Autre

Le thé de chèvrefeuille peut combattre le virus de la grippe, selon de nouvelles recherches

Le thé de chèvrefeuille peut combattre le virus de la grippe, selon de nouvelles recherches


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le thé de chèvrefeuille peut combattre le virus de la grippe, selon de nouvelles recherches

Une nouvelle étude de chercheurs de l'Université chinoise de Nanjing, publiée ce mois-ci dans la revue Cell Research, suggère que le thé de chèvrefeuille peut être un combattant efficace de plusieurs souches du virus de la grippe A, qui est la souche la plus courante et la plus virulente qui affecte les humains (et est connu pour provoquer un certain nombre de pandémies au cours de l'histoire de l'humanité).

Le thé de chèvrefeuille, un composant de longue date de la médecine traditionnelle chinoise, est déjà utilisé pour « traiter efficacement l'infection grippale depuis des milliers d'années », indique la nouvelle étude, et « plusieurs rapports ont montré que la décoction de HS (chèvrefeuille) peut supprimer la réplication de la grippe. virus."

Les chercheurs ont réussi à identifier MIR2911, « un miARN végétal enrichi en décoction de HS » comme un composant antiviral efficace qui « peut cibler directement plusieurs gènes viraux de divers IAV et ainsi supprimer les infections virales ».

En d'autres termes, une simple tisane de chèvrefeuille peut être la clé pour lutter contre les infections parfois mortelles à l'IAV (Influenza Virus A).

"Nous suggérons qu'en tant que premier produit naturel à cibler directement les IAV, MIR2911 est la" pénicilline virologique "qui sert de nouvel agent thérapeutique et préventif contre non seulement la grippe A mais potentiellement aussi d'autres types de virus", conclut la recherche.

Pour les dernières mises à jour sur la nourriture et les boissons, visitez notre Actualités culinaires page.

Karen Lo est rédactrice adjointe au Daily Meal. Suivez-la sur Twitter @appleplexy.


Les bases du virus de la grippe

Le CDC "estimations cette grippe a entraîné entre 9 et 45 millions de maladies, entre 140 000 et 810 000 hospitalisations et entre 12 000 et 61 000 des morts chaque année depuis 2010. En raison du niveau de cette charge de morbidité, il est très important de prendre des précautions et de traiter les symptômes en temps opportun.

La grippe est définie comme une maladie respiratoire contagieuse causée par le virus de la grippe, qui se transmet par voie aérienne d'une personne à l'autre. Les signes et symptômes de la grippe comprennent :

  • fièvre
  • fatigue
  • vomissement
  • selles molles
  • la toux
  • nez qui coule
  • mal de tête
  • douleurs musculaires ou corporelles

La grippe n'est pas seulement un mauvais rhume. Les complications telles que la pneumonie, la myocardite et l'encéphalite, bien que rares, peuvent entraîner une hospitalisation ou la mort. Par conséquent, lorsqu'une grippe est suspectée, des soins médicaux appropriés sont essentiels. La recherche montre que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont plus à risque de développer des complications. Environ 8 % des Américains contractent la grippe chaque année. Ce graphique des Centers for Disease Control montre à quel point la grippe peut être courante et potentiellement grave. Les docteurs en naturopathie sont particulièrement qualifiés à la fois pour la prévention et le traitement de la grippe, comme indiqué ci-dessous.

Vaccin contre la grippe

Les Centers for Disease Control (CDC) recommandent les vaccins antigrippaux injectables pour la prévention de la grippe pour toute personne âgée de plus de 6 mois. Le vaccin ne fonctionne pas immédiatement, donc la vaccination avant la saison de la grippe est encouragée. Si vous prenez le vaccin contre la grippe, assurez-vous de prendre un probiotique et d'inclure des aliments fermentés dans votre alimentation pour augmenter la diversité du microbiome, dans les semaines précédant la vaccination, car des études montrent que cela améliore l'efficacité du vaccin.

Certaines personnes contractent encore la grippe même lorsqu'elles sont vaccinées. Les vaccins sont produits chaque saison en fonction des souches virales qui semblent les plus répandues et les plus puissantes. Les statistiques montrent que l'efficacité du vaccin varie chaque saison à mesure que les virus de la grippe continuent de changer. Les fabricants font de leur mieux pour créer des vaccins qui fonctionnent, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour créer des vaccins plus prévisibles et efficaces. Certaines personnes développent des effets secondaires du vaccin comme une douleur ou un gonflement au site d'injection, des courbatures ou de la fièvre.

Les docteurs en naturopathie sont bien formés pour vous aider à la fois à prévenir la grippe et à traiter les symptômes de la grippe en cas de maladie. Les soins naturopathiques sont guidés par l'Ordre Thérapeutique mettant l'accent sur les déterminants de la santé et utilisant les approches les plus douces possibles. Formés de manière approfondie en nutrition thérapeutique et en médecine botanique, les docteurs en naturopathie connaissent également l'utilisation des produits pharmaceutiques comme le permettent les lois de l'État. prévention et traitement de la grippe.

Réduire la propagation de la grippe :

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez si vous éternuez ou toussez.
  • Engagez-vous à vous laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en vous lavant soigneusement et souvent les mains.

Éviter d'attraper la grippe :

  • Arrêtez ou réduisez le tabagisme, car cela augmente vos risques de contracter la grippe et d'avoir des complications en cas de maladie.
  • Utilisez un humidificateur car une humidité de l'air plus élevée réduit la survie du virus et diminue potentiellement la transmission.
  • Donnez la priorité à l'exercice quotidien et à la réduction du stress pour aider à combattre la grippe.
  • Réduire ou supprimer les sucres raffinés de votre alimentation
  • Restez bien hydraté (pensez : eau, thé, bouillons, jus dilués)

Soutenez le travail optimal de votre système immunitaire :`

  • La vitamine C aide à réduire l'infection grippale par un certain nombre d'actions biochimiques. Les aliments riches en vitamine C ainsi que les suppléments peuvent être utilisés à bon escient.
  • Il a été démontré que la vitamine D aide à prévenir la propagation de la grippe.
  • Envisagez de prendre un probiotique, qui offre également une protection contre la grippe.
  • Le sureau peut être utilisé comme anti-inflammatoire, antiviral, antioxydant, souvent utilisé sous forme de sirop, il a été démontré qu'il aide à prévenir la grippe. propriétés antimicrobiennes pour aider à soutenir la fonction immunitaire et qui aident à briser le mucus. herbe antimicrobienne et stimulant immunitaire à considérer lorsque vous travaillez pour prévenir la grippe. De même, Échinacée, une plante anti-inflammatoire et immunomodulatrice qui active les globules blancs pour combattre les infections et peut également être utilisée à des fins de prévention.

Si vous êtes malade, il y a beaucoup de choses à faire pour aider à raccourcir la durée de votre maladie, réduire sa gravité et vous aider à être plus à l'aise.

Tous les suppléments énumérés ci-dessus sous « Prévention » sont également utiles pour le traitement de la grippe. Par exemple, la recherche sur le sureau (Sambucus) montre sa capacité à diminuer les symptômes de la grippe. De même, l'échinacée a été étudiée et confirmée pour inhiber les virus de la grippe et en modulant la réponse immunitaire. Si vous avez des nausées, ajoutez du thé au gingembre ou à la camomille comme vous le souhaitez. S'il y a une toux importante, du miel dans de l'eau tiède peut aider. Les tisanes et les teintures à base de feuilles de lierre, de thym et de racine de guimauve ont toutes été examinées et ont montré qu'elles aidaient à réduire la toux associée à la grippe.

Placez 1 à 2 tasses de sel d'Epsom dans un bain chaud pour augmenter les niveaux de magnésium, ce qui peut aider à réduire l'acide lactique, ce qui à son tour aide à réduire les douleurs tout en aidant à détendre les muscles.

Une bouillotte peut être une présence bienvenue si vous êtes frileux et endolori.

Un massage doux peut être très apaisant, car il aide à augmenter la circulation et facilite l'élimination.

La soupe au poulet contient des composants anti-inflammatoires doux et un réconfort pour beaucoup de personnes atteintes de la grippe.

Rappelez-vous le rôle essentiel du repos et du sommeil. La science confirme que ceux qui manquent de sommeil sont moins capables de lutter contre la grippe. Prenez le temps dont vous avez besoin pour guérir et rappelez-vous que tout le monde tombe parfois malade, et donner à votre système le repos dont il a besoin favorise la guérison.

Enfin, pendant que vous vous rétablissez de la grippe, élaborez des stratégies pour réduire le stress et maintenir des habitudes saines afin de ne pas retomber malade.

La grippe est une maladie aiguë potentiellement grave. Un diagnostic précis et des soins médicaux appropriés, y compris les approches conventionnelles et naturopathiques, sont essentiels. Travailler avec votre médecin naturopathe agréé pour vous aider à définir un plan de traitement complet et personnalisé pour prévenir la grippe ou la traiter en cas de maladie est logique. Mettre l'accent sur la capacité de guérison inhérente à votre corps, utiliser des médicaments naturels doux pour stimuler la fonction immunitaire et réduire le stress peuvent tous contribuer à votre maintien en bonne santé ou à la lutte contre la grippe.

Un service au public de l'American Association of Naturopathic Physicians (AANP) et de l'Institute for Natural Medicine (INM). L'AANP et l'INM tiennent à remercier Amy Rothenberg, ND, pour ses contributions au contenu de cette FAQ.


Les bases du virus de la grippe

Le CDC "estimations cette grippe a entraîné entre 9 et 45 millions de maladies, entre 140 000 et 810 000 hospitalisations et entre 12 000 et 61 000 des morts chaque année depuis 2010. En raison du niveau de cette charge de morbidité, il est très important de prendre des précautions et de traiter les symptômes en temps opportun.

La grippe est définie comme une maladie respiratoire contagieuse causée par le virus de la grippe, qui se transmet par voie aérienne d'une personne à l'autre. Les signes et symptômes de la grippe comprennent :

  • fièvre
  • fatigue
  • vomissement
  • selles molles
  • la toux
  • nez qui coule
  • mal de tête
  • douleurs musculaires ou corporelles

La grippe n'est pas seulement un mauvais rhume. Les complications telles que la pneumonie, la myocardite et l'encéphalite, bien que rares, peuvent entraîner une hospitalisation ou la mort. Par conséquent, lorsqu'une grippe est suspectée, des soins médicaux appropriés sont essentiels. La recherche montre que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont plus à risque de développer des complications. Environ 8 % des Américains contractent la grippe chaque année. Ce graphique des Centers for Disease Control montre à quel point la grippe peut être courante et potentiellement grave. Les docteurs en naturopathie sont particulièrement qualifiés à la fois pour la prévention et le traitement de la grippe, comme indiqué ci-dessous.

Vaccin contre la grippe

Les Centers for Disease Control (CDC) recommandent les vaccins antigrippaux injectables pour la prévention de la grippe pour toute personne âgée de plus de 6 mois. Le vaccin ne fonctionne pas immédiatement, donc la vaccination avant la saison de la grippe est encouragée. Si vous prenez le vaccin contre la grippe, assurez-vous de prendre un probiotique et d'inclure des aliments fermentés dans votre alimentation pour augmenter la diversité du microbiome, dans les semaines précédant la vaccination, car des études montrent que cela améliore l'efficacité du vaccin.

Certaines personnes contractent encore la grippe même lorsqu'elles sont vaccinées. Les vaccins sont produits chaque saison en fonction des souches virales qui semblent les plus répandues et les plus puissantes. Les statistiques montrent que l'efficacité du vaccin varie chaque saison à mesure que les virus de la grippe continuent de changer. Les fabricants font de leur mieux pour créer des vaccins qui fonctionnent, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour créer des vaccins plus prévisibles et efficaces. Certaines personnes développent des effets secondaires du vaccin comme une douleur ou un gonflement au site d'injection, des courbatures ou de la fièvre.

Les docteurs en naturopathie sont bien formés pour vous aider à la fois à prévenir la grippe et à traiter les symptômes de la grippe en cas de maladie. Les traitements naturopathiques sont guidés par l'Ordre Thérapeutique mettant l'accent sur les déterminants de la santé et utilisant les approches les plus douces possibles. Formés de manière approfondie en nutrition thérapeutique et en médecine botanique, les docteurs en naturopathie connaissent également l'utilisation des produits pharmaceutiques comme le permettent les lois de l'État. prévention et traitement de la grippe.

Réduire la propagation de la grippe :

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez si vous éternuez ou toussez.
  • Engagez-vous à vous laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en vous lavant soigneusement et souvent les mains.

Éviter d'attraper la grippe :

  • Arrêtez ou réduisez le tabagisme, car cela augmente vos risques de contracter la grippe et d'avoir des complications en cas de maladie.
  • Utilisez un humidificateur car une humidité de l'air plus élevée réduit la survie du virus et diminue potentiellement la transmission.
  • Donnez la priorité à l'exercice quotidien et à la réduction du stress pour aider à combattre la grippe.
  • Réduire ou supprimer les sucres raffinés de votre alimentation
  • Restez bien hydraté (pensez : eau, thé, bouillons, jus dilués)

Soutenez le travail optimal de votre système immunitaire :`

  • La vitamine C aide à réduire l'infection grippale par un certain nombre d'actions biochimiques. Les aliments riches en vitamine C ainsi que les suppléments peuvent être utilisés à bon escient.
  • Il a été démontré que la vitamine D aide à prévenir la propagation de la grippe.
  • Envisagez de prendre un probiotique, qui offre également une protection contre la grippe.
  • Le sureau peut être utilisé comme anti-inflammatoire, antiviral, antioxydant, souvent utilisé sous forme de sirop, il a été démontré qu'il aide à prévenir la grippe. propriétés antimicrobiennes pour aider à soutenir la fonction immunitaire et qui aident à briser le mucus. herbe antimicrobienne et stimulant immunitaire à considérer lorsque vous travaillez pour prévenir la grippe. De même, Échinacée, une plante anti-inflammatoire et immunomodulatrice qui active les globules blancs pour combattre les infections et peut également être utilisée à des fins de prévention.

Si vous êtes malade, il y a beaucoup de choses à faire pour aider à raccourcir la durée de votre maladie, réduire sa gravité et vous aider à être plus à l'aise.

Tous les suppléments énumérés ci-dessus sous « Prévention » sont également utiles pour le traitement de la grippe. Par exemple, la recherche sur le sureau (Sambucus) montre sa capacité à diminuer les symptômes de la grippe. De même, l'échinacée a été étudiée et confirmée pour inhiber les virus de la grippe et en modulant la réponse immunitaire. Si vous avez des nausées, ajoutez du thé au gingembre ou à la camomille comme vous le souhaitez. S'il y a une toux importante, du miel dans de l'eau tiède peut aider. Les tisanes et les teintures à base de feuilles de lierre, de thym et de racine de guimauve ont toutes été examinées et ont montré qu'elles aidaient à réduire la toux associée à la grippe.

Placez 1 à 2 tasses de sel d'Epsom dans un bain chaud pour augmenter les niveaux de magnésium, ce qui peut aider à réduire l'acide lactique, ce qui à son tour aide à réduire les douleurs tout en aidant à détendre les muscles.

Une bouillotte peut être une présence bienvenue si vous êtes frileux et endolori.

Un massage doux peut être très apaisant, car il aide à augmenter la circulation et facilite l'élimination.

La soupe au poulet contient des composants anti-inflammatoires doux et un réconfort pour beaucoup de personnes atteintes de la grippe.

Rappelez-vous le rôle essentiel du repos et du sommeil. La science confirme que ceux qui manquent de sommeil sont moins capables de lutter contre la grippe. Prenez le temps dont vous avez besoin pour guérir et rappelez-vous que tout le monde tombe parfois malade, et donner à votre système le repos dont il a besoin favorise la guérison.

Enfin, pendant que vous vous rétablissez de la grippe, élaborez des stratégies pour réduire le stress et maintenir des habitudes saines afin de ne pas retomber malade.

La grippe est une maladie aiguë potentiellement grave. Un diagnostic précis et des soins médicaux appropriés, y compris les approches conventionnelles et naturopathiques, sont essentiels. Travailler avec votre médecin naturopathe agréé pour vous aider à définir un plan de traitement complet et personnalisé pour prévenir la grippe ou la traiter en cas de maladie est logique. Mettre l'accent sur la capacité de guérison inhérente à votre corps, utiliser des médicaments naturels doux pour stimuler la fonction immunitaire et réduire le stress peuvent tous contribuer à votre maintien en bonne santé ou à la lutte contre la grippe.

Un service pour le public de l'Association américaine des médecins naturopathes (AANP) et de l'Institute for Natural Medicine (INM). L'AANP et l'INM tiennent à remercier Amy Rothenberg, ND, pour ses contributions au contenu de cette FAQ.


Les bases du virus de la grippe

Le CDC "estimations cette grippe a entraîné entre 9 et 45 millions de maladies, entre 140 000 et 810 000 hospitalisations et entre 12 000 et 61 000 des morts chaque année depuis 2010. En raison du niveau de cette charge de morbidité, il est très important de prendre des précautions et de traiter les symptômes en temps opportun.

La grippe est définie comme une maladie respiratoire contagieuse causée par le virus de la grippe, qui se transmet par voie aérienne d'une personne à l'autre. Les signes et symptômes de la grippe comprennent :

  • fièvre
  • fatigue
  • vomissement
  • selles molles
  • la toux
  • nez qui coule
  • mal de tête
  • douleurs musculaires ou corporelles

La grippe n'est pas seulement un mauvais rhume. Les complications telles que la pneumonie, la myocardite et l'encéphalite, bien que rares, peuvent entraîner une hospitalisation ou la mort. Par conséquent, lorsqu'une grippe est suspectée, des soins médicaux appropriés sont essentiels. La recherche montre que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont plus à risque de développer des complications. Environ 8 % des Américains contractent la grippe chaque année. Ce graphique des Centers for Disease Control montre à quel point la grippe peut être courante et potentiellement grave. Les docteurs en naturopathie sont particulièrement qualifiés à la fois pour la prévention et le traitement de la grippe, comme indiqué ci-dessous.

Vaccin contre la grippe

Les Centers for Disease Control (CDC) recommandent les vaccins antigrippaux injectables pour la prévention de la grippe pour toute personne âgée de plus de 6 mois. Le vaccin ne fonctionne pas immédiatement, donc la vaccination avant la saison de la grippe est encouragée. Si vous prenez le vaccin contre la grippe, assurez-vous de prendre un probiotique et d'inclure des aliments fermentés dans votre alimentation pour augmenter la diversité du microbiome, dans les semaines précédant la vaccination, car des études montrent que cela améliore l'efficacité du vaccin.

Certaines personnes contractent encore la grippe même lorsqu'elles sont vaccinées. Les vaccins sont produits chaque saison en fonction des souches virales qui semblent les plus répandues et les plus puissantes. Les statistiques montrent que l'efficacité du vaccin varie chaque saison à mesure que les virus de la grippe continuent de changer. Les fabricants font de leur mieux pour créer des vaccins qui fonctionnent, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour créer des vaccins plus prévisibles et efficaces. Certaines personnes développent des effets secondaires du vaccin comme une douleur ou un gonflement au site d'injection, des courbatures ou de la fièvre.

Les docteurs en naturopathie sont bien formés pour vous aider à la fois à prévenir la grippe et à traiter les symptômes de la grippe en cas de maladie. Les traitements naturopathiques sont guidés par l'Ordre Thérapeutique mettant l'accent sur les déterminants de la santé et utilisant les approches les plus douces possibles. Formés de manière approfondie en nutrition thérapeutique et en médecine botanique, les docteurs en naturopathie connaissent également l'utilisation des produits pharmaceutiques comme le permettent les lois de l'État. prévention et traitement de la grippe.

Réduire la propagation de la grippe :

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez si vous éternuez ou toussez.
  • Engagez-vous à vous laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en vous lavant soigneusement et souvent les mains.

Éviter d'attraper la grippe :

  • Arrêtez ou réduisez le tabagisme, car cela augmente vos risques de contracter la grippe et d'avoir des complications en cas de maladie.
  • Utilisez un humidificateur car une humidité de l'air plus élevée réduit la survie du virus et diminue potentiellement la transmission.
  • Donnez la priorité à l'exercice quotidien et à la réduction du stress pour aider à combattre la grippe.
  • Réduire ou supprimer les sucres raffinés de votre alimentation
  • Restez bien hydraté (pensez : eau, thé, bouillons, jus dilués)

Soutenez le travail optimal de votre système immunitaire :`

  • La vitamine C aide à réduire l'infection grippale par un certain nombre d'actions biochimiques. Les aliments riches en vitamine C ainsi que les suppléments peuvent être utilisés à bon escient.
  • Il a été démontré que la vitamine D aide à prévenir la propagation de la grippe.
  • Envisagez de prendre un probiotique, qui offre également une protection contre la grippe.
  • Le sureau peut être utilisé comme anti-inflammatoire, antiviral, antioxydant, souvent utilisé sous forme de sirop, il a été démontré qu'il aide à prévenir la grippe. propriétés antimicrobiennes pour aider à soutenir la fonction immunitaire et qui aident à briser le mucus. herbe antimicrobienne et stimulant immunitaire à considérer lorsque vous travaillez pour prévenir la grippe. De même, Échinacée, une plante anti-inflammatoire et immunomodulatrice qui active les globules blancs pour combattre les infections et peut également être utilisée à des fins de prévention.

Si vous êtes malade, il y a beaucoup de choses à faire pour aider à raccourcir la durée de votre maladie, réduire sa gravité et vous aider à être plus à l'aise.

Tous les suppléments énumérés ci-dessus sous « Prévention » sont également utiles pour le traitement de la grippe. Par exemple, la recherche sur le sureau (Sambucus) montre sa capacité à diminuer les symptômes de la grippe. De même, l'échinacée a été étudiée et confirmée pour inhiber les virus de la grippe et en modulant la réponse immunitaire. Si vous avez des nausées, ajoutez du thé au gingembre ou à la camomille comme vous le souhaitez. S'il y a une toux importante, du miel dans de l'eau tiède peut aider. Les tisanes et les teintures à base de feuilles de lierre, de thym et de racine de guimauve ont toutes été examinées et ont montré qu'elles aidaient à réduire la toux associée à la grippe.

Placez 1 à 2 tasses de sel d'Epsom dans un bain chaud pour augmenter les niveaux de magnésium, ce qui peut aider à réduire l'acide lactique, ce qui à son tour aide à réduire les douleurs tout en aidant à détendre les muscles.

Une bouillotte peut être une présence bienvenue si vous êtes frileux et endolori.

Un massage doux peut être très apaisant, car il aide à augmenter la circulation et facilite l'élimination.

La soupe au poulet contient des composants anti-inflammatoires doux et un réconfort pour beaucoup de personnes atteintes de la grippe.

Rappelez-vous le rôle essentiel du repos et du sommeil. La science confirme que ceux qui manquent de sommeil sont moins capables de lutter contre la grippe. Prenez le temps dont vous avez besoin pour guérir et rappelez-vous que tout le monde tombe parfois malade, et donner à votre système le repos dont il a besoin favorise la guérison.

Enfin, pendant que vous vous rétablissez de la grippe, élaborez des stratégies pour réduire le stress et maintenir des habitudes saines afin de ne pas retomber malade.

La grippe est une maladie aiguë potentiellement grave. Un diagnostic précis et des soins médicaux appropriés, y compris les approches conventionnelles et naturopathiques, sont essentiels. Travailler avec votre médecin naturopathe agréé pour vous aider à définir un plan de traitement complet et personnalisé pour prévenir la grippe ou la traiter en cas de maladie est logique. Mettre l'accent sur la capacité de guérison inhérente à votre corps, utiliser des médicaments naturels doux pour stimuler la fonction immunitaire et réduire le stress peuvent tous contribuer à votre maintien en bonne santé ou à la lutte contre la grippe.

Un service au public de l'American Association of Naturopathic Physicians (AANP) et de l'Institute for Natural Medicine (INM). L'AANP et l'INM tiennent à souligner Amy Rothenberg, ND, pour ses contributions au contenu de cette FAQ.


Les bases du virus de la grippe

Le CDC "estimations cette grippe a entraîné entre neuf millions et quarante-cinq millions de maladies, entre 140 000 et 810 000 hospitalisations et entre 12 000 et 61 000 des morts chaque année depuis 2010. En raison du niveau de cette charge de morbidité, il est très important de prendre des précautions et de traiter les symptômes en temps opportun.

La grippe est définie comme une maladie respiratoire contagieuse causée par le virus de la grippe, qui se transmet par voie aérienne d'une personne à l'autre. Les signes et symptômes de la grippe comprennent :

  • fièvre
  • fatigue
  • vomissement
  • selles molles
  • la toux
  • nez qui coule
  • mal de tête
  • douleurs musculaires ou corporelles

La grippe n'est pas seulement un mauvais rhume. Des complications telles que la pneumonie, la myocardite et l'encéphalite, bien que rares, peuvent entraîner une hospitalisation ou la mort. Par conséquent, lorsque la grippe est suspectée, des soins médicaux appropriés sont essentiels. La recherche montre que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont plus à risque de développer des complications. Environ 8 % des Américains contractent la grippe chaque année. Ce graphique des Centers for Disease Control montre à quel point la grippe peut être courante et potentiellement grave. Les docteurs en naturopathie sont particulièrement qualifiés à la fois pour la prévention et le traitement de la grippe, comme indiqué ci-dessous.

Vaccin contre la grippe

Les Centers for Disease Control (CDC) recommandent les vaccins antigrippaux injectables pour la prévention de la grippe pour toute personne âgée de plus de 6 mois. Le vaccin ne fonctionne pas immédiatement, donc la vaccination avant la saison de la grippe est encouragée. Si vous prenez le vaccin contre la grippe, assurez-vous de prendre un probiotique et d'inclure des aliments fermentés dans votre alimentation pour augmenter la diversité du microbiome, dans les semaines précédant la vaccination, car des études montrent que cela améliore l'efficacité du vaccin.

Certaines personnes contractent encore la grippe même lorsqu'elles sont vaccinées. Les vaccins sont produits chaque saison en fonction des souches virales qui semblent les plus répandues et les plus puissantes. Les statistiques montrent que l'efficacité du vaccin varie chaque saison à mesure que les virus de la grippe continuent de changer. Les fabricants font de leur mieux pour créer des vaccins qui fonctionnent, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour créer des vaccins plus prévisibles et efficaces. Certaines personnes développent des effets secondaires du vaccin comme une douleur ou un gonflement au site d'injection, des courbatures ou de la fièvre.

Les docteurs en naturopathie sont bien formés pour vous aider à la fois à prévenir la grippe et à traiter les symptômes de la grippe en cas de maladie. Les traitements naturopathiques sont guidés par l'Ordre Thérapeutique mettant l'accent sur les déterminants de la santé et utilisant les approches les plus douces possibles. Formés de manière approfondie en nutrition thérapeutique et en médecine botanique, les docteurs en naturopathie connaissent également l'utilisation des produits pharmaceutiques comme le permettent les lois de l'État. prévention et traitement de la grippe.

Réduire la propagation de la grippe :

  • Restez à la maison si vous êtes malade.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez si vous éternuez ou toussez.
  • Engagez-vous à vous laver fréquemment les mains à l'eau et au savon, en vous lavant soigneusement et souvent les mains.

Éviter d'attraper la grippe :

  • Arrêtez ou réduisez le tabagisme, car cela augmente vos risques de contracter la grippe et d'avoir des complications en cas de maladie.
  • Utilisez un humidificateur car une humidité de l'air plus élevée réduit la survie du virus et diminue potentiellement la transmission.
  • Donnez la priorité à l'exercice quotidien et à la réduction du stress pour aider à combattre la grippe.
  • Réduire ou supprimer les sucres raffinés de votre alimentation
  • Restez bien hydraté (pensez : eau, thé, bouillons, jus dilués)

Soutenez le travail optimal de votre système immunitaire :`

  • La vitamine C aide à réduire l'infection grippale par un certain nombre d'actions biochimiques. Les aliments riches en vitamine C ainsi que les suppléments peuvent être utilisés à bon escient.
  • Il a été démontré que la vitamine D aide à prévenir la propagation de la grippe.
  • Envisagez de prendre un probiotique, qui offre également une protection contre la grippe.
  • Le sureau peut être utilisé comme anti-inflammatoire, antiviral, antioxydant, souvent utilisé sous forme de sirop, il a été démontré qu'il aide à prévenir la grippe. propriétés antimicrobiennes pour aider à soutenir la fonction immunitaire et qui aident à briser le mucus. herbe antimicrobienne et stimulant immunitaire à considérer lorsque vous travaillez pour prévenir la grippe. De même, Échinacée, une plante anti-inflammatoire et immunomodulatrice qui active les globules blancs pour combattre les infections et peut également être utilisée à des fins de prévention.

Si vous êtes malade, il y a beaucoup de choses à faire pour aider à raccourcir la durée de votre maladie, réduire sa gravité et vous aider à être plus à l'aise.

Tous les suppléments énumérés ci-dessus sous « Prévention » sont également utiles pour le traitement de la grippe. Par exemple, la recherche sur le sureau (Sambucus) montre sa capacité à diminuer les symptômes de la grippe. De même, l'échinacée a été étudiée et confirmée pour inhiber les virus de la grippe et en modulant la réponse immunitaire. Si vous avez des nausées, ajoutez du thé au gingembre ou à la camomille comme vous le souhaitez. S'il y a une toux importante, du miel dans de l'eau tiède peut aider. Les tisanes et les teintures à base de feuilles de lierre, de thym et de racine de guimauve ont toutes été examinées et ont montré qu'elles aidaient à réduire la toux associée à la grippe.

Placez 1 à 2 tasses de sel d'Epsom dans un bain chaud pour augmenter les niveaux de magnésium, ce qui peut aider à réduire l'acide lactique, ce qui à son tour aide à réduire les douleurs tout en aidant à détendre les muscles.

Une bouillotte peut être une présence bienvenue si vous êtes frileux et endolori.

Un massage doux peut être très apaisant, car il aide à augmenter la circulation et facilite l'élimination.

La soupe au poulet contient des composants anti-inflammatoires doux et un réconfort pour beaucoup de personnes atteintes de la grippe.

Rappelez-vous le rôle essentiel du repos et du sommeil. La science confirme que ceux qui manquent de sommeil sont moins capables de lutter contre la grippe. Prenez le temps dont vous avez besoin pour guérir et rappelez-vous que tout le monde tombe parfois malade, et donner à votre système le repos dont il a besoin favorise la guérison.

Enfin, pendant que vous vous rétablissez de la grippe, élaborez des stratégies pour réduire le stress et maintenir des habitudes saines afin de ne pas retomber malade.

La grippe est une maladie aiguë potentiellement grave. Un diagnostic précis et des soins médicaux appropriés, y compris les approches conventionnelles et naturopathiques, sont essentiels. Travailler avec votre médecin naturopathe agréé pour vous aider à définir un plan de traitement complet et personnalisé pour prévenir la grippe ou la traiter en cas de maladie est tout à fait logique. Mettre l'accent sur la capacité de guérison inhérente à votre corps, utiliser des médicaments naturels doux pour stimuler la fonction immunitaire et réduire le stress peuvent tous contribuer à votre maintien en bonne santé ou à la lutte contre la grippe.

Un service au public de l'American Association of Naturopathic Physicians (AANP) et de l'Institute for Natural Medicine (INM). L'AANP et l'INM tiennent à remercier Amy Rothenberg, ND, pour ses contributions au contenu de cette FAQ.


Les bases du virus de la grippe

Le CDC "estimations cette grippe a entraîné entre neuf millions et quarante-cinq millions de maladies, entre 140 000 et 810 000 hospitalisations et entre 12 000 et 61 000 des morts chaque année depuis 2010. En raison du niveau de cette charge de morbidité, il est très important de prendre des précautions et de traiter les symptômes en temps opportun.

La grippe est définie comme une maladie respiratoire contagieuse causée par le virus de la grippe, qui se transmet par voie aérienne d'une personne à l'autre. Les signes et symptômes de la grippe comprennent :

  • fièvre
  • fatigue
  • vomissement
  • selles molles
  • la toux
  • nez qui coule
  • mal de tête
  • douleurs musculaires ou corporelles

La grippe n'est pas seulement un mauvais rhume. Les complications telles que la pneumonie, la myocardite et l'encéphalite, bien que rares, peuvent entraîner une hospitalisation ou la mort. Par conséquent, lorsqu'une grippe est suspectée, des soins médicaux appropriés sont essentiels. La recherche montre que les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées sont plus à risque de développer des complications. Environ 8 % des Américains contractent la grippe chaque année. Ce graphique des Centers for Disease Control montre à quel point la grippe peut être courante et potentiellement grave. Les docteurs en naturopathie sont particulièrement qualifiés à la fois pour la prévention et le traitement de la grippe, comme indiqué ci-dessous.

Vaccin contre la grippe

Les Centers for Disease Control (CDC) recommandent les vaccins antigrippaux injectables pour la prévention de la grippe pour toute personne âgée de plus de 6 mois. Le vaccin ne fonctionne pas immédiatement, donc la vaccination avant la saison de la grippe est encouragée. Si vous prenez le vaccin contre la grippe, assurez-vous de prendre un probiotique et d'inclure des aliments fermentés dans votre alimentation pour augmenter la diversité du microbiome, dans les semaines précédant la vaccination, car des études montrent que cela améliore l'efficacité du vaccin.

Certaines personnes contractent encore la grippe même lorsqu'elles sont vaccinées. Les vaccins sont produits chaque saison en fonction des souches virales qui semblent les plus répandues et les plus puissantes. Les statistiques montrent que l'efficacité du vaccin varie chaque saison à mesure que les virus de la grippe continuent de changer. Les fabricants font de leur mieux pour créer des vaccins qui fonctionnent, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour créer des vaccins plus prévisibles et efficaces. Certaines personnes développent des effets secondaires du vaccin comme une douleur ou un gonflement au site d'injection, des courbatures ou de la fièvre.

Les docteurs en naturopathie sont bien formés pour vous aider à la fois à prévenir la grippe et à traiter les symptômes de la grippe en cas de maladie. Les soins naturopathiques sont guidés par l'Ordre Thérapeutique mettant l'accent sur les déterminants de la santé et utilisant les approches les plus douces possibles. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.


The Basics on the Flu Virus

The CDC “estimates cette influenza has resulted in between nine million and forty-five million illnesses, between 140,000 – 810,000 hospitalizations and between 12,000 – 61,000 deaths annually since 2010.” Because of the level of this disease burden, taking precautions and addressing symptoms in a timely manner is very important.

Flu is defined as a contagious respiratory illness caused by the influenza virus, spread through the air from person to person. Signs and symptoms of flu include:

  • fever
  • fatigue
  • vomiting
  • loose stools
  • cough
  • runny nose
  • headache
  • muscle or body aches

The flu is not just a bad cold. Complications such as pneumonia, myocarditis, and encephalitis, while uncommon, can lead to hospitalization or death, so when flu is suspected, proper medical attention is essential. Research shows that young children, pregnant women and older adults are at more risk of developing complications. About 8% of Americans get the flu in any given year. This graphic from the Centers for Disease Control shows just how common and how potentially serious the flu can be. Naturopathic doctors are uniquely skilled at both prevention and treatment of influenza as outlined below.

Flu Vaccine

The Centers for Disease Control (CDC) recommends injectable influenza vaccines for prevention of influenza for everyone over 6 months of age. The vaccine does not work immediately, so vaccination ahead of the flu season is encouraged. If you do take the flu vaccine, be sure to take a probiotic and include fermented foods in the diet to increase the microbiome diversity, in the weeks before being vaccinated, as studies show this enhances efficacy of the vaccine.

Some people still come down with the flu even when vaccinated. Vaccines are produced each season based on which virus strains seem most prevalent and potent. Statistics show that how well the vaccine works varies each season as the flu viruses continue to change. Manufacturers do their best to create vaccines that work, but further research is needed to create more predictably effective vaccines. Some people develop side effects from the vaccine like pain or swelling at the site of the injection, overall body aches or fever.

Naturopathic doctors are well-trained to help you both prevent the flu, and to help treat flu symptoms should you become ill. Naturopathic treatments are guided by the Therapeutic Order emphasizing determinants of health and using the most gentle approaches possible. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.


The Basics on the Flu Virus

The CDC “estimates cette influenza has resulted in between nine million and forty-five million illnesses, between 140,000 – 810,000 hospitalizations and between 12,000 – 61,000 deaths annually since 2010.” Because of the level of this disease burden, taking precautions and addressing symptoms in a timely manner is very important.

Flu is defined as a contagious respiratory illness caused by the influenza virus, spread through the air from person to person. Signs and symptoms of flu include:

  • fever
  • fatigue
  • vomiting
  • loose stools
  • cough
  • runny nose
  • headache
  • muscle or body aches

The flu is not just a bad cold. Complications such as pneumonia, myocarditis, and encephalitis, while uncommon, can lead to hospitalization or death, so when flu is suspected, proper medical attention is essential. Research shows that young children, pregnant women and older adults are at more risk of developing complications. About 8% of Americans get the flu in any given year. This graphic from the Centers for Disease Control shows just how common and how potentially serious the flu can be. Naturopathic doctors are uniquely skilled at both prevention and treatment of influenza as outlined below.

Flu Vaccine

The Centers for Disease Control (CDC) recommends injectable influenza vaccines for prevention of influenza for everyone over 6 months of age. The vaccine does not work immediately, so vaccination ahead of the flu season is encouraged. If you do take the flu vaccine, be sure to take a probiotic and include fermented foods in the diet to increase the microbiome diversity, in the weeks before being vaccinated, as studies show this enhances efficacy of the vaccine.

Some people still come down with the flu even when vaccinated. Vaccines are produced each season based on which virus strains seem most prevalent and potent. Statistics show that how well the vaccine works varies each season as the flu viruses continue to change. Manufacturers do their best to create vaccines that work, but further research is needed to create more predictably effective vaccines. Some people develop side effects from the vaccine like pain or swelling at the site of the injection, overall body aches or fever.

Naturopathic doctors are well-trained to help you both prevent the flu, and to help treat flu symptoms should you become ill. Naturopathic treatments are guided by the Therapeutic Order emphasizing determinants of health and using the most gentle approaches possible. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.


The Basics on the Flu Virus

The CDC “estimates cette influenza has resulted in between nine million and forty-five million illnesses, between 140,000 – 810,000 hospitalizations and between 12,000 – 61,000 deaths annually since 2010.” Because of the level of this disease burden, taking precautions and addressing symptoms in a timely manner is very important.

Flu is defined as a contagious respiratory illness caused by the influenza virus, spread through the air from person to person. Signs and symptoms of flu include:

  • fever
  • fatigue
  • vomiting
  • loose stools
  • cough
  • runny nose
  • headache
  • muscle or body aches

The flu is not just a bad cold. Complications such as pneumonia, myocarditis, and encephalitis, while uncommon, can lead to hospitalization or death, so when flu is suspected, proper medical attention is essential. Research shows that young children, pregnant women and older adults are at more risk of developing complications. About 8% of Americans get the flu in any given year. This graphic from the Centers for Disease Control shows just how common and how potentially serious the flu can be. Naturopathic doctors are uniquely skilled at both prevention and treatment of influenza as outlined below.

Flu Vaccine

The Centers for Disease Control (CDC) recommends injectable influenza vaccines for prevention of influenza for everyone over 6 months of age. The vaccine does not work immediately, so vaccination ahead of the flu season is encouraged. If you do take the flu vaccine, be sure to take a probiotic and include fermented foods in the diet to increase the microbiome diversity, in the weeks before being vaccinated, as studies show this enhances efficacy of the vaccine.

Some people still come down with the flu even when vaccinated. Vaccines are produced each season based on which virus strains seem most prevalent and potent. Statistics show that how well the vaccine works varies each season as the flu viruses continue to change. Manufacturers do their best to create vaccines that work, but further research is needed to create more predictably effective vaccines. Some people develop side effects from the vaccine like pain or swelling at the site of the injection, overall body aches or fever.

Naturopathic doctors are well-trained to help you both prevent the flu, and to help treat flu symptoms should you become ill. Naturopathic treatments are guided by the Therapeutic Order emphasizing determinants of health and using the most gentle approaches possible. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.


The Basics on the Flu Virus

The CDC “estimates cette influenza has resulted in between nine million and forty-five million illnesses, between 140,000 – 810,000 hospitalizations and between 12,000 – 61,000 deaths annually since 2010.” Because of the level of this disease burden, taking precautions and addressing symptoms in a timely manner is very important.

Flu is defined as a contagious respiratory illness caused by the influenza virus, spread through the air from person to person. Signs and symptoms of flu include:

  • fever
  • fatigue
  • vomiting
  • loose stools
  • cough
  • runny nose
  • headache
  • muscle or body aches

The flu is not just a bad cold. Complications such as pneumonia, myocarditis, and encephalitis, while uncommon, can lead to hospitalization or death, so when flu is suspected, proper medical attention is essential. Research shows that young children, pregnant women and older adults are at more risk of developing complications. About 8% of Americans get the flu in any given year. This graphic from the Centers for Disease Control shows just how common and how potentially serious the flu can be. Naturopathic doctors are uniquely skilled at both prevention and treatment of influenza as outlined below.

Flu Vaccine

The Centers for Disease Control (CDC) recommends injectable influenza vaccines for prevention of influenza for everyone over 6 months of age. The vaccine does not work immediately, so vaccination ahead of the flu season is encouraged. If you do take the flu vaccine, be sure to take a probiotic and include fermented foods in the diet to increase the microbiome diversity, in the weeks before being vaccinated, as studies show this enhances efficacy of the vaccine.

Some people still come down with the flu even when vaccinated. Vaccines are produced each season based on which virus strains seem most prevalent and potent. Statistics show that how well the vaccine works varies each season as the flu viruses continue to change. Manufacturers do their best to create vaccines that work, but further research is needed to create more predictably effective vaccines. Some people develop side effects from the vaccine like pain or swelling at the site of the injection, overall body aches or fever.

Naturopathic doctors are well-trained to help you both prevent the flu, and to help treat flu symptoms should you become ill. Naturopathic treatments are guided by the Therapeutic Order emphasizing determinants of health and using the most gentle approaches possible. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.


The Basics on the Flu Virus

The CDC “estimates cette influenza has resulted in between nine million and forty-five million illnesses, between 140,000 – 810,000 hospitalizations and between 12,000 – 61,000 deaths annually since 2010.” Because of the level of this disease burden, taking precautions and addressing symptoms in a timely manner is very important.

Flu is defined as a contagious respiratory illness caused by the influenza virus, spread through the air from person to person. Signs and symptoms of flu include:

  • fever
  • fatigue
  • vomiting
  • loose stools
  • cough
  • runny nose
  • headache
  • muscle or body aches

The flu is not just a bad cold. Complications such as pneumonia, myocarditis, and encephalitis, while uncommon, can lead to hospitalization or death, so when flu is suspected, proper medical attention is essential. Research shows that young children, pregnant women and older adults are at more risk of developing complications. About 8% of Americans get the flu in any given year. This graphic from the Centers for Disease Control shows just how common and how potentially serious the flu can be. Naturopathic doctors are uniquely skilled at both prevention and treatment of influenza as outlined below.

Flu Vaccine

The Centers for Disease Control (CDC) recommends injectable influenza vaccines for prevention of influenza for everyone over 6 months of age. The vaccine does not work immediately, so vaccination ahead of the flu season is encouraged. If you do take the flu vaccine, be sure to take a probiotic and include fermented foods in the diet to increase the microbiome diversity, in the weeks before being vaccinated, as studies show this enhances efficacy of the vaccine.

Some people still come down with the flu even when vaccinated. Vaccines are produced each season based on which virus strains seem most prevalent and potent. Statistics show that how well the vaccine works varies each season as the flu viruses continue to change. Manufacturers do their best to create vaccines that work, but further research is needed to create more predictably effective vaccines. Some people develop side effects from the vaccine like pain or swelling at the site of the injection, overall body aches or fever.

Naturopathic doctors are well-trained to help you both prevent the flu, and to help treat flu symptoms should you become ill. Naturopathic treatments are guided by the Therapeutic Order emphasizing determinants of health and using the most gentle approaches possible. Educated extensively in therapeutic nutrition and botanical medicine, naturopathic doctors are also knowledgeable in the use of pharmaceuticals as state laws allow, licensed ND may prescribe medications and are specially trained in drug/nutrient and drug/supplement interaction to provide you with comprehensive plan for the prevention and treatment of the flu.

Reduce the spread of the flu:

  • Stay home if you are sick.
  • Cover your mouth and nose if you sneeze or cough.
  • Commit to frequent hand washing with soap and water, washing your hands thoroughly and often.

Prevent catching the flu:

  • Stop or reduce smoking, as it increases your chance of coming down with the flu and with having complications should you fall ill.
  • Use a humidifier as a higher air humidity reduces virus survival and potentially decreases transmission.
  • Prioritize daily exercise and stress reduction to help fight off flu.
  • Reduce or remove refined sugars from your diet
  • Stay well hydrated (think: water, tea, broths, diluted juices)

Support your immune system’s optimal work:`

  • Vitamin C helps reduce influenza infection by a number of biochemical actions. Foods high in Vitamin C as well as supplements can be put to good use.
  • Vitamin D has been shown to help prevent the spread of influenza.
  • Consider taking a probiotic, which also offers protection against flu.
  • Elderberry can be used as an anti-inflammatory, anti-viral, antioxidant, often used in syrup form, has been shown to help prevent flu. anti-microbial properties to help support immune function and that help break up mucus. anti-microbial herb and immune stimulant to consider when working to prevent the flu. Likewise, Echinacea, an anti-inflammatory, immune modulating herb activates white blood cells to fight infection and may also be used for prevention.

If you are ill, there are many things to do to help shorten the duration of your illness, reduce its severity and help you be more comfortable.

Any and all of the supplements listed above under “prevention” are also helpful for the treatment of flu. For instance, research on elderberry (Sambucus) shows its capacity to decrease flu symptoms. Likewise, echinacea has been studied and confirmed to inhibit the influenza viruses and by modulating the immune response. If you have nausea, add ginger or chamomile tea as desired. If there is significant coughing, honey in warm water can help. Herbal teas and tinctures made from ivy leaf, thyme and marshmallow root have all been examined and found to help reduce cough associated with influenza.

Place 1-2 cups of Epsom salt in a warm bath raising magnesium levels, which can aid in reducing lactic acid which in turn assists in reducing aches and pains while also helping to relax the muscles.

A hot water bottle can be a welcome presence if you’re chilly and sore.

Gentle massage can be very soothing, as it helps increase circulation and facilitate elimination.

Chicken soup has mild anti-inflammatory components, and a comfort for many with the flu.

Remember the essential role of rest and sleep. Science confirms that those who are sleep deprived are less able to fight off influenza. Take the time you need to heal and remember that everyone gets sick sometimes, and giving your system the rest it needs, promotes healing.

Lastly, as you are recuperating from the flu, strategize ways to keep stress down and keep healthy habits up, so you do not fall ill again.

Flu is a potentially serious acute ailment. Accurate diagnosis and appropriate medical care, including conventional and naturopathic approaches, is essential. Working with your licensed naturopathic doctor to help delineate a comprehensive and personalized treatment plan to prevent influenza or treat it should you fall ill, makes good sense. Emphasizing your body’s inherent healing capacity, using gentle natural medicines to stimulate immune function and decreasing stress can all contribute to your staying healthy or overcoming a bout with influenza.

A service for the public from the American Association of Naturopathic Physicians (AANP) and the Institute for Natural Medicine (INM). The AANP and the INM would like to acknowledge Amy Rothenberg, ND, for her contributions to the content of this FAQ.