Autre

Le cocktail Bitter Bite


  1. Accueil
  2. Boire
  3. Cocktails et spiritueux

1

1 note

8 février 2013

Par

Marcy Franklin

Le cocktail Bitter Bite.

Juste à temps pour le Nouvel An chinois, le Bitter Bite est préparé par Carlos Yturria de E&O Asian Kitchen à San Francisco.

1

Portions

192

Calories par portion

Recettes associées

Ingrédients

  • 1 1/2 once de campari
  • 2 kumquats
  • 1 once de jus de citron
  • 3/4 onces de nectar d'agave

Instructions

Mélanger les kumquats et le jus de citron. Ajouter le Campari et le nectar d'agave. Agiter et filtrer sur de la glace fraîche dans un verre Collin's. Garnir de bière au gingembre et garnir d'un kumquat.

Faits nutritionnels

Portions1

Calories par portion192

Matières grasses totales0.4g0.6%

Sucre19gN/A

Protéine0.8g1.6%

Glucides24g8%

Vitamine A6µg1%

Vitamine C28mg46%

Calcium25mg3%

Fibre4g14%

Folate (alimentaire)12µgN/A

Équivalent folate (total)12µg3%

Fer0.4mg2%

Magnésium9mg2%

Niacine (B3)0.2mg1%

Phosphore11mg2%

Potassium101mg3%

Sodium5mgN/A

Sucres ajoutés15gN/A

Une question sur les données nutritionnelles ? Faites le nous savoir.

Mots clés


Underberg – Les amers allemands inhabituels et 7 cocktails pour l'utiliser

Cocktail Bulldog Impérial (recette ci-dessous)

La recette d'Underberg a été créée en 1846 par Hubert Underberg, mais ce n'est qu'après la Seconde Guerre mondiale que la marque est devenue emblématique avec l'introduction de ses petites bouteilles individuelles - une idée suggérée par Emil Underberg, le petit-fils d'Hubert. Les petites bouteilles enveloppées de papier avec une étiquette verte fournissent une seule portion de l'élixir post-repas. L'étiquette avant indique : "Après un bon repas… se sentir lumineux et alerte.

Underberg est très similaire dans le style à un amaro (liqueur amère), mais là où il diffère, c'est qu'il ne contient pas de sucre ajouté. Techniquement, il fait partie d'une catégorie de spiritueux connue sous le nom de Kräuterlikör (liqueur aux herbes), une catégorie qui comprend le Jägermeister au goût assez similaire. Deux des Kräuterlikörs les plus populaires que les amateurs de cocktails reconnaîtraient sont la Bénédictine et la Chartreuse. Malgré les similitudes, Underberg tombe dans une autre classification que ces autres spiritueux - il est considéré comme non potable, tout comme les amers de cocktail. Cela signifie que le produit n'est pas soumis aux lois sur les alcools et qu'il est même disponible sur Amazon. Cette désignation non potable est de plus en plus difficile à maintenir car les barmans continuent de l'incorporer comme alcool de base dans les cocktails.

Si l'amélioration de la digestion ne suffit pas, Underberg propose également un programme de récompenses de fidélité où les bouchons des bouteilles peuvent être échangés contre divers produits Underberg allant des porte-clés et des cartes à jouer aux verres et assiettes.

1. Le bouledogue impérial

L'Imperial Bulldog est un délicieux cocktail tiki qui utilise Underberg dans un rôle qui serait normalement tenu par les amers Angostura. L'ananas fonctionne étonnamment bien avec Underberg. Étant donné que l'ananas fonctionne également bien avec la Chartreuse verte, je pense qu'il pourrait y avoir un bon cocktail entre ces trois ingrédients.


Cinq cocktails Suze essentiels

Prisée pour son amertume vivifiante, Suze, une liqueur française datant de 1889, est devenue une sorte de favori culte parmi les barmans depuis son arrivée aux États-Unis en 2012. Identifiable par la lueur ambrée distinctive de la bouteille et sa saveur avant-gardiste de gentiane, l'apéritif intemporel fait preuve d'une polyvalence inattendue, tout aussi à l'aise dans quelque chose de léger et pétillant ou complexe et spirituel.

Traditionnellement consommée sur glace ou garnie d'eau gazeuse dans sa France natale, une petite dose peut égayer une variété de cocktails, en ajoutant un punch amer et végétal. Chaim Dauermann de The Up & Up à New York, par exemple, s'appuie sur Suze, aux côtés des amers Angostura et du sirop de citron vert, pour amplifier le quotient amer de son Insanely Good Gin and Tonic. Dans une autre version d'un classique intemporel, le White Negroni, Suze remplace Campari tandis que le vermouth sucré est remplacé par du Lillet floral, ce qui donne une variation plus claire et dorée.

Dans des formules épurées à trois ingrédients, Suze démontre sa capacité à travailler de concert sans voler la vedette. Moins d'une once dans le cocktail au champagne de Natasha David est suffisant pour donner de la couleur et du mordant, sans maîtriser la liqueur de fruit de la passion ou le vin mousseux dans cette version moderne du cocktail au champagne. Associé au mezcal fumé et au vermouth bianco floral dans le Fumata Bianca de Timothy Miner, en revanche, Suze montre son côté plus herbacé.

Suze est également capable de tenir bon aux côtés d'ingrédients plus audacieux. Dans The Memory Remains de Seth Freidus, Suze se compare au seigle, au vermouth sucré et au Curaçao infusé de cacao fumé et de grains de café, pour un cocktail complexe qui a du punch sans être déséquilibré. Comme la chanson de Metallica pour laquelle elle porte le nom, elle possède un début solide et une fin agressive.

Negroni blanc : Un Negroni plus juste avec Suze et Lillet Blanc. [Recette]

Fumata Bianca : Un mélange doux, fumé et à base de plantes de vermouth bianco, de mezcal et de suze. [Recette]

La mémoire reste: Un mélange audacieux de seigle, de vermouth sucré, de Suze et de Curaçao infusé au café. [Recette]

Gin & Tonic incroyablement bon : Suze augmente le quotient amer dans ce G&T amélioré. [Recette]

Cocktail au champagne de Natasha David : Suze brille dans ce cocktail au champagne moderne. [Recette]


Scandi Gibson

Un fantastique cocktail salé créé par Avery Glasser

2 onces d'Aquavit
1 once de Cocchi Americano
10 gouttes Bittermens Hellfire Habanero Arbuste
20 gouttes Arbuste de céleri Bittermens Orchard Street

Mélangez Aquavit, Cocchi Americano, Habanero Shrub et Celery Shrub dans un verre à mélange rempli à moitié de glace. Remuer jusqu'à refroidissement et dilution, environ 20 secondes. Filtrer dans un verre à whisky ou une coupe réfrigérée et garnir d'un oignon cocktail.

Le citoyen respectueux des lois

Ce cocktail de Ryan Gannon de Cure à la Nouvelle-Orléans a remporté le grand prix du concours de cocktails Pama “Are You Indispensable?” en janvier 2014. Cette recette a été présentée dans un article sur Food Republic.

3/4 oz de liqueur de grenade Pama
1,5 oz Hidalgo Napoléon Amontillado Sherry
3/4 onces de jus de citron
1/4 oz de sirop simple (1:1)
4 gouttes Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Secouez le tout avec de la glace et doublez-le dans un coupé. Garnir de 4 gouttes Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters.

Voiture

Une adaptation d'un cocktail datant de 1903 par Jack McGarry de Dead Rabbit Grocery & Grog à New York. Cette recette est parue dans le magazine Wine Enthusiast.

1 once d'absinthe Pernod
1/2 oz Marie Brizard Parfait Amour
1/2 oz de sirop simple
4 tirets Arbuste de céleri de Bittermens Orchard Street
3 onces de champagne Brut Piper-Heidsieck NV
Torsade de zeste de citron pour la garniture

Ajouter le Pernod, le Parfait Amour, le sirop simple et le Céleri arbustif dans un verre à mélange avec des glaçons. Bien mélanger, puis filtrer dans une flûte à champagne. Garnir de champagne. Tournez doucement le zeste de citron sur la boisson pour en extraire les huiles et ajoutez-le comme garniture.

Cocktail de tequila amélioré

Créé par Bobby Heugel d'Anvil Bar & Refuge, The Pastry War et de nombreux autres établissements de qualité à Houston, TX. Cette recette est parue dans le Washington Post.

2 oz de tequila reposado (Heugel recommande Siete Leguas ou Siembra Azul)
1 cuillère à café de liqueur de marasquin
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters
1 trait d'Angostura Bitters
1 cuillère à café de nectar d'agave
Torsade de zeste de citron, pour la garniture

Remplir à moitié un verre à mélange de glaçons. Ajouter la tequila, la liqueur de marasquin, les deux amers et le nectar d'agave. Remuer vigoureusement pendant 30 secondes, puis filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré. Tournez le zeste de citron sur la boisson, frottez le bord du verre, puis déposez-le comme garniture.

Gentlemen’s Nouvelle

Ce cocktail a été créé par David Ortiz, spécialiste des spiritueux et éducateur pour Stacole Fine Wines en Floride.

1 oz Bittermens Amère Nouvelle
2 onces de jus de pamplemousse frais
2 tirets Arbuste de céleri Bittermens Orchard Street

Agiter vigoureusement, filtrer dans un verre coupé et garnir de vin mousseux. Décorer avec 1/2 meule de pamplemousse.

Sforzando

Créé par Eryn Reece, Miss Speed ​​Rack 2013. Cette recette a été présentée sur Liquor.com.

1 oz de seigle Rittenhouse
3/4 oz Del Maguey Chicicapa Mezcal
1/2 oz de vermouth sec Dolin
1/2 oz Bénédictine
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Versez tous les ingrédients dans un verre à mélange et remplissez de glaçons. Remuer et passer dans un verre coupé. Garnir d'une tranche de zeste d'orange.

La serre

Bridge Lounge , La Nouvelle-Orléans, LA

1,5 oz de gin Schlichte
1/2 oz de liqueur Bittermens Amère Nouvelle
1 once d'eau gazeuse
1/2 oz de jus de citron frais
6 gouttes Bittermens amer au pamplemousse houblonné

Mélanger tous les ingrédients dans un shaker avec de la glace et bien agiter. Filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré. Terminez en faisant flotter 1 oz de liqueur d'abricot Luxardo dans le fond du verre et saupoudrez une pincée de micro-basilic sur le dessus.

1682

Ce cocktail de style apéritif a été créé par Matty Durgin du Green Russell à Denver, CO.

1,5 oz Pierre Ferrand Curaçao sec
1 oz Bonal Gentiane Quina
1/2 oz de Vermouth Dolin Blanc
1 long tiret Canneberge épicée de la Nouvelle-Angleterre Bittermens

Mélanger tous les ingrédients dans un verre à mélange et ajouter de la glace pilée. Longue agitation. Servir dans une coupe réfrigérée avec un zeste d'orange jeté.

Jane Russell

Créé par le barman new-yorkais Brian Miller, ce cocktail combine deux whiskies de seigle. Cette recette est apparue en ligne dans le Huffington Post.

1,5 oz de seigle de réserve Russell’s
1/2 oz de seigle Rittenhouse
Vermouth Formule Carpano Antica 1/4 oz
1/4 oz de Grand Marnier
1/4 oz de Bénédictine
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Versez tous les ingrédients dans un verre à mélange et remplissez de glaçons. Remuer et filtrer dans un coupe ou un verre à cocktail. Garnir d'un zeste d'orange.

Coucher avec des inconnus

Créé par Maksym Pazuniak, co-créateur de Beta Cocktails. Cette recette est apparue en ligne sur Wine Enthusiast Magazine.

1 oz de Rhum Neisson Blanc
1 oz de liqueur de punch suédois Kronan
1 once de Campari
7 gouttes Citrate de crème d'orange de Bittermens
Torsade d'orange, pour la garniture

Dans un verre à mélange, mélanger le rhum, le punsch et le Campari. Ajouter les gouttes de crème citrate d'orange. Filtrer sur un gros glaçon dans un verre lowball. Garnir d'un zeste d'orange.

Daiquiri freudien

Créé par Jacki Walczak de Sylvain (Nouvelle-Orléans) – parce que parfois une banane n'est qu'une banane et parfois un daiquiri n'est qu'un daiquiri.

2 oz de rhum El Dorado 5 ans Demerara
.75 oz de jus de citron vert
0,5 oz Giffard Banane du Brésil
1 cuillère à café de sirop simple 2:1 (65 Brix)
1 pipette (un compte-gouttes plein) de Bittermens Hellfire Habanero Arbuste

Agiter et servir dans un verre à whisky sans glace (ou une coupe Antoinette si vous le souhaitez).

Le moine amer

Créé par Tom Schlesinger-Guidelli du Island Creek Oyster Bar à Boston, MA, ce cocktail était l'un des cocktails de la semaine dans le magazine Esquire (article complet ici : Cocktail de la semaine : Bitter Monk).

1,5 oz de rhum Old Monk (ou autre rhum brun)
3/4 oz de jus de citron frais
3/4 oz d'Apérol
1 tiret Bittemens ‘Elemakule Tiki Bitters

Monter dans un verre à mélange, ajouter des glaçons, secouer et filtrer dans un verre coupé. Pas de garniture.

La goélette Woodberry

Créé par Matt Ficke de la Columbia Room à Washington, DC.

1 once de tequila d'argent
1 once de Vermouth Dolin Blanc
1/2 oz de sirop simple (ou moins au goût)
1/2 oz de jus de citron
15-20 gouttes Arbuste de céleri Bittermens Orchard Street

Remuer, filtrer dans un coupe et garnir d'un zeste de citron.

Cordonnier au porto blanc

Cette version moderne d'un cordonnier a été créée par Nick Detrich de Cure à la Nouvelle-Orléans (recette via Inside Hook).

3 oz Portail Blanc Portail
1/4 oz de sirop d'orgeat Small Hand Foods
2 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Mélanger dans un shaker. Ajouter 4 à 5 gros glaçons et agiter quelques secondes. Filtrer sur des galets de glace dans un moule julep ou cordonnier et décorer d'un bouquet de menthe et d'amandes confites légèrement battues.

L'âge de la raison

Créé par Han Shan de B-Side à New York, ce cocktail a été nommé l'un des 101 meilleurs nouveaux cocktails 2012 de Gaz Regan.

2 oz de whisky de seigle Michter’s
1/2 oz de Cognac Pierre Ferrand Ambré
1/2 oz de Cocchi Americano
1 généreuse cuillère à café de Chartreuse verte (environ 1/4 oz)
1 généreuse cuillère à café de Chartreuse jaune (environ 1/4 oz)
10 gouttes Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters
1 torsade de citron

Remuer sur de la glace et filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré. Faire tourner la torsade autour du bord du verre, puis la jeter.

“Gaz dit : ‘Han a fait des gestes audacieux avec cette boisson, et ils ont bien payé, en particulier dans le cas des Bittermens ‘Elemakule Tiki amers qui, sur le papier, n'ont aucun sens. Dans le verre, cependant, ils jouent du ukulélé tandis que les autres ingrédients dansent comme Uma Thurman et John Travolta dans Pulp Fiction. (via gazregan.com)

Au sud de No North

Ce cocktail de café a été créé par Chris Langston de 1022 Sud à Tacoma, Washington (recette via Imbibe).

1,5 oz de tequila Reposado
1/2 oz de sirop simple (1:1)
1/2 once de Cynar
1 oz de café infusé à froid (Langston utilise un harrar éthiopien)
1 blanc d'oeuf frais
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Mélanger les ingrédients dans un shaker, agiter vigoureusement et filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré. Garnir de 2 traits de Bittermens Xocolatl Mole Bitters.

“Rum Row” à l'ancienne

Créé par Dominic Venegas de l'hôtel NoMad, ce cocktail a remporté le concours officiel de cocktails Tales of the Cocktail 2012.

1,25 oz de rhum El Dorado 12 ans
3/4 oz de rhum Banks 5 Island
1/4 once d'eau
1 cuillère à café de sucre muscovado
1 trait d'Angostura Orange Bitters
1 goutte Bittermens Burlesque Bitters
Zeste d'orange navel, pressé et déposé dedans

Placer une cuillère de bar de Muscovado Sugar dans un verre Old Fashioned. Déposez les amers orange et burlesque dans le sucre, ajoutez 1/4 oz d'eau et ajoutez 3-4 cubes de glace. Remuez pendant environ 5-7 secondes. Versez 3/4 oz de Rhum Banks 5 Island et 1,25 oz de Rhum El Dorado 12 ans. Garnir d'un zeste d'orange navel.

La vrille des 700 chansons

The Shanty à New York Distilling Company, Brooklyn, NY

1,5 oz NY Distilling Co. Perry’s Tot Navy Strength Gin
3/4 oz de jus de citron vert frais
1/2 oz de sirop simple
1/4 oz de sirop de cannelle
5 gouttes Arbuste Bittermens Hellfire Habanero

Agiter et filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré.

Les Amaris

Ce cocktail a été créé par Aaron Polsky d'Amor y Amargo comme un grand geste pour reconquérir le cœur de sa petite amie d'alors, Amaris. Lire l'histoire complète ici.

1/2 once de Fernet Branca
1/2 once de Strega
1/2 once de Gran Classico
1/2 oz de vermouth sec Dolin
5 gouttes Bittermens Burlesque Bitters

Remuer, filtrer pur dans un verre à whisky réfrigéré.

Tombe en jachère

Créé par Robin Kaufman de la Toronto Temperance Society (recette via And One More For The Road)

1,75 oz Buffalo Trace Bourbon
1 once d'Amaro Nonino
1-2 cuillères à café de crème Yvette
2-3 tirets Bittermens amer au pamplemousse houblonné
1 trait d'Orange Bitters Regan’s #6

Mélanger tous les ingrédients sur de la glace et filtrer dans une coupe à cocktail. Flammer un zeste de pamplemousse par-dessus.

Cordonnier de Madère

1½ onces Sercial Madère
½ once de sirop simple
2 zestes d'orange
1 zeste de citron
Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Shake Madère, sirop simple et zeste de glace pilée. Verser le contenu (y compris la glace) dans un verre à whisky. Garnir de quelques gouttes d'amer et servir avec une paille.

Albuquerque à l'ancienne

Créé par Tristan Willey à Amor y Amargo

2 oz de whisky de seigle Rittenhouse
Cuillère à café de sirop de canne
3 traits d'Angostura Bitters
6 gouttes Bittermens Xocolatl Mole Bitters
20 gouttes Bittermens Hellfire Habanero Arbuste

Mélanger avec de la glace et décorer d'un zeste d'orange.

Pérou Blanco

Un autre excellent cocktail Pisco de Brother Cleve de Boston

1 once de Macchu Pisco
1 oz Bittermens Amère Nouvelle
1 oz Dolin Vermouth de Chambéry Blanc
2 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Coup de poing pour le changement de régime

Colin Shearn de The Franklin Mortgage & Investment Co. à Philadelphie a créé ce coup de poing pour un. Cette recette est apparue sur Reuters.com.

1,5 oz Old Grand-Dad Bonded Whisky
1 once de jus de citron frais
3/4 oz de thé noir aux fruits tropicaux
1/2 oz Lairds Bonded Applejack
1/2 oz de sirop Demerara
1/4 oz Galliano
1/4 oz de sirop de miel
1 c. Dram de piment de la Jamaïque
1 tiret Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Mélanger tous les ingrédients et secouer avec de la glace. Filtrer dans un grand gobelet avec de la glace fraîche. Garnir de 1 oz de seltz. Donne 1 portion.

La température de la chambre d'hôtel

Cette recette est apparue dans un article au Starchefs.com sur les cocktails à température ambiante. Il a été créé par Kirk Estopinal de Guérison à la Nouvelle-Orléans.

1,5 oz de vermouth Carpano Antica
3/4 oz de rhum El Dorado 12 ans
1/2 oz Marie Brizard Orange Curaçao
14 gouttes Bittermens Xocolatl Mole Bitters
Épluchure d'orange

Mélanger les ingrédients dans un verre à whisky. Remuer et verser entre deux verres à whisky à quelques reprises. Servir dans l'un des verres avec un zeste de peau d'orange qui a été exprimé sur le verre, mais pas dans la boisson. Accrochez la peau sur le verre avec art.

Cocktail de tequila amélioré

Créée par Bobby Heugel d'Anvil Bar & Refuge à Houston, TX, cette recette de cocktail est apparue dans le Washington Post.

2 oz de tequila Reposado (Siete Leguas ou Siembra Azul de préférence)
1 cuillère à café de liqueur de marasquin
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters
1 trait d'Angostura Bitters
1 cuillère à café de nectar d'agave
Torsade de zeste de citron pour la garniture

Remplissez à moitié un verre à mélange de glaçons. Ajouter la tequila, la liqueur de marasquin, les deux amers et le nectar d'agave. Remuer vigoureusement pendant 30 secondes, puis filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré.

Tournez le zeste de citron sur la boisson, frottez le bord du verre, puis déposez-le comme garniture.

Lâche Noeud

Cette boisson bourbon agitée a été créée par Frank Cisneros de Dram à Brooklyn, NY. Il est apparu dans la deuxième édition de “Lush Life: Portraits from the Bar” de Jill DeGroff.

2 onces de Bourbon
1/2 oz de vermouth doux
1/2 oz Fino Xérès
1/2 cuillère à café de Dram St. Elizabeth Piment de la Jamaïque
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remuer avec de la glace. Filtrer dans une coupe à cocktail réfrigérée. Garnir d'un zeste d'orange.

Diablo Azul

Créé par Bob McCoy alors qu'il était à Eastern Standard, Boston, MA

3/4 oz de Tequila Blanco (Siembra Azul)
3/4 oz Chartreuse Jaune
3/4 once de Cointreau
3/4 oz de jus de citron vert
1 tiret Bittermens amer au pamplemousse houblonné

Agiter et passer dans un verre à cocktail. Pas de garniture.

Parmi les rêves

Ce cocktail inspiré de Manhattan a été créé par Turk Dietrich de Cure en La Nouvelle-Orléans, LA

2 onces de Carpano Antica
½ once de Chartreuse verte
½ oz de Rye Whisky
9 gouttes Bittermens 'Elemakule Tiki Bitters
7 gouttes d'amers aromatiques à l'ancienne Fee Bros.

Mélanger les ingrédients liquides et mélanger avec de la glace. Filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré.

Aurores boréales

Créé par Tom Schlesinger-Guidelli, le Northern Lights est l'un des cocktails signature de Craigie on Main à Cambridge, MA

1,5 once de scotch
3/4 oz de liqueur de fleur de sureau Saint-Germain
1/4 oz Clear Creek Douglas Fir Eau de Vie
1/2 oz de jus de citron frais
1/4 oz de jus d'orange frais
1/4 oz de sirop Demerara (1:1 sucre demerara et eau)
2 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Mélanger Scotch, St. Germain, Eau de Vie, jus de citron, jus d'orange et sirop dans un shaker. Ajouter de la glace et agiter vigoureusement. Filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré et décorer d'un zeste de citron.

Rhum Manhattan

Créé par Ed Hamilton du ministère du Rhum, ce cocktail a été présenté lors de l'événement Diageo “Cocktails Around the World” à Tales of the Cocktail 2011.

3/4 oz de rhum Zacapa 23
1/2 oz de Vermouth Dolin Rouge
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Mélanger les ingrédients dans un verre à mélange et remplir de glaçons. Remuer jusqu'à refroidissement et filtrer dans un verre à cocktail. Servir directement avec une cerise ou un zeste d'orange, de citron ou de lime.

Grito de Dolores

Andy Seymour de AKA Wine Geek a créé ce cocktail, qui a été présenté lors de l'événement Diageo's 'Cocktails Around the World' à Tales of the Cocktail 2011.

3/4 oz Tanqueray No. TEN
1/2 oz Del Maguey Crema Mezcal
1 trait de Del Maguey Tobala Mezcal
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters
Twist de pamplemousse pour la garniture

Mélanger les ingrédients dans un shaker avec de la glace. Agiter vigoureusement et filtrer dans un verre à cocktail. Garnir d'un large zeste de pamplemousse.

Sangle Sadie Hawkins

Ce cocktail tiki à base de bourbon de JBird à New York est assez grand pour deux !

Photographie : Jessica Leibowitz

1 ananas
2 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters
1/2 oz de sirop de demerara *
3/4 oz John D. Taylor’s Falernum
3/4 oz d'eau-de-vie de poire
1/2 oz de liqueur d'abricot Rothman & Winter Orchard
1 oz de jus de citron fraîchement pressé
2 onces de jus d'ananas
4 oz Buffalo Trace Bourbon

Noyau d'ananas (en laissant quelques centimètres de fruits au fond pour faire un récipient surdimensionné). Congeler une nuit dans un sac Ziploc.

Mettez une petite quantité de glace dans un shaker. Ajouter les amers, le sirop de demerara, le falernum, l'eau-de-vie de poire, la liqueur d'abricot, le jus de citron, le jus d'ananas et le bourbon.

Agiter et filtrer dans l'ananas évidé et congelé. Ajouter de la glace pilée en remuant avec un bâtonnet ou une longue cuillère. Ajoutez plus de glace pilée et décorez au choix (feuilles d'ananas, tranches d'orange, pailles courbées, parapluie…)

* Pour faire du sirop de demerara : chauffer le sucre avec de l'eau à feu doux dans une petite casserole, en remuant pour le dissoudre. Laisser refroidir. Garder réfrigéré.

Nègre du Pérou

Créé par Brother Cleve, le parrain de la renaissance des cocktails de Boston

1 once de Macchu Pisco
1 oz de liqueur amère Gran Classico
1 once de vermouth doux
1/2 once d'Amaro Nonino
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remuer et servir avec un zeste d'orange.

Hiram Bingham

Créé par Jay Crabb du Walnut Creek Yacht Club à Walnut Creek, en Californie, ce cocktail est paru dans le numéro de juillet/août 2011 du magazine Imbibe. Il porte le nom de l'explorateur qui a découvert les ruines du Machu Picchu en 1911.

1,5 oz de pisco de Quebranta
1 oz de liqueur d'abricot (comme Rothman & Winter)
1 oz de jus de citron vert frais
1/4 oz de sirop de canne
2-3 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters
6 feuilles de menthe fraîche, déchirées
Vin Mousseux Brut Réfrigéré

Mélanger les ingrédients dans un shaker et remplir de glaçons. Agiter jusqu'à refroidissement (environ 10 secondes). Double filtrer à travers une passoire à mailles fines dans un verre à flûte réfrigéré. Garnir d'un abricot sec et d'un brin de menthe.

Shandygaff

L'Aube Dorée, Auckland, Nouvelle-Zélande (merci à Jacob Briars pour la recette !)

“Un mariage dickensien de gin, de bière, de bière au gingembre et de citron, terminé par des amers de pamplemousse scandaleusement bons.”

45 ml (1,5 oz) de gin Beefeater
90 ml (3 oz) Hallertau No. 1 (la bière pression maison The Golden Dawn, qui est similaire à une Brooklyn Lager plus aromatique et fruitée)
90 ml (3 oz) de bière au gingembre Bundaberg
Bittermens amer au pamplemousse houblonné pour garnir

Remplissez un verre à bière de glaçons, ajoutez le gin et la bière, remuez rapidement, puis garnissez de bière au gingembre. Terminez avec 3 quartiers de citron et quelques traits de Bittermens Hopped Grapefruit bitters au sommet du verre.

Boston Tea Party (Punch)

De Jim Meehan du PDT de New York pour le Wall Street Journal

1 bouteille de 750 ml Rhum Banks 5 Island
18 onces de thé vert Sencha
1 bouteille de 375 ml de Vermouth Sec Noilly Prat
6 oz de liqueur de fleur de sureau Saint-Germain
½ once Bittermens Boston Bittahs

Mélanger tous les ingrédients et réfrigérer au réfrigérateur. Servir dans un bol avec un gros bloc de glace. Garnir chaque portion de muscade râpée. Sert beaucoup.

Le pistolet fumant

Lauréat du concours de cocktails du Metropolitan Opera 2010
Créé par Lynnette Marrero – Peels, NYC

1/4 oz Cio Ciaro
1,5 oz de seigle Rittenhouse
1/4 oz Demerara fumé*
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters
1 trait d'Angostura Bitters

Garnir d'un zeste d'orange flambé.

* 1 cuillère à soupe de thé Lapsong Souchong infusé dans 8 oz d'eau. Ajouter le thé à l'eau bouillante et laisser infuser pendant 2 heures. Ajouter le thé à 8 oz demerara à feu moyen. Laisser mijoter et réduire. Froideur.

Compagnie commerciale des Indes orientales

Gagnant du 2010 Appleton Estate Reserve “Remixology” Bartender’s Challenge
Créé par Brian Miller

Réserve de domaine Appleton de 2 onces
3/4 oz de Xérès Solera des Indes orientales
1/2 once de Ramazotti
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Mélangez et mettez la souche dans un coupé – sans garniture.

Alicante

Vainqueur du Tales of the Cocktail Bar Room Brawl 2010
Bar gagnant : Boisson, Boston
Créé par Scott Holliday – Rendezvous, Cambridge, MA

1,5 cl de Grand Marnier
1 oz Van Oosten Batavia Arack
1 oz de Vermouth sec Noilly Prat
2 traits d'Angostura Orange Bitters
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

– Mélanger tous les ingrédients dans un double verre à l'ancienne sur un gros morceau de glace.
– Remuer pour incorporer et diluer.
– Orange Twist (expulsez l'huile au-dessus de la boisson, jetez le twist) et saupoudrez de sel sur le glaçon.

Histoire (à partir de la page Facebook de Drink): Scott Holliday (de Rendezvous à Cambridge, MA) a créé ce cocktail. Alicante est une ville d'Espagne, située sur la côte sud-ouest, au bord de la Méditerranée. C'est la capitale de la province d'Alicante et l'une des villes les plus dynamiques d'Espagne. La région est habitée depuis plus de 7 000 ans et était un port de commerce vital pour la civilisation primitive. L'Alicante est un cocktail unique en ce sens que la combinaison d'ingrédients permet au sucré, au sel, à l'amer et à l'umami de briller dans un seul verre. L'association de l'orange et du chocolat s'équilibre bien avec le côté funky de Batavia Arrack.

Cidre à la minute

Créé par Heather Mojer – Hungry Mother, Cambridge, MA

1/4 de pomme Macoun, râpée
1 pincée de cannelle
1 pincée de muscade
1/3 once de Becherovka
1/2 oz de falernum de velours
1,5 oz Ron Zacapa Solera 23

Agiter et filtrer dans un verre Collins rempli de glaçons. Top avec 2 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters et bière de gingembre Fevertree

Tequila Amargo

Lorsque vous demandez à un barman ce qu'il peut faire pour une boisson à la tequila amère et que c'est ce qu'il propose, vous savez que vous êtes au bon endroit. Il s'agit d'une création du légendaire Fernando del Diego, propriétaire de Del Diego à Madrid. (16 janvier 2009).

3 de Herradura Reposado Tequila
1 golpe de crème de cassis
1 golpe Moët et Chandon Marc de Champagne
1 golpe Punt e Mes
4 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Maintenant, son 𔄛” signifie un compte de trois, et un “golpe” est un splash… que je traduis comme ceci :

2 oz de tequila Herradura Reposado
2 cuillères à bar Crème de Cassis
2 cuillères à bar Moët et Chandon Marc de Champagne
2 cuillères à bar Punt e Mes
4 tirets Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Remuer et servir dans un verre à cocktail. Terminez par un large zeste d'orange.

Opaka Raka

Créé par Brian Miller dans le cadre du lancement de la défunte Elettaria. C'est un nouveau classique de Tiki, présenté dans Beachbum Berry Remixed (p. 206).

1.5 oz Junipero Gin (si non disponible, Tanqueray peut être remplacé)
1,5 oz d'épices Donn’s #2 (à parts égales de sirop de vanille et de piment de la Jamaïque)
3/4 oz de jus de citron vert
1/4 oz de sirop simple
1 tiret Bittermens ‘Elemakule Tiki Bitters

Agiter avec de la glace et servir dans un verre highball rempli de glace fraîche. Garnir d'une rondelle de citron vert.

#42

Une remise à niveau estivale de l'équipe de Hungry Mother à Cambridge, MA.

2,5 onces de gin Greylock
1/4 oz de vermouth sec
1/4 oz de sirop de miel
1 tiret Bittermens Boston Bittahs

Remuer et servir dans un verre coupé avec un zeste de citron.

Main droite

Créé par Michael McIlroy de Milk and Honey and Little Branch en 2007. Exécuté correctement, ce cocktail est parfaitement équilibré avec une incroyable finale vanillée.

1,5 oz de rhum vieilli (Matusalem Gran Reserva)
3/4 oz Carpano Antica
3/4 oz de Campari
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remuer et servir dans un verre à cocktail

La conférence

Une pièce de théâtre sur le Old Fashioned de Brian Miller à Mort et Compagnie, 2007. C'est l'une de ces boissons qui évoluent à mesure que la glace fond lentement dans le cocktail.

1/4 oz de sirop de sucre Demerara
1/2 oz Rittenhouse Bonded Rye (100 Proof)
1/2 oz Buffalo Trace Bourbon
1/2 once de Cognac
1/2 once de Calvados
2 traits d'Angostura Bitters
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Garnir
Orange Twist (large)
Citron Twist (large)

Mélanger tous les ingrédients à l'exception des torsades dans un verre shaker rempli de glaçons. Filtrer dans un double verre à l'ancienne sur de la glace. Ajouter des torsades d'orange et de citron.

Quartier latin

Joaquín Simó réinterprète le classique Sazerac avec des résultats fantastiques. Mort et compagnie, 2007.

2 oz de rhum Ron Zacapa 23 ans
1/2 cuillère à café de sirop de canne à sucre
1 trait d'Angostura Bitters
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters
3 traits de Peychaud Bitters
Torsion de citron

Rincer
Absinthe (Herbsaint ou Ricard)

Remplissez un double verre old fashioned de glaçons et d'un peu d'Absinthe (Herbsaint ou Ricard). Mélanger le rhum, le sirop de canne à sucre et les amers dans un verre shaker rempli de glaçons. Videz la glace du verre à l'ancienne et faites pivoter le verre pour vous assurer que le rinçage recouvre tout l'intérieur du verre. Filtrer dans le verre. Tordez le zeste de citron sur le verre et jetez-le (ne mettez pas le zeste dans le verre).

Les débuts de Dolce and Cabana d'Ago Perrone

Dolce et Cabane

Ago Perrone, l'un des incroyables barmans de Londres, a créé ce cocktail fantastique alors qu'il était à Place Montgomery qui met en valeur Cabane Cachaça.

45 ml (1,5 oz) Cabana Cachaça
20 ml (2/3 oz) de Lillet Rouge
2 tirets Bittermens amer au pamplemousse houblonné
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters
5 ml (1/2 cuillère à bar) de sirop simple
Lemon Twist (jeter après avoir torsadé)

Incorporer un grand bécher (comme celui sur la photo à droite) et filtrer dans une coupe à cocktail. Tordez et jetez le citron et décorez d'une cerise fraîche.

Deuxième gorgée

C'est ce qui s'est passé lorsque nous avons défié Brian Miller, puis chez Death and Company, pour inventer un cocktail mêlant scotch, amers et Fernet Branca…

2 oz Compass Box Asyla Scotch
1/2 oz de vermouth doux Carpano Antica
1/2 oz Cockburn 20 ans Tawny Port
1/4 oz Fernet Branca
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remuer, filtrer et servir dans une coupe. S'il vous plaît, pas de garniture!

Daiquiri de la Nouvelle-Angleterre

Une modification d'un cocktail classique de Joaquín Simó à Mort et Compagnie, 2007.

2 oz de rhum Ron Zacapa 23 ans
1/2 oz de jus de citron
2 cuillères à café de sirop d'érable
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Agiter et servir dans un verre à cocktail.

Camerone

Créé par Paul Clarke lors de la critique de Bittermens pour Cocktail Chronicles.

2 oz de tequila Reposado (Don Julio)
3/4 oz Amer Picon
1/4 oz de liqueur 43
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Bien mélanger avec de la glace et passer dans un verre à cocktail réfrigéré.

Neisson Negroni

Créé par Avery Glasser alors qu'il était à Death and Company avec Ed Hamilton, le ministre du rhum. Bien que le contenu soit remarquablement similaire à celui de la main droite, les différentes proportions créent une boisson remarquablement différente.

1 oz de rhum agricole Neisson Réserve
1 once de Campari
3/4 oz Carpano Antica
1 tiret Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remuer et servir dans un verre à cocktail avec un zeste d'orange.

Chocolat Martique

1 once de rhum Appleton V/X
1 once de Cognac (Courvoisier VS)
1 once de Carpano Antica
1/4 oz Luxardo Marasquin
2 tirets Bittermens Xocolatl Mole Bitters

Remué et servi dans un verre à cocktail.

Jeune garçon

Joaquín Simó riffs sur un Old Fashioned, substituant le scotch au bourbon plus commun. La boisson qui en résulte est extrêmement complexe mais étonnamment rafraîchissante. Mort et Compagnie, 2007.

2 oz de whisky écossais Bruichladdich “Rocks”
1/4 oz de sirop simple
1 trait de Peychaud Bitters
1 tiret Bittermens amer au pamplemousse houblonné

Garnir
Orange Twist (large)
Pamplemousse Twist (large)

Mélanger tous les ingrédients à l'exception des torsades dans un verre shaker rempli de glaçons. Filtrer dans un double verre à l'ancienne sur de la glace. Ajouter les torsades d'orange et de pamplemousse.

Sud du Nord

Un original de Brian Miller – croquant, fruité et positivement addictif. Mort et Compagnie, 2007.

1 oz de tequila Herradura Silver
3/4 oz de liqueur de fleur de sureau Saint-Germain
1/2 once de citron vert
1/4 oz de sirop simple
1 tiret Bittermens amer au pamplemousse houblonné
2 onces de Champagne (Pol Roger)

Agiter tous les ingrédients à l'exception du champagne. Filtrer dans un verre Collins rempli de glaçons. Garnir de champagne.


Comment faire des cocktails amers.

Depuis la scène dans Crazy, Stupid Love… la scène où Ryan Gosling fait un cocktail pour Emma Stone… j'ai envie de faire des amers.

Cela a été ma force motrice.

Je veux dire, j'ai eu des amers dans mes cocktails pendant des années et je les ai appréciés, mais c'était ça – une scène de film flippante ! – qui a scellé l'affaire. Je les faisais.

Ainsi, les amers sont parfois décrits comme le « sel et poivre » des cocktails ou quelque chose comme ça. Ils ajoutent un peu de piquant à certaines boissons et sont des incontournables dans d'autres comme les manhattans et à l'ancienne. The most common bitters and the ones you’ve probably had before are angostura bitters, but the recipe is a big time secret and apparently only known by a handful of people in the universe. Fancy!

SO we just make our own. Frais? Frais.

[my glass is smudged. i fail.]

In all my hours of bitter research (and boy, do I mean hours), I learned a few things. Minor things but major things. For instance, there isn’t really a “true recipe” for creating bitters. It’s a lot of trial and error, it depends on your own palette, it depends on the herbs you have access to and things like that.

I discovered multiple methods that called for bittering agents (herbs and barks that you purchase) to sit for two days up until two months methods that called for bitters to be made in one jar and one jar only methods that called for six or seven separate jars for one ultimate flavor.

My brain was in complete bitter overload and about to explode.

I decided to just go with it. I knew I wanted to make a bunch of crazy flavors because, well… it’s me and nothing can even be classy and simple. Cherry vanilla topped the list, but so did chocolate. I decided to make both of those and used three separate jars: one for the main flavor (cherry and chocolate, respectively), one for the spice undertones and one for the bittering agents.

I also made some grapefruit bitters which only required two jars, and for the hell of it… made one-jar bitters at the last minute. The craziest thing is that I ended up LOV.ING. eux.

The other thing about bitters is that once you have your flavored liquid and your bittering liquid (aside from the one-jar bitters mentioned above), they can become as sweet or as bitter as you’d like. This obviously takes a lot of (fun!) play time, taste testing and edits. There is no wrong answer – if it’s too sweet, add more of the bittering liquid. If it’s too bitter… more sweet flavor.

There are a few cases (the grapefruit and the chocolate) where I added a hint of simple syrup to really bring out the flavor. I loved the result with this. Oh and one thing I didn’t do was add any water to my mixtures. I found some methods did and some did not, and after lots of tasting I decided to forgo that option.

That means they are STA-RONG. Strong strong strong.

But it’s cool. You only need a few drops.

OMG. are you so totally bored? Hope not.

I’m almost done anyway. Then I will leave you to read the longest recipe in the universe. I’m still trying to figure out a way to shorten that list somehow (maybe with a clickable link to the other recipes?) so it isn’t so obnoxiously long, but this is what we’re working with today.

If you aren’t familiar with bitters but they sound cool, here are my thoughts. Head to a crafty bar or gastropub and taste taste taste. It’s all in the name of research. Even buy a bottle of bitters and make some of your own cocktails. Determine if you actually enjoy bitters and drinks made with bitters. Don’t be afraid of these recipes below if you haven’t tried bitters before. Example: if you don’t care for vodka, don’t shy away from the grapefruit bitters completely just because they are made with vodka. A few drops in a different cocktail? You won’t even be able to tell it’s vodka and you may love them.

To make a long story long, below are the combinations I used. They are by no means a perfect “recipe,” but my first method. I’m super happy with the results and can’t believe I had the patience to do something like this. I must be growing up.

Oh and as a final note, I found the best places to order these crazy herbs were from dandelion botanical and mountain rose herbs. Sure, I felt like I was having a box full of drugs delivered to my door (do not fear, I wasn’t and I’m just ignorant) but hey… gotta do what you gotta do. Now get to work! You can have these done by Christmas. Hint hint.


Homemade Bitters Put The Local Bite Back Into Cocktails

Homemade bitters with medicinal herbs and roots at the Black Trumpet Bistro in Portsmouth, N.H.

Emily Corwin/New Hampshire Public Radio

Evan Mallett is hovering over some plants in a Victorian-era greenhouse in Portsmouth, N.H.

Mallett, a chef at the Black Trumpet Bistro, is collecting medicinal herbs, which he infuses in alcohol to make his own bitters, a bittersweet alcoholic concentrate used to flavor cocktails.

Mallett says he often forages in the woods for ingredients like wild chamomile, dock and burdock root for his bitters, too.

The "homemade bitters" trend is relatively new.

Calamondin orange, an ingredient in chef Evan Mallett's bitters, inside a Victorian-era hothouse in Portsmouth, N.H. Emily Corwin/New Hampshire Public Radio masquer la légende

Calamondin orange, an ingredient in chef Evan Mallett's bitters, inside a Victorian-era hothouse in Portsmouth, N.H.

Emily Corwin/New Hampshire Public Radio

From Prohibition until just a few years ago, almost every bartender in the country relied on just one brand of bitters. It's so ubiquitous, you'll probably recognize the name: Angostura.

After Prohibition, locally made bitters almost disappeared. Mallett says only New Orleans retained a cocktail culture that includes a variety of bitters brands and recipes.

"We were robbed of that for so long that now the idea of having more than just this one standard bitters is just world opening," says Mallett.

In 2007, the historian David Wondrich published a book of pre-Prohibition cocktail recipes called Boire! Now, bartenders across the country are experimenting with these bittersweet infusions.

Evan Mallett's own bartender, Charlie Coykendall, shakes a glass mason jar with bits of root floating around in a brownish liquid.

"You always start with a base spirit. Usually, the higher the alcohol, the better — because it'll do a better job of extracting the flavors," says Coykendall.

If you're into instant gratification, making bitters may not be for you: It's a three- to six-week process. You slowly add roots or bark, zest, leaves, even petals. Then you reduce and strain it, and add sugar or maple syrup.

This one is made with ginger root. But, of course, it's generally not a good idea to drink bitters straight — unless you're a fan of Fernet Branca or Jeppson's Malort.

Coykendall likes to muddle some lemon into simple syrup, bitters, and two ounces of rye whiskey, and shake it over ice and fresh mint.

It's called a whiskey smash, a drink he says is perfect for that summer picnic.


How to Add Bitters to a Cocktail

Bitters won't make your cocktail bitter unless you add a lot. Instead, they add interesting aromatics and pull the cocktail together to make it more composed and flavorful. One easy way to discover how bitters affect a cocktail is to make two old fashioned cocktails - one made with bitters and one without it. By tasting each of these, you can easily see how bitters affect the flavor of a cocktail.

Most cocktail recipes tell you how to add the bitters, but you can add them to any cocktail you wish. Just add a dash or two and stir the cocktail unless otherwise indicated in the recipe. Typically, recipes call for 2 to 3 dashes, or if you're using a dropper, about 7 to 8 drops per dash.

Cocktails That Use Bitters

One simple way to begin creating your own cocktails is to use a different flavor of bitters in a classic cocktail that already contains them. Some cocktails that use bitters and some simple substitutions are listed below.

  • Replace Angostura bitters in an old fashioned with cardamom bitters or replace the whiskey with a good reposado tequila and the bitters with a dash of mole bitters.
  • Add a dash or two of ginger bitters to a classic vodka martini
  • Replace Peychaud's bitters with orange bitters in a Sazerac.
  • Replace the Angostura bitters in a Manhattan with grapefruit bitters.
  • Replace the Angostura bitters in a Champagne cocktail with lemon, cinnamon, or nutmeg bitters.

Sponsored

On the snout expect hints of vanilla, pear and freshly cracked black pepper.

Ingrédients
50ml Ardbeg Wee Beastie
20ml fresh lemon juice
10ml vanilla syrup
15ml blackberry liqueur
Mint sprig and blackberry, to garnish

Méthode
1 Add the Ardbeg Wee Beastie, lemon juice and syrup to a stemmed water goblet, half-filled with a scoop of crushed ice.
2 Muddle the ingredients before hurling in more crushed ice.
3 Drizzle with the blackberry liqueur, then garnish with


Old Fashioned Cocktail Cupcakes

An Old Fashioned is a classic cocktail that is usually made with whiskey, sugar, bitters and orange. It is a delicious cocktail but it is also very distinctive thanks to its simple ingredient list. I used the flavors of the cocktail to make a batch of Old Fashioned Cocktail Cupcakes in honor of some spirits-loving friends (some of whom are in the bar industry) who came into town for a visit the other day.

I used a vanilla cupcake base, which is like a blank canvas for other flavors, as my starting point. I added orange zest and whiskey into the cake batter to start building the cocktail’s flavor profile. When you glance at the recipe, you’ll notice that it calls for a lot of whiskey. A portion of the whiskey is incorporated into the cake batter itself, while another portion is brushed onto the cakes after baking. While there isn’t enough whiskey to completely saturate the cake (unlike, say, a rum cake or fruit cake), adding spirits after baking ensures that you’ll be able to get a good whiskey flavor in every bite – and that flavor is an important part of the cocktail! You can use bourbon or rye in this recipe. I used a rye whiskey (Bulleit Rye, to be precise) because it has a nice spiciness to it that helps it to stand out in the cake.

The cupcakes are topped with a frosting made with orange juice, whiskey and bitters. Bitters are intensely flavored liquors infused with various seeds, herbs, roots and other botanicals. They are so pungent that they are only used a few drops at a time. There are a wide variety of bitters out there, but aromatic bitters – Angostura and Peychauds are two well-known brands – are most often used in Old Fashioneds. Be generous with the bitters and you’ll end up with a frosting that has a fantastic spice to it and really rounds out the “old fashioned” feel of the cupcake. The bitters will also give the frosting a pleasant pink tint – and if you can’t see any of the color, add in a few more dashes of bitters before spreading the frosting on the cupcakes.

These cupcakes are a great dessert for a cocktail party, especially if you already have some bourbon drinks on the menu. The cupcakes are at their best within a day or two of baking.


Old Fashioned Cocktail Cupcakes
1 1/3 cups all purpose flour
1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude
1/2 cuillère à café de levure chimique
1/4 cuillère à café de sel
1 tasse de sucre
1/4 cup butter, room temperature
1 large egg
1 tbsp orange zest
1 cuillère à café de vanille
1/2 cup whiskey (bourbon or rye), divided
3/4 cup buttermilk

Glaçage
3/4 cup butter, room temperature
2 tbsp orange juice
1 tbsp whiskey (bourbon or rye)
8-10 dashes aromatic bitters, such as Angostura or Peychauds
2 1/2 – 3 cups confectioners’ sugar

Préchauffer le four à 350F. Place liners in a 12 cup muffin tin.
In a medium bowl, stir together flour, baking soda, baking powder and salt.
In a large bowl, using an electric mixer, beat the butter and sugar together until it looks creamy. Beat in the egg, vanilla and orange zest until mixture is smooth.
Add half of the flour mixture to the butter mixture, then stir in the whiskey and buttermilk. Add the rest of the flour and stir just until all ingredients are combined and no streaks of dry ingredients remain. Divide batter evenly into muffin cups.
Bake for 18-20 minutes at 350F, until a toothpick inserted into the center of a cupcake comes out clean.
After removing them from the oven, use a toothpick to poke a few holes in the top of each cupcake. Brush the cupcakes with remaining 1/4 cup of whiskey while they are still warm. This should add approximately 1 tsp whiskey to each cupcake.
Let cupcakes cool for 10 minutes and then remove from the muffin pan. Cool completely before frosting.

Make the frosting: In a large bowl, beat butter until softened and creamy. Blend in orange juice, whiskey and bitters, then gradually beat in the confectioners’ sugar until the frosting comes together and has a thick, spreadable consistency. If the frosting is too thick, add in additional orange juice a few teaspoons at a time. If the frosting is too thin, beat in additional sugar.
Spread generously onto the cooled cupcakes.


Results - Grapefruit Bitters cocktails

Filter by Glasses

Style

Personnel

I need your help! I love working on Make me a cocktail, trying to create new functionality for users, to help them create great cocktails from limited budgets or hoards of spirits. But it takes me hundreds of hours and literally thousands of pounds a year to sustain. Unfortuntely with the current upward trend I need your support to keep the site running.

If you find any joy, use or help in it, please consider a modest donation - however much you can afford when it comes from the heart, it's the kind of gesture that makes me warm with appreciation.

MONTHLY / ONE OFF DONATION
♥ $3
♥♥ $5
♥♥♥ $7
♥♥♥♥ $10
♥♥♥♥♥ $25