Autre

Comment commander dans un restaurant italien sans avoir l'air stupide (ou prétentieux)


Wikimedia Commons/Ra Boe

Pas "brewshetta". Le son "ch" en italien est un "k" dur. De plus, cela est généralement servi comme apéritif, qui sera probablement répertorié dans votre menu comme "Antipasto" (apéritif, singulier) ou sous "Antipasti" (apéritif, pluriel), ou, à tort, comme "Antipasta" (ce n'est pas un mot).

Bruschetta : brews-keh-tah

Wikimedia Commons/Ra Boe

Pas "brewshetta". Le son "ch" en italien est un "k" dur. De plus, cela est généralement servi comme apéritif, qui sera probablement répertorié dans votre menu comme "Antipasto" (apéritif, singulier) ou sous "Antipasti" (apéritif, pluriel), ou, à tort, comme "Antipasta" (ce n'est pas un mot).

Gnocchi : nyoh-kee

Wikimedia Commons / Ivan Vighetto

Ah, les boulettes ! Chaque culture en a. En Italie, il s'agit de petits morceaux de pommes de terre, souvent servis dans une sauce tomate. Si vous avez de la chance, ils seront "fatti in casa" (faits maison.) Le "g" dans les gnocchis modifie juste le son "n" (un peu comme le ñ espagnol).

Minestrone (Ne vous embêtez pas avec le "E")

L'italien est délicat car contrairement à l'anglais, les voyelles à la fin d'un mot ne sont jamais silencieuses. Les anglophones ont tendance à surcompenser cela en exagérant le son de la voyelle à la fin d'un mot, par exemple en disant "Minestron-EE". Mais en italien, ce dernier son a une touche beaucoup plus légère, et un "e" se prononce beaucoup plus comme notre doux "i". La prononciation italienne de minestrone est donc « Mean-ehs-tron-ih ». Si vous commandez ceci dans un restaurant italien, vous devez absolument vous sentir libre d'utiliser la version tronquée et américanisée du mot (avec le "e" silencieux): n'ajoutez simplement pas de voyelles supplémentaires.

Espresso : il n'y a pas de "X"

L'italien "espresso" signifie "pressé", comme si le café était pressé hors du grain. Cela ne veut pas dire "exprimer" comme dans, rapide. (De plus, cela n'a aucune importance lorsque vous dînez en Amérique, mais si vous vous retrouvez un jour à un rendez-vous en Italie, ne commandez pas de cappuccino après le dîner - ce n'est qu'une boisson pour le petit-déjeuner.)

Biscotti/Panini

Wikimedia Commons/Giacomo Bosc

Juste pour info : biscotti et panini sont des mots au pluriel, pour les biscuits et les sandwichs, respectivement. Si vous voulez juste un cookie ou un sandwich, alors vous commandez un "biscotto" ou un "panino". De toute façon, vous ne diriez pas "un biscotti". Cependant, la forme plurielle est devenue si répandue en Amérique qu'il est tout à fait acceptable d'obtenir "un panini" et si jamais vous avez un rendez-vous avec quelqu'un qui vous juge ou vous corrige à ce sujet, vous devriez probablement terminer votre rendez-vous là-bas. (Il est intéressant de noter que l'inverse est vrai pour les « lasagnes », qui est simplement le terme désignant une feuille plate de pâtes. Le plat préféré de Garfield est composé de lasagnes, mais s'appelle en fait « lasagnes » en italien.)

Parmesan/Parmigiano (alias Le Fromage)

Wikimedia Commons/Cyclonebill

D'accord, ce fromage blanc râpé qu'ils râpent sur vos pâtes ? C'est ce qu'on appelle le Parmigiano (à moins que vous ne soyez à l'Olive Garden, qui, de manière mystifiante, choisit d'utiliser à la place du Pecorino, un fromage au lait de brebis). Le parmesan vient de la ville italienne de Parme (le prosciutto est aussi de Parme ! Vous pouvez le dire à votre date. Ils feront semblant de le trouver intéressant.) et c'est un fromage de vache qui a vieilli pendant un an. C'est délicieux. Parmesan est le mot américain informel pour ce fromage, c'est pourquoi le fromage Kraft dans la bouteille verte dit Parmesan, et non Parmigiano. Vous pouvez utiliser le terme que vous voulez : l'anglais ou l'italien. Mais ce que vous ne devriez pas faire, c'est utiliser un hybride étrange des deux : le parmesiano, bien que souvent demandé dans les restaurants, n'est ni un fromage ni un mot.

La pizza Margherita n'est pas faite avec de la tequila

Wikimedia Commons/elfqrin

Pizza Margherita est la réponse italienne à la pizza au fromage : une tarte tricolore à base de tomate, de basilic et de mozzarella. Mais (et c'est tatillon), notez que Margherita s'écrit avec un "e" et non un "a" - c'est ce qui la distingue de la boisson mexicaine à base de tequila. Marg-EH-rita.

En cas de doute, prononcez chaque syllabe

Wikimedia Commons/Franz Condé

Si vous ne savez pas comment attaquer un mot, par exemple « carpaccio », « amatriciana » ou « pepperoncino », rappelez-vous simplement qu'il n'y a pas de voyelles silencieuses en italien et que les mots sont généralement orthographiés phonétiquement (contrairement à l'anglais !). Leur "c" est notre "ch", tandis que leur "ch" est un "k" - mais au-delà de cela, la prononciation des mots est assez simple. Mais rappelez-vous également que peu d'erreurs sont si flagrantes qu'elles peuvent en fait être un frein à votre rendez-vous. Essayez de prononcer les choses correctement lorsque cela est possible, mais personne ne s'attend à ce que vous parliez couramment. Vous n'êtes pas un Italien, simplement un Américain qui connaît un menu italien.


Les 10 délices les plus dégoûtants à essayer avant de mourir - les mangeriez-vous ?


« Pensez » Fear Factor et Iron Chef combinés et vous avez LE buffet potentiellement le plus dégoûtant de délices culinaires savamment préparés sur la planète. Le monde est vraiment un endroit diversifié, surtout lorsque vous lancez une exploration gustative de ce qui sont devenus de curieux aliments ick-factor pour un palais américain modernisé et édulcoré. La vérité est aussi « étrangère » que la plupart de ces plats peuvent l'être, beaucoup ont des fondements culturels profonds, certains d'entre eux les accompagnements de fêtes célèbres et les tables des rois.

Tous les organes vitaux de presque toutes les espèces ont été consommés à un moment ou à un autre et certains d'entre eux sont riches en les meilleurs nutriments alimentaires. Les fourmis amazoniennes, les œufs fœtaux à moitié cuits, les vers qui se tortillent de toutes sortes et à tous les stades de la vie, les sabots, les becs, les oreilles et les globes oculaires ont tous été efficacement mis à profit en cuisine. Les méthodes de préparation sont tout aussi alléchantes : fermentation, décapage, infusion, ébullition, chalumeau, décomposition et simplement servies vivantes et frétillantes.

Recherche de sensations culinaires pour certains, traditions séculaires pour d'autres

Si vous êtes à la recherche de gags, d'aventuriers gourmands ou à la recherche d'un nouveau plat ethnique alléchant à servir aux invités qui va bien au-delà du tarif ordinaire d'un dîner, voici quelques-uns des fameux « J'espère que je ne serai jamais servi... » aliments et comment ils sont préparés, du monde entier.

1. Ce fromage est si grossier qu'il a été interdit…


Casu Marzu, un fromage pecorino et spécialité sarde, gagne sûrement parmi les fromages les plus dégoûtants du monde. La traduction directe est « fromage pourri » et à juste titre : des blocs de fromages pecorino italiens par ailleurs magnifiques sont préparés à dessein pour devenir le lieu de reproduction naturel des nids d'asticots - les signes avant-coureurs naturels de la pourriture et de la putréfaction. Comme si le pecorino n'était pas assez piquant…

Comme de nombreuses pratiques et traditions ethniques distinctes, le formaggio marcio est une délicatesse culinaire vieille de plusieurs générations, enracinée dans l'histoire familiale. Le processus de production du casu marzu, alias «fromage à la mouche», est considéré comme un processus de fermentation finement dosé. Quelle que soit la tradition régionale de la consommation de fromage à base d'asticots, elle correspond à peine aux mœurs modernes de préparation des aliments et d'hygiène. Par conséquent, le fromage incriminé est officiellement illégal. Ne laissez pas cela vous empêcher de chercher un morceau tout au long de vos voyages en Italie, même si cela vous coûtera beaucoup d'euros et d'un colporteur du «marché noir». « Parrain, tu veux formaggio marcio ? On t'aura formaggio marcio, ne t'inquiète pas. Les rapports indiquent qu'il a exactement le goût que vous pourriez imaginer : le pecorino fort, les corps charnus et morveux des larves d'insectes et la graisse visqueuse qu'ils ont faite du fromage digéré. Oh, et les vers sautent du fromage pendant que vous le mangez. Gale!

2. Bodog mongol


Ils ne l'appellent pas « Mongolie extérieure » ​​pour rien. Les nomades, sans cuisines gastronomiques en acier inoxydable, ont trouvé il y a longtemps des façons plus ingénieuses de cuisiner une chèvre entière, parfois une marmotte (mais ils peuvent avoir des puces qui hébergent la peste bubonique, donc la chèvre peut être un meilleur choix) - de l'intérieur, après vous ' Je l'ai suspendu la tête en bas, je l'ai saigné et je lui ai cassé les pattes. La farce est également un peu non occidentale: des pierres chaudes et lisses entassées dans toutes les cavités imaginables et même sous la peau de la jambe où vous auriez arraché les os cassés. Chauffez la bête jusqu'à la cuisson désirée, elle peut également être rôtie sur un feu ouvert. C'est de la viande grillée mongole authentique, Bodog.

3. Canard fœtal à la coque


Balut occupe la première place grâce à un glissement de terrain dans la catégorie des œufs bruts, qui devrait inclure des œufs de 100 ans. Le balut est un aliment de rue assez courant et sans prétention, disponible aux Philippines et au Vietnam. Il a également acquis la réputation d'être l'un des mets ethniques les plus grossiers de tous les temps. La plupart des œufs avec lesquels les Américains sont familiers sont des œufs non fécondés. Les balut, cependant, sont des œufs de canard fécondés, incubés ou laissés pousser in vitro pendant un certain temps, généralement quelques semaines. Retirez la coquille et, avec un intérieur typique d'œuf à la coque, se trouve également le petit corps inerte d'un canard fœtal - de petits os, des plumes, un bec et tout, certains plus développés que d'autres. La plupart des récits suggèrent de le siroter directement de la coquille avec une pincée de sel. Il y a un bonne façon de « profiter » du balut.

4. Tête de mouton entière


La tête de mouton est un mets traditionnel servi dans un certain nombre de régions du monde, notamment en Méditerranée et en Europe du Nord. Tu trouveras versions fumées et des recettes pour soupe de tête de mouton, généralement présenté entier et intact, parfois avec de la cervelle, souvent sans (risque à consommer). Les globes oculaires et la langue sont des mets particuliers. En Amérique, la plupart des viandes sont séparées de leur tête, de leurs pieds, de leur queue - nous pouvons donc oublier le fait que nous mangeons quelque chose qui avait autrefois une tête, des pieds et une queue et à ce stade, nous ne l'appelons plus vache ou du porc, mais du bifteck d'aloyau et du bacon. C'est là que réside le facteur macabre de s'asseoir pour un repas de tête de mouton entière.

5. Poulpe, tout droit

Tout ce qui est encore vivant et se tortille est de la nourriture pour une liste «des plus dégoûtantes». Les fruits de mer crus sont légendaires dans la plupart des cuisines asiatiques. Les sushis japonais sont notoires dans les royaumes bruts. Le poulpe cru est courant, tout comme le poulpe encore vivant, servi directement sur une assiette ou dans un bol. Les bébés poulpes (sannakji) peuvent être servis coupés en morceaux de la taille d'une bouchée qui se tortillent encore, en ventouses et tout, ou en se tortillant entier. Octopus est exactement comme vous pouvez l'imaginer: caoutchouteux, moelleux et assez insipide et certains aventuriers courageux rapportent que les ventouses collent en descendant. Quoi qu'il en soit, le plat fait partie intégrante de la cuisine coréenne depuis des siècles et est considéré comme un activateur de vitalité et un aliment sain. À l'autre extrémité du spectre, le kimchi coréen est souvent fermenté dans des bocaux souterrains pendant des mois et peut utiliser des fruits de mer en saumure pour l'assaisonnement.

6. Vacances en Alaska : « Ne mangez pas les têtes puantes »


Le saumon est un aliment de base du régime alimentaire des indigènes de l'Alaska et les indigènes ont traditionnellement utilisé toutes les parties du poisson. L'une des spécialités traditionnelles est la tête de saumon fermentée. Familièrement, le plat a gagné le nom de « têtes puantes ». Essentiellement, les têtes de saumon royal sont enterrées dans le sol dans des fosses de fermentation, placées dans des fûts en plastique ou en bois, voire des sacs de conservation des aliments en plastique, et laissées à la nature pendant quelques semaines ou plus. Les têtes sont ensuite récoltées et consommées sous forme de purée de mastic.

Les « têtes puantes » en tant que cuisine ethnique distincte ont été couvertes par divers médias grand public, dont le dernier en date est l’émission « Bizarre Foods » de The Food Network. En soi, les têtes de saumon ne sont pas répugnantes, les plats de poisson entier sont une partie légitime de la cuisine rustique ET de la haute cuisine partout et le saumon royal est un vrai délice du monde. Ce qui a frappé le nerf « grossier » est le fait primordial qu'une grande partie du processus de préparation de la tête puante concerne moins la fermentation que la pourriture et la décomposition. Le plat, selon les normes culinaires modernes, n'est rien d'autre que des têtes de saumon pourries, bien que des plats tribaux précieux. Imaginez, un seau de grosses têtes de saumon royal laissées à l'extérieur pendant les chauds mois d'été pendant quelques semaines… En dehors de la culture indigène de l'Alaska, le sujet de la tête puante n'est qu'une nouveauté, mais du point de vue de la santé, la tradition de la consommation de tête puante pose un problème. réel et défi continu pour les professionnels de la santé régionaux de l'Alaska face à des cas de botulisme fréquents et parfois graves, totalement évitables.

7. Poisson mortel : permis de cuisiner

L'un des mets les plus raffinés du Japon est également l'un des plats les plus dangereux que vous ayez jamais mis dans votre bouche. Le poisson fugu est un mignon petit poisson-globe, à peine "le plus dégoûtant", mais extrêmement mortel, certainement. Un venin mortel, la tétrodotoxine, circule dans ses organes vitaux de poisson, un système de défense naturel qui paralyse ses attaquants. Ingérez suffisamment de poison de ce poisson et vous tomberez sur le ventre, mourant trop lentement d'une paralysie consciente et d'une asphyxie. Actuellement, aucun type d'anti-venin n'existe pour défaire ce qui est fait de l'empoisonnement au fugu. Quel que soit le risque, dans les restaurants les plus luxueux du Japon, des chefs de fugu formés et agréés préparent habilement le fugu pour les types de la haute société, les amateurs de fugu et les amateurs de sensations fortes culinaires. Les chefs adhèrent à des directives strictes de préparation, d'assainissement, de stockage et d'élimination afin de minimiser les risques.

Le fugu a-t-il tué quelqu'un ? Vous pariez que oui, bien que les décès annuels résultant de la consommation de fugu soient aujourd'hui peu nombreux et généralement accidentels. Pour une vraie satisfaction gastronomique, les meilleurs chefs sont capables de préparer du fugu avec une trace restante de venin, qui picoterait la langue, fournissant au mangeur un contact sensoriel avec la mort. Le risque potentiel rend le fugu encore plus excitant à consommer et interdit de frapper l'assiette de l'empereur japonais.

8. Nez d'orignal en gelée


La partie «gelée» donne un son sucré, comme une gelée claire que vous étalez sur une belle tranche épaisse de levain grillé. Mais la gelée est comment le nez d'orignal est préparé, pas de gelée comme dans le pain à tartiner. Il s'agit, une fois la cuisson terminée, d'un plat traditionnel et séculaire de l'Alaska composé de véritable museau d'orignal tranché. Viande blanche ou brune ?

La liste pourrait s'allonger ET, plus intéressant encore, être dressée du point de vue de quelqu'un bien en dehors du régime américain. Une liste non américaine des « délices » les plus dégoûtants commencerait probablement par le hot-dog All-American et un sac de couennes de porc :

9. Bat Paste – Assurez-vous d'essayer ce dernier car cela pourrait vous tuer.


Tout d'abord, nettoyez un tas de souris volantes, de chauves-souris frugivores ou de renards dans un village reculé.

Déposez le live dans une casserole d'eau bouillante ou de lait.

Rôtir jusqu'à la cuisson désirée.

Ou lorsque vous avez une abondance de chauves-souris frugivores, essayez cette option Recette de soupe de chauve-souris aux fruits.

Les chauves-souris font partie de la cuisine indigène en Thaïlande, dans certaines parties de la Chine, à Guam et plus encore, mais elles sont considérées comme des vecteurs de maladies notoires. Vous voudrez peut-être envisager de les déposer au bas de votre liste culinaire à essayer.

10. À ton tour ? Vous voulez gagner 500 $ ?

Nous voulions nous assurer d'avoir répertorié les délices les plus dégoûtants, mais le monde est vaste et nous avons donc besoin de votre aide. Si vous avez vu ou entendu parler d'un plat que vous pensez être le repas le plus dégoûtant du monde, partagez-le avec nous. Nous listerons les finalistes le 23 mars pour un vote public sur notre blog. Le gagnant recevra 500 $.

Veuillez soumettre le nom du plat, un lien vers une image du plat, une description du plat et votre adresse e-mail. Merci pour votre aide dans la compétition de cet article!

Mettre à jour: finalistes sélectionnés. s'il vous plaît votez maintenant!

Bonne chance pour le concours et merci d'avoir participé ! Le concours est nul là où la loi l'interdit.


Les commandes de boissons Starbucks les plus odieuses

Nous apprécions Starbucks pour nous garder tous bien caféinés. Que vous aimiez cette chaîne de café ou que vous pensiez qu'elle fait le pire café filtre imaginable, une chose est sûre : vous pouvez toujours trouver un Starbucks lorsque vous avez besoin d'un coup de caféine. Ainsi, bien que la qualité de son café puisse être discutable, Starbucks est certainement fiable. Étant les créatures d'habitude que nous sommes, nous apprécions le fait que Starbucks nous livre la même boisson, à chaque fois, n'importe où -- juste comme nous le voulons. C'est super pratique.

C'est cette commodité qui fait également de nous le plus odieux et intitulé groupe de buveurs de café autour - bien caféinés à coup sûr, mais carrément bratty. Non seulement vous pouvez prendre votre tasse de café avec n'importe quel type de lait ou de crème ou d'air fouetté dont vous pourriez rêver, mais Starbucks vous permet même de contrôler la température exacte de votre boisson au café.

C'est insensé, les gens - et cela nous fait passer pour les crétins les plus exigeants lorsque nous commandons nos boissons. Parce que le pire dans tout ce scénario est la façon dont Starbucks nous fait commander nos boissons. Leur vocabulaire augmente le facteur odieux de 1 349 934 pour cent. (Soyez honnêtes, les gars, ne sommes-nous pas tous un peu gênés quand nous faisons ça ?)

Sachant que nous sommes tous coupables d'avoir utilisé ce jargon pour notre expérience de café personnalisée, nous avons demandé à nos lecteurs quelles étaient leurs commandes Starbucks les plus longues et les plus ennuyeuses et ils n'ont pas déçu. Voici ce qu'ils ont dit, classés du moins au plus odieux :

Grand latte sans gras avec un filet de caramel

Grande Latte Glacé, Sans Sucre, Vanille Au Lait De Soja

Triple, Venti, Soja, Latte sans mousse

Triple, Venti, Moitié Sucré, Non Gras, Caramel Macchiato

Décaféiné, latte de soja avec un shot supplémentaire et de la crème

Grand, demi-café, latte de soja à 120 degrés
Les choses commencent à devenir assez difficiles.

Frappuccino sans gras avec crème fouettée supplémentaire et sauce au chocolat
L'équivalent de commander un Coca light avec votre repas de restauration rapide de grande taille.

Venti 1/2&1/2, 10 Pompes Vanille, Extra Whip
10 pompes. 10 pompes. #respirer

Grande, Quad, Sans gras, Pompe unique, Sans fouet, Moka
Un quad signifie QUATRE PLANS D'ESPRESSO.

Latte de soja décaféiné avec un shot et une crème supplémentaires
Alors, du soja. Nous comprenons cela. Soja + crème ? Nous ne comprenons pas cela.

Macchiato maigre aux noisettes glacé Venti, sirop sans sucre, Extra Shot, glace légère, sans fouet
Tu nous as perdu au sirop sans sucre.

Quad Grande, Sans Gras, Macchiato Au Caramel Extra Fort À L'Envers
À L'ENVERS?

Glacé, Half Caff, Ristretto, Venti, 4 pompes, Sans sucre, Cannelle, Dolce Soy Skinny Latte
En italien, ristretto se traduit par "court" ou quelque peu "retenu". C'est la chose la plus éloignée de « retenue » à laquelle nous pouvons penser.

Caramel Macchiato, Venti, Écrémé, Extra Shot, Extra-Hot, Extra-Whip, Sans Sucre
Entretien très élevé.

Grande Chai Tea Latte, 3 pompes, lait écrémé, eau légère, sans mousse, extra chaud
« L'eau claire ? »

Grand latte sans gras, 2 pour cent de mousse
Cela semble simple, non? Détrompez-vous. C'est juste un ordre de crétin en vêtements de mouton.


Les Meilleurs Nouveaux Restaurants 2012

Près de trois décennies se sont écoulés depuis qu'Esquire a publié sa première liste annuelle des meilleurs nouveaux restaurants de l'année.Les grandes tendances dans le monde de la restauration sont passées, mais cette année ne ressemble à aucune autre : à la place d'une tendance, il y a tout un tas de &mdash et pas seulement des tendances, mais aussi de nouvelles idées, personnalités et ingrédients et des types de cuisine entièrement nouveaux. rebondissant autour de chaque ville que nous avons visitée. Nous avons organisé notre liste en conséquence, montrant comment chaque restaurant s'intègre dans un phénomène plus vaste dans le monde de la restauration. Alors mangez. C'est un pays immense, excitant et délicieux.

L'Optimiste, Atlanta

Un lieu planant et convivial, l'Optimist propose un bar à huîtres en forme de planche de surf, un programme de cocktails de premier ordre et des fruits de mer cuisinés avec un savoir-faire à l'ancienne au feu de bois. Le terme Optimiste fait référence à un type de dériveur utilisé pour enseigner aux enfants, et est un vieux surnom pour un pêcheur en attente de sa prochaine grosse prise. Mais à en juger par la cuisine exubérante du chef Ford Fry, cela pourrait aussi être une référence à sa vision du monde.

Fry dirige déjà l'admirable restaurant du sud JCT. Kitchen & Bar, et il accueille chaque année le festival Attack of the Killer Tomato, alors tout le monde savait que sa nouvelle place serait un gros problème. Mais l'Optimist est bien plus qu'un succès local retentissant : c'est un totem du jour au lendemain de tout ce qui est merveilleux dans la cuisine américaine d'aujourd'hui.

Commencez par la grandeur de l'espace et tirez son inspiration d'une photo vintage d'une usine de fruits de mer à Savannah. La salle à manger principale, avec un plafond en bois blanc ferme de tiges d'acier et un mur de vin et de spiritueux derrière un comptoir de bar en acier ciré, peut accueillir 180 personnes, avec des cabines recouvertes d'un tissu de combinaison de plongée doré. Chaque table est occupée chaque soir par une belle foule vêtue de façon décontractée buvant des cocktails signature et commandant une soupe de crabe mousseuse avec du pain grillé aux crevettes, du poulpe espagnol glacé épicé avec de la pastèque et de la coriandre, et du vivaneau rouge rôti au foyer dans un bouillon de citron vert avec une salade d'herbes qui est en quelque sorte riche et vivifiant à la fois. Si les fruits de mer peuvent avoir meilleur goût que cela, j'ai hâte de l'essayer. À l'heure actuelle, l'Optimist est le meilleur de la cuisine américaine, et c'est pourquoi il est élu meilleur nouveau restaurant de l'année 2012 par Esquire.

Brooklyn &mdash qui, si c'était encore sa propre ville, serait la quatrième plus grande du pays &mdash n'a pas inventé les briques apparentes, les amers faits maison ou les entrées à prix modéré. Mais quelque part l'arrondissement possède une certaine esthétique. La bonne nouvelle, c'est que ça s'est propagé. Lorsque nous disons que ces quatre restaurants ont une atmosphère de Brooklyn, nous le pensons comme un compliment.

Rue Gwynnett, Brooklyn

Avant tu devais payer un gars pour surveiller votre voiture devant le Peter Luger Steak House à Brooklyn. Mais au cas où vous ne l'auriez pas entendu, la prétention agressive de l'arrondissement en tant que ville à loyers élevés la plus cool d'Amérique est en partie alimentée par une multitude de restaurants de quartier où vous pouvez prendre rendez-vous après la tombée de la nuit. Gwynnett St. est une vedette.

Les gens ont tendance à rechercher des similitudes entre les restaurants de Brooklyn et ils ont tous des façades indescriptibles et une poitrine de porc. Assez juste. Mais c'est ce qui distingue chacun d'eux qui mérite d'être évoqué, et ce qui distingue Gwynnett St., c'est le chef Justin Hilbert. Le restaurant propose seulement six entrées et six plats. Des plats comme les pousses et les feuilles de pois, à base de pois mange-tout, de radis, de caillé et de lactosérum, et une soupe lustrée de soja et de pistache avec de la rhubarbe et du beurre révèlent un chef qui sait quand s'arrêter. Les légumes de Hilbert sont tout aussi intensément savoureux qu'un saignant bavette steak enrichi de moelle osseuse, d'oignons et de pousses d'ail. Le menu dégustation à quatre-vingt-cinq dollars est une aubaine.

Il suffit de prendre le train L. Ça ira. 312, avenue Graham 347-889-7002 gwynnettst.com

Gusto, Los Angeles

Victor Casanova est tombé vers le haut. Il y a deux ans, le très chic restaurant moderne Culina au Four Seasons Beverly Hills, où il était un célèbre chef étoilé, figurait sur cette liste. Maintenant dans sa propre petite trattoria sur la très chic West Third Street, Casanova, trente-six ans, né dans le Bronx, est revenu à ses racines, avec des interprétations faisant autorité de braciola de porc napolitain avec un chiffon et un mdash de vin et de bette à carde amère. Il fourre des pois de senteur, de la ricotta et de la menthe dans des raviolis purs habillés de rien de plus que du beurre de citron, et il étale des champignons de hêtre frais, de la riche besciamella, de la burrata moelleuse, du bacon fumé et une pincée de thym sur ses excellentes pizzas.

La salle est petite, trois rangées confortables de tables joliment dressées sous les murs tendues d'affiches de cuisine italienne. Des fleurs blanches s'épanouissent dans un grand vase en terre cuite. Vous êtes accueilli par une hôtesse nommée Molly, qui est aussi jolie qu'affable, et Casanova sera dans et hors de la cuisine toute la nuit pour vous demander si vous aimez tout. Vous n'aurez aucun mal à le lui dire, sauf peut-être à bégayer en essayant de trouver suffisamment de superlatifs.

8432 West Third Street 323-782-1778 gusto-la.com

Gabriel Stulman, Perla, New York

Gabriel Stulman boit un sazerac qui contient des amers fabriqués à partir de Twizzlers. C'est une boisson folle, inspirée par son fils nouveau-né. C'est délicieux. On vient de lui demander comment, en six ans, il a réussi à ouvrir six des restaurants les plus populaires de New York, tous à quelques pâtés de maisons les uns des autres, chacun étant le genre d'endroit que vous ne voulez jamais quitter. "Quand vous entrez", dit-il, "j'ai l'occasion de faire une impression. Il y a dix mille restaurants dans cette ville. Il y en a mille dans le West Village. Quand vous avez rassemblé le temps et l'argent pour aller à un, et vous entrez dans l'un des nôtres, ce que nous devrions dire, c'est : « Merci d'avoir franchi la porte. Bienvenue. Il y a un peu d'attente & mdash tu veux un verre ? N'allez pas ailleurs. Dépensez votre argent ici et je vous jure, vous vous en souviendrez ce soir. C'est ainsi que nous l'abordons : Souviens-toi ce soir !" Une façon de le faire serait de frapper les quatre spots actuels de Stulman. Comme ceci: 18h00: Joseph Leonard. Rillette de canard avec du pain grillé. Manhattans. Les gens à l'extérieur ralentissent d'un demi-pas, souhaitant avoir le temps. 19h10 : Jeffrey's Grocery. Huîtres et habitués. 20h25 : Fedora. Sandwich au poisson croustillant, selle d'agneau, amaro vivifiant du Monténégro. Divertissement. 21h45 : Perla. Spaghetti débordant de tomates et crevettes roses. Escargots trempés dans une sauce bordeaux d'encre surmontée de morceaux salés de cou de canard frit croustillant et d'un plat salé à peu près aussi parfait qu'un homme pourrait évoquer. Et le chef de steak Michael Toscano poche pendant vingt-quatre heures. Une autre de ces boissons Twizzler. Même après cela, et les manhattans et l'errance toute la nuit, vous vous en souviendrez ce soir.

Sbraga, Philadelphie

A l'heure où quelques chefs médiatiques Considérant que l'inconfort de leurs clients est une manière de les "interpeller", Kevin Sbraga considère sa clientèle comme des invités qui méritent un grand respect pour avoir choisi de dîner chez lui. La pièce est haute de plafond et élégante, mais vous êtes accueilli avec chaleur. On vous sert ensuite un dîner de quatre plats que vous n'oublierez pas de sitôt pour le prix remarquable de quarante-neuf dollars, ce qui pourrait facilement vous acheter moins de nourriture dans un restaurant médiocre à New York, Dallas ou Miami. Comment Sbraga fait-il ? En arrière. « Partout ailleurs où j'ai travaillé, ils ont décidé ce qu'ils voulaient servir, puis ont fixé le prix », dit-il. "Ici, nous avons d'abord décidé du prix, puis nous avons déterminé ce que nous pouvions offrir sans sacrifier la créativité ou la qualité." Cette dernière phrase &mdash "sans sacrifier la créativité ou la qualité" &mdash est la partie importante, et c'est pourquoi vous avez besoin d'un chef de la capacité de Sbraga si vous voulez réussir l'équation inverse qu'il résout de manière si passionnante.

440, rue Broad Sud 215-735-1913 sbraga.com

Dispositions pour les oiseaux de l'État, San Francisco

D'abord le nom : Comme le disent les propriétaires Stuart Brioza et Nicole Krasinski, sa femme et le chef pâtissier, leur lieu porte fièrement le nom de l'oiseau d'État de Californie, le puissant. Caille. La volaille apparaît frite dans une pâte au babeurre et au poivre de Cayenne avec une confiture aigre-douce, l'un des dizaines d'articles qu'ils proposent pour compléter une toute nouvelle approche mondiale de la consommation de dim-sum. Bien qu'ils aient apparemment eu un designer, le couple semble avoir épargné toutes les dépenses dans le décor, qui est essentiellement un grand mur marron de Peg-Board sur béton. Peu importe. L'endroit est convivial, plein de vitalité, et tout le monde s'assoit et attend de voir ce que transportera le prochain chariot de dim-sum roulant. Il est très difficile de se tromper avec quoi que ce soit de ces chariots. Contrairement au quartier chinois de San Francisco, où les serveurs passent juste devant vous et jettent les assiettes sur votre table, les serveurs aimables de State Bird décrivent tout, et vous pouvez vous sentir libre de laisser passer ce qui ne vous plaît pas, ce qui, je vous le garantis, ne être beaucoup.

Le NoMad, New York

Le NoMad est un restaurant de son temps : un chef multi-étoilé (en l'occurrence Daniel Humm) servant une cuisine moins exigeante et plus réconfortante que ce pour quoi il est connu (en l'occurrence Eleven Madison Park, où le menu est de seize plats et 195 $) dans une salle qui ressemble à une maison de campagne. Le plat qui englobe le mieux le moment est un poulet rôti qui vous fera repenser ce que devrait être le poulet rôti. La description professionnelle de Humm de sa magie : « Nous achetons nos poulets dans des fermes amish en Pennsylvanie, avec la tête, les pieds et les entrailles intacts. Un cuisinier sépare délicatement la peau de la viande et des tuyaux dans un mélange de brioche, beurre, truffe noire, et foie gras. La cavité est salée et remplie d'ail, de citron et d'herbes, puis l'oiseau est ficelé et cuit dans notre four à sole à 400 degrés et arrosé en continu de beurre pour lui donner un éclat et une couleur riches. Lorsque la poitrine est terminé au bout de quarante-cinq minutes environ, les cuisses sont découpées et la viande brune est retirée, puis fricassée avec du beurre, des échalotes et des morilles. Un sabayon de beurre noisette est ajouté. Les magrets sont découpés et plaqués avec un accompagnement de saison, comme la succotash de maïs et une purée de truffe noire-chanterelle."

Il y a eu beaucoup de tapage récemment au sujet du prétendu dégoût des convives pour le genre de repas qui est mangé dans une salle grandiose, élégante et adulte avec un maître d'hôtel et peut-être un petit néon. Vous savez &mdash amusant. Il s'avère que ce repas est toujours très demandé.

Campo, Reno, Nevada

A quelques endroits est l'évolution de la cuisine italienne en Amérique plus apparente qu'à Campo. Le chef-propriétaire Mark Estee et le chef Arturo Moscoso ont assimilé et traduit toutes les leçons de l'italien-américain et régional cuisine italienne avec un engagement personnel à tout faire maison, des pizzas, toutes carbonisées et pétillantes, au salumi frais et vieilli. En fait, ils cuisinent des porcs entiers et préparent deux porcs entiers par semaine, d'où viennent des saucisses, des salamis, des farces, du fromage de tête, des pâtés, des terrines et toutes sortes de charcuteries.

Bien que Reno ne soit guère un creuset de la cuisine italienne moderne, Estée croyait que les habitants et les visiteurs étaient prêts pour Campo. "La formule simple pizza-pâte a fait ses preuves ici, mais ce que j'ai vu à Reno, c'est que Whole Foods était toujours plein à craquer, et quand j'ai fait des démonstrations de cuisine là-bas, c'était des gens de mur à mur", dit-il. "Je pensais qu'il était temps de sortir de la sauce rouge et de faire un style plus rustique. J'ai été époustouflé par l'accueil. Nous vendons une tonne de plats hors des sentiers battus, même si le fromage de tête n'est pas bouge trop bien." Pas de bébé. Ça va y arriver. 50, rue Sierra Nord 775-737-9555 camporeno.com

AQ, San Francisco

AQ est une magnifique preuve de plusieurs choses à propos de la cuisine contemporaine en Amérique : Premièrement, l'emplacement n'est pas tout, puisque ce tronçon de la Mission n'est pas trop chic, deuxièmement, en utilisant les idées les plus sensées de la cuisine moléculaire, du modernisme et du locavorisme, un grand chef comme Mark Liberman peut s'avérer des idées alléchantes, toujours changeantes sans avoir seulement assez de temps et d'espace pour servir quinze personnes par nuit et troisième, une grande salle sociable, bien éclairée, confortable & mdash dont le décor change à chaque saison & mdash est plus excitant qu'une cellule minimaliste où, comme le cliché prétentieux et bourdonnant, "l'excitation est toute dans nos assiettes". Chez AQ, l'excitation est partout.

AQ signifie « As Quoted », une expression autrefois utilisée sur les anciens menus pour décrire les spécialités saisonnières ou du marché qui guidaient la cuisine du jour. Lorsque j'y dînais en été, les présentations rayonnantes étaient soutenues par des saveurs à la fois délicates et audacieuses dans des plats comme le saumon sauvage avec du maïs, du citron vert, des haricots romano et des jus de homard rôti, un ragoût étonnamment copieux de tomates vertes, de gombo, de lentilles françaises et de yaourt et des tripes en nid d'abeille fondantes avec des prunes, du citron carbonisé et du gingembre. Chacune de ces combinaisons est éblouissante de nouveauté, mais chacune a le genre de sens parfait qui pourrait amener un chef invité à se demander, pourquoi diable n'a-t-il pas je penser à ça ?

1085, rue Mission 415-341-9000 aq-sf.com

Ventre, Houston

Chef-propriétaire Chris Shepherd appelle ce qu'il fait à Underbelly "l'histoire de la nourriture de Houston". Ce n'est pas une histoire de barbecue de bœuf et de Tex-Mex désordonné. Shepherd, qui possède une boucherie sur place où il décompose les carcasses de chèvres, d'agneaux et de bœufs de ses propres troupeaux, vous parlera des contributions que les Vietnamiens et les Coréens ont apportées à la culture culinaire de la ville et vous rappellera vous que Houston est la deuxième plus grande ville portuaire du Sud, transportant tout ce qui est bon dans le Golfe.

"Il ne s'agit pas seulement de nourriture remarquable", déclare Shepherd à propos de son restaurant, avec une fierté justifiée. "Nous servons la nourriture des habitants qui vivent dans des quartiers que la plupart des gens ne voient jamais." À cette fin, Shepherd est un locavorus extremis, vous ne trouverez donc pas de homard du Maine ou de saumon quinnat au menu. Ce que vous trouverez, ce sont des plats préparés avec le moins possible d'ingrédients parfaits. Nulle part je n'ai eu de tomates anciennes plus juteuses et plus sucrées, et elles sont servies avec de la riche ricotta faite maison et des tranches robustes de salami de sanglier terreux. Poulet effiloché moelleux accompagné de chou croquant et d'un coup de vietnamien piquant nuac mam sauce. Et sa tarte frite aux pêches et à la crème est peut-être le meilleur dessert américain que j'aie jamais englouti.

Pour sa vision d'ensemble et une fierté locale qui transparaît dans chaque morceau que Shepherd envoie, Underbelly est aussi important que délicieux.

Auparavant, la plupart des chefs pensaient qu'ils devaient cuisiner dans une ville grouillante de gourmets, de notes de frais et de publicistes. Maintenant, certains d'entre eux &mdash, y compris l'homme ci-dessous &mdash, prouvent que tous ceux qui aiment la bonne bouffe ne vivent pas dans une métropole.

Orme, New Canaan, Connecticut

Le train de la gare Grand Central à Bedford Hills, New York, prend cinquante-cinq minutes. C'est ainsi que vous arrivez au dernier endroit où Brian Lewis a cuisiné, le Bedford Post Inn, lauréat de cette liste il y a trois ans, où il a servi des personnes à la recherche d'une pause de la ville mais pas nécessairement de son calibre de restauration. Cette année, Lewis a consolidé son statut de l'un des meilleurs chefs ne travaillant pas dans une grande ville, ni dans aucune ville, emmenant ses talents à New Canaan, Connecticut, à soixante-sept minutes de Manhattan en train, cuisinant pour les personnes qui travaillent dans la ville. mais veulent bien manger là où ils vivent.

Et ils mangent très bien. Elm se trouve sur la principale artère commerçante de la ville, parmi les magasins où vous pouvez acheter des bijoux et des vêtements pour enfants coûteux. La salle à manger cloue cette combinaison difficile d'élégant et confortable & mdash tout en verre et cuir de couleur latte. Lewis est au sommet de son art, avec du black bass revigorant avec du chorizo ​​et de l'aïoli d'aubergine, et des langoustines grillées sucrées avec de la soupe à l'ail terreuse, du beurre uni et du lard. Né à Somers, New York, une banlieue de Manhattan, il songe à ouvrir un restaurant tape-à-l'œil dans la ville, à soixante-sept minutes de là. Mais, dit-il, "J'ai décidé que la scène est l'endroit où vous le faites &mdash vous savez, où que vous alliez, vous y êtes. Je m'impliquerais dans un formidable réseau de chefs talentueux, d'agriculteurs passionnés et d'artisans artisans, tout cela n'importe quel point chaud urbain aurait besoin, seulement c'était ici dans mon arrière-cour. Alors nous baissons la tête et cuisinons avec notre cœur. "

Certaines des traditions culinaires les plus riches d'Amérique sont originaires du Sud. Malheureusement, Paula Deen aussi. Une récolte exceptionnelle de restaurants stellaires, y compris ces trois, nous rappelle qu'il reste une région de cuisine sérieuse et d'hospitalité intemporelle.

Carter's Kitchen, Mount Pleasant, Caroline du Sud

Beaucoup de monde dans le monde de l'alimentation parlent de la façon dont la nourriture du sud a été "élevée" ou "raffinée" ces derniers temps, comme si les cuisiniers du sud n'avaient jamais fait la différence entre une tradition précieuse et l'évolution culinaire. Rien ne pouvait être plus loin de la vérité. Alimentés par un regain d'intérêt pour les méthodes agricoles pratiquées dans les États du sud depuis des siècles, des chefs comme Robert Carter sont à l'avant-garde d'une prolifération et non d'une transformation et d'une grande cuisine du sud. Chez Carter's, les serviettes sont en vichy, les fleurs jaillissent des bouilloires en cuivre et l'hospitalité monte du sol. Il comprend la progression lente et régulière de la cuisine du sud et ne recule jamais devant le sacro-saint. Alors vous grignotez des chips de gombo croustillantes avec une trempette tomate-aïoli, ou des gésiers de poulet frits avec du ketchup au brandy. Savourez un copieux boudin de canard et de porc et des oignons frits fouettés de moutarde créole chaude. Ou ce vieil aliment de base du camp de poissons & mdash de plie frite et de crevettes & mdash que Carter cuisine jusqu'à une succulence feuilletée, puis gifle du gruau de cheddar acidulé et des beignets de maïs gonflés. Bienvenue.

Steak et huîtres du sud, Nashville

Dans les vingt-huit ans des meilleurs nouveaux restaurants d'Esquire, seule une poignée de steakhouses ont réussi, en grande partie parce que même les meilleurs ont tendance à s'en tenir à un menu de carcan et à un look machiste stéréotypé. Le Southern Steak & Oyster, cependant, met en avant une bonhomie grande ouverte qui est aussi attrayante pour les femmes que pour les hommes. (Il y avait même un match de softball sur la télévision du bar un soir.) Pour le déjeuner, essayez le gombo, les crevettes en croûte de benne avec une sauce aux pêches et à l'aigre-doux ou le porc dominicain aux épices des Caraïbes. Au dîner, vous pourrait sautez même les steaks et les côtelettes et régalez-vous de poulet frit croustillant ou d'un mélange de poisson et de gruau de patate douce avec une vinaigrette chaude au tasso et au jambon. Mais vous vraiment ne pas voulez sauter le boeuf. Vous voulez commander le Nudie Suit &mdash nommé d'après les tenues de créateurs flamboyantes et cloutées de strass préférées des chanteurs country comme Buck Owens et Marty Robbins. Ce steak est « adapté à votre appétit », ce qui signifie que vous montez au comptoir, le chef pose son couteau où vous voulez sur une énorme tranche de bœuf bien marbré, le coupe, puis cuit la chose exactement comme vous le souhaitez ce. Le Southern Steak & Oyster a trouvé comment faire ce que de nombreux lieux moins créatifs ne pouvaient pas : rendre un concept ancien et éprouvé encore meilleur et beaucoup plus amusant.

Le Macintosh, Charleston, Caroline du Sud

Charleston regorge de chefs passionnants &mdash comme Mike Lata de Fig, Frank Lee de Slightly North of Broad, Robert Stehling de Hominy Grill et Sean Brock de Husk &mdash qui ont fait de leur ville historique une destination culinaire.Jeremiah Bacon (grand nom pour un chef, il faut le dire) ajoute puissamment aux droits de vantardise de la ville. À l'étage du Macintosh, il y a une scène de salon bruyant, mais en bas, il y a une longue salle à manger en briques noires où les Charlestoniens et les touristes affluent pour voir pourquoi Bacon est l'un des chefs dont on parle le plus dans le Sud en ce moment. Dans sa méthodologie, Bacon se concentre sur un ingrédient principal dans l'assiette, puis lui donne une bénédiction d'une belle sauce intensément réduite et des accompagnements &mdash ricotta gnudi câliné avec des morceaux de chair de crabe et de tomates en est un brillant exemple. De la façon dont la poitrine de porc riche et salée absorbe la soupe aigre-douce remplie de kimchi, de shiitakes et de bok choy, vous voyez et goûtez son habileté.

Chef Roberto Donna, Al Dente, Washington DC

Roberto Donna est venu aux États-Unis du nord de l'Italie à l'âge de dix-neuf ans &mdash son accent est toujours riche en voyelles piémontaises &mdash et en 1984, son ristorante de luxe Galileo était l'épicentre de la scène des déjeuners puissants de Washington. Mais au fil des ans, bien qu'étant l'un des plus grands chefs américains, il avait l'habitude de quitter les restaurants avant que la peinture ne sèche. Maintenant, il est de retour, dans une trattoria colorée près d'Embassy Row, et il fait cuire son pantalon, servant des plats si trompeusement simples qu'ils semblent être un tour de passe-passe. Comment obtient-il une saveur aussi énorme de cèpes rôtis dans un sachet en aluminium ? C'est dans les détails. Voici, en exclusivité, sa recette d'un classique.

3201, avenue du Nouveau-Mexique NW 202-244-2223 aldentedc.com

Les Américains sont prêts à tout ces jours-ci et peut-être parce que nous avons vu tous les ingrédients imaginables dévorés à la télévision. Ainsi, des chefs comme ces quatre-là servent des plats qui ne font aucun compromis.

Barrio Queen, Scottsdale, Arizona

Silvana Salcido Esparza est enfin heureuse. Après avoir dirigé plusieurs cafés mexicains populaires à Scottsdale, fait des voyages sans fin au sud de la frontière pour les ingrédients et essayé de sevrer les gringos des plateaux d'enchilada, elle fait ce pour quoi elle est apparemment née et traduit son formidable pasió et la connaissance dans une réalité.

"Chaque fois que je vais au Mexique, je me fais un devoir de faire deux choses : visiter l'église principale ou capille, et trouver la ville marché," dit-elle. " Je prolongerais mes séjours dans les villes reculées pour pouvoir attendre la mercado ambulante &mdash le marché ambulant, où je retrouve le cœur du Mexique. Je ne peux qu'espérer honorer cette tradition au Barrio Queen." Chaque centimètre carré est une expression des racines culturelles d'Esparza, y compris les squelettes de Díacutea de los Muertos. Je pouvais voir Tarantino bloquer son prochain film ici sans rien toucher. l'amour de la vraie cuisine mexicaine est intensifié par Esparza, du cochinita pibil tacos débordant de porc épicé juteux au poulet barrio avec p&ntildéon crème. vous ne trouverez pas mieux chilis en nogada en dehors de Mexico, ici fait avec des abricots, des noix de pécan et des graines de grenade dans une crème d'amande veloutée. La nourriture d'Esparza est exactement ce qu'elle dit dans le jargon de la rue sur les t-shirts de Barrio Queen's & mdash A TODA MADRE & mdash "totalement génial".


Le livre de cuisine culinaire

Le livre de cuisine culinaire est une ressource fantastique à avoir à portée de main. Téléchargeable sur n'importe quel appareil et remplie de recettes professionnelles, la valeur offerte est incroyable. Apprendre les mêmes recettes enseignées dans grands programmes d'arts culinaires fait de notre livre de cuisine un incontournable pour tous les niveaux de compétence - Du cuisinier à domicile aux étudiants en cuisine, en passant par les cuisiniers à la chaîne.

Problème actuel: Bouillons et sauces

Dans notre numéro actuel, nous vous présentons 40+ recettes avec des recettes, des conseils et des techniques très détaillés, tous réunis dans un PDF téléchargeable haute résolution magnifiquement conçu. Disponible dès maintenant!


Da Marco Cucina E Vino

Le meilleur restaurant italien de la ville. – Quand je pense aux restaurants italiens de Houston, l'un d'eux me vient immédiatement à l'esprit : Da Marco. Le produit phare éponyme de Marco Wiles s'avère être l'un des plats les plus délicieux de la ville. Les raviolis au maïs et au homard sont toujours délicieux. L'apéritif de poulpe est également phénoménal, tout comme leur poisson entier. Quand c'est la saison des truffes, optez pour l'or et obtenez leurs pâtes avec des truffes blanches ou des truffes noires rasées, c'est quelque chose que vous ne risquez pas d'oublier.

Permettez-moi de commencer par dire que je me rends compte que je me rends compte que c'est Houston, et cela signifie que beaucoup de cuisines vont avoir des cafards (ils sont difficiles à éliminer, peu importe à quel point vous êtes propre). Je ne suis pas du genre à faire des histoires sur la simple existence d'un bogue, mais ce que je pense est impardonnable, c'est de ne pas établir de procédures appropriées pour que les cafards ne se retrouvent pas sur la table. Surtout lorsque vous facturez une prime dans votre restaurant. Il n'y a aucune excuse pour envoyer une assiette, qui est censée être propre et désinfectée, avec un gardon mort écrasé dessus. (Non le gardon n'était pas DANS la nourriture c'était dans l'assiette). Tout ce qu'il faut, c'est un nettoyage et un stockage appropriés.

Cela étant dit, le service était excellent. Les serveurs et les assistants étaient tous courtois et serviables, si je pouvais leur donner une note séparée, je le ferais. La nourriture était seulement bonne. Pas génial, pas étonnant, pas mal non plus, juste bon. Peut-être que mes attentes étaient trop élevées en fonction des notes, mais j'ai été déçu. Peut-être que je suis un snob de nourriture, mais à 30 $ à 45 $ l'assiette, je m'attends à quelque chose de génial.

La direction était horrible. J'ai attendu d'être sur le point de sortir pour lui faire prendre conscience du problème de bogue parce que je ne voulais pas attirer l'attention dessus avant de payer (je ne voulais pas que ce soit une de ces situations où ils l'écartent simplement parce qu'ils pensez que vous essayez d'obtenir un repas gratuit) Cependant, il l'a encore presque balayé. Il a dit qu'il faisait venir des gens pour exterminer lundi. Il a complètement ignoré ce que j'essayais de dire sur la possibilité de faire quelque chose pour l'assainissement des assiettes. Exterminez tout ce que vous voulez, cela ne fera rien pour des assiettes plus propres.

Fondamentalement, si vous êtes prêt à payer un supplément pour le service et que la nourriture et la propreté sont secondaires dans votre livre, alors cet endroit est fait pour vous. Si vous voulez une expérience culinaire axée sur l'excellence culinaire ou si vous êtes réticent à propos des insectes et de la propreté de l'endroit, allez ailleurs.

Un cran au-dessus – De toute évidence, ce n'est pas un endroit où aller tous les jours, mais si vous avez une occasion spéciale à venir, vous devriez certainement considérer Da Marco's! J'emmène ma femme ici depuis des années et nous continuerons à revenir.

Le meilleur! – Le meilleur italien de Houston, la qualité traditionnelle, la vraie affaire.

Fantastique – Fréquenté ce restaurant à plusieurs reprises, et à l'exception d'une hôtesse grossière (qui n'y travaille plus), tout, du service à la nourriture, a été impeccable. Les spéciaux sont fantastiques et les aliments de base tels que le veau et le poisson sont extrêmement bons

pas aussi bien - j'avais une réservation pour le déjeuner à 12h30, je suis arrivé à 12h20, j'ai attendu jusqu'à 1h20 et toujours aucune table n'était disponible et je n'ai reçu aucune explication de la direction

Assez cher, mieux que la nourriture italienne moyenne – Contrairement à d'autres, notre service était très bien. La salle à manger est en effet petite et manque d'intimité. Très lumineux. Le plancher de bois franc permet une expérience culinaire relativement bruyante même si la foule n'est pas du tout tapageuse. Le menu est en italien sans traduction. Amateurs de sport, j'ai mangé dans certains des meilleurs restaurants d'Amérique. C'est un peu prétentieux vous ne trouvez pas ? La carte des vins est très chère et pas bien organisée. Le sommelier vous recommandera l'un des vins les plus chers de la liste. Si vous n'êtes pas familier avec les vins italiens, vous allez être perdu. Bref, je n'y retournerai plus. La nourriture était bonne, mais pas le meilleur italien que j'aie eu et c'était très cher. Le menu était une aggravation et la carte des vins l'était aussi.

Italien haut de gamme - Da Marco est sans doute le meilleur restaurant italien de Houston. C'est cher mais à juste titre compte tenu des éléments uniques et haut de gamme du menu. Je recommande le Business Lunch si vous voulez essayer Da Marco. Pour un prix raisonnable, vous obtenez trois cours.

Service impersonnel / nourriture médiocre – Le serveur a essayé de nous faire commander nos repas pendant que nous commandions nos boissons. Il semblait être très pressé.

Nos salades étaient très salées. Nous avons demandé au serveur de les reprendre. Il ne s'est pas excusé ni n'a offert de les reprendre avec plaisir. Lorsqu'il a ramené la salade, elle était chargée de vinaigre et d'acide.

Le plat principal était correct, pas génial.

Le service était absolument impersonnel.

Le serveur n'a jamais souri ni même dit bonsoir lorsque nous avons commencé à partir.

Devrait s'appeler Da Marc-up – Ayant récemment déménagé à Houston de San Francisco, mon mari et moi ne craignons pas de payer un supplément pour un bon repas. Ce n'est pas l'endroit pour un bon repas. Croyez-moi!! Nous sommes arrivés tôt pour notre réservation et avons décidé d'attendre dans le "bar" - un petit coin méchant de la salle bondé de monde. Ayant nous-mêmes une grande collection de vins, nous avons été surpris de voir la majoration de la vente au détail pour leurs offres au verre. Vol de grand chemin. Après s'être assis, le serveur a enroulé un tableau noir des spécialités. Oui, c'est un tableau enroulé à droite et laissé à notre considération !! Nous nous sentions comme des étudiants dans une salle de classe terriblement exiguë et bruyante. Le restaurant lui-même est dans une vieille maison avec des planchers de bois grinçants qui servent à amplifier le son. Les tables sont toutes entassées de telle manière qu'on ne peut éviter d'entendre les conversations voisines. Pas trop romantique, je dois dire. Nous avons choisi de commander certaines des spécialités ainsi que certaines du menu. Tous étaient fades et méchants. J'ai eu le poisson avec des artichauts et du risotto et il avait un goût de pâte. Malheureusement, le reste du repas a été si peu recommandable qu'il a complètement laissé ma mémoire. Nous avons même essayé le dessert, espérant quelque chose pour sauver cette soirée lugubre, mais cela a continué toute la tendance insipide et immémoriale. Je ne retournerais sous aucun prétexte dans ce restaurant. Je ne suis pas une personne qui donne des critiques négatives - vérifiez mes autres - mais c'est un endroit surestimé et les gens devraient être prévenus !!

Meilleure cuisine italienne - Da Marcos est toujours l'un de mes meilleurs plats italiens! Ils offrent un menu de saison pour garder les choses fraîches et vivantes. Leur nourriture est toujours élégante et délicieuse !! Un endroit idéal pour impressionner une date ou pour votre anniversaire !! C'est un endroit incontournable pour dîner !!

TRÈS SURESTIMÉ. Allez ici parce qu'on vous le dit. – Qu'est-ce que c'est avec les avis de Da Marco - 5 étoiles par 75% des gens ? Comment 3 personnes sur 4 peuvent-elles penser que ce restaurant est " sans défaut " ?

Je ne peux penser qu'à une poignée d'endroits à Houston où le parking ressemble à un concessionnaire Mercedes SUV. Da Marco est l'un des coupables. Et non sans raison, si un dîner à 150 $ pour deux vous convient, alors votre Range Rover devrait s'intégrer parfaitement à l'extérieur.

Le restaurant n'est pas du tout aussi fort que d'autres l'ont suggéré. Tout d'abord, le service est un peu rebutant. On dirait que le snobisme de la "clientèle exigeante" s'est effacé des serveurs. Il m'a semblé que prendre notre commande et être à notre écoute était un fardeau.

La nourriture n'est pas non plus un deal maker. Tous les plats que nous avons goûtés étaient EXTRÊMEMENT salés, au point d'être immangeables. Le vin était cher et mauvais et ne s'accordait pas bien avec nos plats (même si nous avons demandé des recommandations spécifiques). Nous avons laissé nos plats et quitté le restaurant et ne reviendrons pas.

Meilleur restaurant italien à Houston, excellent service, cher - Mon fiancé et moi avions réservé à DaMarco ce week-end pour fêter son anniversaire. J'avais fait les réservations sur la base d'une recommandation élogieuse d'amis et je suis entièrement d'accord avec leur recommandation. Même si la nourriture était en effet extrêmement chère, c'était DÉLICIEUX ! Et contrairement à de nombreux restaurants haut de gamme qui ne vous donnent qu'une infime portion pour le prix que vous payez, ils nous ont donné suffisamment de nourriture là où nous étions farcis à la fin du repas. Je recommande vivement leurs raviolis de maïs sucré au homard en 1er plat. Mon fiancé a commandé les gnocchis et a adoré aussi. Leurs pommes de terre rôties étaient un plat d'accompagnement savoureux - croustillant à l'extérieur et moelleux à l'intérieur avec juste assez de saveur, et pour le plat principal, j'ai commandé les côtes courtes braisées au chianti qui viennent de fondre l'os. Enfin, pour le dessert, nous avons commandé la crème brûlée avec sorbet, qui était tout aussi fantastique - plus petite que ce à quoi je suis habitué dans la plupart des restaurants, mais très savoureuse.

En termes de service, nous avons pensé qu'ils étaient géniaux (mais je pense que c'est une manière de préférence). Les serveurs ont été rapides à fournir du pain, à prendre notre commande, à retirer nos assiettes dès que nous avons eu fini, - ils n'ont pas essayé de nous pousser de l'alcool (nous ne sommes pas des buveurs et de nombreux restaurants semblent très arrogants sur ce front) et ont été très aimables tout au long du repas. La nourriture était rapide à arriver et avait un goût merveilleux. Nous étions également très probablement le plus jeune couple du restaurant à l'époque, ET non caucasien, mais contrairement à l'expérience du critique ci-dessous, nous nous sommes sentis très bien traités par nos serveurs.

Le seul "con" que j'aurais pour ce restaurant est le prix - c'est EXTRÊMEMENT cher et je ne reviendrais que pour une occasion spéciale. Sinon fortement recommandé

Un repas à retenir – Nous sommes allés dîner samedi soir dernier ici. Le service était exceptionnel (demandez Heath). La recommandation de vin était parfaite, comme l'avait décrit Heath. J'ai mangé des pâtes aux cheveux d'ange à la truffe blanche comme apéritif et cela en valait vraiment la peine. C'est incroyable de voir comment quelques ingrédients (truffe blanche, parm. reggiano, huile de truffe blanche) se réunissent pour un plat aussi incroyable. J'avais le homard rôti (spécial du jour) comme plat principal. Parfait. Un gâteau au pudding au citron acidulé était la fin d'un repas exceptionnel.

C'est un endroit pour venir se faire plaisir. pour ne pas être soucieux des coûts, définissez donc vos attentes de manière appropriée (par exemple, si vous devez diviser un plat en 4 façons de gérer les coûts, passez à autre chose). Comme d'autres messages l'ont indiqué, oui, les tables sont proches les unes des autres. Donc, si cela ne vous intéresse pas, vous pouvez choisir le contraire. Mais si vous pouvez vous offrir une indulgence. cela en vaut la peine.

Service irrespectueux et condescendant. – Mon fiancé et moi sommes allés pour la première fois pour fêter notre anniversaire. Nous avons été rapidement accueillis et assis dans un coin confortable du restaurant. Notre serveur semblait distant et ne nous a pas vraiment parlé autant qu'il nous a parlé. Il nous a apporté les plats du jour sur une pancarte, puis l'a détournée pour qu'un couple plus âgé assis derrière nous puisse les regarder. Il est revenu et a pris ma commande en premier. Mon fiancé a demandé s'il pouvait retourner le panneau des plats du jour afin qu'il puisse sélectionner ce qu'il voulait. Le serveur dit au couple plus âgé "excusez-moi" et tend la main vers le panneau. À ce stade, le couple plus âgé dit « nous sommes prêts à commander ». Le serveur nous tourne immédiatement le dos alors qu'il était en train de prendre notre commande et accorde toute son attention à l'autre couple. Après avoir terminé leur commande, il n'est pas revenu à notre table. Nous avons dû le signaler pour que nous puissions finir de commander notre repas. J'étais très contrarié par cela, alors j'ai demandé à mon fiancé de parler au directeur. Le directeur lui a dit "Où êtes-vous assis ? Ne vous inquiétez pas, je m'en occupe." Le reste du repas, nous avons eu le même serveur qui ne s'est pas excusé pour son comportement et a continué à être distant. Je m'attendais au moins à ce que le directeur revienne et explique comment il « s'en est occupé ». Au lieu de cela, le directeur s'est très rapidement penché vers notre direction, a demandé « tout va bien ? C'était un repas très inconfortable et maladroit. De plus, le téléphone portable du serveur s'est mis à sonner avec le "shawty" de T-Pain hurlant dans la petite salle silencieuse du fond, et il n'a pas fait d'effort pour le faire taire ou pour sortir de la pièce. Nous avons eu notre facture, et c'était pour le coût total du repas. Il est clair que la direction permet/encourage cette discrimination pompeuse à se produire sur sa montre. Nous étions le plus jeune couple du restaurant et les seules personnes non blanches de la place toute la nuit. Peut-être pensaient-ils que nous serions de pauvres pourboires. Malheureusement, avec ce type de manque de respect flagrant, c'est devenu une prophétie auto-réalisatrice. Je n'y retourne jamais.

La nourriture et le service sont vraiment excellents, et on a l'impression d'être servi un excellent repas dans votre propre maison. Et une excellente carte des vins aussi. Leur meilleure marque d'excellence est que le serveur n'insiste pas pour vous torturer avec une litanie de spécialités dont on est censé faire semblant de se souvenir. Doit l'essayer.

Restaurant prétentieux, nourriture chère et mauvaise – Nous sommes allés à daMarco pour un anniversaire. Nous étions assis puis ignorés pendant 30 minutes. Nous avons dû nous lever de table et demander un serveur, même si le serveur qui était affecté à notre table était resté les bras croisés et nous avait regardés plusieurs fois. Étant un mercredi soir, le restaurant n'était pas bondé, mais il leur a fallu extrêmement longtemps pour apporter notre nourriture. Le serveur a poussé des bouteilles de vin coûtant plus de 100 $, puis a reniflé lorsque nous en avons commandé une à 45 $. Le vin était si mauvais que nous en avons laissé 80%.

La nourriture qui nous a été servie était au mieux médiocre. Certains d'entre eux étaient immangeables. Du veau dur et des sauces pour que les bébés fades puissent les manger. Et puis la facture est arrivée - plus de 180 $ pour 2 personnes pour une expérience des plus désagréables. Le décor simple correspond à la qualité de la nourriture, et les tables sont tellement encombrées que nous pouvions entendre les conversations des tables adjacentes comme si elles étaient à notre table. Ils n'aimaient pas non plus leur nourriture. Cela me demande comment les critiques peuvent s'extasier sur cet endroit, alors que la personne moyenne qui y entre est traitée comme de la saleté et sert une nourriture horrible. je ne reviendrais jamais

Exceptionnel!! – Une qualité de la nourriture, une présentation des aliments, une variété de menus et une créativité tout simplement exceptionnelles, un service, une carte des vins italiens et un parking pratique. Assurez-vous de faire une réservation. Les prix de la nourriture et du vin sont élevés, mais vous êtes récompensé pour vos dépenses.

La salle à manger du restaurant est un peu petite (maison rénovée) avec des plafonds de hauteur moyenne et si la salle à manger est complètement pleine, cela aura un impact négatif sur un dîner intime. Allez-y tôt ou tard pour un dîner spécial. Les toilettes pour hommes étaient très propres.

Italianisimo. – Da Marco est un rêve devenu réalité ! Le SEUL restaurant italien authentique à Houston. Plats absolument impeccables et service fabuleux. N'attendez rien d'autre que le meilleur. Si vous souhaitez élargir vos horizons culinaires et votre compréhension des délices italiens authentiques, assurez-vous de réserver une table au Da Marco pour une occasion spéciale. Si vous vous attendez à des tas de sauce comme Carraba ou des endroits similaires ou des portions de la taille du Texas afin que vous puissiez doggy bag le reste à la maison. alors vous feriez mieux de ne pas dépenser votre argent ici. C'est un endroit pour les vrais connaisseurs et probablement le restaurant n°1 ou n°2 de Houston. là-haut avec Mark's.

Bonne nourriture, service gratifiant – Dans un endroit un peu obscur (nous l'avions passé 100 fois sans nous en apercevoir), ma femme et j'ai récemment dîné ici (décembre 2007) sur une recommandation d'amis. Je dois dire que nous avons été extrêmement impressionnés. Le service était excellent, compétent et rapide. La nourriture était exceptionnelle (nous avons partagé le Porterhouse pour 2 qui était l'un des meilleurs que nous ayons jamais eu) et la sélection de vins était excellente avec de nombreuses variétés italiennes disponibles dans de nombreux millésimes (nous avions un Barolo de 1998). Dans l'ensemble, une excellente nuit et nous y retournerons bientôt.

la nourriture est bonne – Nous y sommes allés un vendredi soir sans réservation. Ils ont bien fait et nous nous sommes assis suffisamment de temps même s'il y avait beaucoup de monde. Le service est bon et bien fait. La nourriture est ce qui se rapproche le plus de la cuisine italienne. Cela vient d'un Italien qui est dans le métier depuis longtemps. Peut-être que la seule chose était que les tables étaient trop rapprochées et pour un restaurant de grande classe, ce n'est pas si bien. Ils ont raison de fixer le prix de la nourriture, comme ils l'ont fait, car ils sont l'un des meilleurs de la ville de Houston, même si l'on peut penser que c'est très cher. J'y retournerai.

Excellent rendez-vous – J'ai été très impressionné par ce restaurant. Whiel parking est limité, ils ont aussi un valet. Vous obtenez une expérience culinaire très privée et adaptée aux autres tables. Le restaurant est assez fréquenté et il y a peu de places assises, mais j'ai toujours l'impression que c'est le service et l'ambiance fournis pour un rendez-vous très romantique. Les promotions ont été laissées personnellement répertoriées pour que nous puissions les examiner sur un stand après le départ du serveur, ce qui m'a semblé une bonne idée. J'oublie toujours à mi-chemin ce que dit le serveur quand il me dit les spéciaux. Le somonier était merveilleux, nous aidant à choisir un vin parfait avec notre repas. C'était agréable de ne pas en avoir un avec vous comme si vous n'étiez absolument pas éduqué pour changer. Nous avions 4 plats, chacun parfaitement proportionné et suffisamment léger pour profiter de tout le repas. Alors que j'étais presque avant le dessert, cela valait vraiment la peine d'être indulgent. Les gnocci étaient comme un bol d'oreillers légers et moelleux et les pâtes étaient délicates avec une légère dent. Cela a peut-être été la meilleure expérience culinaire que j'aie jamais eue. Aussi bondé et occupé que possible, j'avais l'impression que nous étions les 2 seules personnes dans le restaurant.

Best in the Hou – Facilement le meilleur restaurant de Houston. La nourriture est spectaculaire. Frais et savoureux. L'ambiance est sympa même si le restaurant est un peu petit. Très bon service. Un restaurant stellaire - bien meilleur que Mark's, Cafe Annie ou Tony's.

WOW - Tout simplement incroyable – J'ai absolument adoré mon déjeuner chez Da Marco. Un groupe de 5 d'entre nous est allé fêter un anniversaire pour le déjeuner un vendredi après-midi et a trouvé ce restaurant charmant et pittoresque pour être un délice absolu! Le service était impeccable, les entrées étaient fabuleuses et les desserts étaient à couper le souffle. Si nous n'avions pas eu à retourner au bureau après notre déjeuner, nous aurions amélioré les goûts et l'expérience incroyables avec quelques verres de vin de leur incroyable liste de sélections. C'est certainement un endroit merveilleux pour un déjeuner élégant ou un dîner romantique.

C'était mon préféré. – Mon mari et moi avons dîné à Da Marcos samedi soir pour fêter mon anniversaire et je suis désolé de dire que ce fut une extrême déception. Avant samedi, j'aurais dit que c'était l'un des meilleurs restaurants de Houston. Nous avons eu notre premier rendez-vous là-bas et il m'a proposé là-bas.

La rénovation a transformé une atmosphère autrefois confortable et romantique en une atmosphère à l'étroit, bruyante et trop lumineuse pour un dîner romantique. Il y avait des tables alignées le long du mur à moins de 6 pouces de distance, donc une conversation privée était impossible.

Au moment de commander, le sommelier a été très utile et a suggéré un vin moins cher que les nombreux que nous avons demandés, mais le serveur était une autre histoire. Nous essayons de suivre un régime pauvre en glucides et lorsque nous avons demandé s'il y avait un amidon servi avec notre dîner et demandé de remplacer un légume vert, nous avons reçu un très grossièrement livré (deux fois) absolument aucune substitution. Je m'attendrais à ce qu'un restaurant de cette envergure facture 35 $ pour une entrée pour mieux répondre aux besoins du client. L'agneau était moyen au lieu de mi-saignant et mon veau contenait tellement de sel de mer que je pouvais à peine le manger. Nous étions tellement frustrés par ce point que nous n'avons même pas pris la peine de le renvoyer ou de rester pour un café ou un dessert. Une heure et 205 $ plus tard, l'attente d'un long dîner romantique était morte.

Meilleur italien de Houston – Je vais à Da Marco depuis 1997, donc je l'ai vu grandir et mûrir. Nous y allons environ 2 à 3 fois par an, et quand nous y sommes allés la semaine dernière, j'ai été surpris de voir plus de changements (plus de peinture rose choquante ! plus un nouveau foyer). La nourriture était à peu près aussi bonne que jamais. J'ai apprécié un apéritif de pêches rôties avec proscuitto et taleggio, côtelettes d'agneau, le merveilleux mari de gelato nocciola velouté a commandé le lapin qui était excellent. Cependant, nous avons fait une erreur coûteuse: notre invité avait commandé l'un des plats du jour - un plat de pâtes avec les fameuses truffes d'Alba de saison, sans se rendre compte que le prix était de 85 $. Et pour aggraver l'erreur, elle en avait commandé pour ses hôtes à partager, donc l'onglet juste pour les pâtes était de 170 $ ! Apparemment, personne n'a vu le prix affiché sur le tableau, alors soyez prévenus ! J'ai appelé le directeur (apparemment l'ancien est parti ?) pour exprimer ma surprise, mais à ma grande déception, je n'ai eu absolument aucune sympathie, en fait, une attitude plutôt défensive. Pourtant, je recommanderais Da Marco, mais pour le moment, j'ai envie de rester à l'écart.

ambiance très pittoresque ! Bonne nourriture pour démarrer! – Mon point de vue sur cet endroit est que cela pourrait être mieux, mais pourquoi réparer ce que les gens ne savent pas est cassé. Pas mal pour une bouchée quand la romance n'est pas votre objectif et l'excellence n'est pas la priorité absolue. Le service était excellent mais la qualité des produits n'est pas au rendez-vous. La version moderne de l'Italie fonctionne tout comme la carte des vins. Cela dit, je l'aime toujours, mais j'aurais aimé que la clientèle soit un peu plus haut de gamme et moins boudeuse / maladroite. Tony est plus ma vitesse.

Tout simplement élégant. – Il n'y a que quelques endroits à Houston qui ont vraiment la sophistication du service et de la cuisine pour s'intituler "Fine Dining", et c'est l'un d'entre eux. Cela peut être un peu écrasant pour le convive plus habitué à une atmosphère décontractée, même s'il a l'habitude de dépenser de l'argent. mais allez-y avec l'idée que les serveurs, sommeliers et chefs sont là uniquement dans le but de vous faire vivre une expérience culinaire et sociale agréable. Ne vous sentez pas idiot si vous ne comprenez pas les mini-conférences sur le vin - c'est leur travail d'en savoir plus que vous - et n'ayez pas peur d'expérimenter des choses que vous n'avez jamais essayées. Ils font partie des rares restaurants fiers de la ville qui fréquentent régulièrement les fermes et les ranchs locaux pour leurs produits et leur viande, et donc si vous avez l'occasion de l'essayer, faites-le ! J'ai eu un rare filet de Harris Ranch avec du foie gras et des truffes, auquel je n'ai pas pu m'empêcher de rire. ils mettraient presque tous les ingrédients salés décadents dans un seul plat ! C'était magnifique. La nourriture en général est très bonne, mais ce qui fait vraiment cet endroit, ce sont les professionnels de l'hôtellerie qui y travaillent. Ce ne sont pas des jeunes qui travaillent à temps partiel à l'université, ce sont des gens hautement qualifiés, suaves et élégants qui, en maintenant la barre de l'hospitalité si élevée, rendent un grand service à notre ville, au propre comme au figuré.

Un bistro italien contemporain dans un cottage pittoresque de Westheimer. – En bref
Ce restaurant haut de gamme de la région de Montrose est constamment bondé d'amateurs de plats italiens authentiques et d'une carte des vins exceptionnelle. Les tables sont serrées au-delà du petit bar de la zone d'entrée (qui abrite également le four à bois), mais la lumière des bougies et l'ambiance maintiennent le romantisme. Les points forts du menu incluent le raviolo d'apéritif de cœur d'artichaut frit avec de la ricotta, des œufs et de la truffe et du bar au pamplemousse et à l'acéto tradizionale. Les desserts comprennent des cannoli faits à la main et une sélection de fromages italiens artisanaux. Réservations indispensables.

Cher mais ça vaut le coup! – J'ai dîné dans ce restaurant pour l'anniversaire d'un ami. Nous étions quatre. Nous avons eu le meilleur moment. Nous avons choisi les vins recommandés - un peu stupides lorsque le vinificateur décrivait chaque vin, trop de détails pour nous - mais toujours intéressants. Nous avons demandé à notre serveur de recommander des entrées et elles étaient délicieuses! J'ai eu l'espadon pour l'entrée et c'était parfait. Nous avons également eu un dessert - j'ai adoré le dessert aux fraises ! C'est vrai que l'addition était assez élevée, mais c'était agréable de pouvoir se régaler ! Notre serveur était très attentionné aussi! Je le recommanderais pour des occasions spéciales.

Cupidité – Je n'ai jamais été expulsé d'un restaurant cher aussi rapidement. Tout le personnel est hautement qualifié pour retourner les convives le plus rapidement possible. Posez votre fourchette et quelqu'un essaiera de prendre votre assiette. Quand votre verre à vin n'a plus qu'une gorgée, il s'envolera. Ne vous embêtez pas à demander le chèque - il vient avec le désert. Et pourquoi pas, quand il y a une quarantaine de personnes qui attendent leurs réservations. Un imbécile et son argent sont bientôt séparés - ici, vous avez moins d'une heure et demie pour dépenser 70 à 80 $ par personne. La nourriture est aussi excellente qu'elle l'a été au cours des dernières années, mais l'expérience culinaire autrefois excellente a succombé à la pure gourmandise.

Énorme! À tous points de vue, une expérience FANTASTIQUE ! – La nourriture la NOURRITURE ! Qui se soucie du reste (qui est FANTASTIQUE AUSSI!) Pâtes au lapin, poulpe grillé et salade. Vos papilles gustatives auront vraiment assez de nouveauté et de variété pour remplir toute une soirée romantique de conversation ! Emmenez vos conjoints ici pour un anniversaire, c'est juste JUSTE. Classe sans être ostentatoire. et personnel d'attente très compétent et sympathique. Nous n'avons pas fait la carte des vins mais je suis sûr que c'est à la hauteur. L'un des meilleurs de Houston.

FORMIDABLE. La cuisine de da marco est exquise ! vraiment à un niveau qui lui est propre. la nourriture est emballée avec de la saveur (mais pas écrasante), donc elle est copieuse. le service en fait une expérience. mais la nourriture est l'événement principal - une cuisine remarquable.

Absolument le meilleur – Da Marco's est le meilleur restaurant de Houston. Il y a une grande variété et chaque plat est délicieux. Si vous n'êtes pas habitué au vrai italien, cela pourrait être un peu trop "authentique" pour vous (pas de spaghettis, de lasagnes ou d'autres plats de type italien au menu). Oui, c'est cher, mais le coût reflète simplement la nourriture. Le risotto à la truffe noire impeccable et l'huile d'olive assez bonne pour être mangée nature ne sont que quelques-uns des types de détails que l'on ne peut obtenir dans aucun autre restaurant de Houston.

Le meilleur de la ville – À mon avis, c'est le meilleur restaurant de la ville. Le chef n'est qu'un maître. Je suis l'un de ces clients « énervés » qui ne sont jamais d'humeur pour ce qui est au menu. Alors, je leur dis ce pour quoi je suis d'humeur - et c'est livré - avec perfection. Nous allons fréquemment dans les meilleurs restaurants - et il y a de très bons restaurants à Houston. Da Marco juste un autre niveau. Compétence époustouflante. Grande carte des vins aussi - des vins que je n'essayerais jamais autrement. J'ai entendu dire que la pizza est la meilleure, mais d'une manière ou d'une autre, je ne peux pas commander de pizza ici - cela semble être un gaspillage de talent suprême.

Exquis – Ayant vécu en Italie pendant des années, Da Marco's est le seul restaurant que j'ai trouvé à Houston qui ne sert pas de swill «américanisé». Cela peut sembler dur, mais si l'on veut rester fidèle à une cuisine ethnique, alors ne bâtardez pas les recettes authentiques pour l'adapter à votre palais particulier. Le chef Wiles est resté fidèle aux principes de base de la cuisine italienne : utilisez des ingrédients frais préparés aussi simplement que possible (avec les bonnes épices et ingrédients) pour laisser la saveur de la nourriture s'exprimer et inspirer par ses propres mérites. Il n'est pas nécessaire d'enterrer quelque chose de moins de 20 onces de sauce rouge chargée de viande, ou de tout jeter sauf l'évier de la cuisine sur une pizza. La nourriture au Da Marco's était en fait meilleure que certains des repas que j'ai pris lors de mon dernier voyage à Rome. Bravissimo, Maestro Wiles !!

Zoenophile – Si vous êtes sérieux au sujet de manger, ou si vous voulez vraiment un bon repas, allez à Da Marco. Des plats créatifs à travers le spectre du léger au lourd et une carte des vins italiens profonde et intéressante soutenue par un sommelier compétent et serviable.

Épuisé de recommander da marco, j'ai récemment levé les mains en l'air et soupiré des insultes italiennes dans ma barbe, hé, soit tu comprends, soit tu ne comprends pas. si vous avez passé du temps en Italie au-delà d'un voyage organisé, il y a de fortes chances que vous l'obteniez. si vous avez mangé dans des endroits décents à New York ou à SF ou même à Providence ou à ST. Loius, ouais, tu comprends. Si vous êtes créatif et que vous avez l'esprit ouvert sur les saveurs simples et une satisfaction élémentaire bien faite. eh bien, vous êtes sur la bonne voie. Si vous êtes du genre spaghetti et boulettes de viande ou veau piccata ou parmigiana, vous devrez soit évoluer, soit aller ailleurs. L'endroit n'est pas snob, mais vous devez vous débarrasser de votre idée « Houston » de ce que signifie l'italien. Faites cela et vous repartez souriant, une expérience rare et heureuse.

Meilleur italien JAMAIS! – Da Marco's est la meilleure cuisine italienne de Houston ! Nous y allons pour tout événement spécial et entre les deux autant que possible. L'ambiance est simple mais élégante et la nourriture n'est rien de moins que le bonheur culinaire ! Vos papilles vous remercieront si vous dînez ici !

Prétentieux! – Certes, nous n'étions pas aussi bien habillés que certains lors de notre première visite à Da Marco, nous n'étions pas non plus en jean. Ce n'est pas une raison pour nous asseoir dans le coin arrière du patio par une nuit pluvieuse. Après avoir changé de place parce que le patio a commencé à couler sur ma tête, ma femme a trouvé un cheveu dans l'apéritif. Il a été retiré avec un minimum d'excuses, mais n'a pas été remplacé. La "salle à manger en plein air" a également permis aux moucherons de s'envoler dans nos verres à vin ! Après avoir informé le serveur de tout cela, nous avons regardé le gérant circuler à toutes les tables du patio, sauf la nôtre. Nous avons dû courir jusqu'à l'intérieur du restaurant lorsque la tente au-dessus du patio a commencé à s'égoutter et a ensuite cédé sur un côté de la zone. La nourriture n'était certainement pas à se moquer, mais cette expérience est la pire que nous ayons eue.

Soirée fantastique ! – Je n'ai jamais eu une expérience culinaire aussi raffinée, jamais ! Le service était supérieur et impeccable. La nourriture était magnifique. La salle à manger était une merveilleuse agitation de conversation, de la bonne nourriture et du bon vin. Je recommanderais ce restaurant à tous ceux qui recherchent un dîner parfait à Houston.

Surestimé – Service prétentieux, salle à manger bruyante, prix gonflés sur les promotions. Quand le chef ne substituera pas un accompagnement car cela compromettrait son intégrité culinaire, je m'en vais ! Trop d'autres bons restaurants italiens à Houston pour venir ici et doivent dorloter l'ego du chef.

Firm Friendly – Nous avons organisé un déjeuner Firm pour honorer les « amis » d'affaires à Da Marco. J'ai été très impressionné par le travail formidable qu'ils ont fait. Le repas était excellent, avec deux ou trois choix de la plupart des quatre plats. Le service était superbe et l'ambiance était très agréable aussi. Je n'ai entendu que des commentaires positifs de tous les participants.

Merveilleux. – Quel excellent service et nourriture fabuleuse! Serveurs compétents et portions importantes. J'y retournerai certainement bientôt. Commencez par les pâtes au fenouil, au cerf et aux artichauts. Essayez le risotto au homard et au maïs ou la poitrine de bœuf braisée au Chianti avec risotto aux pommes vertes. Grandes salades et antipasta. Si vous ne savez pas ce qu'est quelque chose, n'ayez pas peur de demander. Vous obtiendrez une réponse compétente et amicale.

Le marketing induit en erreur, la nourriture gagne – Soyez prêt à être pris au dépourvu. Le marketing est trompeur. Il a peut-être la touche de maman, mais il est créatif et exceptionnel. La présentation fait un arrêt pour admirer avant de commencer.

Entré tôt sans réservation et accueilli avec le sourire. Tout le personnel travaille en équipe.

Se préparer à être à Milan, au lac de Côme, à Vérone. et goûtez l'Italie à son meilleur.


Yelp Chicago

Donc, je regardais PBS ce week-end et "The Katie Brown Workshop" était sur le point de commencer. Étant donné que j'étais vraiment à l'aise de regarder des émissions que j'aime vraiment au cours des deux dernières heures et que j'avais laissé la télécommande dans la cuisine pour une raison étrange, je me suis résigné paresseusement à regarder l'émission.

Il ne m'a pas fallu longtemps pour me forcer à changer de chaîne. Ughhhhh, je ne supporte pas de regarder cette femme. Elle n'est pas créative. Elle ne sait pas cuisiner. Elle craint tout simplement, imo. Elle préparait des hamburgers à la dinde et manipulait la viande crue à mains nues, mais elle continuait à mettre la main dans ses pots de sel et de poivre de base. Ewww ! Puis. elle n'a fait cuire le burger de dinde que quelques minutes de chaque côté avant de le dresser. Elle n'a pas mentionné que le public devrait le faire cuire plus longtemps, ou quoi que ce soit sur la façon dont les hamburgers à la dinde ne sont pas préparés aussi rapidement. Ecoli, quelqu'un ?

Le pire : elle a fait bouillir ses gamins dans de la bière pendant 25 minutes. Ensuite, elle vient de mettre ensuite sur une lèchefrite quelques minutes pour obtenir les marques de gril. Ick. Comment cette femme a-t-elle obtenu un spectacle? Tous ses travaux manuels, et ce qu'elle appelle des recettes, ne viennent pas d'elle-même. Sa façon lente de parler est tellement agaçante. Et, elle fait rarement quelque chose d'original. Est-ce si facile de lancer un spectacle ?

Si vous avez déjà regardé cette émission auparavant, qu'en pensez-vous ?

Sa voix me tape sur les nerfs.

Elle est à la télé depuis longtemps. Comment je ne sais pas. Elle n'est pas créative ou divertissante. Il y a pas mal de has been qui traînent dans le domaine des salons de l'alimentation et de l'artisanat. Un autre mauvais est cet idiot de Sandra Lee. Brutal.

Je ne l'ai jamais vu, et maintenant je ne le ferai jamais -- elle a l'air odieuse.

Il y a environ un an, elle a fait un épisode sur la décoration intérieure de sa maison. Soit elle s'est très bien mariée, soit elle est payée. Si c'est le dernier des deux, je ne comprends pas comment.

  • Ericka A.
  • Chicagoland, Illinois
  • 1374 copains
  • 1591 Commentaires
  • Élite '21

Je n'ai pas regardé son émission, mais je peux comprendre les mains sales dans le sel. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne peux pas prendre Martha Stewart complètement au sérieux, elle touchait toujours ses cheveux puis manipulait la nourriture. Brut.

Mon enfer personnel serait elle, Rachael Ray, et un groupe d'enfants hurlant dans une pièce en même temps.

Qui est cette nana ? Pourquoi n'ai-je pas entendu parler d'elle jusqu'à maintenant ? Doit la googler.

"Katie est mariée au directeur de la télévision et producteur William Corbin depuis novembre 2003."

Historien de l'art majeur de Cornell. Je peux le voir maintenant. Elle est diplômée de l'université. Devient membre de l'équipe de ski des États-Unis. Quand c'est fini, elle découvre qu'elle a besoin de trouver un vrai travail. Tout ce pour quoi elle est qualifiée, c'est McDonalds & 39s. Frappe la télévision pendant un moment jusqu'à ce que les réseaux lui disent de frapper les briques. Elle se marie avec un directeur de télévision et sa vie est réglée.

Ok ouais, elle est agaçante. Et elle aime beaucoup interrompre son invité. Cette dame à tarte avait l'air ennuyée.

Le Food Network a été ruiné par toutes ces stupides émissions de compétition et ainsi de suite. Tous les salons gastronomiques sérieux ont été annulés.Maintenant, Cupcake Wars et autres sont tout ce qui se passe. Terrible.

Il y a de bonnes émissions sur PBS et tu le sais

Ah, Marc ! Tout s'explique maintenant. Sa maison l'a trahie. Je dois ajouter qu'il n'y avait vraiment aucune raison pour elle de l'avoir dans la série. Bien que j'aie aimé le regarder, j'avais l'impression qu'elle cherchait juste un moyen de se montrer sans prétention. J'ai été choqué de voir à quel point c'était beau jusqu'à ce qu'elle en arrive à la partie sur l'embauche d'un décorateur d'intérieur. Elle n'avait pas grand-chose à voir avec la façon dont les choses se sont déroulées et n'a rien créé elle-même.

J'aime la façon dont, dans la publicité pour son émission, elle dit qu'elle est passée de la livraison de curry dans une Ford battue à cette émission comme si elle avait quelque chose à voir avec un effort réel. Je l'aime encore plus maintenant.

  • Kyle H.
  • Milwaukee, WI
  • 1290 copains
  • 1765 Commentaires
  • Élite '21

J'aime les autres émissions de cuisine PBS du samedi après-midi et je les laisse toute la journée en arrière-plan. Elle me tape sur les nerfs. Sa voix et elle parle à son public comme s'ils étaient de petits enfants.

Lori - LOL. Ajoutez ce nouveau venu Pati de "Pati's Mexican Table" et P. Allen Smith pour moi.

P. Allen Smith connaît définitivement le jardinage, et je veux devenir son ami juste pour pouvoir passer une journée entière dans l'un de ses jardins. Cependant, ne pas être capable de résister à son accent affreux rendrait cela impossible.

J'ai trouvé ce fil avec la recherche Google "Katy Brown Workshop sucks" pour voir si c'était moi, ou si elle est vraiment la personne la plus agaçante de la planète Terre. Je ne supporte pas sa voix prétentieuse de bébé. Et ses bricolages. LOL quel idiot. Je commence à me demander si la blague est sur nous. Peut-être une satire de spectacle d'artisanat ?? L'autre soir, je l'ai vue coller des trous de beignets sur un cône en polystyrène avec des cure-dents pour faire un sapin de Noël ? Je ne sais pas ce que c'était censé être. Mais oui, je suis d'accord avec la personne ci-dessus qui a dit qu'elle ne pouvait même pas écouter sa voix assez longtemps pour passer à travers la promo de 30 secondes. Il y a de bonnes émissions sur la chaîne Create. Elle n'en fait pas partie.

Les émissions de cuisine sur le réseau 7.2 Livewell ne semblent pas si mauvaises. Je n'ai jamais entendu ou vu cette personne de Katy.

Je suis tellement paranoïaque quand je cuisine, je me lave les mains constamment après chaque rencontre avec de la viande crue, je n'ouvre même pas le robinet avec mes mains, j'utilise mes coudes lol.

J'ai vu son spectacle où elle tamponnait des noms sur des livres pour les offrir en cadeau.
Cela avait l'air aussi boiteux que cela en a l'air – aggravé par son nasillard parlant de deux octaves plus haut que sa hauteur naturelle. Martha Stewart me manque !

Je n'y fais vraiment pas très attention. Parfois, elle fera quelque chose de bien, d'autres moins. Elle est plus un pont entre les franchises Ming et America’s Test Kitchen (ATK et Cooks Country) pour moi. Si elle n'est pas devant la cuisinière, je n'y fais pas attention (ce n'est pas un bricoleur de longue date mais je regarderai Vicki Payne ou Bob Ross s'ils sont allumés).

Katarina - Ugggggh. J'ai déjà vu une partie de cet épisode. Je viens de regarder avec incrédulité. Ils étaient en effet truffés de boiteux. Elle aurait pu concocter un truc de scrapbooking rapide à faire avec ça. Si quoi que ce soit, je tire des idées de son émission en sachant que je peux la faire 3 fois mieux.

Il avait l'air bon marché et moche aussi.
Je n'arrêtais pas de penser - alors si je lis ce livre, j'ai de l'encre sur les pages, mes mains, mes vêtements et mes meubles ? Brut!

J'avoue que je pourrais regarder Americas Test Kitchen pendant des heures. Tellement inspirant et instructif!

Ma femme et moi regardons parfois Katie de la même manière que l'on regarde un accident de train. Oui, son artisanat est boiteux et ses recettes ne sont généralement pas très inspirées, mais ce qui rend son spectacle divertissant, c'est la façon dont elle parle de tout ce qu'elle ou ses invités / assistants créatifs font comme si c'était ultra-créatif ou intéressant. Elle exprime aussi beaucoup d'enthousiasme et d'intérêt à sa façon de faire les choses les plus courantes. ("Wow ! Alors vous ajoutez simplement les paillettes directement sur la boule de polystyrène, hein ?! De bonnes idées !!") faire avec des restes de hamburgers ? J'avais l'habitude de jeter le mien. " Quoi ?! nous l'avons dit. Pourquoi quelqu'un aurait-il fait ça ? Elle dit des trucs comme ça tout le temps. De plus, les métiers sont si évidents et simples que lorsque vous les voyez pendant 3 secondes lors de l'aperçu d'ouverture de l'épisode du jour, vous voyez instantanément exactement ce qui a été fait et n'avez besoin d'aucun segment pour vous montrer quoi faire. ce qui n'a pas d'importance de toute façon, puisque l'artisanat n'est pas bon. Enfin, dans son annonce promotionnelle qui passe, j'adore qu'elle pose cette question : si tu veux avoir l'air d'avoir la main verte. " Cette phrase "ressemble à" est importante. Il s'agit juste de faire semblant, d'avoir la main verte. Pas réellement d'apprendre de vraies compétences pour développer une vraie main verte.

Cela vaut la peine de regarder pour la valeur comique. Cherche-la sur youtube. J'aime particulièrement une couronne qu'elle a faite, qui n'était qu'un morceau de corde épaisse enroulé, comme un cow-boy utilise. Ensuite, elle a fait un bouquet de fleurs séchées, etc. et l'a collé dans la corde.

Une autre chose à vérifier à la bibliothèque ou dans une librairie est son livre de décoration. Elle fait toutes ces pièces avec des thèmes extrêmement odieux. Vraiment horrible.

Je suis également tombé dans le piège de regarder de bonnes émissions sur PBS pendant les week-ends, seulement pour découvrir que son émission arrivait ensuite. Parfois, je changerai de chaîne, parfois je la laisserai simplement allumée pour voir ce qui se passera ensuite.

Son artisanat et ses recettes sont un peu boiteux, mais la plupart du temps, sa voix me fait peur pour une raison quelconque.

Chez Meijer's, ils ont une ligne d'artisanat qu'elle met en place. Pouah. Cela m'a fait m'éloigner de l'allée le plus rapidement possible.

Je n'ai jamais vu cette dame Katie Brown, mais j'aime vraiment regarder America's Test Kitchen et l'émission de grillades de Steve Raichlen (sp.?) Et je suis d'accord pour dire que The Food Network est nul en général, mais je pense que c'est quelque peu similaire à la façon dont MTV est devenu édulcoré à environ 10% de vidéos, mais au lieu de la quantité, la qualité s'est dégradée. Ramenez Alton Brown ! Good Eats était la meilleure chose que TFN avait pour lui

Nous l'appelons Katie Brown Crapshop. Ses bricolages sont ridicules et risibles et elle parle toujours comme si elle suçait des citrons. Mais le choc est aujourd'hui qu'elle montre sa maison dans les Hamptons. EN QUOI CETTE SALOPE EST RICHE ? Elle est horrible à l'antenne et elle n'a aucun talent. Je ne peux pas le supporter. Nous attendons des rires pour voir de quels projets stupides ou de quelle cuisine boiteuse elle pense que l'Amérique a besoin.

OMG, je suis tellement content de ne pas être le seul à ne pas l'aimer ! Pour moi, c'est l'overbite lapin/gerbille/rongeur-bouche qui scelle l'affaire. Son artisanat est à peu près aussi bon que des boîtes à bijoux en macaroni de première année peintes à la bombe en or. Des trucs HIDEOUS, vraiment mal faits. "prenez des brindilles et collez-les dans une boîte ! Attachez un ruban autour!" RLY? juste affreux affreux affreux.
Elle est en tête de la liste Horrible PBS et arrive au numéro 2 avec "Caprial et John". Qui diable sont ces deux-là ? Numéro 3? "Christina Cooks" pour toute sa bizarrerie hippie ("cette nourriture aide à guérir les reins" ou autre) et ses créations immangeables et enfin effrayant "Joanne Weir's Cooking Class". Nous avons toujours cette ambiance étrange en la regardant qu'elle a couché avec chacun de ses invités ou a été d'une autre manière inappropriée. ouais.

Katie Brown ressemble à Cindy Brady. Elle ne fait rien qui n'a pas été fait différemment auparavant.

Pas un grand fan de Christina Cooks mais ne le déteste pas non plus. La façon dont elle a combattu la leucémie est assez inspirante. Le cours de cuisine de Joanne Weir n'est pas mauvais pour moi mais pourrait être un peu sec pour certains. Je peux aller dans les deux sens avec Caprial & John. Parfois, ils ont de bonnes choses et d'autres fois, pas tellement.

Le réseau alimentaire est l'ombre de lui-même. Regardez tous les gens à qui ils ont montré la porte.

Le réseau alimentaire a de bonnes choses - Sara & 39s Secrets et Molto Mario me manquent. C'était super à regarder pendant mes jours de congé.

J'ai vraiment besoin de voir ce spectacle au moins une fois, juste pour que je sache de quoi vous parlez. Si vous recherchez des émissions de cuisine véritablement informatives, Food Network est un désert virtuel. Je vais regarder quelques bons plats (les plus anciens, avant qu'Alton ne commence à vraiment apprécier l'odeur de ses propres pets) et les secrets d'un chef de restaurant avec Anne Burrel, mais à part ça, c'est surtout du PBS avec un soupçon de cuisine Canaliser.

Food Network est le nouveau MTV, a commencé comme une chose, puis a muté en quelque chose d'autre. Huer!

Wow. Je pensais que c'était juste moi. Cette femme a un sens gonflé de sa propre "célébrité". Elle ne peut s'empêcher de montrer les soi-disant bêtises à la fin du spectacle et je l'ai plus d'une fois entendue se désigner comme "le talent". Vous plaisantez j'espère? Les "experts" qui font la cuisine et l'artisanat, etc. semblent être largement agacés par tout ce qu'elle dit et fait. Chaque fois qu'elle se tourne vers la caméra pour lui offrir des conseils condescendants, c'est tellement évident qu'elle n'a pas la moindre idée de ce dont elle parle. Cette femme est la personne la plus grinçante à la télé, imo. BONJOUR CRÉER : IL EST TEMPS DE RETIRER L'ÉPAVE DU TRAIN ET DE LAISSER KATIE BROWN RETOURNER À SON hayon parfumé au currie.

En tant que collègue KB se sent donc comme une trahison mais je la DETESTE. Une fois, je l'ai regardée couper des manches de chemises pour hommes et coller les manches sur des verres de pinte avec les poignets relevés pour faire des vases chemise/manches/manchettes. Je ne sais pas si j'étais plus énervé qu'elle ruine les chemises ou les verres de pinte. Qui veut arranger des fleurs dans un vase à bras simulé ? Détester. Sa. C'est un blasphème. Je veux me boucher les oreilles et pleurer ce n'est pas mon nom ! Ce n'est pas mon nom !"

Je regarde Katie Brown maintenant. Elle est horrible, enroulant de la pâte feuilletée autour d'un hot-dog et se cassant presque le bras en se tapotant le dos.

Je ne l'aime pas non plus. On dirait qu'ils l'ont sortie du champ des ploucs, l'ont lavée et changée sa salopette et lui ont donné une émission de télévision.

Je suppose que je dois admettre que je regarde son émission. J'aime crier à l'écran quand elle fait ces stupides cadeaux "fait maison". Celui que je ne peux vraiment pas supporter, c'est ce type maigre de l'Amérique Test Kitchen. Ce gars n'aime rien, je suis désolé pour sa femme qui qu'elle soit. Il est comme un enfant gâté géant. Il me rappelle cet idiot de The Big Bang Theory.

Ce qui m'attire le plus, c'est cette façon agaçante qu'elle a de dire : « On y va », comme si elle apprenait à un enfant à colorier avec des crayons. J'aimerais gifler cette nana la semaine prochaine.

MDR! J'adore les réponses continues. Et pour tous ceux qui ont raté le fil d'actualité, nous avons découvert qu'elle était mariée à un riche cadre de télévision. Elle n'a pas gagné ce spectacle grâce à un travail acharné, à moins que vous ne comptiez tout ce qu'il a fallu pour faire atterrir son mari (brûler!).

J'ai tellement envie de lui gifler le cul !! Je comment elle termine le spectacle de la façon dont elle le dit pouah.

Elle est ridiculement horrible. Mon fils de quatorze mois ferait une meilleure exposition d'artisanat qu'elle. De plus, sa voix est beaucoup moins agaçante et il fait des crises de colère.

egad shes horrible! Nous avons surnommé son chiclet (comme la gomme) à cause de ces dents de devant. Elle a épousé de l'argent, pourquoi ne réglerait-elle pas ces problèmes ? Je parie que c'est l'enfer sur le plateau pour travailler avec elle, ils montrent ces plans dans les coulisses et elle n'utilise pas cet enfant comme une voix chuchotée qu'elle voit souvent crier. Elle ne mérite pas une émission mais ça te montre des discussions d'argent et quand ton mari est producteur, eh bien voilà, émission instantanée. Maintenant, elle amène son enfant bratty sur plusieurs d'entre eux. Elle termine toujours en disant : « nous laisserons la porte ouverte, pour que vous vous sentiez comme chez vous » et « restez simple, nous ne gardons pas la porte ouverte, nous ne sommes pas des chéris et deuxièmement, vous pouvez vous tromper, peu importe à quel point c'est simple, donc cela n'a aucun sens. de plus, elle est une causeuse proche, se tenant debout jusqu'aux invités quand elle
leur parle. Elle a aussi l'air séduisante avec cette façon-là. pourparlers. dans. pauses. beurk ! Ensuite, il y a la fausse façon dont elle agit comme si elle n'avait aucune idée de la façon de faire quelque chose qu'un invité a apporté, mais les fait ensuite passer à la vapeur à la fin de LEUR segment. Elle est bon marché et collante. J'ai aussi senti qu'elle se vantait quand elle a montré sa maison. Ne me lancez pas sur P. Allen Smith, d'où vient cet accent ?? J'aime jacques pepin mais la façon dont il aspire sa bave me tape rapidement sur les nerfs. Chris d'ATK pousse beaucoup trop ses lunettes, je veux lui en acheter de nouvelles et je jure que son copain de cuisine d'essai est Harvey Weinsteins & doppleganger ! Mes favoris sont le samedi soir, Doc Martin et l'inspecteur Lewis. Ce qui ne devrait pas surprendre, comme vous pouvez le constater par ma critique franche. J'ai d'autres commentaires mais c'est assez long donc je vais terminer. Quoi? était-ce le tristement célèbre croassement de Donna Dewberry "ahh-RINT" j'ai entendu? Oh..non, il suffit de poursuivre Shewee en lui disant "et descends tout de suite" pour la centième fois. A plus. :D quand je passe en revue le volume de parole de vicky payne et l'accent bostonien agaçant de "tawwwmy mac's". C'est un 'mauvais smat' !

et d'ailleurs, j'ai entendu le P. dans le nom de P. Allen Smith signifie Periwinkle mais j'ai aussi entendu son Paul. Vous trouvez lequel, faites-le moi savoir. Peu importe, il est effrayant, comme Rick Bayless dtr creepy, ou ce gars qui joue de la guitare pour Christina Cooks creepy, ou Joanne Weir insinuation et Sidling Cree. Eh bien, tu as un point.

Mon mari et moi regardons l'atelier Katie Brown juste pour créer des liens sur notre incrédulité commune quant au fait que cette femme a sa propre émission de télévision. Elle produit des objets d'artisanat qui pourraient convenir à une classe d'enfants de quatre ans et agit comme s'il s'agissait d'incroyables exploits de créativité que la reine d'Angleterre aimerait peut-être orner sa table de fête. Sa cuisine semble à peine passable. Elle patronne tous ses invités, y compris les enfants, dont elle devrait envier les capacités mentales.

Bien sûr, elle n'a d'émission que parce que son mari est cadre à la télévision, mais on se demande pourquoi il a voulu épouser une femme qui a probablement besoin d'aide pour attacher ses chaussures.

En outre, elle a nommé son enfant Prentiss, apparemment parce qu'elle ne voulait pas être confondue avec l'alphabétisation.

John, tu ressembles à mon petit ami-
il déteste vraiment les paniers décoratifs. déteste également les mini savons, tous les coussins, les bougies. Et je n'ai pas encore rencontré d'homme qui comprenne ce qu'est une serviette d'invité (décorative, pas pour les mains grasses après avoir changé l'huile ou pour sécher un chien boueux).
Nous pouvons tous convenir que les livres tamponnés sont du gaspillage.

Katarina "Cookies Galore!" X.-Beaucoup d'hommes ne reçoivent pas la serviette d'invité.
Il est généralement associé à la serviette que l'on utilise pour sécher ses déchets une fois que vous savez de quoi (demandez à votre petit ami, il saura de quoi je parle.)

Elle n'est pas dans la ville où j'habite, mais j'étais tellement curieux de ce fil, j'ai dû la trouver sur Youtube. Oui, à peu près comme décrit, horrible. Elle me rappelle certaines des femmes irritantes que mes amis d'enfance ont fini par épouser.

Quilter avec Nancy me déprime.

et ses invités semblaient aussi déprimés qu'elle.

Ils devraient essayer Quilting avec Nancy sur Xanax.

Oui, je suis entièrement d'accord. elle est hors de sa ligue ! Elle essaie d'imiter Martha Stewart. MDR! La plupart de ses travaux manuels ressemblent à quelque chose que les Kidengarteners accompliraient. Elle n'a AUCUNE expertise culinaire autre que peut-être une envie d'être. Je déteste quand les gens essaient d'imiter ce dans quoi ils n'ont aucune compétence. Ils lisent quelques livres et tout à coup, ils sont des autorités sur le sujet qui a pris d'autres années à maîtriser et un paquet de cours d'éducation ! Je viens de lire l'intégralité de son site Web d'opération qui a une valeur d'environ 1 300 $ et lui rapporte 1,81 $ par jour ! C'est bien de voir qu'elle a les mêmes objectifs communs que Create TV. qui à 1,81 $ par jour n'aurait pas duré une heure ! Elle doit trouver un autre passe-temps. elle n'est pas Martha Stewart, pas même une ombre d'elle.

Ouais, je me sens tellement validé. Se détendre cet après-midi, regarder les émissions de cuisine Create Thanksgiving, alors que je devrais faire ceci ou cela. Alors WHAM ! elle est là. Artisanat au fromage, pratiques culinaires non professionnelles, voix de bébé, zézaiement ennuyeux ennuyeux. Googlé "haine Katie Brown" et nous y sommes. Des âmes sœurs dénigrent joyeusement ce gaspillage d'espace aérien télévisé. Rude, car elle interrompt constamment ses invités. En fait, elle a enfoncé son doigt dans la purée de pommes de terre à l'ail - pas seulement une fois mais DEUX FOIS - pour goûter. Les cheveux pendent sur la nourriture. Oui, les fleurs séchées sur une couronne de corde. Wow. Intolérable. Juste là avec l'odieuse maniaque du contrôle Marianne Esposito de Taste of Italy. Je me retrouve à parler à la télé d'un ton moqueur.

L'intelligence créative merveilleuse et sans prétention de Lidia Bastianich est la bienvenue n'importe quel jour, bien que son fils Joe soit un imbécile pompeux.

Qu'est-il arrivé à la nourriture quotidienne ? Beau spectacle, belles recettes faciles, belle présentation.

Lorsque vous recherchez sur Google "Katie Brown Workshop", ce fil arrive en quatrième position.

OMG, je commençais à penser que c'était juste moi qui faisais de l'hypercritique, mais elle est tellement agaçante avec cette voix de bébé et ses bricolages et repas infantiles et laids qu'elle parle comme si elle était en fait artistique ou créative. J'ai pensé la même chose que d'autres ont dit, "elle doit avoir un mari riche qui finance cette merde." Effectivement, son mari est un producteur de télévision. Je suis étonné que SNL n'ait pas encore fait de parodie d'elle !
Tout ce que vous avez à faire est de maintenir votre langue au fond de votre bouche pendant que vous dites des bêtises d'une voix aiguë.

POUAH! Je ne peux pas la supporter. J'ai vu le spectacle où elle rénove sa cuisine. Elle montre essentiellement tout ce qu'elle a ACHETÉ et a engagé d'autres personnes à installer. Quel est le point d'effing de ce BS. Je veux dire, si j'avais l'argent, j'embaucherais un architecte et un entrepreneur aussi. Comment diable est-ce créatif? Ce qu'elle fait est généralement vraiment boiteux. Comment cette femme inutile s'est-elle retrouvée avec une émission télévisée ? Pouah!

Cela a été les 10 minutes les plus drôles à lire tous ces commentaires. . . et j'ai pensé que c'était peut-être juste moi. Épave de train, grave accident de voiture, Katie Brown, vous ne pouvez pas détourner le regard !
Je pense toujours qu'elle s'est auto-médicamentée ou qu'elle a fumé de l'herbe avant d'enregistrer les émissions parce qu'elle est toujours ÉTONNÉE de sa créativité - un singe répandant son propre caca est plus créatif qu'elle.
Et son discours doux et sucré me rend fou - Ericka a commenté que le nom de la fille de Katie est Prentiss? Pendant tout ce temps, je pensais qu'elle l'appelait "Princess" et je me disais, qui cette femme pense-t-elle qu'elle est ? Peut-être qu'avec son trouble de la parole, sa fille va grandir en pensant qu'elle s'appelle IS Princess ---
(Je mets mon doigt dans ma gorge - et il est couvert de paillettes !)

Katie Brown Workshop est une perte de temps sur PBS !! Elle est de loin la pire..elle n'a aucun talent, ses projets sont basiques, et elle demande toujours à l'un de ses "helpers" de l'aider, puis se lance et le fait elle-même !! AVEC cette voix. quand elle arrive, je change de chaîne jusqu'à ce qu'elle s'éteigne !! J'ai d'abord pensé que c'était une blague quand je l'ai vue à la télévision, puis j'ai réalisé que ce n'était pas SNL. OMG PBS enlève cette garce ennuyeuse de la télévision.

Joyeux Noël. Prenez une soupe aux boules de pain azyme que j'ai préparée il y a 10 semaines. Le moule flottant sur le dessus peut être utilisé pour guérir tous les maux, à l'exception des très mauvais animateurs de salons d'artisanat comme moi. Yaaaay, je suis si jolie et si belle. et talentueux. ouais, TALENTUEUX !

Ce spectacle est comme un thé déguisé de 24 minutes pour les personnes paralysées à partir du cou qui ont pris le petit bus pour se rendre à l'école et ont raté le test d'aptitude pour devenir préposé aux toilettes chez McDonalds. Yaaaa, nous sommes toujours aussi beaux et beaux et. légèrement talentueux.

Cette nana n'a pas de talent ! Ou la créativité. Ses soi-disant assistants non plus. Ses ahts et ses métiers sont méprisables et à moitié idiots et toujours inachevés. Ils me font grincer des dents. Je veux lancer mon pistolet à colle à travers la télé chaque fois que je décide de regarder cette émission quand il n'y a rien d'autre. Sa cuisine va brûler sa maison un jour. Elle fera probablement une émission sur la façon de construire une maison avec des pommes pourries, du bois brûlé, des insectes morts et de la saleté à l'aide d'un pistolet à colle. Ensuite, il s'effondrera juste avant la fin du spectacle.

Je suppose que si vous mettez un joli nœud sur un tas de merde, ils viendront.

  • Ericka A.
  • Chicagoland, Illinois
  • 1374 copains
  • 1591 Commentaires
  • Élite '21

Je ne l'avais jamais regardé auparavant, alors j'ai finalement mordu la balle et l'ai cherché. Je l'ai fait environ 2 minutes dans le spectacle et j'ai dû m'arrêter. Je ne pouvais pas la supporter. Maintenant, je comprends. Sa voix est agaçante. Son inflexion est agaçante. Le fait qu'elle ne le fasse pas et qu'elle laisse la personne expliquer comment faire quelque chose est probablement le pire, suivi de tout commentaire.

Invité : Alors vous allez mettre la canette de fr.
KB : Et puis le mélanger ?
Invité : Oui, mettez la boîte et mélangez-la.
KB : Quelle doit être la cohérence ?
Invité : Vous le voulez bien mélangé et le frui.
KB : Nous utilisons TOUT le bidon ?
Invité : Oui. Le tout peut.
KB : WOW ! Le TOUT peut. DÉLICIEUX!

Katie Brown est terrible en cuisine et ses idées sont stupides. Je n'ai jamais rien vu de créatif au-delà des projets préscolaires. Sa voix est vraiment agaçante. Veuillez PBS mettre quelqu'un d'autre dans son créneau horaire.

Je trouve ça amusant ce fil est toujours en cours depuis presque un an

Dusty, si vous pouvez traverser un épisode entier et ne pas jurer comme un marin avec Tourette & 39s. WTF, elle a aussi des livres et un contrat d'édition.

  • Kyle H.
  • Milwaukee, WI
  • 1290 copains
  • 1765 Commentaires
  • Élite '21

Ce fil est maintenant 3e dans la recherche Google pour "Katie Brown Workshop". battre sa page FB et YouTube. Ha!

Je suis d'accord que c'est trop drôle que nous ayons réussi à garder ce fil en vie ET à faire partie du top 5 de la recherche sur Google !
Elle est toujours horrible.

  • Ericka A.
  • Chicagoland, Illinois
  • 1374 copains
  • 1591 Commentaires
  • Élite '21

Il n'apparaît qu'au n°4 dans ma recherche Google. C'mon. #1 #1 #1

Je la déteste tellement aussi ! Je viens de trouver ce fil sur Google si quelqu'un d'autre la détestait aussi. Lol, elle ressemble à Cindy Brady ! Ses créations sont les pires que j'aie jamais vues ! La femme gâche tout ! Surtout des fleurs. L'autre jour, je l'ai vue prendre un joli bouquet de roses fraîches, couper les sommets et enfoncer des brochettes de 3 pieds de long dans les têtes de roses, puis les fourrer dans un vase. Elle a également peint à la bombe les brochettes. Je veux dire rose fluo et noir. La chose la plus horrible et laide que j'aie jamais vue. Un vase avec ces longues brochettes de roses effrayantes. Vous dépensez tout cet argent pour des fleurs, puis vous leur coupez simplement la tête et ne leur permettez aucun accès à l'eau ? C'est probablement pour le mieux, si j'étais en possession de Katie Brown, je voudrais aussi mourir rapidement. Quelqu'un a également mentionné Joanne Weir. Elle est effrayante. Mon mari et moi la regardons parce qu'il semble que la grande majorité de ses invités soient de jeunes hommes, et je reçois totalement l'ambiance effrayante, sexuelle et cougar d'elle. Je pense aussi qu'elle est complètement prétentieuse mais qu'elle essaie de prétendre qu'elle ne l'est pas.

Son artisanat me rappelle des trucs que mes enfants ont fait en 2e année. S'ils en ont fait une exposition d'artisanat pour enfants, ça pourrait aller. Elle parle comme une enfant de 5 ans, alors pourquoi pas ? Des trucs horribles. À moins que vous n'aimiez les pots à crayons faits d'une boîte vide de haricots verts, recouverts de colle d'orme et roulés dans des paillettes.

Quelqu'un a-t-il évoqué le hideux gâteau Kwanza de Sandra Lee?

Sandra Lee semble allumée la plupart du temps, de sorte que le manque de jugement ne surprend pas.

Je suis tellement contente d'avoir trouvé ça ! Il faut vraiment s'interroger sur un spectacle avec les mots sur une pancarte dans la cuisine ". souffre." IDK. Le Soleil. matins mon mari & J'aime regarder KB pour l'humour abrutissant. Je ne sais pas de quelle saison il s'agit, mais apparemment ses écrivains ont arrêté parce que nous l'avons comptée dire "un peu, un peu comme" quatorze fois dans un segment ! Vraiment?! (Au prochain visionnage, nous avons décidé de faire des photos !) Je l'ai rencontrée à la Women's Expo au MI. J'ai acheté un livre de honte à 10 $ juste pour faire la queue pour un autographe, afin que je puisse poser des questions sur mes fixations sur elle, j'ai remarqué. Tout d'abord, sa fille Prentiss, porte le nom du grand-père de Katie. Deuxièmement, sa bague de fiançailles en diamant de table que vous voyez dans les épisodes précédents a disparu dans les derniers. Ma sœur et moi avions parié qu'elle l'avait perdu en éviscérant une citrouille ou dans un pain de viande. À mon grand soulagement, quand je me suis levé devant elle, la voici ! Ouf! Alors je lui ai posé des questions à ce sujet et elle a dit qu'elle l'enlevait pour ne pas le perdre en éviscérant des citrouilles. Je ne l'aurais pas abandonnée à une telle logique. Le segment des hamburgers à la dinde est probablement mon préféré, bien que j'apprécie les projets d'artisanat bon marché qui gaspillent 40 à 60 $ de fournitures. En ce moment, je suis dans le petit gnome irlandais qui peint des aquarelles de style élémentaire. Irlande? Je suppose que c'est du café irlandais dans sa vieille tasse, moi chérie !

Je ne sais pas, mais je ne peux pas comprendre pourquoi la plupart des femmes chefs et commentatrices à la télévision - en particulier, toutes dans toutes les émissions de The Food Network - ont toutes les voix monotones les plus ennuyeuses, les bébés ou les Valley Girl de l'histoire de sonner. Est-ce quelque chose à propos des femmes qui sonnent comme ça étant câblées pour être attirées par des carrières culinaires ou des programmes télévisés ? Surtout dans l'émission Unique Sweets de TFN - TOUS les animateurs ont toujours les voix les plus agaçantes. Qu'est-ce que c'est?? Sur PBS, la personnalité de Katie Brown et sa voix sont également agaçantes.

Ce fil me fait tellement rire à chaque fois que je reviens et lis les nouvelles réponses. Je pense que c'est drôle combien d'autres personnes (comme moi) le regardent avec leur conjoint parce que c'est une expérience de liaison de rester bouche bée devant l'artisanat de style 2e année et les catastrophes culinaires.

J'ai fait une page facebook correspondante :-)

Stephanie P., mon mari et moi parlions justement de cette monstruosité plus tôt ce soir. Je ne pouvais pas croire que ce n'était pas une blague pendant que nous regardions, lol. Katie Brown - Je ne comprends pas comment elle a un spectacle. Elle est agaçante et ses idées d'artisanat (celles que j'ai vues n'importe qui) sont nulles. Pati (ou Pah TEE comme mon mari et moi le prononçons) me donne envie de me planter mes aiguilles à tricoter dans les yeux. Je suis convaincu qu'elle parle sans accent à la maison.

Pati ! Il y en a un nouveau qui m'énerve aussi ! J'ai failli me faire pipi quand elle et sa sœur préparaient des bâtonnets de pain doré recouverts de sucre en poudre, comme s'il s'agissait d'un chef-d'œuvre culinaire ainsi que d'une sorte de cuisine mexicaine traditionnelle. En réalité, ce n'était rien de plus que du Wonderbread recouvert de Nutella ou quelque chose du genre, roulé serré, puis trempé dans un œuf et frit. WTF c'est ça ?

"She's Crafty", sur iON, ça allait pendant un certain temps, mais maintenant, certains de ses projets commencent également à virer sur le territoire de Katie Brown.

J'ai malheureusement assisté à l'émission de Pati sur PBS ce matin. Je ne pus m'empêcher de scruter sa voix. Son accent est totalement exagéré et faux. Je l'ai attrapée plusieurs fois avec un accent plus naturel.

OMG! Merci merci merci. J'ai été ennuyé par Katie Brown pendant environ 3 ans. La seule raison pour laquelle je continue à la regarder est parce que je suis trop paresseux pour trouver la télécommande, qui n'a généralement pas de piles de toute façon parce que mes enfants les volent constamment pour leurs manettes Xbox. C'est une idiote. Pati. elle a l'air d'avoir mal à chaque fois qu'elle parle. Rick Steves est probablement mon préféré sur cette chaîne.

hahahahahahahahahaaaa - ce fil est la chose la plus drôle que j'ai lu depuis très, très longtemps ! j'ai tellement ri que j'ai pleuré !

mon mari m'a demandé de quoi je riais et n'a pas vraiment compris quand j'ai essayé d'expliquer. Katie Brown est tellement ENNUYANTE - ne supporte même pas d'entendre ses publicités sur pbs ! Je recherche en ligne des personnes partageant les mêmes idées depuis quelques années maintenant et j'ai rejoint Yelp juste pour pouvoir commenter ici. vous avez tous compris - je ne peux pas vraiment ajouter quoi que ce soit qui n'a pas déjà été dit. p allen, joseph rosendo (voyageur) et le réseau alimentaire giada m'ennuient aussi. sur une note positive, je voyagerais avec rudy maxa et cuisinerais avec lidia. C'est tout pour le moment. merci pour les rires du dimanche après-midi.

JE DETESTE la façon dont elle (katie brown) penche la tête sur le côté quand elle parle comme si cela la rendait si mignonne ! BLEK. Cela me dégoûte. Je peux juste l'imaginer sur le pas de la porte de quelqu'un tenant un méli-mélo de merde dans un panier-cadeau avec un nœud tombant sur le devant, inclinant la tête et pensant qu'elle n'est que la plus mignonne et la meilleure voisine du monde entier ! Tu n'es pas aussi mignonne que tu le penses Katie Brown ! L'inclinaison de la tête n'aide pas, ce n'est qu'un ennui de plus.

Je suis content de ne pas être le seul à ne pas supporter ce STUPID ASS SHOW. Aujourd'hui, elle a en fait fait des brownies à partir de la boîte. oui, de la boîte DAMNED. et perdu du temps à expliquer comment les mélanger, etc. Mon mari et moi hurlions de rire, puis nous avons cherché sur Google "Katie Brown wtf?" et avons trouvé ce fil. Apparemment nous ne sommes pas les seuls étonnés que cette femme soit encore à la télé ! hahaha!

J'ai trouvé ce fil en essayant de savoir ce que dit le signe derrière elle. Quelque chose à propos d'être "en souffrance"? Je sais que j'avais mal en regardant ce non-talent.

me suis forcée à regarder son émission de sport à la télévision ce matin. horrible, juste horrible.
plateau de recouvrement et sous-verres : répertorie le "plywood" comme l'un des matériaux nécessaires. quelle épaisseur ? vous dit de le couper à une bonne taille de tour, ni trop grand, ni trop petit - hein? qu'en est-il des dimensions, même juste des suggestions de dimensions ? après l'avoir peint, coupez et appliquez le ruban. elle applique un adhésif imperméable, pose les bandes de ruban dessus, puis applique une plus grande partie de l'adhésif sur le ruban, le retourne immédiatement TOUJOURS MOUILLÉ et colle les extrémités du ruban à l'arrière pour maintenir le ruban pendant que l'adhésif sèche . (qu'est-ce qui est censé arriver à ces extrémités de ruban lorsque l'adhésif est sec? est-ce qu'ils pendent juste du fond du plateau. elle ne dit jamais). elle le retourne, puis réapplique plus d'adhésif sur les rubans car lorsqu'elle l'a retourné, une partie s'est essuyée sur la serviette sur laquelle elle l'a mis. omg, tellement stupide, tellement stupide. pour les sous-verres - couper des disques en liège - euh, encore une fois, DIMENSIONS S'IL VOUS PLAÎT ! afin de faire un meilleur dessous de verre, collez deux disques ensemble avec un pistolet à colle. horrible idée ! D'après mon expérience, lorsque la colle d'un pistolet à colle refroidit, elle n'est pas plate, comme si vous étalez de la colle blanche partout et pressez les deux morceaux de liège ensemble. la colle refroidie d'un pistolet à colle a une dimension. vous faites un sous-verre, donc vous ne le voulez pas aussi plat que possible, pas grumeleux avec des bosses. en continuant, peignez le sous-verre, puis dessinez un numéro dessus. elle trempe le pinceau à pochoir dans la peinture et, sans tamponner l'excès de peinture, elle procède au pochoir du dessous de verre. Je veux dire, je sais que ce ne sont que des sous-verres, mais que diriez-vous de démontrer la bonne façon de pochoir. vous essayez de faire une BONNE impression sur vos invités à quel point vous êtes astucieux.
Ensuite, il y avait des porte-fleurs fabriqués à partir d'un vrai ballon de basket et de football. elle va couper à la fois ouverte et commence par le basket-ball. au lieu d'utiliser le vase qu'elle veut placer à l'intérieur du ballon de basket comme modèle pour déterminer la taille de l'ouverture, elle le regarde et dessine un cercle aléatoire autour du haut du ballon de basket (avec ce qui semble être un stylo à bille - ce qui n'est pas 39t laisse vraiment une marque - au lieu d'un sharpie). Après avoir dessiné un cercle au hasard, elle attrape PUIS le vase et le tient au-dessus du cercle qu'elle a dessiné, décide que le cercle n'est pas assez grand et dessine un plus grand cercle. tellement amateur. perce le ballon de basket avec un poinçon, coupe le cercle avec des ciseaux, et sort à nouveau le pistolet à colle et le ballon de basket est collé à chaud sur la pièce qui vient d'être découpée comme une sorte de base. placez-le dans le vase, remplissez-le aux 3/4 avec de l'eau, collez des fleurs de votre jardin et le tour est joué ! le produit final de fleurs coincées dans ce qui était un ballon de basket et de football parfaitement bon est hideux. non pas que j'avais besoin d'un rappel pour savoir pourquoi je ne la regarde pas, mais cela m'a rappelé pourquoi je ne la regarde pas. idées loufoques qui ne sont pas bien démontrées ou exécutées.

Peut-être qu'elle soufflait les adhésifs de la colle. Peut expliquer beaucoup de choses.

Dieu, ses assistants doivent être embarrassés de faire partie de ce désastre d'un spectacle. Quel était le problème avec cette robe qu'elle portait pour son épisode de tournée à domicile. Je suppose qu'elle l'a fait elle-même parce que ça ne convenait pas. Elle ressemblait à une barmaid suisse qui avait un uniforme défectueux. Est-ce que quelqu'un a déjà compris ce que dit le panneau ?

Je la regarde mais c'est parce que je pense qu'elle est sexy. Maintenant, quels autres gars sont avec moi. le spectacle est assez ringard mais je dois admettre qu'elle est un peu ronde et sexy.

Vous ne pouvez pas être sérieux. Vous devez regarder l'épisode de barmaid Tony.

Je ne peux pas assez crier, crier et danser de jubilation après avoir trouvé ce post ! Je ris et secoue la tête avec commisération à chaque commentaire que je lis et soupire de misère après avoir réalisé qu'elle ne va probablement nulle part. Je suis tellement content de ne pas être seul dans mon mécontentement détestable.

J'ai été soumis à un Katie 'Crap-a-thon' le week-end dernier du Superbowl, sur ce qui aurait autrement été une excuse parfaite pour camper et regarder Create tout le week-end. Mais NOOOOOON, elle était allumée à chaque fois que je changeais de chaîne freakin'. 'L'épisode que j'ai attrapé la impliquait de dire 'Preeeety' après que son chef invité ait retiré les frites de patates douces de l'huile chaude.

La seule chose qui m'a sauvé la vie a été de regarder mon petit ami cracher sa bière en riant, après avoir regardé mon impression du "Katie Brown Crap Workshop".

Je ne suis pas non plus un grand fan de P. Allen Smith, mais au moins il a gagné le droit d'être un butthead prétentieux. Son spectacle est au moins parfois instructif si vous pouvez régler l'accent. Katie, d'autre part, a besoin de pseudophédrine pour se débarrasser de ce pincement nasal et d'un très gros indice. Le seul spectacle à distance pire que le sien est Sandra Lee et son tristement célèbre Kwanzaa Cake.

Maintenant, je dois aller voir cet épisode de barmaid. J'ai besoin de matériel frais.

J'ai trouvé cette couverture en cherchant dans l'émission de Joseph Rosendo. Son style d'interview maladroit est tellement ennuyeux. Comme s'il prenait de l'avance en parlant à l'invité à qui il s'adressait. Il babille avec de la nourriture dans sa bouche et a généralement l'air non coordonné. Son enthousiasme peut convenir à ses vacances personnelles, mais il est ennuyeux lorsqu'il survole une table de nourriture avec la tête en la reniflant. Il devrait prendre sa retraite et laisser la jeune génération prendre son créneau horaire. Même s'il ne filme pas, je préférerais que quelqu'un d'autre ait ce créneau horaire

Ouais, il est affreux aussi. Il fait mal paraître les Américains. Je me demande toujours si la personne à qui il parle pense : "Wow, les Américains sont vraiment stupides, odieux et mal habillés !"

Pouvons-nous lancer une pétition pour convaincre les chaînes de télévision publiques de retirer cette version Walmart de Martha Stewart ? Je suis surpris qu'elle passe même à la télé avec ce zézaiement stupide. Je suis sûr qu'elle peut s'offrir un coach en discours maintenant. Ses projets d'artisanat sont terribles et ressemblent à quelque chose que mon enfant de 7 ans ferait en classe d'art. Certainement pas la qualité HGTV ou Food Network. Je dois changer de chaîne à chaque fois que cette stupide émission (& Christian Cooks) passe. Sérieusement, c'est là que vont mes dollars donnés ?

Un autre hôte qui irrite les fans de Food Network et de l'émission Travel est RIck Bayless. Il passe en revue la cuisine mexicaine. Je pense qu'il fait du bon travail, mais ce qui le fait paraître étrange, c'est la couleur de ses cheveux par rapport à la couleur gotee, le brun contre le gris. puis ses lunettes. quelque chose semble juste comme s'il essaie de paraître 25-30 mais a 55 ans derrière les lunettes. Il devrait simplement accepter son âge qui passe à la télévision et équilibrer son look afin que ce ne soit pas gênant pour les fans qui regardent ce type d'émissions. Je suis également surpris d'entendre RIck Steves divorcé en 2010. il doit avoir trop de bien. la vie en Europe

C'est dommage pour Rick Steves. :( Je l'aime beaucoup, trop de voyages peut-être.

Je pense que la chose vraiment ennuyeuse à propos de Rick Bayless est la façon dont il explique les choses. C'est comme s'il prenait de la coke et du LSD en même temps et il pense qu'il fait le travail le plus incroyable de tous les temps.

Je suis tout à fait d'accord avec toi et pourtant j'ai envie de sortir avec lui !

Pourquoi, pourquoi, POURQUOI cette blague est-elle toujours d'actualité ? Elle vient de ruiner une écharpe, un gant, un chapeau avec des rubans. Obtenez un INDICE et descendez les déprimes !

WTF ? Alors, est-ce que les gens ouvrent des comptes Yelp dans le SEUL but de commenter ce fichu fil ?

Cristal
J'ai senti des conneries aussi. Pourquoi y a-t-il presque une douzaine de têtes de marque qui ouvrent des comptes juste pour commenter ce fil.

Et ils ont toujours la même ligne d'adoration "merci pour ce fil !"
Ou "Je viens de trouver ça sur google"

Ils sont TOUS négatifs. Peut-être que le personnel de Katie Brown doit renifler de la colle ?

Habituellement, les faux comptes QMH sont tous "Wow, cela a changé ma vie - j'ai perdu 40 livres, je me suis connecté avec mes enfants et j'ai gagné un million de dollars!" -faux faux faux blabla

Tout d'abord, j'ai moi aussi ouvert un compte Yelp juste pour répondre à ce fil. Pendant que je lisais les commentaires, j'ai essayé de ne pas me faire pipi en riant de tout le spot sur les critiques. J'ai toujours pensé que Katie Brown était AU-DELÀ d'horribles, mais comme regarder un accident de train parfois, je ne peux pas m'en empêcher.

Si quelqu'un s'intéresse à la genèse de cette parodie ringarde de Martha Stewart, à l'origine, une chaîne de télévision locale de sa ville natale cherchait à remplir son temps d'antenne avec une émission de cuisine astucieuse comme Martha, mais ils n'avaient pas le budget pour Martha. Alors ils ont demandé aux habitants et c'est ce qu'ils ont trouvé.D'une manière ou d'une autre, cela a décollé avec les habitants (je ne sais pas pourquoi), et son émission a été reprise par Create. Nous savons tous que Create est à petit budget, mais sérieusement - Katie Brown ?

Corrigez-moi si je me trompe, mais je pense que son père travaillait déjà à la chaîne de télévision locale avant qu'elle ne soit arrêtée, mais je sais qu'elle s'est mariée APRÈS que son émission ait été diffusée pendant quelques années. Quoi qu'il en soit, QUI LE F_ _ _ peut être assez désespéré pour épouser ce TWIT sans cervelle ? Je suis d'accord avec les commentaires d'Erika L et je pense que je vais suivre les conseils de celle qui dit qu'elle et son mari la regardent en faisant des clichés. Sa voix de bébé et son bricolage insipide et insipide sont ce qui me fait le plus grincer des dents.

Maintenant, pour ces autres émissions de "cooking" -

Christina a admis une fois dans sa propre émission qu'une grande partie de son public lève les yeux au ciel devant le BS qui lui sort de la bouche. Et la façon dont elle fait des yeux écarquillés sur le gars qui joue de la guitare me fait penser qu'elle le fait. Ou veut le faire. (Ouais je sais qu'elle est mariée)

J'adore regarder America's Test Kitchen pour pouvoir regarder Jack Bishop se moquer complètement de Chris Kimball. Le sourire de Jack à chaque fois que Chris se trompe n'a pas de prix.

Rick Bayless me fait peur, mais surtout quand sa fille est dans la série. Je prie pour que je me trompe sur ce que cela me fait penser. Mais il a d'excellentes recettes.

Pati de Pati's Mexican Table a le faux accent fou le plus ennuyeux que je ne peux même pas la regarder pendant une minute.

Quelqu'un d'autre pense que Lydia de Lydia's Italy semble analphabète quand elle dit "Je vais fermer le feu" ? J'attrape toujours la télécommande pour changer de chaîne quand elle goûte la nourriture parce qu'elle grogne comme un cochon.

Et oui Jaques Pepin crache quand il parle, mais c'est un très bon cuisinier.

J'ADORE regarder Create -- mais peut-être pour toutes les mauvaises raisons !

Moi aussi je pensais que j'étais le seul ! J'adore Cooks Country, America's Test Kitchen et bien sûr, Martha Stewart, mais je ne peux pas me faire une idée de Katie Brown. J'ai essayé tant de fois de lui donner une chance, mais tous ses travaux manuels impliquent une centaine d'étapes et finissent par ressembler à un gâchis à nettoyer après ou à un projet artistique pour enfants d'âge préscolaire.

Son segment alimentaire consiste à utiliser des aliments préemballés et à les déguiser en autre chose. Il n'y a pas de raccourcis ni de conseils, ce que je recherche en regardant ces émissions. Je dois me simplifier la vie, pas la compliquer !

Je fais partie de ces personnes qui ont rejoint Yelp juste pour pouvoir ajouter mes 2 cents à cette conversation. Je n'ai pas pu m'en empêcher ! Quand j'ai vu le statut de numéro 3 sur Google, j'ai pensé qu'il y avait quelques personnes à part moi qui sont étonnées par ce que Katie Brown semble être une idiote. (Ma femme et moi l'appelons tous les deux Krappy Brown). Je n'ai jamais vu même une de ses émissions de télévision. Les publicités sur PBS (nous n'avons pas de câble) disent tout.

Tout d'abord, je suis renversé par sa prétention dans la seule publicité qui suppose que quiconque se soucierait encore moins de la raison pour laquelle elle a reçu une émission télévisée Create, en supposant qu'elle fait de la publicité à des personnes qui n'ont jamais entendu parler d'elle. Vient ensuite la stupide crappole artisanale que vous voyez dans les publicités. Dans l'une, elle peint un vieux morceau de contreplaqué rectangulaire ordinaire (beaucoup de talent là-bas). Ensuite, vous la voyez décorer un vase d'un magasin à un dollar avec un nœud, et découper un morceau de matériau vert métallique et enfin, nous la voyons soulever un pochoir en forme de plante qu'elle vient de vaporiser pour révéler une goutte vert vif et sans incident. Pire que n'importe lequel de ses Krappy-Krafts, c'est ce qu'elle fait passer pour une cuisine raffinée. Elle devrait être le chef cuisinier de Guantanamo. Je ne mentionnerai que la seule chose qui ressort comme la plus horrible des publicités. Je pense que peut-être, juste peut-être, c'est un morceau de bifteck de flanc farci de Dieu sait quoi. Mais plus sérieusement, cela me ressemble à un sac en toile de jute cousu aux deux extrémités et bourré d'une sorte d'œufs brouillés. Je pourrais presque horrifier chaque fois que je vois cette soi-disant délicatesse ! La cuisine française n'a rien sur elle !

En ce qui concerne les mentions honorables et les finalistes des pires émissions de cuisine télévisées, la 2e place revient à un autre "Crappy", comme dans Crappiole et John. Dès le début, il était évident que ces deux personnes se détestent mais ne peuvent pas réussir sans leur dépendance névrotique l'une envers l'autre. J'imagine qu'une fois le spectacle terminé et que les caméras s'arrêtent de fonctionner, Capriole entre dans un Shannon Doherty "c'est votre cerveau en mode drogue", utilisant John comme objet de ses emplacements de poêle à frire !

Ensuite doit être l'idiot "Je suis plus important que vous ne le pensez " l'attitude du "maître-chef" personne ne veut vraiment étudier, Joanne Weird (ah, je veux dire Weir). Si vous voulez apprendre à couper un oignon, elle peut vous montrer comment, mais ne comptez pas apprendre grand-chose d'autre. Et, oui, je suis vraiment d'accord avec tous les messages qui sentent que quelque chose de vraiment bizarre se passe dans les coulisses entre elle et ses invités, bien que je ne puisse pas imaginer pourquoi quelqu'un voudrait expérimenter sa nourriture d'une manière que seul George Castanza sur Seinfeld aurait trouvé intrigant.

Il y a cependant de très grands chefs sur ces forums, et je ne peux pas terminer sans au moins les reconnaître. Andreas Viestadt de New Scandinavian Cooking est incroyable. Cuisine nordique simple, élégante et traditionnelle (je suis norvégien-américain) avec une bonne touche. La blonde avant lui était bonne aussi, mais le dingbat d'eau de vaisselle après elle est une faucille.

Suite :
Lidia Bastinavich est une grande professeure de cuisine italienne, qu'elle soit traditionnelle ou américaine. Cook's Country et American Test Kitchen sont d'excellentes sources d'inspiration et de science solide derrière une excellente cuisine, même si Chris est un peu étrange. Steven Raichlin est toujours intéressant sinon un peu répétitif. Il a parfois tendance à être un outil pour Weber, mais j'apprends toujours de nouvelles informations pour mes propres grillades. Jacque Pipan est l'homme du français, si vous aimez Continental, et Julia Childs était géniale avant de devenir sénile. J'adore le spectacle de ses années zombies où elle laisse tomber une casserole de flammes sur le sol et continue comme si de rien n'était. Après cela, elle n'a apparemment été autorisée qu'à laisser ses invités faire la cuisine. Mais j'offrirais toujours ma livre de beurre sur son autel (comme dans le film sur la fille qui a adoré à son autel). Le dernier sur ma liste de grands, mais avec non moins d'admiration, est Rick Bayless, qui prouve que la cuisine mexicaine peut vraiment être gay, même s'il fait parfois venir sa plus jeune fille au piment pour le bien de nos fantasmes hétérosexuels. Les recettes sont géniales, et je crois même presque que les invités à leurs dîners sont de vrais amis à eux, et pas seulement des acteurs bien choisis.

Dans l'ensemble, je comprends que les émissions de cuisine ne traitent pas seulement de la façon de cuisiner. Ils sont vraiment sur le divertissement. Peut-être que Katie Brown pourrait apprendre un peu de certains des derniers mentionnés. Mais j'en doute.

Eh bien, si vous ne pouvez pas être célèbre, soyez tristement célèbre. Je me suis inscrit juste pour pouvoir aussi prendre le train en marche. L'atelier KB est un programme qui ne manque qu'une seule chose - les muppets. J'ai laissé un commentaire sur le blog Create à cet effet, mais apparemment, il y a des admirateurs rémunérés qui remplissent les commentaires. KB a une émission de télévision parce que c'est payant d'épouser le producteur. Je leur ai dit qu'elle devrait recommencer à conduire une vieille Ford Escort démodée.

Sa dernière concoction (bien que je n'aie jamais vu d'épisodes) est de vous guider. obtenez ceci. les « faire et ne pas » rénover une maison. SA maison bien sûr ! Dans les Berkshires ! Corrigez-moi si je me trompe, mais je vais prendre des conseils sur la plomberie, la pose de carrelage, la menuiserie et l'électricité d'une femme qui est dangereuse avec des bâtons de popsicle. Oh ouais, ça va arriver ! Maintenant, il ne faut pas être un génie pour voir que son émission sera une déduction fiscale parce qu'elle utilise sa maison comme décor. Certains « vrais artistes et chefs » le font et c'est très logique sur le plan commercial, mais KB n'est pas une artiste, elle n'est pas une cuisinière. C'est une aspirante à Martha Stewart. Malheureusement pour elle, elle acquiert une plus grande réputation en tant que comédienne. Son personnel doit avoir honte d'elle.

Je pense que mon préféré était l'épisode « donner des cadeaux » où elle a créé ça. chose. elle a appelé un 'pie'. Vous voyez, quand un nouveau voisin emménage, vous prenez une cocotte en pyrex, jetez des gaufrettes à la vanille au fond, mélangez des myrtilles surgelées avec Cool Whip, étalez le goo violet sur les biscuits. Ensuite, vous prenez un tas de flocons d'avoine et vous le mettez dans un sac à lunch (c'est la garniture) - puis, apparemment, vous l'amenez à votre nouveau voisin et lui dites : "Ici ! faites votre propre tarte". Mais ce petit bijou a été surpassé par le suivant, « vous voulez offrir le cadeau qui continue de donner ? ? » « Plantez un arbre » ? Eh bien, elle avait
paysagiste professionnel expérimenté vêtu de son jean et de sa flanelle tandis que KB portait une combinaison avec des bottes aux genoux ! Elle a pelleté une petite quantité de terre sur la motte de 3 pieds de diamètre et VOILA ! C'était fait. Apparemment, Katie pense qu'il n'y a rien de mal à planter un arbre pour votre voisin. Bien qu'elle ne vous dise pas que vous devez d'abord obtenir une autorisation ! J'ai commenté sur le site Create que bien que KB puisse le considérer comme un cadeau, la police le considérera comme une intrusion et une destruction de propriété. Je suis TELLEMENT HEUREUX de ne pas être le seul à mépriser l'atelier Katie Brown. Un de mes amis l'a bien inventé - "Elle n'a JAMAIS rien fait que je voudrais reproduire."

Le plus triste, c'est qu'elle est flanquée de professionnels chevronnés dans tellement de domaines qu'elle se démarque comme un pouce endolori. Créez un téléviseur Obtenez un INDICE !


Certaines habitudes qui rendent les Italiens impolis

Tous la culture est un monde à part. La communication verbale et le mode de vie quotidien sont la véritable expression de la culture d'un certain lieu.

Cependant, certains comportements peuvent être mal compris et considérés comme inappropriés, car nous avons tendance à les considérer à travers le prisme de notre propre culture. Nous devons comprendre, cependant, que les choses peuvent être différentes ailleurs et que souvent une habitude particulière que nous considérons comme impolie peut ne pas l'être pour des personnes ayant d'autres origines culturelles.

En allant à Italie, gardez toujours à l'esprit que vous devriez être plus flexible et élargir vos schémas culturels, car certaines de nos coutumes pourraient facilement être mal interprétées. De toute évidence, il est vrai que tous les comportements considérés comme inhabituels pour les autres cultures ne sont pas normaux en Italie, mais oui, nous avons des défauts et des bizarreries qui font simplement partie de notre « paquet » culturel.

Voici une liste de certaines choses que beaucoup d'étrangers trouvent inhabituelles, mais qui sont en fait très fréquentes et répandues en Italie.

File d'attente – ou pas de file d'attente

Celui de ne pas respecter la ligne est une mauvaise et grossière habitude que certains Italiens ont encore. Certains croient jouer intelligemment en essayant de dépasser une longue file de personnes, mais cela ne peut certainement pas être considéré comme la bonne chose à faire. En fait, cette coutume est mal vue par les touristes et les Italiens. Malheureusement, beaucoup de gens le font encore, avançant l'excuse habituelle : "Désolé, je suis pressé" !

File d'attente à Florence. Ph. Chris Sampson sur flickr

Avec l'aimable autorisation : “S'il vous plaît”, par faveur, “merci”, grazie, et “vous’revenu”, non c’è di che.

Contrairement à d'autres cultures, les Italiens ne sont pas le genre de personnes qui disent toujours " s'il vous plaît ", " merci " ou " vous êtes les bienvenus ". Cela se produit non pas parce que nous sommes impoli, mais simplement parce que nous avons des habitudes différentes d'autres pays. Les Italiens utilisent évidemment ces mots et les disent quand c'est nécessaire, mais peut-être pas aussi souvent que les autres cultures.

Les “io voglio“, je veux

Si vous entendez un dicton italien “voglio”, Je veux, au lieu d'utiliser une expression polie en demandant quelque chose, ne pas être surpris. Même si cela peut sembler un peu arrogant, ce n'est en fait pas le cas. Si nous analysons linguistiquement cette expression et la traduisons en anglais, il semble assez impoli de demander à une personne quelque chose avec le “io voglio”, mais culturellement parlant, ce n'est pas une façon prétentieuse de le faire pour nous les Italiens. Par exemple, vous rencontrerez souvent des personnes qui commandent de la nourriture avec l'expression "Je veux" car cela n'est pas ressenti comme mal ou impoli de le faire. Cependant, certaines personnes le remplacent par un plus poli “vorrei”, Je voudrais.

Les italiens sont un peu bruyants

Quand nous les Italiens parlons, nous le faisons souvent fort, presque en criant, surtout en venant du Sud. En fait, si vous allez au restaurant, vous entendrez souvent des éclats de voix tout autour car nous semblons ne pas réussir à baisser la voix, même en public !

Certaines personnes ne respectent pas leur tour en parlant

Certaines personnes semblent trouver normal de prendre le relais de leurs interlocuteurs alors que cela peut être acceptable en étant avec des amis ou avec des personnes que l'on connaît, cela peut ne pas être aussi facilement digéré dans un autre contexte. Il n'y a pas de véritable explication à cette habitude, mais le flair bien connu que nous, Italiens, avons pour exprimer notre propre opinion, toujours et à tout prix !

Toutes ces choses ont donné aux Italiens la réputation injustifiée d'être assez grossiers et impoli, ainsi que d'avoir aidé à l'idée que nous sommes les plus grossiers de tous les Européens. Que ce soit vrai ou non, rappelez-vous simplement que l'acceptation des différences est la bonne clé pour visiter et comprendre comment est la vie dans un autre pays.


Ce documentaire 'Amelia Earhart' qui a été démystifié tout de suite

Vous vous souvenez quand History Channel a "résolu" le mystère d'Amelia Earhart, seulement pour voir leur élément de preuve clé démystifié immédiatement par un blogueur ? Parce que c'est arrivé. Selon Salon de la vanité, le documentaire Amelia Earhart : La preuve perdue a provoqué une excitation de courte durée lorsqu'il a présenté une photo d'Earhart et de son navigateur, vivants et aux îles Marshall après sa mystérieuse disparition. Le documentaire suggère qu'Earhart a survécu à son tristement célèbre accident en 1937 et que le gouvernement américain savait qu'elle était en vie mais l'a dissimulé. car . conspiration?

Quoi qu'il en soit, History Channel n'a connu qu'un bref moment de triomphe historique avant d'être contrecarré par un blogueur ayant accès à une bibliothèque. National Geographic rapporte que le blogueur militaire japonais Kota Yamano a décidé de faire une petite vérification des faits sur le sort d'Amelia Earhart. Il a recherché l'emplacement présumé de la photo dans la base de données de la bibliothèque nationale japonaise et l'a trouvé tout de suite. Il a dit que cela lui avait pris une demi-heure. Il s'avère que la photo a été publiée dans un livre de table japonais en 1935. Deux ans avant qu'Earhart ne prenne son envol. Donc, même si c'était Amelia Earhart sur cette photo (ce n'est pas le cas), cela ne prouve certainement rien de sa disparition. En réponse, History Channel a promis qu'ils avaient une équipe d'experts « explorant les derniers développements concernant Amelia Earhart », et ils tiendront sûrement le public informé si elle devait réapparaître.


Comment commander dans un restaurant italien sans avoir l'air stupide (ou prétentieux) Diaporama - Recettes

&ldquoLuxury est symétrique, Attachés! Si vous placez votre grand arrangement floral au centre de la barre arrière et juste une bouteille ou un groupe de bouteilles de chaque côté, vous élèverez votre présentoir au niveau de luxe. Tu as aucune idée à quel point les gens sont impressionnés quand je leur montre ça.&rdquo

Je suis nue sur ma chaise de bureau, en train de siroter un café au lait. J'adore le télétravail.

&ldquoJe veux partager quelque chose de très important que j'aime dire à tous mes attachésés,&rdquo continue Josette. &ldquoJ'aime dire : Le luxe est dans les détails. Pensez à vos mots-clés : Rare ! Authentique! Hédonisme! Ces mots doivent se refléter dans tous les aspects de vos événements, jusqu'à la forme de la verrerie, la propreté de la verrerie, les barmans que vous choisissez et leurs personnalités et leur look.

Je peux entendre Pascal lors de l'appel, mais il conduit probablement. Les gens à LA conduisent toujours quelque part. Je fouille dans mon bureau à la recherche de drogue.

&ldquo…l'éclairage, la charité ou l'art auquel vous associez la marque, les célébrités que vous invitez, car la mauvaise célébrité peut être pire que pas de célébrité du tout. Pensez à Ciroc et P. Diddy ! C'est tellement unluxe.&rdquo

Je trouve mon petit one hitter bleu et inspire, retenant ma respiration jusqu'à ce que mon intellect se rétracte. De la fumée tourbillonne autour des bouteilles Grey Goose, des plateaux à serviettes et des seaux à glace qui remplissent mon bureau à domicile. J'aime ce coup unique parce que ma belle-mère décédée l'a utilisé pendant la chimio.

Josette est passée à son sujet de prédilection : &ldquoLa prochaine fois que vous irez chez Louis Vuitton, demandez à voir l'intérieur d'un sac. Remarquez la façon dont ils le sortent pour vous, décompressez-le, diffuser il s'ouvre devant vous. Et s'il y a un tout petit idée d'un défaut, ce sac ne quitte pas ce magasin. Parce que le luxe est sans défaut !&rdquo

Josette s'essouffle lorsqu'elle parle de Louis Vuitton. C'est comme entendre une nonne sans enfant parler de l'enfant Jésus.

&ldquoJe vais vous raconter une histoire fascinante, Attachés. Je volais en classe affaires vers l'Europe et j'avais ma très simple mallette que vous m'avez probablement vue porter ? Un homme plus âgé et élégant s'est approché de moi dans la file d'embarquement et m'a demandé si mon sac était Louis Vuitton. Et j'ai dit que c'était le cas. Et il m'a dit que sa mère avait le même sac, et qu'elle aimé ça !& rdquo

&ldquoOui,&rdquo dit Josette. &ldquoJ'étais absolument terrassé. Parce que ce sac est griffé à l'exception d'un monogramme très discret sur le bas. Il pouvait dire que c'était Louis Vuitton juste à cause de l'aspect du cuir.&rdquo

Pascal dit que la raison pour laquelle Josette est obsédée par Louis Vuitton est qu'elle vient du Québec, alors elle idolâtre tout ce qui est français. (Pascal est français.)

C'est de la bonne herbe. Je me projette astrale un moment, et quand je retourne dans mon corps, Pascal lance Josette sur un nouvel événement.

&ldquoJ'ai une opportunité vraiment excitante de m'associer à une galerie d'art,&rdquo dit-il. &ldquoC'est une exposition de photographie très exclusive. Beaucoup de presse. Ce photographe est l'un des meilleurs au monde. Diane Arboos ?&rdquo

&ldquoCela pourrait être une excellente opportunité.&rdquo Josette semble prudente. &ldquoAutres marques présentées ?&rdquo

&ldquoJuste Grey Goose ! Je pense que cet événement serait un endroit idéal pour présenter mes cocktails comestibles !&rdquo

Les cocktails comestibles sont Pascal&rsquos idée fix. J'ai été réprimandé à plusieurs reprises pour les avoir qualifiés de shots de Jell-O, ce qu'ils sont. Josette me demande si j'ai entendu parler de Diane Arboos, me reportant comme d'habitude sur tout ce qui touche à l'art ou aux juifs.

&ldquoOuais. Diane Arbus. Elle est super. Connue pour ses portraits de sujets inhabituels comme des jumeaux, des drag queens et des nains.» Ayant récemment vu la rétrospective Arbus au Met, je regorge de faits intéressants.&ldquoElle s'est suicidée dans les années 70 ! A pris des barbituriques puis lui a coupé les poignets.&rdquo

Le haut-parleur est silencieux.

Oups. Je n'aurais probablement pas dû mentionner les moyens du suicide, mais je suis assez défoncé à ce stade, et j'ai toujours admiré la minutie d'Arbus : prendre les pilules aussi, juste au cas où.

&ldquoPascal,&rdquo Josette, &ldquo nous devons faire très attention aux types de choses auxquelles nous associons la marque.&rdquo

&ldquoContinuez à chercher. D'accord, Attachés, je dois raccrocher. Samantha organise un événement au zoo aujourd'hui et elle a besoin d'aide pour choisir les animaux.&rdquo

Nous raccrochons et je finis mon café au lait en regardant un diaporama de photos de mon événement au Gramercy Arts Club. Ils sont mauvais mais Photoshoppables. Josette se plaindra de l'air schleppy des invités - c'était un concert de musique classique moderniste - et je ferais mieux de cacher le fait que les barmans ont refusé de retirer le whisky du bar. Essayer de trouver de nouveaux fans de musique attrayants et de recadrer toutes les bouteilles de Dewar finit par être un temps perdu, et lorsque Legends appelle pour dire qu'un Lincoln noir est à l'extérieur, je ne suis toujours pas habillé ou emballé.

L'avantage de fumer de l'herbe nue, c'est que vous n'avez pas besoin de changer par la suite. Quelques Altoids, quelques lunettes de soleil, et la seule façon de dire que je suis défoncé est par mon optimisme et mon manque de mémoire à court terme. Je mets un chemisier et mon pantalon à jambes larges, rafraîchis mes cartes de visite et emballe des bouteilles des saveurs originales, orange et poire de Grey Goose - le citron a le goût des aisselles - je les prends en sandwich avec des blocs réfrigérants dans ma petite valise à roulettes .

Je prends aussi une demi-bouteille de champagne bien frais, deux shakers de marque, un jigger, une passoire, un alésoir, une fiole de Cointreau, une bouteille de sirop de sucre Demerara, des amers oranges maison, des citrons verts, une planche à découper miniature en bambou, un couteau d'office, des impressions de mes recettes de cocktails, des orchidées comestibles et une boîte de noix de litchi.

Hier soir, j'ai fait de la bouillabaisse et les ordures sentent mauvais, alors je l'apporte aussi en bas, ce qui s'avère être la première des deux erreurs catastrophiques de la journée. Alors que je descends les escaliers avec la valise dans une main et la poubelle dans l'autre, les coudes micro-pliés pour ne pas aggraver ma tendinite, le bout pointu de ma pompe gauche attrape l'ourlet de mon pantalon large, et je dégringole tout un escalier.

Je vais mou pour minimiser les ecchymoses. C'est un long chemin vers le bas, mais j'arrive à rester totalement détendu - l'herbe aide avec ça - et mon corps tourne pendant que je tombe de sorte qu'au moment où j'atteins le palier du bas, je suis le cou en premier, dans une position qui rappelle le pose de yoga sarvangasana. La valise roulante atterrit sur le sac poubelle, l'éclatant, et la cage d'escalier est couverte de homards.

Je suis de deux esprits. Je veux me lever tout de suite, pour que mes voisins du bas, le beau médecin iranien et sa femme, ne me voient pas dans cette position peu flatteuse. D'un autre côté, je me souviens de mon ancien conseil d'entraîneur de boxe au cas où je serais renversé (ce que je n'ai jamais fait, les renversements étant rares dans les poids plus légers de la boxe féminine) : Reposez-vous jusqu'à ce que le compte atteigne sept.

Je compte en fixant le plafond. La douleur est forte mais supportable. Je chancelle sur mes pieds sur &ldquosix&rdquo juste avant qu'Azeen n'ouvre la porte.

&ldquoOh mon Dieu, Sarah ! Êtes-vous tombé dans tous ces escaliers ? & rdquo

J'essaie de rire d'une manière aérée et sophistiquée, mais je finis par avoir l'air fou.

&ldquoAvez-vous besoin de glace ? Laisse-moi t'aider avec ça.&rdquo Elle insiste pour ramasser mes ordures. Azeen est si jolie, avec ses yeux noirs, sa taille sculpturale et son travail pour Médecins sans frontières. Je boite après elle avec ma valise d'alcool, souhaitant être grand et travailler dans le secteur à but non lucratif. Alors personne ne me mépriserait.

La Lincoln noire me dépose au coin de la rue devant l'hôtel Peninsula. Ce doit être un compte important, car Doug est ici, et il est le responsable sur site de Bacardi pour toute la région métropolitaine de New York. Dans le commerce des alcools, &ldquoon premise&rdquo fait référence à un bar ou un restaurant (parce que l'alcool est consommé sur place), et &ldquooff premise&rdquo fait référence à un magasin de détail.

Doug est jeune avec un visage costaud et un tempérament maniaque. Nous sommes rejoints par Isobel, la Britannique joviale et droguée en charge des ventes d'hôtels pour Empire. (Comme il est illégal à New York d'importer et de distribuer de l'alcool, Bacardi doit embaucher un intermédiaire tel qu'Empire pour vendre leur alcool sur les comptes.) Isobel a fière allure dans son petit tailleur jupe, avec son carré blond et ses yeux vitreux. Elle me rappelle la princesse Di.

&ldquoLaissez&rsquos faire cela,&rdquo Doug dit. &ldquoSarah, qu'est-ce qu'on lance ?&rdquo

Je fouille dans ma valise à roulettes, notant avec consternation que les articles ont bougé pendant le transport dans ma cage d'escalier. Les fiches de recettes que je colorie imprimées sur du papier bond épais sont maintenant trempées dans du sirop de sucre Demerara, ce qui n'est pas très luxueux.

Doug me regarde avec inquiétude. &ldquoNous avons besoin d'une victoire ici, Sarah.&rdquo

&ldquoAbsolument.&rdquo J'essuie ma paume collante sur la doublure de la valise. &ldquoJ'ai plusieurs cocktails en tête. Ils & rsquo influencés par l'Asie. & rdquo

&ldquoOooh, adorable,&rdquo roucoule Isobel. &ldquoPouvez-vous faire quelque chose avec Saint-Germain ?&rdquo

Doug fronce les sourcils. La liqueur de fleur de sureau St.-Germain n'est pas un produit Bacardi. Je pose une main sur la manche de son manteau de sport. &ldquoEn fait, cela va très bien avec Bombay Sapphire. Je pourrais faire un cocktail au champagne.&rdquo

La politique dans notre petit trio est complexe. Doug et moi sommes alliés contre Isobel parce qu'Isobel vend également la plupart de nos concurrents et nous ne voulons pas qu'elle place des marques rivales sur le compte.

Isobel et Doug sont alliés contre moi parce que je suis dans le marketing et eux dans les ventes, et les vendeurs pensent que les spécialistes du marketing sont inutiles. Les spécialistes du marketing pensent que les vendeurs sont stupides. Cette rivalité est exacerbée par le fait que les ventes et le marketing sont identiques.

Isobel et moi sommes alliés contre Doug parce que nous sommes tous les deux des femmes et parce que nous sommes tous les deux sous sédatifs. Si Doug prend quelque chose, c'est de la cocaïne et/ou du Red Bull, mais je soupçonne qu'il est en fait sobre. Ses yeux sont clairs alors qu'il charge à travers la porte tournante, en pleurant, &ldquoLaissez&rsquo fermer ça !&rdquo

Le nouveau bar est au dernier étage, dans un espace un peu funèbre.

&ldquoNous avons&rsquot encore redécoré,&rdquo dit Nigel, qui est également britannique. &ldquoCe sera tout simplement délicieux quand nous aurons terminé, une sorte de sensation de bordel de Shanghai.&rdquo

Il siffle quand je lui glisse ma carte, qui est en acrylique transparent assortie à la bouteille Grey Goose, et coûte 5 $ l'unité à imprimer. En relations publiques, le poids de votre carte de visite est comme la longueur de votre bite. Josette est si épaisse qu'elle ne tient pas dans mon portefeuille.

&ldquoBrand Attaché,&rdquo il lit. &ldquoQu'est-ce que cela signifie ?&rdquo

&ldquoJe représente le maître distillateur ici à New York, organisant des événements intimes qui aident à faire connaître notre esprit.&rdquo Je sors les bouteilles et les mets sur la table pour que leurs étiquettes fassent face à Nigel. &ldquoAujourd'hui, j'ai préparé des cocktails influencés par un voyage à travers Brooklyn&rsquos Chinatown.&rdquo

C'est en fait vrai. J'ai foulé le trottoir à Sunset Park hier, achetant un large éventail d'articles inutilisables. On m'a peut-être vendu de l'urine étiquetée comme du thé de chrysanthème, bien que je ne sache pas comment ils l'ont obtenue dans la boîte de jus.

Nigel fait signe à son barman. &ldquoDemandez à Pablo tout ce dont vous avez besoin.&rdquo

Je prépare deux cocktails au champagne à la fois, en mélangeant des litchis dans un shaker Boston et en mesurant le Bombay Sapphire et la fleur de sureau dans l'autre. Tout le monde me regarde pendant que j'agite les cocktails en tandem, mes seins rebondissent et mes vertèbres cervicales s'agitent de douleur. Je me prépare à garnir les boissons d'un coup de bulle, c'est alors que je fais ma deuxième erreur catastrophique de la journée.

&ldquoBeaucoup de gens utilisent du cava ou du prosecco,&rdquo, dis-je en détachant la capsule d'aluminium, &ldquomais j'aime la finition d'un bon champagne. Il élève le cocktail, et—oh, non.&rdquo

Les demi-bouteilles ont généralement des bouchons serrés, c'est pourquoi je ne suis pas préparé à l'explosion. J'aurais dû me rappeler que j'ai laissé tomber cette demi-bouteille dans un escalier. Une fois la cage métallique partiellement détordue, le bouchon vole à travers le bar avec un son impressionnant, frappant un vase d'orchidées. Du côté positif, je me suis souvenu de pointer la bouteille loin des visages des gens, comme nous l'avons appris à l'école de sommellerie.

Veuve Clicquot a été justement saluée pour la vigueur de sa mousse. Les bulles ne cessent de monter, libérant des notes de noisette et de brioche grillée en se déversant sur mon entrejambe. Doug a l'air mortifié Nigel et Isobel, légèrement amusés. Je leur rappelle probablement M. Bean.

Pablo se précipite à mon secours avec du linge ample, je l'ai conquis par mon incompétence. Je décore avec des zestes de citron vert et montre les boissons avec des mains tremblantes.

&ldquoSur votre gauche, nous avons la poire asiatique et à droite, la fleur de mandarine. S'il vous plaît profiter. & rdquo

J'apprécie le silence qui suit cette remarque. Isobel a les yeux fermés, profitant de l'arrivée ou somnolant. Quand j'enseignais le yoga, ma partie préférée était la fin du cours, quand tous mes élèves étaient allongés sur le dos et que je pouvais les regarder se détendre. Parfois, c'est difficile à retenir, mais j'ai accepté ce travail parce que j'aime que les gens se sentent bien. Je me fiche qu'ils achètent de la vodka.

Lily porte la tenue que j'appelle Disco Inferno, un body métallique zippé au milieu. J'ai rencontré Lily grâce au yoga. Sa beauté extraordinaire ouvre des portes, et bien que son comportement ultérieur les ferme parfois, nous nous retrouvons généralement en tête. Quand j'ai travaillé dans la finance, j'ai appris à investir dans la volatilité.

&ldquoTu es fabuleuse,&rdquo lui dis-je.

&ldquoMerci, chérie. Allons-nous?&rdquo

Nous allons commencer la soirée à boire subventionné au PDT, le bar de l'East Village accessible via une cabine téléphonique à l'intérieur du restaurant de hot-dogs Crif Dogs. PDT signifie &ldquoPlease Don&rsquot Tell.&rdquo C&rsquo c&rsquo l&rsquo l&rsquo l&rsquo des éruptions citadines de bars clandestins tenus par des hommes avec des poils faciaux fantaisistes.

Lily passe d'abord par la cabine téléphonique. Je talonne, prêt à intervenir si elle est impolie envers le personnel, mais nous arrivons au bar sans incident. Les gens de chaque côté de nous sont ravis de leurs boissons. Le barman, un homme pâle avec une moustache en guidon, nous tend des menus de cocktails de la taille d'annuaires téléphoniques. J'aimerais pouvoir commander un gin martini, mais je dois me rappeler qui paie les factures.

Lily appelle immédiatement la marque. &ldquoAvez-vous Grey Goose ?&rdquo

&ldquoC&rsquos ma vodka préférée,&rdquo dit-elle en battant des cils.

Le ricanement s'approfondit. Ils détestent la vodka dans ce genre de bars, citant sa définition par le Bureau of Alcohol, Tobacco, and Firearms comme un "alcool incolore, inodore et insipide".

&ldquoNous&rsquoavons entendu de bonnes choses à propos de vos cocktails,» lui dis-je. &ldquoQuel est votre préféré ?&rdquo

Il recommande, peut-être pour se venger, une concoction d'églantier, de seigle et de blancs d'œufs qui prend dix minutes à préparer et arrive vaguement menstruelle.

&ldquoEst-ce censé avoir le goût de cette façon ?&rdquo chuchote Lily.

Nous avons une dispute féroce et murmurée, et je la convainc de ne pas la rendre en acceptant de boire la sienne chaque fois que le barman regarde. Cela me rappelle des souvenirs de voyage au Maroc avec un végétarien qui mangerait les animaux abattus en notre nom, m'obligeant à consommer de grandes quantités de tajine de chèvre sanglant. Pour bannir la mémoire gustative, je commande un Crifdog, qui est envoyé par le monte-plats. Lily obtient un verre de champagne rosé d'un petit producteur-producteur, ce qui est totalement contraire aux règles, mais à ce stade, je m'en fiche.

Je vais à la salle de bain, où je bois quelques poignées d'eau du robinet délicieuse pour contrer tout l'alcool dans mon sang. Une fois, je suis sortie avec un homme qui qualifiait l'eau de la salle de bain de "l'eau de la salle de bain" et refusait de la boire, malgré mon insistance sur le fait que c'était le même jus qui sortait du robinet de la cuisine. Avec des liquides incolores, inodores et insipides, l'emballage est tout.

La salle de bain PDT a un panneau & ldquoHouse Rules & rdquo, mettant en garde contre des choses comme & ldquoname-dropping & rdquo et disant que &ldquogentlemen n'approchera pas les femmes sans une introduction. & rdquo C'est presque aussi insupportable que le Pegu Club & rsquos éloge d'une page du Raj britannique.

Je parle de la pancarte à Lily quand je reviens au bar.

Elle plisse son nez parfait. &ldquoC'est si prétentieux. Allons à Nublu.&rdquo

J'ai un sentiment de malheur imminent. Les soirées à Nublu ne se terminent jamais avant l'aube, et demain je dois rencontrer ces organisateurs de mariage et ce gars qui importe du nectar de rose de Bulgarie. Le barman laisse tomber le chèque, et Lily demande : &ldquoPourquoi ne servez-vous pas Grey Goose de toute façon ?&rdquo

J'aurais dû demander ça il y a une demi-heure. À bien des égards, Lily est meilleure dans mon travail que moi. Elle est plus grande, plus jolie et libérée de ma honte paralysante d'être un larbin d'entreprise.

Il appelle l'autre barman, un homme blond avec d'énormes favoris. &ldquoHé, Lance, ces deux-là travaillent pour Goose ! Qu'est-ce que tu me disais l'autre jour ?&rdquo

Lance nous regarde avec mépris. &ldquoVous mettez de la glycérine dans votre vodka.&rdquo

&ldquoCe&rsquo n'est pas vrai,&rdquo Lily dit. Elle me regarde, inquiète. &ldquoEst-ce?&rdquo

Lance hausse les épaules. &ldquoC'est ce que j'ai entendu du représentant de Ketel One.&rdquo

&ldquoExcusez-moi.&rdquo Lily glisse de son tabouret pour aller rafraîchir son maquillage.

&ldquoQu'est-ce qui te fait penser ça, Lance ?&rdquo je demande. &ldquoParce que je suis allé à la distillerie de Cognac et que j'ai parlé avec des françois, le ma&icirtre de chai, et je n'ai jamais rien entendu à ce sujet. " Je ne mentionne pas que lorsque j'ai posé des questions d'approfondissement sur la distillation, il a fait semblant de ne pas comprendre mon français.

&ldquoVous pouvez dire quand vous le goûtez,&rdquo dit-il. &ldquoPlus, si vous le laissez dehors toute la nuit, il restera un résidu dans votre verre le matin. Essayez-le.&rdquo

Je donne trop de pourboire, comme je le fais toujours quand je pense que quelqu'un me méprise, et, comme toujours, cela me fait me sentir plus mal que mieux. Je repassai par la cabine téléphonique pour attendre Lily dehors. Elle passe beaucoup de temps dans la salle de bain, et quand elle en sort, elle rit de façon maniaque. A mi-chemin du pâté de maisons, elle défait sa fermeture éclair et retire les &ldquoHouse Rules&rdquo de sa combinaison.

Le lendemain matin, j'étudie le verre qui contenait la vodka. Tout le liquide s'est évaporé. À Cognac, où les eaux-de-vie sont vieillies dans des fûts en bois perméables à l'air, vingt pour cent de tout le stock liquide est perdu par évaporation chaque année. Ils appellent cette partie &ldquotthe angel&rsquos share.&rdquo

Est-ce mon imagination, ou y a-t-il une marque blanche fantomatique laissée dans le fond du verre ? Je peux en quelque sorte le voir sous un angle mais pas sous un autre. J'y touche ma langue, mais ça n'a pas de goût.

Ça pourrait être juste mon lave-vaisselle de merde. Lorsque Josette est venue lors de sa dernière visite, elle a signalé des taches sur ma verrerie. Je prends un autre verre pour servir de contrôle expérimental et je les tiens tous les deux contre la fenêtre, en les tournant de tous les côtés. J'aimerais pouvoir demander l'avis de mon mari, mais il s'est levé avec l'aube et est parti pratiquer le jazz.

L'apitoiement me transperce. Chaque jour, mon mari s'améliore dans l'art qu'il a choisi, tandis que chaque jour je deviens de plus en plus dissolue et cirrhotique. Mon deuxième roman est inachevé, tandis que j'écris des présentations PowerPoint sur le blé fin français.

Je quitterai ce travail au bout de treize mois, quand je ne supporterai plus les menottes dorées. Je conserverai un shaker de marque comme souvenir, mais il me faudra un certain temps avant de le remplir avec autre chose que des crayons. Un jour, mon amie Julie ramènera de Moscou une bouteille de Russian Standard, et nous boirons ensemble dans des verres à liqueur glacés, et je réaliserai que je peux à nouveau avaler de la vodka.

La lumière du soleil crée des prismes là où les côtés des verres rencontrent le fond. Tout ce que j'ai vu avant est parti. Maintenant, je peux même me rappeler quel verre était sale et lequel était propre. Il est impossible de savoir si quelque chose a laissé une marque.