Autre

Les bananes pourraient être au bord de l'extinction… encore une fois


Les bananes, la culture vivrière la plus populaire au monde, ont déjà connu une extinction et il est possible que cela se reproduise. Les bananes Cavendish, que l'on trouve le plus souvent dans les épiceries de l'hémisphère occidental, sont actuellement attaquées par une souche récemment apparue de Fusarium oxysporum, également connue sous le nom de Tropical Race 4 (TR4) qui provoque le flétrissement et la mort de la plante, selon CNN.

TR4 a été trouvé à Taïwan, en Malaisie et en Indonésie dès les années 1990, et s'est répandu depuis dans de nombreux autres pays d'Asie du Sud-Est. Si l'épidémie frappe l'Amérique latine et la région des Caraïbes, l'industrie de la banane d'exportation pourrait subir de graves dommages. Étant donné que les bananes Cavendish sont presque identiques et manquent de variation génétique, la plante est très vulnérable aux maladies, dans ce cas TR4.

Jusque dans les années 1960, le Gros Michel, aussi appelé « Big Mike », était la principale variété de banane en Occident. Au cours des années 50 et 60, une maladie fongique appelée fusariose, ou maladie de Panama, s'est propagée dans les plantations. La maladie a rendu la plante incapable de transporter l'eau et les nutriments, ce qui a fait flétrir et mourir les plantes. La maladie s'est propagée facilement dans le sol, l'eau et le matériel infecté et était immunisée contre les fongicides. Étant donné que les bananes Cavendish étaient résistantes à la souche de la maladie qui a anéanti « Big Mike », la population de bananes a été sauvée.

Bien que les bananes aient fait un retour rapide, la variété Cavendish est toujours sensible à une maladie appelée Black Sigatoka, qui "attaque les feuilles des plantes, provoquant la mort cellulaire qui affecte la photosynthèse et conduit à une réduction de la production et de la qualité des fruits", a rapporté CNN. Les producteurs de bananes sont actuellement capables de se tenir à distance en enlevant les feuilles infectées et en appliquant des fongicides. Cependant, garder les bananes Cavendish en vie et en bonne santé peut entraîner des effets secondaires négatifs, notamment dommages à l'environnement de l'utilisation de fongicides et d'une résistance potentielle aux produits chimiques.


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se lasse et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se lasse et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se fatigue et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se lasse et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source


Au bord de l'extinction

L'extinction de l'oiseau dodo est si connue depuis si longtemps qu'elle a donné naissance à l'expression « mort comme un dodo ». Il y a, cependant, un autre dodo dont nous craignons qu'il soit également au bord de l'extinction :

« Éléazar, fils de Dodo… frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main se lasse et que sa main se cramponne à l'épée : et le Seigneur remporta une grande victoire ce jour-là… » (II Sam. 23:9,10).

Le nom d'Éléazar apparaît ici parmi une liste des « hommes puissants que David avait » (v. 8), et en frappant les Philistins jusqu'à ce que « sa main s'agrippe à l'épée » et qu'ils durent littéralement arracher ses doigts de la garde, ce soldat s'est avéré puissant en effet! Quelle inspiration cela fait de lui à ceux d'entre nous qui sont appelés par Dieu à « endurer la dureté, comme un bon soldat de Jésus-Christ » (II Tim. 2:3) – et cela inclurait tous ceux qui nomment le nom du Christ.

Il est du devoir de chaque croyant de « revêtir toute l'armure de Dieu » (Éph. 6 :11), une armure qui comprend « l'épée de l'Esprit, qui est la Parole de Dieu » (Éph. 6 :17). Continuez à l'utiliser même lorsque quelqu'un vous dit qu'il ne croit pas que la Bible est la Parole de Dieu. Aucun soldat n'a jamais rengainé son épée juste parce que son adversaire a dit qu'il ne croyait pas qu'il couperait ! la source