Autre

Le chef d'Atlanta, Todd Ginsberg, élève la cuisine juive de charcuterie à la James Beard House


S'inspirant du menu du General Muir, le chef Ginsberg a présenté un repas aux saveurs réconfortantes

Ginsberg a déclaré à propos du dîner de la nuit : « Cela a été un honneur incroyable. C’est quelque chose que j’attendais avec impatience toute ma carrière. »

Évoquant les saveurs traditionnelles de la cuisine juive dans un cadre haut de gamme, le chef primé Todd Ginsberg et son équipe du General Muir d'Atlanta ont présenté leur Jewish Deli Inspiration Dinner au James Beard House à New York le samedi 26 septembre.

S'inspirant du menu de style charcuterie new-yorkais du General Muir, Ginsberg a concocté un repas qui mettait en valeur des saveurs réconfortantes dans une présentation innovante et raffinée sans les sandwichs au pastrami et les boules de matzo typiques. Le demi-finaliste du James Beard Award 2015 a présenté un menu de fin d'été qui a fait passer le dîner en douceur à l'automne, mettant en valeur des ingrédients frais et de saison.

Le célèbre chef Ginsberg, dont les distinctions incluent L'Atlantiendu meilleur nouveau chef et le Constitution du journal d'Atlanta's Five Chefs to Watch s'est ensuite adressé à la foule satisfaite. Malgré son succès en carrière, Ginsberg a déclaré à propos du dîner de la nuit : « Cela a été un honneur incroyable. C’est quelque chose que j’attendais avec impatience toute ma carrière. » Je suis sûr que les convives conviendraient que le privilège était le nôtre.

Ginsberg et son équipe ont commencé le dîner avec des hors-d'œuvre passés, accompagnés de cava espagnol dans le jardin arrière.

Premier Hors d'Oeuvre


L'un des hors-d'œuvre était une bouchée de veau rôti froid sur pumpernickel avec du caviar et de la crème fraîche au raifort.


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous a jamais traversé l'esprit de nous éloigner de la base brioche Petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises d'été fraîches et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition d'Europe de l'Est de sa famille.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR L'ARROSAGE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, TRANCHÉES FIN

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous a jamais traversé l'esprit de nous éloigner de la base brioche Petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises d'été fraîches et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition d'Europe de l'Est de sa famille.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR L'ARROSAGE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, EN TRANCHES FINES

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous est jamais venu à l'esprit de nous éloigner de la base brioche Le petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises d'été fraîches et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition d'Europe de l'Est de sa famille.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR SAUPOUDRE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, TRANCHÉES FIN

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous est jamais venu à l'esprit de nous éloigner de la base brioche Petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises fraîches d'été et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition familiale d'Europe de l'Est.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR L'ARROSAGE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, TRANCHÉES FIN

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous a jamais traversé l'esprit de nous éloigner de la base brioche Petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises d'été fraîches et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition familiale d'Europe de l'Est.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR L'ARROSAGE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, EN TRANCHES FINES

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain doré, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous a jamais traversé l'esprit de nous éloigner de la base brioche Le petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises fraîches d'été et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition familiale d'Europe de l'Est.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR L'ARROSAGE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, TRANCHÉES FIN

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain doré dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. D'autant plus que j'ai tendance à éviter le sucré pour le pain perdu.

Vos recettes et les articles qui les accompagnent m'inspirent toujours. Mettre les pièces au chaud est génial. Simple et me fait me demander pourquoi je n'y ai jamais pensé.

J'envoie cette recette aux enfants. En espérant qu'ils comprennent l'allusion et le fassent pour moi pour la fête des mères. Cela a l'air si délicieux.

Laura, je suis ravie que vous aimiez cette idée de pain perdu salé. Je préfère le salé aussi ! Et merci pour les félicitations. Vous avez fait ma journée ! Nous gardons les choses simples mais intéressantes ici chez Kosher Like Me!

Julie, j'espère que mes enfants comprendront aussi. Bonne fête des mamans.

Vous réussissez certainement en ce qui me concerne. Simple et spécial ! ??


Classique Pain perdu ne prend pas beaucoup de temps pour se préparer. Et nous ne le considérerions jamais comme une excellente recette de démarrage pour les jeunes enfants qui souhaitent ravir les mamans avec un petit-déjeuner au lit le Fête des mères .

En fait, il ne nous est jamais venu à l'esprit de nous éloigner de la base brioche Le petit-déjeuner préféré imbibé de cannelle et de cannelle que nous aimons tous. Accompagné de fraises fraîches d'été et sirop d'érable local, nous étions toujours heureux (nous pensions) pour utiliser des tranches épaisses de délicieux challah qui étaient sur le point de devenir rassis lundi.

Jusqu'à ce que nous trouvions une recette complètement originale pour Pain doré salé avec tomates poêlées et beurre de za’atar dans Recettes de cuisine juive moderne et coutumes pour la cuisine d'aujourd'hui par Léa Koenig.

Le dernier livre de cuisine de Koenig est un aventure dans la cuisine juive, avec un clin d'œil respectueux à notre passé et une délicieuse trajectoire vers un avenir hautement créatif.

Bien qu'elle inclue de nombreux favoris traditionnels, comme Crêpes aux pommes et à la cannelle (appelons-les irrésistibles et essentiels) et bien plus dans les dix chapitres suivants, la force de sa collection réside dans repenser vieux favoris et explorant de nouveaux profils de saveurs et ingrédients qui ne faisaient pas partie de la tradition d'Europe de l'Est de sa famille.

Rien que dans la section petit-déjeuner, elle va au-delà des classiques avec de nouvelles idées savoureuses comme Omelette aux échalotes, poireaux et gingembre (attendez!! gingembre caramélisé fraîchement râpé en omelette?!) et Blintz de pommes de terre à l'ail rôti (bien au-delà de la garniture fade de purée de pommes de terre que vous connaissez et aimez peut-être) servie avec de la moutarde en grains.

Pour tous ceux qui recherchent un trésor d'idées nouvellement conçues, offrez à votre Maman ou vous-même à ce nouveau livre de cuisine très créatif, stimulant et facile à suivre.

La recette et les photos sont de Recettes et coutumes de cuisine juive moderne pour la cuisine d'aujourd'hui, Chronicle Books, 2015. Photos : Sang An.

Remarque : ce livre de cuisine n'est pas commercialisé comme un livre de cuisine casher mais il est! YAY!

Pain doré salé aux tomates poêlées et au za

Ingrédients:

!POUR LE BEURRE DE ZA’ATAR
6 CS/85 G DE BEURRE NON SALÉ, À TEMPÉRATURE AMBIANTE
1/2 CC DE SEL CACHÉ
1/2 CC DE POIVRE NOIR FRAÎCHEMENT MOULU
1 cuillère à soupe de ZA'ATAR
ZEST DE 1 CITRON
6 OEUFS
3/4 TASSE/180 ML DE LAIT
1/2 C. À C. SEL, PLUS POUR SAUPOUDRE
6 TRANCHES DE PAIN, CHACUNE D'ENVIRON 1 PO/2,5 CM D'ÉPAISSEUR
2 TOMATES MOYENNES MRES, TRANCHÉES FIN

Instructions:

! Faire le beurre de za'atar :
Mettre le beurre dans un petit bol et écraser avec une fourchette.
Ajouter le sel, le poivre, le za'atar et le zeste de citron et remuer jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé.
Transférer le beurre de za'atar dans un ramequin ou un petit bol, couvrir d'une pellicule plastique et réfrigérer jusqu'à 1 jour.
Préchauffer le four à 250°F/120°C.
Mélanger les œufs, le lait et le sel dans un plat peu profond allant au four.
En travaillant par lots, déposer le pain dans le mélange d'œufs et laisser reposer, en le retournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit bien imbibé, 2 à 3 minutes de chaque côté.
Faire fondre environ 1 cuillère à soupe de beurre za'atar jusqu'à ce qu'il mousse dans une grande poêle à feu moyen. Faire frire la moitié du pain, en tournant une fois, jusqu'à ce qu'il soit doré des deux côtés, 2 à 3 minutes par côté.
Transférer sur une petite plaque à pâtisserie et mettre au four chaud.
Répétez avec 1 cuillère à soupe de beurre za'atar et les tranches de pain restantes.
Augmenter le feu à moyen-élevé. Ajouter les tomates dans la poêle et cuire, en les retournant une fois, jusqu'à ce qu'elles ramollissent et commencent à se désagréger, de 2 à 3 minutes au total.
Répartir le pain perdu dans les assiettes et garnir chaque portion de quelques tranches de tomates, d'une noix supplémentaire de beurre za'atar et d'une pincée de sel pour servir.

5 commentaires

Encore un délice qui met l'eau à la bouche ! Je n'aurais jamais pensé à ajouter des tomates au pain perdu, mais c'est une excellente idée. Especially since I tend to shy away from sweet for French toast.

Your recipes and articles accompanying them always inspire me. Putting the pieces in a warm over is brilliant. Simple and makes me wonder why I never thought of that.

I’m sending this recipe to the kids. Hoping they get the hint and make it for me for mother’s day. It looks so delicious.

Laura, I’m so glad you love this idea for savory French toast. I prefer savory, also! And thanks for the kudos. You’ve made my day! We keep to keep it simple but interesting here at Kosher Like Me!

Julie, I hope my kids get the hint, also. Happy Mom’s Day.

You definitely succeed as far as I’m concerned. Simple and special! ??


Classique French Toast doesn’t take much to prepare. And we would never knock it as a great starter recipe for young kids wanting to thrill Moms with breakfast in bed on Mother’s Day .

In fact, it never crossed our minds to stray from the basic challah soaked, cinnamon laced, eggy breakfast fave that we all love. Paired with fresh summer strawberries and local maple syrup, we were always happy (we thought) to use up thick slices of delicious challah that were on the path to becoming stale by Monday.

Until we found a completely out of the box recipe for Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za’atar Butter dans Modern Jewish Cooking Recipes and Customs for Today’s Kitchen by Leah Koenig.

Koenig’s latest cookbook is an aventure in Jewish cooking, with a respectful nod to our past and a delightful trajectory into a highly creative future.

While she includes lots of traditional favorites, like Cinnamon-Sugar Apple Pancakes (let’s call them irresistible and essential) and plenty more in ten subsequent chapters, the strength of her collection is in re-thinking old favorites and exploring new flavor profiles and ingredients that were not part of her family’s eastern European tradition.

In the breakfast section alone, she pushes beyond the classics with savory new ideas like Shallot, Leek and Ginger Omelet (wait!! freshly grated caramelized ginger in an omelette?!) and Roasted Garlic Potato Blintzes (way beyond the bland mashed potato filling you may know and love) served with grainy mustard.

For anyone looking for a treasure of newly conceived ideas, treat your Mom or yourself to this highly creative, thought provoking and easy to follow, newly released cookbook.

Recipe and photos are from Modern Jewish Cooking Recipes and customs for Today’s Kitchen, Chronicle Books, 2015. Photos: Sang An.

Note: This cookbook is not marketed as a kosher cookbook but it IS! YAY!

Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za

Ingrédients:

!FOR THE ZA’ATAR BUTTER
6 TBSP/85 G UNSALTED BUTTER, AT ROOM TEMPERATURE
1/2 TSP KOSHER SALT
1/2 TSP FRESHLY GROUND BLACK PEPPER
1 TBSP ZA’ATAR
ZEST OF 1 LEMON
6 EGGS
3/4 CUP/180 ML MILK
1/2 TSP SALT, PLUS MORE FOR SPRINKLING
6 SLICES BREAD, EACH ABOUT 1 IN/2.5 CM THICK
2 RIPE MEDIUM TOMATOES, THINLY SLICED

Instructions:

! Make the za’atar butter:
Place the butter in a small bowl and mash with a fork.
Add the salt, pepper, za’atar, and lemon zest and stir until fully combined.
Transfer the za’atar butter to a ramekin or small bowl, cover with plastic wrap, and refrigerate for up to 1 day.
Preheat the oven to 250°F/120°C.
Whisk together the eggs, milk, and salt in a shallow baking dish.
Working in batches, lay the bread in the egg mixture and let stand, turning once, until soaked through, 2 to 3 minutes per side.
Melt about 1 Tbsp of the za’atar butter until foaming in a large skillet set over medium heat. Fry half of the bread, turning once, until golden brown on both sides, 2 to 3 minutes per side.
Transfer to a small baking sheet and place in the warm oven.
Repeat with 1 Tbsp of the za’atar butter and the remaining bread slices.
Raise the heat to medium-high. Add the tomatoes to the skillet and cook, turning once, until softened and beginning to fall apart, 2 to 3 minutes total.
Divide the French toast among plates, and top each serving with a couple of tomato slices, an additional pat of za’atar butter, and a sprinkle of salt to serve.

5 commentaires

Another mouthwatering treat! I would never have thought of adding tomatoes to French toast, but it’s a great idea. Especially since I tend to shy away from sweet for French toast.

Your recipes and articles accompanying them always inspire me. Putting the pieces in a warm over is brilliant. Simple and makes me wonder why I never thought of that.

I’m sending this recipe to the kids. Hoping they get the hint and make it for me for mother’s day. It looks so delicious.

Laura, I’m so glad you love this idea for savory French toast. I prefer savory, also! And thanks for the kudos. You’ve made my day! We keep to keep it simple but interesting here at Kosher Like Me!

Julie, I hope my kids get the hint, also. Happy Mom’s Day.

You definitely succeed as far as I’m concerned. Simple and special! ??


Classique French Toast doesn’t take much to prepare. And we would never knock it as a great starter recipe for young kids wanting to thrill Moms with breakfast in bed on Mother’s Day .

In fact, it never crossed our minds to stray from the basic challah soaked, cinnamon laced, eggy breakfast fave that we all love. Paired with fresh summer strawberries and local maple syrup, we were always happy (we thought) to use up thick slices of delicious challah that were on the path to becoming stale by Monday.

Until we found a completely out of the box recipe for Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za’atar Butter dans Modern Jewish Cooking Recipes and Customs for Today’s Kitchen by Leah Koenig.

Koenig’s latest cookbook is an aventure in Jewish cooking, with a respectful nod to our past and a delightful trajectory into a highly creative future.

While she includes lots of traditional favorites, like Cinnamon-Sugar Apple Pancakes (let’s call them irresistible and essential) and plenty more in ten subsequent chapters, the strength of her collection is in re-thinking old favorites and exploring new flavor profiles and ingredients that were not part of her family’s eastern European tradition.

In the breakfast section alone, she pushes beyond the classics with savory new ideas like Shallot, Leek and Ginger Omelet (wait!! freshly grated caramelized ginger in an omelette?!) and Roasted Garlic Potato Blintzes (way beyond the bland mashed potato filling you may know and love) served with grainy mustard.

For anyone looking for a treasure of newly conceived ideas, treat your Mom or yourself to this highly creative, thought provoking and easy to follow, newly released cookbook.

Recipe and photos are from Modern Jewish Cooking Recipes and customs for Today’s Kitchen, Chronicle Books, 2015. Photos: Sang An.

Note: This cookbook is not marketed as a kosher cookbook but it IS! YAY!

Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za

Ingrédients:

!FOR THE ZA’ATAR BUTTER
6 TBSP/85 G UNSALTED BUTTER, AT ROOM TEMPERATURE
1/2 TSP KOSHER SALT
1/2 TSP FRESHLY GROUND BLACK PEPPER
1 TBSP ZA’ATAR
ZEST OF 1 LEMON
6 EGGS
3/4 CUP/180 ML MILK
1/2 TSP SALT, PLUS MORE FOR SPRINKLING
6 SLICES BREAD, EACH ABOUT 1 IN/2.5 CM THICK
2 RIPE MEDIUM TOMATOES, THINLY SLICED

Instructions:

! Make the za’atar butter:
Place the butter in a small bowl and mash with a fork.
Add the salt, pepper, za’atar, and lemon zest and stir until fully combined.
Transfer the za’atar butter to a ramekin or small bowl, cover with plastic wrap, and refrigerate for up to 1 day.
Preheat the oven to 250°F/120°C.
Whisk together the eggs, milk, and salt in a shallow baking dish.
Working in batches, lay the bread in the egg mixture and let stand, turning once, until soaked through, 2 to 3 minutes per side.
Melt about 1 Tbsp of the za’atar butter until foaming in a large skillet set over medium heat. Fry half of the bread, turning once, until golden brown on both sides, 2 to 3 minutes per side.
Transfer to a small baking sheet and place in the warm oven.
Repeat with 1 Tbsp of the za’atar butter and the remaining bread slices.
Raise the heat to medium-high. Add the tomatoes to the skillet and cook, turning once, until softened and beginning to fall apart, 2 to 3 minutes total.
Divide the French toast among plates, and top each serving with a couple of tomato slices, an additional pat of za’atar butter, and a sprinkle of salt to serve.

5 commentaires

Another mouthwatering treat! I would never have thought of adding tomatoes to French toast, but it’s a great idea. Especially since I tend to shy away from sweet for French toast.

Your recipes and articles accompanying them always inspire me. Putting the pieces in a warm over is brilliant. Simple and makes me wonder why I never thought of that.

I’m sending this recipe to the kids. Hoping they get the hint and make it for me for mother’s day. It looks so delicious.

Laura, I’m so glad you love this idea for savory French toast. I prefer savory, also! And thanks for the kudos. You’ve made my day! We keep to keep it simple but interesting here at Kosher Like Me!

Julie, I hope my kids get the hint, also. Happy Mom’s Day.

You definitely succeed as far as I’m concerned. Simple and special! ??


Classique French Toast doesn’t take much to prepare. And we would never knock it as a great starter recipe for young kids wanting to thrill Moms with breakfast in bed on Mother’s Day .

In fact, it never crossed our minds to stray from the basic challah soaked, cinnamon laced, eggy breakfast fave that we all love. Paired with fresh summer strawberries and local maple syrup, we were always happy (we thought) to use up thick slices of delicious challah that were on the path to becoming stale by Monday.

Until we found a completely out of the box recipe for Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za’atar Butter dans Modern Jewish Cooking Recipes and Customs for Today’s Kitchen by Leah Koenig.

Koenig’s latest cookbook is an aventure in Jewish cooking, with a respectful nod to our past and a delightful trajectory into a highly creative future.

While she includes lots of traditional favorites, like Cinnamon-Sugar Apple Pancakes (let’s call them irresistible and essential) and plenty more in ten subsequent chapters, the strength of her collection is in re-thinking old favorites and exploring new flavor profiles and ingredients that were not part of her family’s eastern European tradition.

In the breakfast section alone, she pushes beyond the classics with savory new ideas like Shallot, Leek and Ginger Omelet (wait!! freshly grated caramelized ginger in an omelette?!) and Roasted Garlic Potato Blintzes (way beyond the bland mashed potato filling you may know and love) served with grainy mustard.

For anyone looking for a treasure of newly conceived ideas, treat your Mom or yourself to this highly creative, thought provoking and easy to follow, newly released cookbook.

Recipe and photos are from Modern Jewish Cooking Recipes and customs for Today’s Kitchen, Chronicle Books, 2015. Photos: Sang An.

Note: This cookbook is not marketed as a kosher cookbook but it IS! YAY!

Savory French Toast with Seared Tomatoes and Za

Ingrédients:

!FOR THE ZA’ATAR BUTTER
6 TBSP/85 G UNSALTED BUTTER, AT ROOM TEMPERATURE
1/2 TSP KOSHER SALT
1/2 TSP FRESHLY GROUND BLACK PEPPER
1 TBSP ZA’ATAR
ZEST OF 1 LEMON
6 EGGS
3/4 CUP/180 ML MILK
1/2 TSP SALT, PLUS MORE FOR SPRINKLING
6 SLICES BREAD, EACH ABOUT 1 IN/2.5 CM THICK
2 RIPE MEDIUM TOMATOES, THINLY SLICED

Instructions:

! Make the za’atar butter:
Place the butter in a small bowl and mash with a fork.
Add the salt, pepper, za’atar, and lemon zest and stir until fully combined.
Transfer the za’atar butter to a ramekin or small bowl, cover with plastic wrap, and refrigerate for up to 1 day.
Preheat the oven to 250°F/120°C.
Whisk together the eggs, milk, and salt in a shallow baking dish.
Working in batches, lay the bread in the egg mixture and let stand, turning once, until soaked through, 2 to 3 minutes per side.
Melt about 1 Tbsp of the za’atar butter until foaming in a large skillet set over medium heat. Fry half of the bread, turning once, until golden brown on both sides, 2 to 3 minutes per side.
Transfer to a small baking sheet and place in the warm oven.
Repeat with 1 Tbsp of the za’atar butter and the remaining bread slices.
Raise the heat to medium-high. Add the tomatoes to the skillet and cook, turning once, until softened and beginning to fall apart, 2 to 3 minutes total.
Divide the French toast among plates, and top each serving with a couple of tomato slices, an additional pat of za’atar butter, and a sprinkle of salt to serve.

5 commentaires

Another mouthwatering treat! I would never have thought of adding tomatoes to French toast, but it’s a great idea. Especially since I tend to shy away from sweet for French toast.

Your recipes and articles accompanying them always inspire me. Putting the pieces in a warm over is brilliant. Simple and makes me wonder why I never thought of that.

I’m sending this recipe to the kids. Hoping they get the hint and make it for me for mother’s day. It looks so delicious.

Laura, I’m so glad you love this idea for savory French toast. I prefer savory, also! And thanks for the kudos. You’ve made my day! We keep to keep it simple but interesting here at Kosher Like Me!

Julie, I hope my kids get the hint, also. Happy Mom’s Day.

You definitely succeed as far as I’m concerned. Simple and special! ??


Voir la vidéo: Interview with Chef Todd Ginsberg of Atlantas Rye Restaurants on Chef Lunas Fu0026B Lunacy. (Décembre 2021).