly.

Working in batches, scoop the soup into an upright blender (filling it no more than two-thirds full) and puree on high speed until smooth and velvety, then pour into a large bowl or another large pot.

While the soup cooks, put the hazelnuts and water in an upright blender and blend until smooth pour into a jar and set aside. Once the soup is blended, stir in the hazelnut milk and season to taste with more salt and pepper. Serve the soup topped with chopped hazelnuts, pepper and a drizzle of olive oil. Pour 6 à 8.

– From “Whole Food Cooking Every Day: Transform the Way You Eat With 250 Vegetarian Recipes Free of Gluten, Dairy, and Refined Sugar” by Amy Chaplin (Artisan Books, $40)

ROAST CARROT SOUP, SMOKED CHEESE, RYE CRUMBLE

I developed this recipe to show off some of my favorite local Baltic ingredients in a modern way. Historically, smoking was a key preservation technique of the region, hence the inclusion of the smoked cheese. (Whenever there is the possibility of adding smokiness to a dish without smoking out the kitchen, I love to do so – I like to use smoked salt in my cooking for the same reason.) I also love the sweetness that develops when carrots are roasted and it’s this, when paired with the slight sourness of the cream and the smokiness of the cheese, that helps transform what could be A rather mundane soup into something truly special.

1 / 2 tablespoon rapeseed oil

3 slices rye bread or pumpernickel, torn into pea-size pieces

2 pounds carrots, peeled and cut into 2-inch chunks

1 / 4 teaspoon cumin seeds

1 / 4 teaspoon caraway seeds

1 tablespoon rapeseed oil

1 tablespoon butter or grapeseed oil

1 large onion, finely diced

1 teaspoon apple cider vinegar

7 ounces smoked hard cheese (such as Gouda or cheddar), grated

Pumpkin shoots or other microgreens, to serve (optional)

Heat the oven to 410 degrees.

To make the rye crumble, heat the butter and oil in a frying pan over low heat, add the bread pieces and fry for 8 minutes, or until golden and crispy. Drain on paper towel and set aside.

In a large bowl, mix the carrots together with the salt, spices and oil until evenly coated. Transfer to a large roasting tin and roast for 60 minutes until golden and browning at the edges.

Meanwhile, melt the butter or oil in a large saucepan or stockpot over medium heat, add the onion and saute for 6 minutes, until translucent and soft. Add the vinegar and stock and remove from the heat. When the carrots are ready, transfer them to the stockpot and return to the heat. Bring the soup to a simmer, reduce the heat to low and cook gently for 15 minutes until the carrots are soft when pierced with the tip of a knife, then carefully transfer to a blender or food processor, together with all but a few tablespoons of the cheese, and blend to a smooth puree-like consistency.

Ladle the soup into bowls, scatter over the rye crumble and top with sour cream, the remaining cheese and some pumpkin shoots, if desired. Pour 8.

– From “Baltic: New and Old Recipes From Estonia, Latvia and Lithuania” by Simon Bajada (Hardie Grant, $35)

CHICKEN SOUP WITH HOMINY, POBLANO AND CHEEZ-ITS

This recipe combines chicken soup with pozole, but it’s just as much about the toppings as it is about the soup itself. I usually top my soups with something crunchy to give it contrast. One day I literally had nothing but Cheez-It crackers in my pantry I decided to give it a go. Now, they’re the first thing I grab when sitting down with a bowl of soup. Don’t add too many at the same time because they get soggy quickly, which is why I just keep the whole box close by.

1 yellow onion, roughly chopped 7 cloves garlic

1 poblano pepper, stemmed and seeded, roughly chopped

1 (4-ounce) can green chile peppers

1 1 / 2 teaspoon ground cumin

1 1 / 2 teaspoon ground coriander

1 cuillère à café d'origan moulu

2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme

Poivre noir fraichement moulu

2 livres de cuisses de poulet désossées et sans peau

1 (25-ounce) can hominy, drained

In a blender, puree the onion, garlic, poblano, green chiles, cumin, coriander, oregano, apple cider vinegar and chicken stock until fairly smooth.

In a heavy-bottomed pot, heat the olive oil over high heat. Add the puree and season with salt and black pepper to taste. Add the chicken thighs and hominy and bring to a boil. Once boiling, skim off any foam that has accumulated at the top. Lower the heat to low, cover and simmer for at least 1 hour and up to 3 hours.

Remove the chicken and shred. Return it back to the soup. Serve the soup topped with Cheez-Its, avocado, radish, cilantro and lime. Pour 4.

– From “Food You Love But Different: Easy and Exciting Ways to Elevate Your Favorite Meals” by Danielle Oron (Page Street Publishing, $21.99)

ROASTED TOMATO SOUP WITH TORTILLA CRISPS

Roasting tomatoes, onions, and garlic is a common technique in the Mexican kitchen. The slight charring intensifies flavor and heightens the sweetness of the vegetables, yielding a soup with a deep, rich taste. Pureed chickpeas give the broth body, and chipotle chiles warm it up. Pass tortilla crisps for diners to add as they like softened in the broth, the crisps seem almost like noodles. Substitute packaged tortilla chips if you prefer. For a wine pairing, try a California Albarino or rose.

1 large white onion, sliced into rounds 1/3 inch thick

4 large cloves garlic, unpeeled

2 tablespoons extra virgin olive oil

1 teaspoon dried Mexican oregano

2 cups cooked chickpeas (drain and rinse, if canned)

2 1 / 2 to 3 cups chicken or vegetable broth

Chipotle chile in adobo sauce

Canola oil for deep-frying

4 corn tortillas, about 6 inches in diameter

1/3 cup finely grated cotija or pecorino romano

Chopped fresh cilantro, for garnish

Preheat the broiler and position an oven rack about 8 inches from the heating element. Line two rimmed baking sheets with aluminum foil. Put the tomatoes on one baking sheet and broil, turning the tomatoes as needed, until their flesh is soft and the skin is charred in spots and splitting. It should take about 20 minutes. Don’t rush this process, as you want the tomatoes to develop a deep roasted flavor. Move the rack down if the skin threatens to char too much before the tomato is cooked through. Mettre de côté.

Put the onion slices and garlic cloves on the second foil-lined baking sheet. Broil, turning the vegetables as needed, until the onion is soft and lightly charred on both sides and the garlic is soft, 15 to 20 minutes. Remove the garlic if it softens before the onions. Don’t allow it to blacken or it will taste bitter. When cool enough to handle, core and peel the tomatoes and peel the garlic.

Put the tomatoes, onion, and garlic in a blender and puree until smooth.

Heat the olive oil in a pot over medium-high heat. When the oil is hot, add the tomato puree and the oregano, crumbling it between your fingers. Season with salt and cook at a vigorous simmer, stirring, for 2 to 3 minutes to deepen the flavor.

In the blender, puree the chickpeas with 1 cup of the broth. Add to the tomato mixture along with enough of the remaining broth to bring the soup to the consistency you like. You may not use it all. Remuer jusqu'à consistance lisse. Season to taste with salt and with as much finely chopped chipotle chile as you like. Keep the soup warm.

In a deep, heavy pot, pour the canola oil to a depth of 2 inches and heat to 375 degrees. Have ready a tray or baking sheet lined with a double thickness of paper towels. While the oil is heating, stack the tortillas and cut them in half. Stack the halves with the cut side facing you, then slice into strips 1 / 2 inch wide. Discard the short end pieces.

In small batches, fry the tortilla strips in the hot oil until golden brown, 1 1 / 2 to 2 minutes. Use a wire-mesh skimmer to keep them moving in the oil so they brown evenly. Transfer them with the skimmer to the paper towels and sprinkle generously with salt. Check the oil temperature between batches and adjust the heat as necessary to keep it at 375 degrees. Put the cooled tortilla crisps in a bowl.

Reheat the soup to serving temperature if needed, then divide among six bowls. Garnish each portion with the cotija, dividing it evenly, and cilantro. Serve immediately, passing the tortilla crisps for diners to add to their soup as desired. Serves 6.

– From “Wine Country Table: Recipes Celebrating California’s Sustainable Harvest” by Janet Fletcher (Rizzoli, $45)

Copyright 2019 The Associated Press. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.


Cold front coming? Here are 6 soup recipes to keep you warm

If you haven’t put your stock pot — or slow cooker, Instant Pot or Dutch oven — to work yet this season, what are you waiting for?

Chilly nights call for cozy bowls of steaming soup (or stew or chili), and I wanted to share half a dozen recipes to get you thinking about new ways to make your favorite soups.

Some of these recipes, like the roasted cauliflower or roasted tomato soup, are relatively straightforward, but the roasted butternut squash soup is topped with a hazelnut puree that I’d never seen before, and you can bet I’d never tried Cheez-Its on chicken soup until seeing the suggestion from “Food You Love But Different” author Danielle Oron.

The rye crumble on the roasted carrot soup might inspire you to make a similar crunchy topping for any leftover bread you might have in the house, and the crunchy tortilla strips on Janet Fletcher’s roasted tomato soup would be divine on Selena Wolf’s sweet potato and black bean enchilada stew.

Most of these recipes are vegetarian or could be made meat-free with just a few tweaks.

SWEET POTATO AND BLACK BEAN ENCHILADA STEW

The prep time for enchiladas can be a little over the top sometimes. So can the heaviness that accompanies several tortillas and a layer of bubbling cheese. Enter: easy enchilada stew. This sweet and savory comfort food fiesta always hits the spot is packed with fiber, potassium and disease-fighting antioxidants and requires zero tortilla stuffing or rolling. I beg you to try this vegetarian wonder as is, but if you or a loved one is prone to “where’s the meat?!” meltdowns, go ahead and add some shredded chicken or browned chicken sausage to your pot. — Serena Wolf

For the stew:

  • 1 1/2 pounds tomatillos (about 12 tomatillos), rinsed well and halved crosswise
  • 2 jalapeños, halved lengthwise, stems and seeds removed
  • 1/2 packed cup fresh cilantro leaves
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive extra vierge
  • 1 medium yellow onion, finely chopped
  • 4 gousses d'ail, hachées
  • 3/4 teaspoon kosher salt, plus extra as needed
  • 2 cuillères à café de cumin moulu
  • 1 1/2 teaspoons dried oregano
  • 1 quart low-sodium vegetable broth
  • 1 large sweet potato, peeled and cut into 3/4-inch cubes (about 3 cups diced sweet potatoes)
  • 1 (15-ounce) can black beans, drained and rinsed
  • 1/2 cup pearled or semi-pearled farro
  • Poivre noir fraîchement moulu, au goût

For serving:

Heat the broiler to high. Line a large baking sheet with aluminum foil and spray with nonstick cooking spray. Place the tomatillos and jalapeños cut side down on the prepared baking sheet. Broil for 8 minutes, turning the baking sheet 180 degrees halfway through the cooking time, until the tomatillos and jalapeños are softened and charred in spots. Transfer them to a food processor or high-speed blender and add the cilantro. Process until nice and smooth.

Meanwhile, heat the oil in a medium Dutch oven or heavy-bottomed soup pot over medium heat. When the oil is hot and shimmering, add the onion, garlic, and salt and cook for 5 minutes, or until the onion is very soft and translucent. (Be careful not to burn the garlic here! If it starts to brown, turn down the heat.) Add the cumin and oregano and cook for 1 minute just to toast the spices.

Stir in the tomatillo puree, vegetable broth, sweet potato and black beans and bring to a boil. Lower to a simmer and add the farro. Simmer, uncovered, for 30 minutes, or until the sweet potatoes and farro are tender. Taste and season with a little extra salt or some pepper if needed.

Ladle the stew into bowls, garnish with the goat cheese and cilantro, and serve piping hot.

— From “The Dude Diet Dinnertime: 125 Clean(ish) Recipes for Weeknight Winners and Fancypants Dinners” by Serena Wolf (Harper Wave, $29.99)

ROASTED CAULIFLOWER SOUP

I was well into my twenties before I learned to appreciate cauliflower — and I am so glad that I did. This bland and oddly textured food is totally transformed when it is roasted, and it becomes a rich, buttery and nutty meal. High in fiber, as well as B-complex and C vitamins, the humble cauliflower is antioxidant and anti-inflammatory — both qualities that contribute to general good health and a radiant complexion. Cauliflower is an abundant source of sulfur, which is thought to help reduce breakouts. Additionally, garlic and cauliflower are a pair of potent liver detoxifiers, speeding the body’s natural elimination of stored toxins. Adding bone broth to this soup works to increase collagen-supporting benefits, while the whole dish favors a happy, detoxified liver. This meal is easy to make vegan, and it is a perfect meal for busy weeknights. — Devon Young

  • 1 large head cauliflower, cut into florets and stem, chopped
  • 1 oignon moyen, haché
  • 4 to 5 cloves garlic, crushed
  • 4 tablespoons extra-virgin olive oil, divided
  • 4 cups vegetable or bone broth
  • 1/2 cup heavy cream (optional)
  • Salt and freshly ground pepper, to taste
  • 1/4 cup freshly snipped chives, for garnish

Heat your oven to 425 degrees. Toss the cauliflower, onion and garlic with 2 tablespoons of olive oil. Spread the vegetables evenly on a rimmed baking sheet. Roast for about 20 minutes, or until the cauliflower is golden brown. Remove them from the oven.

Place the roasted vegetables in a medium-sized saucepan, reserving 1/4 cup of the smallest floret bits and pieces for garnish. Add the broth and bring it to a simmer over medium heat. Reduce the heat to medium-low. Continue to simmer with the lid on for about 20 minutes, or until the cauliflower is quite tender. Retirez la casserole du feu.

Blend the vegetables to a smooth puree in a blender or using an immersion blender. While the blender is running, add the remaining 2 tablespoons of olive oil to emulsify. Stir in the heavy cream, if using, and season with salt and pepper to taste.

Ladle into bowls and garnish with the chives and reserved floret pieces. Pour 4.

— From “The Herbalist’s Healing Kitchen: Use the Power of Food to Cook Your Way to Better Health” by Devon Young (Page Street Publishing Co., $22)

ROSEMARY BUTTERNUT SQUASH SOUP WITH TOASTED HAZELNUT MILK

This base butternut squash soup recipe can be tweaked any number of ways, such as using ginger and tamari instead of rosemary and garlic. You can store leftover soup in jars in the fridge for up to 5 days, or freeze for up to 3 months. — Addie Broyles

  • 2 tablespoons extra-virgin coconut oil
  • 1 medium yellow onion, diced
  • 3 large garlic cloves, finely chopped
  • 3 tablespoons chopped fresh rosemary
  • 2 teaspoons fine sea salt, plus more to taste
  • 1 large (about 4 pounds) kabocha, butternut or other winter squash, halved, seeded, peeled and cut into 1-inch cubes (about 10 cups)
  • 5 cups filtered water
  • Poivre noir fraichement moulu
  • 2/3 cup raw hazelnuts, toasted and skinned, plus more for garnish
  • 2 cups filtered water
  • Poivre noir fraichement moulu
  • Extra-virgin olive oil for drizzling

Warm the oil in a large pot over medium-high heat. Add the onion and cook for 6 to 8 minutes, until beginning to brown. Stir in the garlic and rosemary and salt and cook for 3 to 4 minutes, until the garlic is golden and fragrant. Add the squash and water (the water should come almost to the top of the chopped squash), raise the heat, and bring to a boil then cover the pot, reduce the heat to low, and simmer for 12 to 15 minutes, until the squash is tender. Test by pressing a piece of squash against the side of the pot it should crush easily with a little pressure. Remove from the heat, season with pepper to taste, and set aside to cool slightly.

Working in batches, scoop the soup into an upright blender (filling it no more than two-thirds full) and puree on high speed until smooth and velvety, then pour into a large bowl or another large pot.

While the soup cooks, put the hazelnuts and water in an upright blender and blend until smooth pour into a jar and set aside. Once the soup is blended, stir in the hazelnut milk and season to taste with more salt and pepper. Serve the soup topped with chopped hazelnuts, pepper and a drizzle of olive oil. Pour 6 à 8.

— From “Whole Food Cooking Every Day: Transform the Way You Eat With 250 Vegetarian Recipes Free of Gluten, Dairy, and Refined Sugar” by Amy Chaplin (Artisan Books, $40)

ROAST CARROT SOUP, SMOKED CHEESE, RYE CRUMBLE

I developed this recipe to show off some of my favorite local Baltic ingredients in a modern way. Historically, smoking was a key preservation technique of the region, hence the inclusion of the smoked cheese. (Whenever there is the possibility of adding smokiness to a dish without smoking out the kitchen, I love to do so — I like to use smoked salt in my cooking for the same reason.) I also love the sweetness that develops when carrots are roasted and it’s this, when paired with the slight sourness of the cream and the smokiness of the cheese, that helps transform what could be A rather mundane soup into something truly special. — Simon Bajada

For the rye crumble:

  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • 1/2 tablespoon rapeseed oil
  • 3 slices rye bread or pumpernickel, torn into pea-size pieces

For the soup:

  • 2 pounds carrots, peeled and cut into 2-inch chunks
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/4 teaspoon cumin seeds
  • 1/4 teaspoon caraway seeds
  • 1 tablespoon rapeseed oil
  • 1 tablespoon butter or grapeseed oil
  • 1 large onion, finely diced
  • 1 teaspoon apple cider vinegar
  • 4 tasses de bouillon de légumes
  • 7 ounces smoked hard cheese (such as Gouda or cheddar), grated
  • Sour cream, to serve
  • Pumpkin shoots or other microgreens, to serve (optional)

Heat the oven to 410 degrees.

To make the rye crumble, heat the butter and oil in a frying pan over low heat, add the bread pieces and fry for 8 minutes, or until golden and crispy. Drain on paper towel and set aside.

In a large bowl, mix the carrots together with the salt, spices and oil until evenly coated. Transfer to a large roasting tin and roast for 60 minutes until golden and browning at the edges.

Meanwhile, melt the butter or oil in a large saucepan or stockpot over medium heat, add the onion and sauté for 6 minutes, until translucent and soft. Add the vinegar and stock and remove from the heat. When the carrots are ready, transfer them to the stockpot and return to the heat. Bring the soup to a simmer, reduce the heat to low and cook gently for 15 minutes until the carrots are soft when pierced with the tip of a knife, then carefully transfer to a blender or food processor, together with all but a few tablespoons of the cheese, and blend to a smooth purée-like consistency.

Ladle the soup into bowls, scatter over the rye crumble and top with sour cream, the remaining cheese and some pumpkin shoots, if desired. Pour 8.

— From “Baltic: New and Old Recipes From Estonia, Latvia and Lithuania” by Simon Bajada (Hardie Grant, $35)

CHICKEN SOUP WITH HOMINY, POBLANO AND CHEEZ-ITS

This recipe combines chicken soup with pozole, but it’s just as much about the toppings as it is about the soup itself. I usually top my soups with something crunchy to give it contrast. One day I literally had nothing but Cheez-It crackers in my pantry I decided to give it a go. Now, they’re the first thing I grab when sitting down with a bowl of soup. Don’t add too many at the same time because they get soggy quickly, which is why I just keep the whole box close by. — Danielle Oron

  • 1 yellow onion, roughly chopped
  • 7 cloves garlic
  • 1 poblano pepper, stemmed and seeded, roughly chopped
  • 1 (4-ounce) can green chile peppers
  • 1 1/2 teaspoon ground cumin
  • 1 1/2 teaspoon ground coriander
  • 1 cuillère à café d'origan moulu
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre de pomme
  • 4 tasses de bouillon de poulet
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
  • Sel casher
  • Poivre noir fraichement moulu
  • 2 livres de cuisses de poulet désossées et sans peau
  • 1 (25-ounce) can hominy, drained
  • Cheez-It crackers
  • Sliced avocado
  • Thinly sliced radish
  • Fresh cilantro leaves
  • Lime wedges

In a blender, puree the onion, garlic, poblano, green chiles, cumin, coriander, oregano, apple cider vinegar and chicken stock until fairly smooth.

In a heavy-bottomed pot, heat the olive oil over high heat. Add the puree and season with salt and black pepper to taste. Add the chicken thighs and hominy and bring to a boil. Once boiling, skim off any foam that has accumulated at the top. Lower the heat to low, cover and simmer for at least 1 hour and up to 3 hours.

Remove the chicken and shred. Return it back to the soup. Serve the soup topped with Cheez-Its, avocado, radish, cilantro and lime. Pour 4.

— From “Food You Love But Different: Easy and Exciting Ways to Elevate Your Favorite Meals” by Danielle Oron (Page Street Publishing, $21.99)

ROASTED TOMATO SOUP WITH TORTILLA CRISPS

Roasting tomatoes, onions, and garlic is a common technique in the Mexican kitchen. The slight charring intensifies flavor and heightens the sweetness of the vegetables, yielding a soup with a deep, rich taste. Pureed chickpeas give the broth body, and chipotle chiles warm it up. Pass tortilla crisps for diners to add as they like softened in the broth, the crisps seem almost like noodles. Substitute packaged tortilla chips if you prefer. For a wine pairing, try a California Albariño or rosé. — Janet Fletcher

  • 2 pounds tomatoes
  • 1 large white onion, sliced into rounds 1/3 inch thick
  • 4 large cloves garlic, unpeeled
  • 2 tablespoons extra virgin olive oil
  • 1 teaspoon dried Mexican oregano
  • Kosher or sea salt
  • 2 cups cooked chickpeas (drain and rinse, if canned)
  • 2 1/2 to 3 cups chicken or vegetable broth
  • Chipotle chile in adobo sauce
  • Canola oil for deep-frying
  • 4 corn tortillas, about 6 inches in diameter
  • 1/3 cup finely grated cotija or pecorino romano
  • Chopped fresh cilantro, for garnish

Preheat the broiler and position an oven rack about 8 inches from the heating element. Line two rimmed baking sheets with aluminum foil. Put the tomatoes on one baking sheet and broil, turning the tomatoes as needed, until their flesh is soft and the skin is charred in spots and splitting. It should take about 20 minutes. Don’t rush this process, as you want the tomatoes to develop a deep roasted flavor. Move the rack down if the skin threatens to char too much before the tomato is cooked through. Mettre de côté.

Put the onion slices and garlic cloves on the second foil-lined baking sheet. Broil, turning the vegetables as needed, until the onion is soft and lightly charred on both sides and the garlic is soft, 15 to 20 minutes. Remove the garlic if it softens before the onions. Don’t allow it to blacken or it will taste bitter. When cool enough to handle, core and peel the tomatoes and peel the garlic.

Put the tomatoes, onion, and garlic in a blender and puree until smooth.

Heat the olive oil in a pot over medium-high heat. When the oil is hot, add the tomato puree and the oregano, crumbling it between your fingers. Season with salt and cook at a vigorous simmer, stirring, for 2 to 3 minutes to deepen the flavor.

In the blender, puree the chickpeas with 1 cup of the broth. Add to the tomato mixture along with enough of the remaining broth to bring the soup to the consistency you like. You may not use it all. Remuer jusqu'à consistance lisse. Season to taste with salt and with as much finely chopped chipotle chile as you like. Keep the soup warm.

In a deep, heavy pot, pour the canola oil to a depth of 2 inches and heat to 375 degrees. Have ready a tray or baking sheet lined with a double thickness of paper towels. While the oil is heating, stack the tortillas and cut them in half. Stack the halves with the cut side facing you, then slice into strips 1/2 inch wide. Discard the short end pieces.

In small batches, fry the tortilla strips in the hot oil until golden brown, 1 1/2 to 2 minutes. Use a wire-mesh skimmer to keep them moving in the oil so they brown evenly. Transfer them with the skimmer to the paper towels and sprinkle generously with salt. Check the oil temperature between batches and adjust the heat as necessary to keep it at 375 degrees. Put the cooled tortilla crisps in a bowl.

Reheat the soup to serving temperature if needed, then divide among six bowls. Garnish each portion with the cotija, dividing it evenly, and cilantro. Serve immediately, passing the tortilla crisps for diners to add to their soup as desired. Serves 6.

— From “Wine Country Table: Recipes Celebrating California’s Sustainable Harvest” by Janet Fletcher (Rizzoli, $45)


What Are the Best Kinds of Prepper Food?

Before we get started on those recipes, it wouldn’t be right to leave this out of the discussion. When it comes to stockpiling food for your prepper pantry, you need to think non-perishable and shelf-stable.

  • Des noisettes
  • Craquelins
  • Canned fruits, meats, vegetables, and soups
  • Beurre d'arachide
  • Instant potato flakes
  • Bouillon cubes or granules
  • Flour (white or whole wheat)
  • Nonfat dried milk
  • Herbs and spices
  • Kitchen essentials like baking soda, yeast, baking powder, vinegar
  • Pâtes
  • Pasta sauce
  • Chéri
  • Whole grains like oats, quinoa, wheat, and rice
  • Packaged meals like mac and cheese, ramen noodles, etc.

These are just our suggestions. Ultimately, it comes down to what you and your family actually like to eat. So if you can’t live without Cheetos or Cheez-Its, then no one’s stopping you from including them. Except for your doctor, maybe.

In case you need to know more, we discuss this topic further here.

Now, how do you cook these items when SHTF? Get yourself comfy and read on: